La Gazette du Var n°23 1er mar 2017
La Gazette du Var n°23 1er mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de 1er mar 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : Max Bauer, l'agriculture varoise est en danger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
IM 16 #23 - mars 2017 La Valette Mi-février, lors de la cérémonie nationale d’hommage aux personnels de la gendarmerie morts dans l’accomplissement de leur devoir, un aréopage de personnalités était réuni dans l’enceinte de la caserne du groupement de gendarmerie de La Valette. C’est Kevin Mazoyer, directeur de cabinet du préfet du Var, qui a présidé la cérémonie et effectué la lecture du message du Ministre de l’Intérieur. La gendarmerie du Var est dirigée par le colonel Christophe Herrmann, commandant du groupement de gendarmerie du Var. HISTORIQUE La Gendarmerie Nationale est officiellement créée, en remplacement de la Maréchaussée, dans son article 1er, titre I, qui mentionne  : « La maréchaussée portera désormais le nom de Gendarmerie Nationale ». Kévin Mazoyer Un hommage aux gendarmes morts en service plein d’émotion Elle est la résultante de la fusion des décrets des 22,23 et 24 décembre 1790 et du 16 janvier 1791. Cette loi, composée de 20 feuillets, 6 titres et de nombreux articles, donne le cadre législatif à cette nouvelle force de l’ordre, rattachée au pouvoir d’État. Il confirme le statut militaire des gendarmes. Ce document, rédigé en caractère d’imprimerie, est détenu par le conservateur des collections « de la Maréchaussée à la Gendarmerie », en l’occurrence Nicolas Moulin, président de l’ACSPMG (Association des Collectionneurs pour la Sauvegarde du Patrimoine de la Maréchaussée à la Gendarmerie). Il est visible (avec les précautions d’usage) dans le hall d’accueil de la gendarmerie de Pierrefeu, transformé en véritable musée, au milieu de plusieurs pièces et documents uniques, tous liés à l’histoire de la gendarmerie. Gilles Carvoyeur – Photos André Goffin Les autorités civiles avant le dépôt des gerbes Kévin Mazoyer, directeur de cabinet du préfet Hubert Falco, sénateur-maire de Toulon Nicolas Moulin, chef à la brigade de Pierrefeu, responsable du protocole
Créée en 1990, la SISM est un événement annuel et national qui s’adresse au grand public, afin d’ouvrir le débat sur les questions de santé mentale. L’association Espérance Var vous donne rendez-vous le 28 mars à 14 heures, au Théâtre Liberté, pour une projection du film « Vivre avec son bleu à l’âme ». Chaque année, associations, citoyens et professionnels organisent des manifestations d’information et de réflexion dans toute la France. La Semaine d’Information sur la Santé Mentale (SISM) est une manifestation ouverte relayée par seize partenaires. On doit sa création à l’Association Française de Psychiatrie (AFP). Son Comité d’organisation est coordonné par le Centre collaborateur de l’Organisation Mondiale de la santé pour la recherche et la formation en santé mentale (CCOMS). Depuis 2014 non pas une mais deux semaines. C’est la durée de la SISM. Le dernier plan ministériel « Psychiatrie et santé mentale » a énoncé comme objectif prioritaire l’amélioration de l’information sur la santé mentale et la psychiatrie. Il estime qu’il y a « une responsabilité collective à prendre des mesures pour lutter efficacement contre l’incompréhension et le jugement trop souvent porté sur les personnes et leur entourage ». De même il souligne que « la promotion de la santé mentale comprend l’amélioration du niveau de connaissance générale de la population sur les troubles mentaux. Il s’agit donc d’une responsabilité collective, qui participe également à la lutte contre la stigmatisation ». PLUS DE 500 MANIFESTATIONS Elles se déroulent chaque année sur l’ensemble du territoire  : conférences, réunions-débat, visites de lieux de soins, journées portes ouvertes, projections de films, expositions, pièces de théâtre. Ainsi, 5 000 professionnels et bénévoles informent, exposent, expliquent, répondent aux questions  : médecins généralistes, psychiatres, psychanalystes, psychologues, familles, membres des associations, usagers, journalistes, élus locaux, artistes, avocats, magistrats, infirmiers, travailleurs sociaux, Ainsi encore, 60 millions de personnes peuvent s’informer sur la santé mentale. D’année en année, la participation et l’intérêt du public et des professionnels pour la SISM se confirment et se développent. Les élus locaux sont de plus en plus impliqués dans l’organisation de ces actions. CINQ OBJECTIFS SENSIBILISER le public aux questions de Santé mentale. INFORMER, à partir du thème annuel, sur les différentes approches de la Santé mentale. RASSEMBLER par cet effort de communication, acteurs et spectateurs des manifestations, professionnels et usagers de la santé mentale. AIDER au développement des réseaux de solidarité, de réflexion et de soin en santé mentale. Espérance Var vous invite dans le cadre de la SISM 2017 le mardi 28 mars à 14h au Liberté, scène nationale de Toulon 1,4M 14H PROJECTION PROJECTM DU FILM elfifil FAIRE CONNAÎTRE les lieux, les moyens et les personnes pouvant apporter un soutien ou une information de proximité. 14 H PROJECTION DU FILM VIVRE AVEC SON BLEU A L’AME de Nadège BUHLER (59’- 2013) une coproduction Ana Films/Vosges Télévision 15H TABLE RONDE VIIVRE VIVRE AVEC SON SOM BLEU EUE, A L'AelllE L’AME 1511 15H MOLE TABLE ROMDE RONDE Avec la participation de Cyril du documentaire, du Docteur RAYMONDET de l’hôpital Sainte Musse et des professionnels de l’association Espérance-Var Toulon 17 28èmes Semaine d’Information sur la Santé Mentale Le 28 mars, Santé Mentale et Travail, au théâtre Liberté de Nadège BUHLER (59’- 2013) une coproduction Ana Films/Vosges Télévision La projection sera suivie d’un temps d’échanges privilégié pour mieux connaître la maladie et ce public si singulier, si méconnu, mais tellement intéressant. Avec la participation de Cyril du documentaire, du Docteur Raymondet de l’hôpital Sainte-Musse et des professionnels de l’association Espérance-Var. La projection sera suivie d’un temps d’échanges privilégié pour mieux connaître la maladie et ce public si singulier, si méconnu, mais tellement intéressant. Retrouvez tous les événements sur  : www.semaine-sante-mentale.fr sernanegeheormatire Isenté mutule Résumé du Film Atteints de troubles psychiques, Antoine, Rémi et Cyril ont la trentaine, l'âge où l'on construit sa vie. Aujourd'hui « stabilisés », ils ont parcouru tout un cheminement et livrent un combat de chaque jour pour vivre avec leur maladie, pour acquérir autonomie et liberté, pour s'adapter au monde qui les entoure. Avec l'aide des médicaments mais aussi grâce au travail, à la pratique d’un art, d’un sport, de la relaxation, grâce au soutien de proches, d’associations... ils ont retrouvé un équilibre, souvent fragile, mais au moins, ils ont le sentiment de vivre, et non plus uniquement de survivre. Le film raconte le combat qu'ils ont dû mener pour parvenir d’abord à traverser la rue, puis à reprendre des études, à trouver un emploi, et parfois, à s’engager dans une relation amoureuse durable… SELECTION  : Festival Image sante de Liège 2014 RECOMPENSE  : Clé de Bronze du palmarès ciné vidéo psy de Lorquin 2014 RENDEZ-VOUS DES 13 H 30 PLACE DE LA LIBERTE - 83000 TOULON Réservation conseillée : chantal.blondel@esperancevar.fr Renseignements  : 04.94.20.75.71 mars 2017 - #23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :