La Gazette du Var n°21 1er fév 2017
La Gazette du Var n°21 1er fév 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de 1er fév 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : Maud Fontenoy, les enfants et la planète.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
8 GRATUIT Check YlMUTUALITÉ l nufeçAlse 1=== Santé Rencontrez des professionnels de la sante et faites votre bilan Santé Personnalisé INSCE-VOUS ! Chrystelle et Mie 04 94 91 95 95 Mardi 21 Février MUTUALITE FRANÇAISE PACA - Délégation du Var Immeuble "Le Jean Le Blanc" - 26, rue Jean-Philippe Rameau TOULON #21 -février 2017 Toulon Téléphérique du mont Faron De nouvelles sensations pour atteindre les sommets ! La REDIF a investi dans de nouvelles cabines, au look plus contemporain. Pour le téléphérique du Faron, c’est reparti pour trente années supplémentaires (jusqu’en 2047) ! Avec l’arrivée des nouvelles cabines, c’est une nouvelle période qui s’ouvre pour l’équipement toulonnais. Le lancement officiel se déroule en deux temps avec le 10 février à partir de 10 heures 30 l’inauguration en présence de nombreuses personnalités, dont Hubert Falco, président de TPM, du conseil d’administration de la REDIF et de ses partenaires. Puis le lendemain, c’est à dire le samedi 11 février à partir de 11 heures, la réouverture officielle du téléphérique et la mise en service des nouvelles cabines. Pour Jérôme Navarro, adjoint au maire de la ville de Toulon et Président de la REDIF (Régie d’exploitation des installations touristiques du Faron)  : « Les Au Programme 1=IDépistage visuel D Dépistage auditif L] Dépistage bucco-dentaire DMesure de la glycémie, informations et conseils sur le diabète — D Habitudes alimentaires (IMC - conseils) u Test de condition physique L'Exposition "Longue vies la vue'Mardi 21 Février de 9 h GO à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 00 ❑ Exposition "Rester à l'écoute de ses oreilles"- pAccès aux droits et informations sur le système de santé ror 115.r...11 mid DInformations sur les cancers du sein, - -II de l'utérus et du côlon IDPlace de la santé  : participez au débat social l'ter.* ekiici SiiitirL. 9.15 te I= nouvelles cabines conservent le look identifiable et spécifiques des cabines du téléphérique avec un rouge dominant pour la couleur. Mais comme nous sommes dans le 21ème millénaire, elles sont plus ergonomiques et contemporaines, sans sacrifier pour autant à la sécurité des installations ». SENSATIONS XXL Et, quelles cabines ! Avec leur nouvelle ergonomie, leur hublot de sol et un champ de vision considérablement élargi grâce à une surface de vitrage supérieure, les sensations seront au rendez-vous lors de la montée entre la gare inférieure et la gare supérieure ! Rendez-vous donc pour l’ouverture au public le samedi 11 février à partir de 11 heures en gare inférieure où de nombreuses surprises attendent les passagers qui prendront le téléphérique. r Gilles Carvoyeur Sc ti mu t15, Le ID A n'e"'.
Christiane Hummel, maire  : « La Valette est une ville attrayante et dynamique » Christiane Hummel l’assure  : « Nos investissements nouveaux sont forcément limités. Mais il faut toujours que la ville vive, que les entreprises travaillent à améliorer la ville et cela nous le ferons encore avec notre partenaire la SEMEXVAL et les services municipaux ». Et, elle précise  : « En 2017, les subventions aux associations sont maintenues et ainsi que nos rencontres d’amitié et de partage ». Christiane Hummel tient à remercier les collaborateurs de la Semexval et de la SPLM avec lesquels, la ville conduit des opérations de rénovations des façades dans le centre-ville, l’aménagement des entrées Est et Ouest, les réalisations du terrain Allio et de Coupiane-Coudon sur la friche de la clinique dont le permis a été accordé. FESTIVAL fit 2 PRADET VILLE DLI Museq-ue à Cour Du 24 Au 26 ESPACE TOURNER LE DOS AUX FRICHES Elle ajoute  : « Nous avons toujours cette même volonté de tourner le dos aux friches avec le début des travaux, dès mars, pour cet immeuble Le Verger. Mais les temps sont difficiles, nous avons su nous donner la chance et le courage de rester une ville attrayante et dynamique reconnue et soutenue par les grands investisseurs privés du moment. Je rappelle modestement  : 400M € investis par nos partenaires sur Château Redon. 30M € par le groupe Allianz sur l’ensemble Calles et ancienne trésorerie pour une résidence senior privée de 120 appartements réalisée par la Semexval et Nexcity et sans argent public. Tous sont vendus aujourd’hui. Avec la création de 30 emplois et emmenant une population qui fait toujours confiance au centre-ville de La Valette et qui y consomme. Sans oublier la mixité et la nécessaire solidarité dans la construc- DES ART S tion contiguë de 27 logements sociaux réservés aux seniors ». 600 MILLIONS D’ € DANS L’ECONOMIE LOCALE Le maire le rappelle  : « Nous avons injecté quelques 600M € dans l’économie locale. A l’Est, après la nouvelle bibliothèque Georges Sand, dans le Millenium s’installe l’agence de La Poste libérant ainsi le vieux bâtiment qui a été racheté le 29 décembre et qui va permettre avec le foncier, déjà maîtrisé, la naissance d’un projet de grande qualité qui abritera la Police Municipale, des nouveaux logements renforçant et embellissant toujours plus notre centre-ville comme nous le faisons depuis 16 ans. Et bien sûr, il y a encore le cœur de ville avec les Lofts de la Baume et la magnifique Bastide ». La Valette 9 MOINS D’ARGENT MAIS PLUS D’IDEES ! Quel est donc le secret de la ville ? Le sénateur-maire le révèle  : « Notre fonctionnement est maîtrisé et notre volonté d’avancer, de rester fidèles à nos racines, de valoriser notre patrimoine est intacte ! Quand on n’a moins d’argent, il faut encore plus d’idées et de travail. Nous allons avancer avec mon équipe, toujours avec la même détermination et courage. Je les remercie de leur soutien ainsi que mon personnel communal et je tiens à remercier aussi mon opposition, qui critique bien sûr, c’est son rôle, mais le fait courtoisement, enfin la plupart du temps. Nous avons surtout la chance d’être dans une agglomération dynamique, d’avancer ensemble, de partager un profond amour pour notre territoire. C’est le gage de notre réussite à tous ». Propos recueillis par André Goffin Réservations  : 0619 75 22 15 06 8i 69 87 56 www.musiqueatacourfr février 2017 - #21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :