La Gazette du Var n°21 1er fév 2017
La Gazette du Var n°21 1er fév 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de 1er fév 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : Maud Fontenoy, les enfants et la planète.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
16 #21 -février 2017 Méditerranée - Porte des Maures Cuers Josiane et Jean-Pierre Bianco distingués en Italie A Lecce (Italie), la distinction internationale, « Haute Reconnaissance à la Personnalité du Monde de l’art, de la Culture et de la Science et de l’engagement social, prix spécial pour le droit humain, hommage à PAOLO VI » a été décernée, au titre de l’année 2016 à Josiane et Pierre Bianco. La cérémonie s’est déroulée à Lecce, au sud de l’Italie, en présence de l’Archevêque et Délégué Pontifical Monseigneur Giovanni Tonucci, et des personnalités du monde de l’art, de la culture, des représentants du tissu associatif et des militants des droits de l’homme italiens et étrangers. Un buste Le 1er décembre 2016, le conseil communautaire a approuvé le contrat régional d’équilibre territorial (CRET), qui intervient avec le concours du Conseil régional PACA. La CCMPM s’est rapprochée des Communautés de Communes du Golfe de Saint-Tropez et de la Vallée du Gapeau afin de définir des actions dans le cadre d’un projet de territoire. Des opérations représentant une enveloppe de 56 M € ont été retenues par la Région qui allouera un financement de 8,77 M € sur 3 ans (avec un taux de subvention moyen de 15,5%). en bronze du Pape Paul VI et un diplôme ont été offerts à tous les lauréats par les membres de l’Académie Italienne culturelle. PARCOURS EXEMPLAIRES « Cette distinction récompense le travail remarquable et l’implication pour la sauvegarde du patrimoine local et l’engagement associatif de Pierre et Josiane Bianco », explique-t-on dans l’entourage du couple. Depuis de nombreuses années, il est très impliqué dans la vie associative, culturelle, sportive et philanthropique aussi Pour la CCMPM, les projets suivants sont retenus  : - Pose de revêtements synthétiques (La Londe-les-Maures, Cuers, Bormes-les-Mimosas), - Réalisation de l’éco-quartier de Châteauvert (La Londe-les-Maures), - Aménagement et mise en valeur du centre bourg de Pierrefeu-du-Var, - Acquisition et mise en valeur paysagère et touristique des restanques de Saint- Clair au Lavandou, - Lutte contre l’érosion marine (La Londe-les-Maures), - Réalisation d’une ZAE (secteur Plaine- Niel/Surles à Bormes-les-Mimosas), - Création d’itinéraires de randonnée et d’une maison de la randonnée et de la bien en France que dans de nombreux pays (Arménie, Israël, Espagne) et l’Italie dont est originaire la famille de Pierre Bianco. En attribuant ce prix, le jury a tenu compte de leur impressionnant parcours associatif et culturel et philanthropique. Ainsi, Josiane et Pierre Bianco sont, depuis 25 ans, à la tête de l’Association des Amis de Sainte Christine. DEUX CHAPELLES SOEURS L’histoire de la chapelle Sainte-Christine n’est pas ordinaire. Sans entrer dans le détail (bien que l’histoire de nature + acquisition de mobiliers pour l’OTI (dans le cadre de la compétence Promotion du tourisme de la CCMPM). AIDE AUX COMMUNES ET TOURISME Par ailleurs MPM a décidé d’attribuer une aide aux communes membres pour qu’elles puissent faire face au plan de baisse des dotations d’État. Ainsi, la MPM a reversé une dotation de solidarité de 2 M € en 2016. En outre, au titre des fonds de concours, une enveloppe de 1,5 M € a été votée par le conseil communautaire afin de soutenir les projets d’investissements 2016 des communes membres. Dernier point  : la promotion du tourisme. Afin de se conformer à la loi NOTRe, la la chapelle reste très intéressante et passionnante), on retient qu’il y en a deux et qu’elles sont simplement séparées de 25 centimètres à peine avec une particularité locale  : l’une est édifiée sur le territoire de Solliès-Pont, l’autre sur le territoire de Cuers ! Deux chapelles soeurs mais avec une histoire différente ! La chapelle Sainte-Christine de Cuers a, depuis 1554, date de son édification, connu bien des émois et bien des joies. Parmi les émois, celui du temps a été le plus éprouvant. Et, au cours du siècle écoulé, la chapelle a réellement souffert. Laissée à l’abandon, elle a été dépossédée de sa cloche en 1925, tandis que la partie arrière constituant l’ermitage s’est écroulée. Et, en raison du délabrement des toitures, les peintures et enduits intérieurs se sont effrités avec le temps. ENGAGEMENT PHILANTROPIQUE L’engagement philanthropique et humanitaire de Josiane et Jean-Pierre leur a valu l’attribution de nombreux diplômes associatifs et 19 médailles d’Or, dont celle du Grand Prix Humanitaire de France, reçue au Sénat en 2016, des donneurs de sang bénévoles (1992), de l’Union des Aveugles et Déficients Visuels (2004), etc... Mais, leur plus grande fierté est, sans doute, leur engagement au sein de l’association de Sainte Christine, avec laquelle ils ont participé à la réhabilitation de la chapelle éponyme. Nicolas Tudort Contrat régional d’équilibre territorial Près de 9 millions d’ € investis sur 3 ans CCMPM a mis en place un groupe de travail composé des élus en charge du tourisme et des directeurs d’office de tourisme et mandaté un cabinet spécialisé pour conduire une mission AMO début 2016. Ainsi, la commune de La Londe-les- Maures a fait le choix de fédérer les communes de Collobrières, Cuers et Pierrefeu-du-Var. Ces communes seront regroupées au sein d’un OTI qui assurera la promotion du tourisme du territoire à compter du 1er janvier 2017. Enfin, des actions mutualisées seront conduites avec les OT de Bormes et Le Lavandou dès 2017.
Méditerranée - Porte des Maures 17 Pierrefeu Patrick Martinelli, maire  : « Pierrefeu a des ambitions de développement » Le maire constate  : « Comme vous avez pu le constater, le monde change et nos communes évoluent avec lui. Pierrefeu ne vit pas isolée, elle vit sur un territoire, avec des partenaires avec lesquels elle partage des ambitions de développement, notamment la Communauté de Communes MPM ». Au-delà, en 2017, la commune s’assigne une priorité à sa voir une gestion de proximité solidaire. Pour Patrick Martinelli, « C’est notre rôle de service public et particulièrement celui du centre communal d’action sociale. Solidarité envers les plus jeunes, envers nos aînés, envers les plus défavorisés. Tout ceci se traduit par des actions, des aides, des accompagnements mais aussi par des rencontres conviviales comme le repas des aînés qui a réuni 300 personnes, sans oublier la distribution de 700 colis de Noël. Je citerai notre engagement dans un agenda d’accessibilité programmé sur une durée de 4 ans, l’organisation par le CCAS de la semaine bleue et de ses multiples activités, comme le loto à la maison de retraite, l’organisation du téléthon, qui a mobilisé les énergies de beaucoup d’associations pour battre le record des dernières éditions, plus de 9 000 € , notre partenariat avec la Mission Locale qui a assuré le suivi de 180 jeunes de moins de 25 ans ». Autre priorité du maire  : La protection de notre environnement. L’élu l’assure  : « C’est un engagement fort et diversifié. Préserver notre planète est possible à différentes échelles et l’échelle individuelle nous concerne tous dans nos gestes quotidiens  : un papier jeté sur la chaussée, un plastique laissé sur un chemin de randonnée, un robinet qui coule inutilement, une lampe restée éclairé. Ce panel d’actions coutumières doit nous faire réfléchir, et agir pour changer nos habitudes Alors à notre niveau communal, nous nous sommes engagés dans des actions environnementales qui sont à la base de la construction du vivre ensemble  : gestion des déchets, économie des énergies, actions propres ». Au niveau local, cette politique volontariste va se traduire par différents investissements. Le maire cite notamment  : « Le dossier déposé par Soleil du Sud pour la réalisation d’une halle pour notre parc de véhicules dont la toiture sera composé de panneaux photovoltaïques, travaux cet été, la mise en circuit fermé de fontaines du village, les travaux de débroussaillages, la mise en place en fin d’année d’un service de ramassage des encombrants pour les commerces, que je remercie pour leur participation, Collobrières Une station-service publique au bénéfice de la population Suite à la carence de carburant dans le village de Collobrières depuis février 2013, les services municipaux ont sollicité la Communauté de communes Méditerranée Porte des Maures afin de pallier à cette difficulté d’approvisionnement. La ville de Collobrières et l’intercommunalité ont mis tout en œuvre pour que le projet se concrétise au plus vite. La station est ouverte, dans la zone artisanale, face à la cave coopérative depuis janvier 2014. Elle possède trois cuves. Ainsi, les habitants peuvent être approvisionnés en gazole et essence grâce à un service par carte bancaire qui fonctionne 24h/24. Après deux ans et demi de fonctionnement, un premier bilan particulièrement satisfaisant peut être dressé  : la station rend un service apprécié par la population locale et touristique, les tarifs proposés sont les journées pédagogiques à l’aire de la Marchande avec les enfants de nos écoles et de nombreux partenaires  : société de pêche, pompiers, la société Pizorno, ONF. Voilà un rapide résumé de quelques actions qui nous guident, des actions que nous ne pouvons mener seul et nous constatons, à chaque fois, que vous êtes des acteurs efficaces et volontaires ». Le maire détaille les actions menées avec les partenaires  : « Comme la mise à disposition du terrain Gardanne, au-dessus de l’EHPAD, à l’association « Pierrefeu Terres de Partage » et qui en quelques mois à obtenu le soutien et l’adhésion de beaucoup d’habitants. Ou la création d’une déchetterie sur le site de Roumagayrol par la société Pizzorno ». Propos recueillis par Gilles Carvoyeur très compétitifs tandis qu’une gestion rigoureuse permet à la collectivité de dégager un excédent d’exploitation propre à garantir le maintien en parfait état de fonctionnement. La gestion, la surveillance, les contrôles quotidiens et l’entretien que la station-service nécessite sont gérés par la collectivité. Coût de la construction de la station ? La station-service a été financée en grande partie par la Communauté de communes, avec une participation de la ville de Collobrières. Une aide financière a été sollicitée auprès du Département, de la Région et de l’État. Le montant de l’opération s’élève à presque 245 000 euros. Désormais, Collobrières n’est plus un désert de carburant ! février 2017 - #21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :