La Gazette du Var n°23 1er mar 2017
La Gazette du Var n°23 1er mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de 1er mar 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : Max Bauer, l'agriculture varoise est en danger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
24 #23 - mars 2017 Le Lavandou Gil Bernardi, maire  : « Je n’augmenterai pas les impôts en 2017 » Gil Bernardi fait le point sur la situation financière de la commune. Le maire explique  : « Le Pacte de Confiance et de Responsabilité, imposé par l’État aux communes, a eu pour conséquence de diviser par deux le montant de la DGF versée au Lavandou. Et qu’ainsi, les dotations accordées en 2016 sont revenues au niveau de celles que nous percevions il y a 20 ans ». 360 000  € EN MOINS PAR AN... PENDANT CINQ ANS ! Maé Périgot, une jeune borméenne, Miss Lavandou 2017. Bel exemple de l’entente intercommunale Le Lavandou - Bormes-les-Mimosas avec l’élection de la jeune Borméenne, Maé Périgot. Belle soirée de gala dans une salle du Cosec où se pressait un large public au sein duquel avaient pris place les deux maires, Gil Bernardi et François Arizzi mais aussi Vincent Clerc, champion du RCT. L’international de rugby présidait un jury, placé sous le charme et l’élégance de dix candidates. Ont également étaient élues  : Chloé Colombini, 1ère dauphine et Maeva Marmorato, 2ème dauphine. On les retrouvera toutes les trois, pour leur première sortie officielle, sur le char de la reine à l’occasion du grand Corso fleuri, dimanche 19 mars. Br. Fr. Et, au passage, il rétablit quelques vérités. « Au terme d’un exercice budgétaire dont je connais déjà les résultats. Loin des sempiternelles critiques de certains, qui ne sont pas forcément les mieux placés en analyses ou en conseils de gestion, tant leurs visions des bilans sont dérisoires, ou les interprétations des chiffres ou de l’arithmétique, voudraient bien que 1 moins 1 fassent 2 ! Chacun sait que les dotations aux collectivités n’ont pas baissé impunément de 27 milliards sur un quinquennat. Que le « Pacte de Confiance et de Responsabilité », Miss Lavandou 2017 imposé par l’État aux communes, a eu pour conséquence de diviser par deux le montant de la DGF versée au Lavandou. Et qu’ainsi, les dotations accordées en 2016 sont revenues au niveau de celles que nous percevions il y a 20 ans. Ce qui se traduit, malgré l’annonce faite, en mai dernier, de la réduction de moitié de la contribution au redressement des finances publiques de notre pays, par la perte de 360.000  € par an, pour Le Lavandou. Une cure d’austérité qui équivaut à la perte de l’équivalent de 5 points d’impôt par an, pendant 5 ans ». DGF QUI FOND COMME NEIGE AU SOLEIL Le maire ajoute  : « Une Dotation Globale de Fonctionnement qui fond comme neige au soleil, de 3 ME en 2012, à 1,6ME en 2016, ce n’est pas rien ! Mais les lamentos n’y ajouteront pas grandchose. Ni ne contrarieront la saine démarche qui nous conduit à opérer des économies de fonctionnement, comme à trouver des solutions nouvelles pour financer nos équipements. Ni ne feront infléchir les axes prudents que je nous ai conduits à prendre, sur la gestion de notre commune. Et, dont j’assume la pleine responsabilité. Et pour cause ! En 2015, nous avons réduit notre voilure de fonctionnement de 10%, soit 2 millions d’économies et même si ce bilan, à quelques euros près, n’est encore que provisoire, les résultats de l’exercice 2016 seront du même ordre. Les meilleurs que nous ayons atteints depuis 2012 car notre excédent de clôture budgétaire dépassera les 2 millions d’euros » ! PAS D’AUGMENTATION DES IMPOTS Cette rigueur de gestion, autant que les résultats qui en découlent, lui permettent de tenir le cap qu’il s’est fixé, celui de la non augmentation du taux des impôts, en tenant compte, dans le même temps, de recettes optimisées, ou nouvelles, à l’instar des horodateurs qui permettront l’équivalent de 5 points d’impôts, tout en fluidifiant l’accès aux commerces. Sur ce sujet sensible, le maire s’explique  : « Ces horodateurs qui, contrairement à toute attente, ont été bien acceptés et que l’on nous réclame même d’amplitude plus longue ! Quant à la dette communale, et sans rentrer dans un débat stérile avec des économistes du dimanche, elle a été réduite de 9 millions en 20 ans. Soit une diminution de 40%. Non seulement on ne peut comparer notre Commune -à forte capacité d’accueil et à potentiel fiscal élevé- avec d’autres relevant de la même strate démographique de population permanente, mais l’annuité d’emprunt de 1,2 ME sera entièrement abondée par nos produits de cessions, et donc en auto-financement pur pour 2017, comme pour les autres années ». Il conclut, dans une forme de provocation  : «. Ainsi, même si on me le réclamait à cor et à cri, je n’augmenterai pas les taux d’impositions communales, ni pour 2017, ni pour les années suivantes ».
La ville de Cavalaire et l’association des commerçants, en partenariat avec la mission locale proposent aux demandeurs d’emplois et aux jeunes de rencontrer les entreprises Cavalairoises dans le cadre de la 9eme édition de la journée job d’été le samedi 18 mars à la Maison de la mer. Plus de trente établissements issus des secteurs du commerce, de la restauration et de l’hôtellerie seront présents pour proposer contrats saisonniers, CDD et parfois même CDI. Les candidats pourront également s’exercer à la conduite d’entretien d’embauche et à la rédaction de CV accompagnés par le service Cavalaire Entreprises. Samedi 18 mars 09h30-12h30 Ateliers pratiques et gratuits 15h-18h – Rencontres avec les entreprises Maison de la mer Renseignements  : 04.94.00.11.45. 2 CONCERTS POUR TÉ BLUES AVEC LESURN IrIADDOX & 17i4 4417-C1-/FIL VENDREDI 2'1 filARS 2077 A 201-130 SALLE DES FÊTE5 Renseignements et billetterie  : Office municipal de la culture Tel. : 04.94.64.00.96 - office.culturel@cavalaire.fr Cavalaire 25 9eme édition de la journée job d’été Rendez-vous le samedi 18 mars pour décrocher un emploi estival ! CAVALAIRE e VIENS TON SAMEDI 18 MARS 2017 0181131=- mAlson _AmER 9H30-12H30:. Ateerlzeie,ee 15H-1&H : Rencontres avec les employeurs CAVALAIRE OFFICE MUNICIPAL DE LA CULTURE— mars 2017 - #23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :