La Gazette du Var n°21 1er fév 2017
La Gazette du Var n°21 1er fév 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de 1er fév 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : Maud Fontenoy, les enfants et la planète.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
18 #21 -février 2017 Méditerranée - Porte des Maures Lutte contre les inondations Mettre en sécurité les personnes et les biens L’intercommunalité planifie son action de prévention contre les inondations. La CC a pris la compétence « études pour l’élaboration du PAPI » depuis le 1er janvier 2016. Cela s’est traduit par une participation versée au Syndicat Mixte du Bassin versant du Gapeau pour l’élaboration d’un PAPI d’intention (concernant Cuers, Pierrefeu-du-Var et Collobrières). Le PAPI d’intention du Syndicat Mixte a été labellisé en décembre 2016. Cela s’est également traduit par la mise en place d’une mission AMO, attribuée à la société du Canal de Provence pour l’élaboration d’un PAPI complet « Côtier des Maures », sur les bassins versants de la Vieille, Batailler, Maravenne et Pansard. Le diagnostic a été réalisé en juinjuillet et la stratégie définie établie en août. Les études comprennent, notamment, l’analyse environnementale La CCMPM a pris la compétence « Maintien des pistes DFCI » en conditions opérationnelles depuis le 1er janvier 2016. Un groupe de travail a été constitué en début d’année afin de définir une programmation de travaux à l’échelle du périmètre associant le Syndicat Mixte pour la Prévention et la Valorisation de la Forêt Hyères-La Londe et d’engager la révision du PIDAF. Une subvention du FEADER-Région-Département a été allouée à la CCMPM à hauteur de 80% du montant de ces 2 opérations. Un marché de travaux de débroussaillement est lancé afin de réaliser près de 500.000,00 € de travaux en 2017. Pour mémoire, en 2015, la défense de la forêt varoise contre les incendies a fait l’objet de plusieurs réunions. Afin de renforcer l’efficacité des actions de protection de la forêt des Maures contre l’incendie et de définir une programmation coordonnée des travaux d’entretien de celui-ci, les statuts de l’intercommunalité ont été modifiés. UN ACCES RAPIDE DES MASSIFS Parce que cette lutte exige un accès des projets. Afin de bénéficier le plus en amont possible de l’appui méthodologique des services de l’État, la Communauté de communes a décidé le 9 mars 2016, d’envoyer une déclaration d’intention au préfet, en charge rapide et facile des massifs par les véhicules anti-incendies, il était nécessaire d’établir des lieux de passages et d’aménager des pistes de défense de la forêt contre les incendies. Auparavant, cette compétence était exercée directement par les communes de Bormes-les-Mimosas, Cuers, Collobrières, Le Lavandou et Pierrefeu-du-Var et par le Syndicat intercommunal de Protection et de Valorisation de la Forêt pour La Londe (regroupée avec Hyères). Désormais, les élus de MPM ont souhaité que Méditerranée Porte des Maures prenne cette compétence afin d’améliorer la protection incendie du territoire par la conduite d’un programme de travaux coordonné. En outre, cela permet à la collectivité de bénéficier de cofinancements substantiels des partenaires institutionnels (Département, Région, État). Les statuts de la Communauté de communes Méditerranée Porte des Maures ont donc été modifiés afin d’intégrer au 1er janvier 2016 la compétence « Protection de la forêt contre l’incendie (maintien des pistes en conditions opérationnelles) «. du bassin Méditerranéen. Ce dernier a pour mission d’assurer la cohérence et l’efficacité de suivi du projet. D’ailleurs, dans la mise en œuvre concrète du plan, MPM a eu des échanges réguliers avec les services de l’État. UN AMENAGEMENT A PLANIFIER Une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage a été attribuée début 2016. Elle comporte trois objectifs  : - Établir le programme de travaux de débroussaillement 2017 et les dossiers de demandes de subventions, - Engager une consultation pour la dévolution d’un marché de travaux DFCI sur la totalité du territoire, - Engager une consultation pour l’élaboration d’un PIDAF à l’échelle du territoire communautaire. Le PIDAF est un document de planification des travaux et d’équipement des massifs. Son avantage ? Permettre de réaliser des coupes feux aux normes et distinguer les différents types de débroussaillement et leur utilité. Dans notre secteur, ces documents sont anciens. Ils seront donc à nouveau réalisés. UN ENTRETIEN EVALUE A 500 000 € PAR AN Le montant des travaux pris en charge par chaque ville de l’intercommunalité au titre de la compétence est d’environ 100 000,00 € par an. Les élus souhaitaient que Le dossier sera déposé en début d’année, instruit par les services de l’État et passage en commission de labellisation (printemps 2017). Si le PAPI est labellisé, la CCMPM pourrait se voir allouer 80% de financements extérieurs sur les travaux de sécurisation à réaliser sur les 3 communes. Sur le terrain, le but du Programme d’Actions de Prévention contre les Inondations (PAPI) que prépare l’intercommunalité est de réaliser des travaux de mise en sécurité des personnes et des biens dans les bassins versants du Batailler et de la Vieille (Bormes-les-Mimosas et Le Lavandou) et de Maravenne et du Pansard (La Londe-les-Maures). De plus, le PAPI permet d’accéder aux financements par l’État des travaux qui sont inscrits dans ce programme, à hauteur au moins de 40 à 50%. Défense de la forêt - DFCI L’intercommunalité planifie son action de défense des massifs forestiers l’investissement reste le même lorsque la compétence est passée à l’intercommunalité. Un état des lieux a été effectué. Un programme de travaux a été établi par la CCMPM en collaboration avec la DDTM et le conseil départemental. Son montant prévisionnel annuel est évalué à 500 000,00 € . L’intercommunalité sollicite des subventions pour les réaliser. Par ailleurs, différents intervenants assurent l’entretien des ouvrages de défense incendie tels que  : ville, APFM (ouvriers forestiers ONF), ex SIVOM Pays des Maures et du golfe de Saint- Tropez. Mais, tout le territoire ne sera pas pris en charge par la communauté de communes Porte des Maures. Aussi, Christine Amrane, vice-présidente de l’intercommunalité et maire de Collobrières, a demandé au présidents des Communautés de communes Cœur du Var et Golfe de Saint-Tropez de s’engager à garantir une continuité de prise en charge des travaux. En revanche, les interfaces, qui assurent la protection des communes, ne sont pas concernées par le transfert de compétence et demeurent sous la responsabilité de chaque commune.
Chambres de Métiers et de l'Artisanat (Université Régionale des Métiers et de l'Artisanat CD690e7e3 Chambres e de Melk. Métiers et ete de l’Artisanat FAradeauze Région Mao eonmen..190pga-rdUelgeov Provence-Alpes-Côte d’Azur Provence-Alpes-Côte d'Azur p 7 CFA en région 7 CFA en région MM. 1,1 6000 jeunes en apprentissage 6000 jeunes en apprentissage Ne dites plus « Taxe d’Apprentissage » mais « Placement d’avenir » Région Provence-Alpes-Côte d'Azur r Une centaine de forma tions Une centaine de formations p e yr 9 r Jit. v/e + de 80% de réussite aux examens + de 80% de réussite aux examens Versez votre Taxe d’Apprentissage à l’un des CFA (Centres de Formation d’Apprentis) de l’Université Régionale des Métiers et de l’Artisanat de ProvenceAlpesCôte d’Azur, et offrez un tremplin vers l’emploi aux jeunes de votre territoire. cmar-paca.fr g taxeapprentissage@cmar-paca.fr Imprimeur  : SPOT Imprimerie/Crédits photos  : Shutterstock/Date d’édition  : Décembre 2016/Date d’impression  : Décembre 2016



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :