La Gazette du Var n°22 15 fév 2017
La Gazette du Var n°22 15 fév 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de 15 fév 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,0 Mo

  • Dans ce numéro : Françoise Dumont, une femme de terrain et d'action.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
20 #22 -février-mars 2017 Pierrefeu AG de L’ACSPMG Nicolas Moulin  : « Promotion et mise en valeur du patrimoine culturel de la Gendarmerie » L’ACSPMG a tenu son assemblée générale annuelle devant une centaine d’adhérents et d’invités, en présence de Patrick Martinelli, maire de Pierrefeu-du-Var. Le président Nicolas Moulin a rappelé le bilan de son association qui entame sa onzième année d’existence. « 11 ans déjà que l’ACSPMG voyait le jour en septembre 2007, fruit d’une belle conjugaison entre les actifs et les retraités, tous réunis dans un seul but, celui de mettre à profit une passion commune  : la protection et la mise en valeur du patrimoine de la gendarmerie. Le bilan de l’année 2016 s’est inscrit dans ce que nous nous étions précédemment fixé  : celui de poursuivre le devoir de mémoire dans le cadre de la commémoration du centenaire de la grande guerre et de continuer à préserver le patrimoine de l’institution, sous toutes ses formes ». Il ajoutait  : « 2016 a bien été chargée et l’association a été présente ou représentée aux manifestations patriotiques du canton et communes limitrophes, manifestations culturelles, assemblées générales, représentations diverses, et plus particulièrement dans le cadre des commémorations du centenaire de 1914/1918. De très belles expositions ont été réalisées avec de nombreux partenaires et le soutien des municipalités. 2016, et plus particulièrement le mois de juin, a été la concrétisation, voir l’aboutissement d’un projet qui nous tenait particulièrement à cœur  : celui de pouvoir intégrer les murs de la fameuse et célèbre gendarmerie de Saint-Tropez. Entre la mise en place du projet, la signature et le prêt du matériel, le temps a été long, mais c’est depuis, chose faite. Nous y sommes et je l’espère pour de nombreuses années ! Je rappelle qu’une dizaine de pièces de la collection privée est exposée aux côtés des autres collections, au sein de ce musée, dont les 100 000 visiteurs ont été dépassés, visiteurs venant du monde entier » ! 2016 a aussi été l’occasion pour le président de visiter le musée de la gendarmerie, à Melun, classé musée de France et d’échanger avec le personnel de leurs expériences communes. Une visite privée a été organisée par l’adjudant Eric Bibens, chargé des collections qui a débouché sur un projet commun, avec le concours du capitaine Boularand, la directrice du musée. Lors de cette 11ème assemblée, le président a rappelé « qu’un peuple qui n’enseigne pas son histoire est un peuple qui perd son identité ». C’est pourquoi, l’association poursuit son objectif, celui de la préservation du patrimoine de la Maréchaussée à la Gendarmerie, avec la mise en place d’expositions en partenariat des associations culturelles et patriotiques, dont Les Amis du Dixmude, l’AVACM de Carnoules, l’UDAC ainsi que l’ONAC du Var, les comités du souvenir français de Carnoules, Les Mayons, Pignans, Gonfaron, Cuers, Puget-Ville, sans oublier la ville de Pierrefeu et les autres associations (anciens combattants, médaillés militaires du canton, l’Union Nationale des Personnels retraités de la Gendarmerie Nationale (UNPRG) avec laquelle des liens très étroits ont été tissés, les Amis de la Gendarmerie du Var. Le président a signalé que dans son action de préservation du patrimoine, l’association s’est portée acquéreur de documents historiques, de nombreux ouvrages originaux portant sur l’histoire de la gendarmerie, d’ouvrages et matériels. Toujours en 2016, l’association a été récompensée pour toutes ses actions philanthropiques. Notamment par la remise en juillet de la médaille d’or et le titre de membre honoraire de l’Institut Européen des Arts Contemporains. Enfin, en décembre dernier, le président a reçu les palmes du bénévolat (échelon bronze) de la Fondation du Bénévolat. Gilles Carvoyeur LES ACTIONS MENEES EN 2016 JANVIER – Participation de l’ACSPMG aux vœux des corps constitués. – 10ème assemblée générale à Carnoules. Réélection du bureau pour 3 ans. FEVRIER – Diplôme d’honneur du Souvenir Français à Puget-Ville pour services rendus à l’association. MARS – Exposition permanente au Cercle Louvois IGESA à Toulon. Signature convention avec Patrick Campana, directeur. – Prix ARMEE JEUNESSE, organisé par le Ministère de la Défense. AVRIL – Prix Cedan, organisé sous le patronage du Ministère de la Défense. MAI – Exposition du 4 au 8 mai, sur la thématique de « La gendarmerie du Var et le débarquement de Provence ». JUIN – 25 juin. Ouverture du musée de la gendarmerie et du cinéma de Saint- Tropez. L’ACSPMG est partenaire par le prêt de pièces de la collection privée. JUILLET 14 juillet – Médaille d’or et titre de membre honoraire de l’Institut Européen des Arts Contemporains. AOUT – Présence du président pour l’adieu aux armes du directeur général de la gendarmerie nationale Denis Favier dans la cour d’honneur des Invalides et visite privée du musée de la gendarmerie de Melun. SEPTEMBRE – Exposition sur le centenaire de la grande guerre et des Journées du Patrimoine aux côtés de la municipalité de Pierrefeu et des associations patriotiques, et mémorielles. – Exposition par Joël Ory à la Médiathèque de Lespignan pour une durée d’un mois. OCTOBRE Expositions sur le centenaire de la grande guerre. NOVEMBRE – Expositions sur le centenaire de la Grande Guerre à Collobrières, La Crau, Hyères, Braux, La Garde. – Diplômes de la reconnaissance mémorielle aux partenaires dans le cadre des expositions sur le centenaire 14/18. – Présentation de l’original de l’affiche de l’appel du 18 juin dans le cadre d’une exposition à l’initiative de l’association varoise de l’appel du 18 juin. DECEMBRE Création d’un nouveau logo, plus moderne et reprenant le patrimoine. – Remise de la palme (échelon bronze) de la Fondation du Bénévolat au président de l’ACSPMG, et de la palme d’argent au général Paul Rocher. – Remise du Cep d’Or à Daniel Baert par la municipalité de Pierrefeu pour son engagement bénévole au sein de la commune.
La LondeMt 21 Amis du maire Christian Bondroit, président  : « Il est primordial de soutenir l’action de notre maire » Pour Christian Bondroit, président de l’Association des Amis du Maire  : « François de Canson qui, dans la conduite de ses actions s’investit sans compter, est animé par la passion pour sa ville et ses habitants. Et, effectivement, cette passion s’exprime partout ! Aussi bien dans la gestion des grands dossiers qui concernent la ville et qui l’engagent pour l’avenir que dans la gestion du quotidien auquel il est attentif dans les moindres détails. Le président explique  : « C’est peu dire que nous avons un maire impliqué, présent sur les chantiers, en réunion, lors des assemblées générales ou des manifestations, en semaine et le week-end. La confiance que nous témoignons à François de Canson a toujours été déterminante dans son engagement. Notre présence à ses côtés, c’est sa force. Alors, si nous voulons que celle-ci perdure, voire s’amplifie, soyons encore plus nombreux à le soutenir et à lui témoigner toute notre amitié ». L’association a atteint et dépassé l’objectif fixé en nombre d’adhésions, puisqu’au 31 décembre 2016, elle comptait 1 386 adhérents à jour de leur cotisation ! Christian Bondroit reprend, particulièrement satisfait  : « Nous pouvons en être très satisfaits ! C’est un bel exercice avec 243 nouvelles adhésions. Et, vous êtes déjà plus de 1100 à avoir effectué votre renouvellement pour l’année 2017 ». ACTIVITES 2016 Le 12 juin, repas champêtre, avec 700 personnes présentes pour déguster l’aïoli, sans oublier le karaoké. Le 14 octobre, 1ère soirée spectacle année 80 qui a rencontré un vif succès. Enfin, participation au téléthon qui a permis de verser la somme de 165 € . OBJECTIFS 2017 Le président a évoqué les objectifs de l’association des Amis du Maire pour l’année 2017. « Il est très important, cette année encore de poursuivre notre progression, vous le savez il est primordial de soutenir l’action de notre maire François de Canson et de son équipe. Plus vous êtes nombreux à lui apporter votre soutien, plus vous lui témoignez toute votre confiance ». EVENEMENTS 2017 Le repas champêtre, le dimanche 4 juin, au camping du Pansard, dans une ambiance musicale. Enfin, la participation à la journée du téléthon en décembre. La paroisse fête les 170 ans de son église En ce dimanche de fin janvier, 116 ans après la naissance de la commune de La Londe-les-Maures, l’église Notre-Dame de la Nativité fêtait ses 170 ans d’existence. À cette occasion, Monseigneur Rey, évêque de Toulon-Fréjus, est venu célébrer la messe anniversaire, accompagné du père Carlos, curé de la paroisse, en présence de François de Canson, maire, et d’élus du conseil municipal. Monseigneur Rey a remercié les nombreux fidèles présents en souhaitant que les églises continuent à être des lieux de prière, de recueillement, de réflexion, ou chacun peut y trouver la joie lors des baptêmes, des mariages mais aussi partager la peine lors des obsèques. Le père Carlos explique  : « Elles sont ouvertes aussi bien pour les fidèles « occasionnels » qu’à ceux qui suivent régulièrement les offices et doivent garder leur vocation initiale, avec toute la symbolique liée  : hauteur de l’édifice, objets du culte, vitraux laissant entrer la lumière ». Le père Carlos Hamel détaille, encore, l’histoire de son église  : « Au début du vingtième siècle, l’église est rallongée aux dimensions actuelles par des bas-côtés. Le plafond est cintré, longé d’une corniche, et les cinq palastres qui avaient été prévus de chaque côté n’ont pas été construits. L’église fut bénie le 31 janvier 1847 et dédiée à la Sainte-Vierge sous le titre de la Nativité. Son saint patron est Pons, évêque. Les vitraux qui garnissent les fenêtres géminées n’ont pas tous réussi à passer à travers les années jusqu’à nous. Ceux représentant au nord Sainte-Philomène et Saint-Germaine et au sud Sainte-Anne et Sainte-Elisabeth sont d’origine. Par la suite ont été rajoutés ceux de Saint-Michel et Sainte-Jeanne d’Arc (1923), puis, dans les années 40, ceux symbolisant des saints, sans en montrer les images, (Saint-Louis, Saint-André, Saint-Joseph, et le Pape). Des reliques de Saint-Pierre et Saint- André sont enfermés dans des statues les représentant et un fragment de la vraie Croix repose à l’abri d’un reliquaire en fer argenté. Il est à remarquer également la crèche, qui est typiquement provençal ». François de Canson, après avoir remercié Monseigneur Rey de sa présence aux côtés des Londais aussi bien dans les moments douloureux, comme lors des inondations de 2014, que dans les moments heureux, comme cet anniversaire, a donné rendez-vous dans cette église dans …170 ans ! GD. février-mars 2017 - #22



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :