La Gazette du Var n°21 1er fév 2017
La Gazette du Var n°21 1er fév 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de 1er fév 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : Maud Fontenoy, les enfants et la planète.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
20 #21 -février 2017 Méditerranée - Porte des Maures Maud Fontenoy, navigatrice, présidente de Maud Fontenoy Fondation et vice-présidente du conseil régional, a donné une conférence exceptionnelle sur le thème de la protection de la planète et des océans. Devant plus de 500 élèves, réunis à la salle YannPiat et venus de toutes les écoles de l’intercommunalité Méditerranée - Porte des Maures (MPM), la navigatrice a présenté, comme elle le fait régulièrement, un documentaire Ce n’est un secret pour personne, jamais dans l’histoire de la cinquième république les collectivités territoriales n’ont été autant maltraitées qu’aujourd’hui. C’est l’avis de François de Canson qui explique  : « Jamais elles n’ont été confrontées à une telle saignée financière de la part d’un gouvernement qui n’a rien trouvé de mieux que de vouloir réaliser 11 milliards d’économie sur le dos des collectivités locales et plus particulièrement sur celui des communes qui deviennent, n’ayons pas peur des mots, les parents pauvres de la République ». Malgré ces difficultés, le maire croit en l’avenir des territoires  : « S’il est bien une collectivité dont je suis fier, non seulement parce que j’en suis le Président, mais surtout parce qu’elle La Londe - Conférence de Maud Fontenoy Les enfants grands militants de la défense de la planète ! « Paradis blanc », relatant le voyage émouvant de quatre adolescents déficients auditifs en antarctique. Cette projection a été suivie d’un échange très instructif et passionné avec les enfants sur la protection de nos océans. « C’est avec nos enfants que nous construirons l’avenir », a martelé Maud Fontenoy, remerciant les élèves, les enseignants et François de Canson, maire de La Londe et Président de MPM. a franchi, notamment cette année, une étape importante au regard du transfert des compétences imposées par la loi, c’est l’intercommunalité « Méditerranée Porte des Maures » (…). Ainsi, les actions menées en 2016 par la communauté de communes ont été nombreuses, à commencer par un véritable travail de mutualisation entre les services qui a abouti à des regroupements d’achats notamment sur le carburant et prochainement sur les assurances. FIBRE DEPLOYEE SUR LE TERRITOIRE COMMUNAUTAIRE François de Canson ajoute  : « En ce qui concerne la gestion des déchets, le marché conclu en mars 2016 s’est traduit par une amélioration de la qualité et du périmètre de service et par une baisse Régulièrement, Maud Fontenoy intervient dans des conférences, séminaires, tables rondes pour des entreprises et des institutions sur le développement durable, le dépassement de soi, la gestion du stress, le travail en équipe et toute thématique liée à son expérience. Elle était présente en ouverture du lancement officiel du club France Rio +20, après le Président de la République, en tant que grand témoin, pour souligner l’importance de l’engagedu coût de 5%. Quant au Programme local de l’Habitat qui vise à répondre aux besoins en matière de logement, celui-ci sera finalisé en juin 2017. Son adoption permettra à terme de programmer un certain nombre d’actions qui assureront une répartition équilibrée de l’offre de logements entre les communes. Au titre de la promotion touristique, la commune de La Londe a fait le choix de fédérer les communes de Collobrières, Cuers et Pierrefeu afin de se regrouper au sein d’un Office de Tourisme Intercommunal depuis le 1er janvier 2017. Des actions mutualisées seront conduites avec les Offices de Bormes et du Lavandou des 2017 ». Il précise encore  : « La compétence qui vise à entretenir les pistes de défense de la forêt contre les incendies a, là encore, fait l’objet d’une ment écologique au niveau mondial. « Nul doute que les jeunes de la communauté de communes, qui ont fait preuve à cette occasion d’une conscience écologique très développée, auront à cœur, à l’avenir, de propager autour d’eux ces bonnes paroles », s’enflamme François de Canson. GC. – Photos Jean-Michel Elophe François de Canson  : « Je suis fier de Méditerranée Porte des Maures » programmation d’actions et de travaux d’un montant de 800 000 euros, pour lesquels j’ai obtenu de la Région une subvention à hauteur de 80%. Autre point non négligeable, l’aménagement numérique de nos territoires est en bonne voie puisqu’une montée en débit est programmée et que la fibre sera progressivement déployée sur le territoire communautaire, avec un objectif final en 2020. Enfin, pour aider les communes membres à faire face au plan de baisse des dotations d’État, la Communauté de communes « Méditerranée Porte des Maures » est intervenue afin de soutenir plusieurs de leurs projets d’investissements ». Propos recueillis par Gilles Carvoyeur
Méditerranée - Porte des Maures 21 Bormes les Mimosas François Arizzi  : « Le 4ème budget consécutif sans augmentation de la fiscalité » Pour le maire, « Un mandat sans augmentation de la fiscalité, on n’a jamais vu ça depuis plus de 25 ans ! Dans le pire contexte économique jamais connu par notre commune, c’est le 4ème budget consécutif sans augmentation de la fiscalité ». Malgré tout, François Arizzi s’inquiète de la baisse continue des dotations de l’État. Il explique  : « L’État a décidé de faire des économies en diminuant ses dotations aux collectivités territoriales. Un premier plan a visé, entre 2014 et 2017 à faire 11 milliards d’économie sur les collectivités territoriales. Ce plan sera-t-il suivi d’un autre, tout aussi draconien ? L’avenir nous le dira, mais je dois vous avouer qu’aujourd’hui, je ne suis pas très optimiste. A Bormes, en 2017 nos finances seront amputées de 2 millions d’euros par rapport à 2013. C’est énorme ! Ce sont 2 espaces jeunesses ou 4 maisons funéraires ou 4 gazons synthétiques de moins par an ! Toutes les collectivités territoriales de France ont été touchées par ces baisses de dotations. Résultat, en 2016, les communes ont augmenté en moyenne leurs impôts d’environ 4%. Certaines l’avaient déjà fait en 2014 et 2015, beaucoup vont y avoir recours en 2017. A Bormes, en 2014, 2015, 2016, il n’y a pas eu d’augmentation des taux d’imposition. Il n’y en aura pas non plus en 2017. Et il n’y en aura pas jusqu’en 2020 » ! DU JAMAIS VU DEPUIS 25 ANS ! Malgré cette conjoncture difficile, François Arizzi se félicite  : « Un mandat sans augmentation de la fiscalité, on n’a jamais vu ça depuis plus de 25 ans ! Dans le pire contexte économique jamais connu par notre commune, c’est le 4ème budget consécutif sans CORSO-FLEURI-BORMES.COM 33 (0) 4 94 01 38 38 augmentation de la fiscalité. J’en suis très fier et très heureux, car cela n’a pas été sans mal. Nous avons voulu privilégier les investissements. Nous l’avons fait en conscience afin de conserver notre dynamisme, car une commune qui n’investit pas est une commune sur le déclin. Nous avons donc dû réduire fortement notre train de vie. Il a fallu faire des économies sur tous les postes. Tous les services de la ville ont diminué leurs budgets. Je le répète encore, notre fil conducteur a été « comment faire plus et mieux avec moins de moyens ». Le maire explique sa recette  : « L’affirmer, c’est une chose, le mettre en pratique en est une autre. Cela nous a demandé beaucoup de réflexion, de recherche, de détermination, de choix. Nous avons, dans tous les quartiers, trouvé des solutions pour dépenser moins ou garantir 11113 Région Li DiPaRTEMENT âg PACA de nouvelles recettes. Nous avons différé certains travaux non prioritaires, nous avons réorganisé, rationalisé nos manifestations. Nous avons traité le problème à l’échelle de la commune. Personne n’a été privilégié, personne n’a été lésé. Enfin nous avons généré de nouvelles recettes, notamment grâce aux parkings payants à la Favière, ce sujet ayant fait couler beaucoup d’encre, mais c’était nécessaire ! Les résultats financiers nous permettent, dès la première année, d’amortir l’achat et l’installation des horodateurs ainsi que les 80 000 euros de travaux prévus de longue date sur ces parkings. Cela nous permettra de pouvoir reverser les recettes sur le budget d’investissement pour des aménagements, notamment à la Favière (...) ». Propos recueillis par Gilles Carvoyeur bleu février 2017 - #21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :