La Gazette du Var n°23 1er mar 2017
La Gazette du Var n°23 1er mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de 1er mar 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : Max Bauer, l'agriculture varoise est en danger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
21 6 Actualités #23 - mars 2017 Inauguration du site DCNS d’Ollioules Jean-Yves Le Drian  : « L’enjeu maritime est un enjeu central du 21ème siècle » Le ministre de la Défense a inauguré le nouveau site DCNS d’Ollioules, le plus grand atelier logiciel d’Europe, en présence d’Hervé Guillou, Président- Directeur général du Groupe. Aujourd’hui, le site DCNS représente le centre névralgique des activités high-tech du groupe dans le domaine des systèmes informatiques. Ce bâtiment ultra-moderne de 30 000 m², lieu de la mise en œuvre par le groupe de toute l’étendue de son expertise en matière de systèmes, accueille 1 350 ingénieurs experts dans 50 métiers de la conception, du dévelop- Mis en service en mai 2001, le porte-avions Charles de Gaulle entame son second arrêt technique pour 18 mois. Pour Gilles Paul-Philippe, en charge de l’activité services chez DCNS  : « DCNS, architecte naval, pérennise un patrimoine dont l’objectif est de maintenir les performances opérationnelles du porte-avions jusque vers 2040 ». A l’issu de ce travail de maintenance et de modernisation, le P.A. embarquera des techniques digitales high-tech d’où une protection plus poussée de cette technologie et l’élaboration de dispositifs stratégiques de cyber-sécurité. Parmi les premiers chantiers de modernisation, le centre de contrôle d’approche (CCA) est en cours de démantèlent en vue de son renouvellement, de même que la rénovation de la plate-forme. LES MARINS AU COEUR DE LA REFONTE pement et de l’intégration de systèmes interopérables, sur tout type de navire ou sous-marin, mais aussi dans des domaines innovants tels que la cyberdéfense et l’intégration des drones. Le bâtiment a été conçu pour favoriser le travail collaboratif et l’émergence d’idées nouvelles. « Les équipes de R&D du site seront multipliées par 5 dans les 3 ans à venir », précise Gilbert Eustache, directeur du site. « Le Naval Cyber Laboratory, lieu de recherche et de formation dans le domaine de la cybersécurité, est un exemple parlant du dynamisme d’Ollioules pour la préparation du navire du XXIe siècle ». Disposant d’une connaissance complète du bâtiment, l’équipage du porte-avions apporte son expertise aux industriels et s’assure que tout est réalisé dans les règles, notamment pour ce qui relève du système nucléaire militaire. Le commandant du Charles de Gaulle, en tant que chef d’organisme, est notamment responsable de la prévention des accidents, qu’ils concernent les militaires ou les civils qui travaillent à bord. L’équipage continue à exploiter toutes les installations qui fonctionnent pendant le chantier, dont certaines sont primordiales à la conduite des travaux eux-mêmes. Il assure aussi le soutien de l’ensemble du chantier (restauration, protection défense, premiers secours...). Enfin, en parallèle des travaux, l’équipage consacre du temps à maintenir ses compétences techniques et opérationnelles, indispensables à la mise en œuvre du porte-avions (stages, entraînements…). FUSIONNER LE NAVAL, LE NUMERIQUE ET LE CYBER Selon Jean-Yves Le Drian  : « Ici, se construisent, s’élaborent des systèmes d’intégration extrêmement performants qui font de DCNS un leader mondial et qui ont comme priorité de faire fusionner le naval, le numérique et le cyber. L’exemple le plus frappant sera la première frégate de taille intermédiaire Belharra. C’est la force de ce lieu de relever ce défi. Je suis très confiant sur leur performance. DCNS est une grande entreprise française qui gagne des marchés à l’exportation, qui a un savoir-faire, qui a su se transformer, attirer des compétences. 1 350 ingénieurs qui préparent la sécurité de la France pour demain et un site qui dispose de capacités à l’export très significatives. L’enjeu maritime est un enjeu central du 21ème siècle. Nous avons des espaces marins français partout dans le monde. C’est une chance, un atout mais il faut aussi savoir le protéger ». Outre ses qualités technologiques, architecturales et environnementales, le site est également adapté pour accueillir les partenaires étrangers de DCNS, en toute sécurité, ce qui facilite la coopération avec ses clients. « L’excellence de DCNS L’équipage du porte-avions est placé au cœur du chantier de modernisation. Mobilisé pour la réalisation des 200 000 tâches programmées, l’équipage interviendra sur la moitié d’entre elles, en matière d’intégration de systèmes est reconnue sur le marché international puisque nous avons livré plus de 50 systèmes de combat à ce jour », ajoute Maurice Isidore, directeur des systèmes de mission et de combat. De son côté, Hervé Guillou précise  : « À Ollioules, DCNS montre son visage dont nous sommes fiers  : celui d’un groupe de haute technologie aux compétences uniques, acteur central de l’évolution des navires de combat depuis plus de trente ans, qui innove pour être en permanence à la pointe des technologies. Un an après notre installation au Technopôle de la Mer, ce site a pris toute sa place, absolument stratégique pour nos activités de maîtrise d’œuvre des systèmes de combat. » Enfin le ministre de la Défense a conclu  : « Le Charles de Gaulle est actuellement en arrêt technique pour 18 mois. Nous compensons l’absence de ce bâtiment exceptionnel par de la présence sur des bases avancées, par le biais à la fois de l’armée de l’air mais aussi de l’aéronavale, puisque des rafales marines continueront à intervenir à partir de bases à terre ». Propos recueillis par André Goffin Porte-avions Charles de Gaulle DCNS et les marins au cœur d’un énorme chantier ma 1 D G 5 t o'R yE VOUS CHANTIER IÉIGTi LEAT"'NETIgc s'EzHISNRu ERis °U:Uc T E zPi. EAS C EG LES correspondant à 25% de la globalité des travaux. Photo André Goffin
en partenariat avec Très grande satisfaction pour les dirigeants de la REDIF devant la ruée des passagers, visiblement emballés par les nouvelles cabines du téléphérique. Elles sont nouvelles mais tout en gardant le look et le design cher au téléphérique de Toulon. Elles ont conservé la même couleur et pourtant, elles sont différentes. « Les toulonnais et les touristes, attirés par cet effet nouveauté, n’ont pas manqué de venir les tester. Résultat  : une hausse significative de la fréquentation, comparée à la même période de 2016. En effet, à la fin février de l’an passé, le téléphérique de Toulon avait enregistré 1500 passagers, ce qui est en soi était déjà un bon chiffre. Mais, à fin février de cette année, le nombre de passagers s’est envolé à 2500 personnes », s’enthousiasme Jérôme Navarro, le président de l’installation ! Pour expliquer une telle embellie, les responsables de la REDIF avance, outre l’effet nouveauté évident et remarqué, la concomitance de l’ouverture du téléphérique et de ses nouvelles cabines, MARS TetePIAFAA-9"-e 4t" FARON Samedi 18 TOUR PACA JUNIOR CONTRE LA MONTRE INDIVIDUEL Départ après le haricot dans le sens unique, montée sur 4 km et arrivée devant le restaurant. Départ à partir de 14h et jusqu'à 16h. Fermeture de la route de 13h30 à 16h30 AVRIL Samedi 1 « Mercredi 12 Rendez-vous gare d'arrivée  : 13h45 Départ  : 14h avec les vacances scolaires, une météo favorable et une fréquentation accrue des touristes, notamment ceux qui débarquent au port de Toulon. « De toute évidence, il y a, outre l’effet curiosité, la volonté des touristes et des toulonnais, de redécouvrir un élément fort de notre patrimoine. Et, puis, il faut avouer que les enfants sont emballés par le hublot de sol et on les voit jouer à se faire peur animation O AR Contact  : BERTOLINO José Vélodrome de Costebelle, 83400 Hyères TéL  : 06 75 13 12 36 - mail  : velo.sporthyerois@wanadoo.fr POISSON D'AVRIL... ATTENTION LES POISSONS PRENDRONT LE TÉLÉPHÉRIQUE !!! LES PETITS AVENTURIERS DU FARON Les petits aventuriers de la forêt vont être initiés par leur guide au tir à la sarbacane, mais aussi à reconnaître les chants des oiseaux à l'aide d'appeaux, savoir reconnaître les arbres, plantes et fleurs de la colline proliençale, et bien d'autres surprises... Tarifs  : adulte Z504 - 5/12 ans 124 Réservation obligatoire à l'Office de Tourisme de Toulon au comptoir, place Louis Blanc, par téléphone au 04 94 18 53 00 ou en ligne www.toulontourisme.com en regardant au travers » ! Bref, assurément, un cocktail gagnant ! INAUGURATION PAR FRANCOIS HOLLANDE Pour Jérôme Navarro, « 2017 sera la confirmation du travail réalisé par nos équipes et moi-même depuis 2001. Et, surtout de nos actions mises en œuvre (coTEMPS FORTS du FARON 2017 Dimanche 16 MONTÉE PÉDESTRE DU FARON COURSE PÉDESTRE DU FARON SUR ROUTE Ouvert à tous à partir de 16 ans - organisé par les clubs Toulonnais SL HOSPITALIERS TOULON USAM ET TEC. Arrivée des coureurs  : Mémorial du Faron Tour Beaumont après 10 Départ 9h30 Av. du 8 mai 1945 km pour 480 m de denivelé avec vue imprenable sur toute la rade de Toulon. près des Lices Inscription magasin Terre de Running Toulon - M. Jacques Lepreux TéL  : 06 72 15 88 17 - lepreux.patricia@gmaitcom 60, Impasse Eugène Boudin - 83130 LA GARDE [Mercredi 26 LES PETITS AVENTURIERS DU FARON Comme Mercredi 12 TétipLeA,tere et. là FARON site -www telepherique-faron.9211, Ou sur Facebook Téléphérique de Toulon 83 Actualités 7 Téléphérique de Toulon Jérôme Navarro, président de la REDIF  : « Un début d’année en fanfare pour le téléphérique » ! E depuis 2012 – 2013, période qui a coïncidé avec le début des rénovations et de réhabilitation des deux gares (inférieures et supérieures) et de leur mise en conformité avec les normes d’accessibilité ». A la vue des résultats enregistrés, le président de la REDIF ne peut cacher sa satisfaction  : « Effectivement, je suis très satisfait de ce début de saison qui démarre très fort. Cela nous met en confiance pour la suite de l’année qui va compter de grands rendez-vous. Pour nous, l’objectif est d’atteindre les 100 000 passagers annuels. Si nous atteignons ce résultat, cela nous permettra d’envisager de nouveaux investissements, notamment en ce qui concerne l’accueil du public (aires de jeux), et la pratique des sports de pleine nature ». A noter dès maintenant, les Journées Portes Ouvertes du Mémorial du Débarquement de Provence qui suivront l’inauguration officielle par le président de la République, François Hollande, mi-mars. Nôkvettes aabEhes Régie d'exploitation et de développement des installations touristiques du mont Faron Tél.  : 04 94 92 68 25 Gilles Carvoyeur 0 Conception Fleur d'image trensmettrecommuniquer - 04 94 03 60 23 mars 2017 - #23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :