La Gazette du Var n°25 1er avr 2017
La Gazette du Var n°25 1er avr 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de 1er avr 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 28 Mo

  • Dans ce numéro : avenue 83, plus de 6 millions de visiteurs en un an.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
8 1:0 rk-4.1.3 PI=Uv.trAga1,}te#1 » - Men Ncl.'{-nrfiewe voiStier. «.venICE CCM L'Anus D'ALCOOL E57 DANGEREUX POUR LA SAHlt A COKSC,ImEP AVEC MODEPATION #25 - avril 2017 Actualités Avenue de la République à la Farlède Raymond Abrines, maire  : « La centralité, un projet phare de la mandature » ! La nouvelle identité des Vins de Provence vise à confirmer le leadership de la Provence et à accroître la notoriété et l’image de ses appellations en France comme à l’export. À La Farlède, le projet de centralité est un marqueur fort de la mandature qui court jusqu’en 2020. Pour Raymond Abrines, « outre les travaux menés dans l’avenue de la République, il s’agit également de réhabiliter notre patrimoine et les équipements existants tout en valorisant le centre-ville, les ruelles emblématiques, l’éclairage public et les espaces verts ». Quels objectifs visez-vous ? Raymond Abrines. Ces travaux d’un montant de 285 000 € TTC, dont 216 000 € pour le seul poste de VRD (réseaux), s’intègrent dans une politique globale d’embellissement de la ville, en répondant également aux aspirations de la population. Pourquoi maintenant ? RA. Le centre-ville est traversé par une artère principale, ex RD97, aujourd’hui route communale, c’est à dire l’avenue de la République. Elle possède historiquement une connotation passante Cette inflexion de la communication permet d’accompagner la montée en gamme des vins AOC de Provence. Coordonnée par le CIVP, cette nouvelle identité visuelle conçue par l’agence SOWINE comprend un logo qui vient démarquer les forte portant les usagers à destination de Toulon. La création, par la suite, de l’autoroute à la fin des années 1970, puis d’une voirie de déviation (avenue Charles de Gaulle) a considérablement allégé le trafic en centre- ville. Tous les travaux menés dans cette artère s’inscrivent dans un projet plus large dit projet de centralité. Pour l’avenue de la République, en quoi consistent ces travaux ? RA. Depuis le 9 janvier 2017, l’avenue de la République a opéré sa transformation avec un élargissement du stationnement, un aménagement végétal et la réhabilitation des trottoirs ainsi qu’un aménagement des réseaux (eau d’arrosage, drainage et fibre communale). Quels étaient les objectifs poursuivis ? RA. D’une part, en surface, nous avons créé un stationnement confortable (places portées à 2m20 au lieu de 2m et suppression du chevauchement). Nous avons installé un aménagement végétal Vins de Provence grâce à une typographie très contemporaine et les affirmer comme marque référentielle grâce à l’utilisation de majuscules et une signature car le style, c’est ce qui rend les Vins de Provence uniques ; le goût du style caractérise à la fois la dimension oenologique et organoleptique des vins ainsi que le caractère des faiseurs et des vignerons mais aussi l’identité territoriale et la force invitante d’une région exceptionnelle. Ainsi qu’une série de trois visuels qui mettent en avant les valeurs d’élégance et de personnalité des Vins de Provence en représentant des scènes évoquant la Provence chic et moderne (déjeuner à la plage, apéritif au jardin, soirée sur le port). APPELLATION ET EXPORT Les visuels ont été déclinés pour chacune des trois appellations des Vins de Provence – l’AOC Côtes de Provence, l’AOC Coteaux d’Aix-en-Provence et l’AOC Coteaux Varois en Provence – afin de mettre en valeur la personnalité de ses différents terroirs. Ils sont également déclinés à l’international. La campagne est signée « The Taste of Style qualitatif (jardinières suspendues) et effectué la réhabilitation des trottoirs (enrobé ocre). D’autre part, en souterrain, les travaux ont consisté à la remise à niveau des réseaux d’eau d’arrosage, à la mise en place d’un réseau de fibre communale (vidéoprotection et bâtiments communaux, distinct de la fibre optique pour les riverains) et à l’amélioration du réseau eau pluviale (drainage de voirie). Comment se sont déroulés les travaux ? RA. Les travaux se sont déroulés en deux phases (numérotation côté pair puis côté impair) courant février. Il a fallu prendre en compte des contraintes car ils ont impliqué une interdiction de stationner par phases et une circulation en alternat durant l’intégralité des travaux. Propos recueillis par Gilles Carvoyeur Stratégie Une nouvelle identité pour les Vins de Provence » en miroir de la signature française de la campagne. LE GOÛT DU STYLE « Les Vins de Provence sont des vins uniques au monde. En cohérence avec l’évolution de notre positionnement vers le haut de gamme, notre nouvelle identité vient donc souligner ce qui les rend uniques, à savoir leur style. C’est d’ailleurs ce style qui fait aujourd’hui le succès des Vins de Provence en France et à l’étranger », assure Alain Baccino, président du CIVP. LE CHOIX D’UN TRAITEMENT PAR L’ILLUSTRATION « Réalisée à la main par un artiste, l’illustration est une technique qui rappelle le travail manuel et le savoir-faire du vigneron. C’est aussi un mode de communication qui invoque l’histoire en faisant écho aux affichistes qui ont signé quelques-unes des publicités qui ont marqué l’histoire de la communication, y compris dans le vin. », conclut Sylvain Dadé, directeur associé de l’agence SOWINE.
Iudi.. pu kas toise DUMONT  : AVALAiRE 26 mars 20117 000 1. Françoise Dumont, candidate LR et UDI, dans la 4ème circonscription, était à Cavalaire pour sa troisième réunion publique après celles de Vidauban et Sainte-Maxime. L’élue n’a pas caché les enjeux de ce rendez-vous politique  : « C’est vrai que la bataille sera difficile, et c’est l’une des raisons pour lesquelles de nombreux maires m’ont sollicitée afin que nous fassions en sorte, ensemble et avec vous, de l’emporter le 18 juin prochain, une date chère aux gaullistes que nous sommes ». Elle confie  : « Oui, il faut le dire, la bataille ne sera pas facile, dans un contexte national troublé, et dans un environnement local, départemental, qui voit la machine de Marine Le Pen s’appuyer sur Fréjus, son sénateur-maire et désormais... Son DGS. Voter Front National c’est désormais devenu banal, à la limite presque de la revendication (…). Je vous le dis, la Philippe Sans, candidat aux législatives sur la 1re circonscription de Toulon, a réuni ses supporters au MODERN CAFE dans le cadre de ses réunions de quartier. C’est en se référant à Albert Camus pour qui « La société politique contemporaine est une machine à d’espérer les hommes », que Philippe Sans a décidé de s’engager. Selon le candidat, « force est de constater que les partis sont mis à mal Législatives 2017 9 4ème circonscription Françoise Dumont, candidate  : « Macron est une imposture » ! sortie de la zone euro est aujourd’hui le moyen le plus sûr de ruiner la France et les Français » ! Pour la vice-présidente du Conseil Départemental, « il faut croire que les vieilles recettes continuent à bien fonctionner, et encore plus lorsque la classe politique subit le discrédit médiatique, autour d’un ancien conseiller de François Hollande qui a aussi conduit sa politique économique, et qui désormais, se veut le candidat à la présidentielle attrape-tout ! Si c’est ça le renouvellement, permettez-moi de sourire ! Le renouvellement avec Bayrou, Delanoe, Jacques Attali, Pierre Bergé et j’en passe ». MACRON, COMME UN NOUVEAU SMARTPHONE La présidente de Var Tourisme ajoute  : « Pour moi, Macron est tout simplement une imposture ! Et voter Macron, c’est reconduire Hollande ! Qui a écrit puis mené la politique de François Hollande ? Qui récupère la moitié de ce Gouvernement Hollandais qui nous a mené au bord du gouffre ? C’est Emmanuel Macron, lancé sur le marché politique tel un nouveau smartphone. Lui, qui se targue de l’inutilité d’un programme politique dès lors que l’élection présidentielle serait, selon lui, la rencontre mystique entre un homme et le peuple ». Mais pour la candidate, il faut s’interroger sur la manière dont le pouvoir sera exercé, si Emmanuel Macron. Elle pose cette simple question  : « Avec qui et comment gouvernera-t-il » ? Pour Françoise Dumont, « Le vent des sondages fait gonfler les voiles des radeaux avec lesquels les ralliés à Macron quittent et que l’abstention est de plus en plus forte. Plus que jamais, il existe une incertitude majeure quant au devenir politique du pays. Pour toutes ces raisons, les prochaines législatives sont fondamentales selon le candidat ». Il dit lui-même qu’il se présente, certes hors des partis, mais que pour autant il est loin d’être seul. « Pour que ça change, changeons de député. Plus que jamais, surtout dans notre région où la menace du FN est réelle. Toulon a besoin d’un député leurs navires historiques  : transfuges du PS, MODEM, en mal de reconnaissance, élus de divers partis et membres esseulés de la société civile. Bref, une foule bigarrée dont la culture et les intérêts divergent. Le problème, c’est que pour gouverner et mettre en place les réformes radicales dont la France a besoin, il faut des équipes soudées, motivées et en accord avec les objectifs à atteindre. Il n’y arrivera jamais, et ce seront alors cinq nouvelles années perdues pour notre pays alors que le monde entier avance. Ne soyons pas dupes avec un projet attrape-tout qui propose tout et son contraire, avec une responsabilité de fait sur un quinquennat épouvantable, avec un soutien massif des médias nationaux. Le renouveau, ce n’est définitivement pas En Marche ». LE PROGRAMME DE FRANCOIS FILLON Réaliste, la candidate conclut  : « Malgré les polémiques, malgré les attaques, présent et travailleur ». ECONOMIE ET EMPLOI Pour lui, la question de l’économie et de l’emploi sont « fondamentalement liés ». Sur ce sujet, il est d’ailleurs favorable « à une économie libérale régulée, mais qui pour autant ne doit pas être à n’importe quel prix. Il ne faut pas que cela soit la loi de la jungle et donc, il faut une économie régulée par l’État ». Il propose d’accentuer les efforts sur malgré les fautes morales, nous avons un candidat, il s’appelle François Fillon et vous l’avez largement porté à la victoire lors de la primaire de la droite et du centre. Nous le savons tous  : seul le programme porté par notre famille politique, par les Républicains, par l’UDI, pourra remettre la France sur la voie du redressement, de l’apaisement et du rassemblement. Les résultats formidables, obtenus par François Fillon, montrent que ce territoire attend, au niveau national, une politique de droite, une politique forte, une politique pragmatique, juste et équitable, sans sombrer dans le rejet de l’autre ni parler de sortie de l’Union Européenne. Ce programme que je soutiens pleinement et pour lequel je voterai si vous me donnez les moyens de le faire depuis les bancs de l’Assemblée Nationale ». Propos recueillis par Gilles Carvoyeur 1ère circonscription du Var Philippe Sans  : « Les partis sont mis à mal » la formation continue en favorisant l’apprentissage et un dispositif de la seconde chance. Sur la dette, il affirme « qu’il existe une grave difficulté pour la France, à savoir le déséquilibre de la balance des paiements qui appauvrit de façon inquiétante l’État. Qui se trouve contraint de vendre « les bijoux de famille » pour essayer de sortir d’année en année un budget présentable ». avril 2017 - #25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :