La Gazette du Var n°19 1er jan 2017
La Gazette du Var n°19 1er jan 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de 1er jan 2017

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : le salut du copain Jean-Marie Perier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
14 #19 - janvier 2017 Vœux 2017 Voeux au personnel de la ville de Toulon Hubert Falco  : « Garder des grands dossiers pour le prochain mandat » ! Pour le sénateur-maire de Toulon, « La première chose qui vient à l’esprit, c’est naturellement en finir avec l’horreur ». Le président de TPM fait ce constat  : « Le monde en 2016, l’Europe, notre pays, la France ont une nouvelle fois été marqués dans leur chair, par la violence meurtrière des hommes. Paris, Nice, les deux policiers à Magnanville, le père Hamel à Saint Etienne du Rouvray, mais aussi à Bruxelles et maintenant à Berlin… Personne n’est épargné ! Aucun territoire, aucune ville, aucun village n’est à l’abri de la barbarie. Face à l’horreur, un constat s’impose  : nos démocraties frappées au cœur, toujours prêtes à communier dans le chagrin au soir d’une tragédie, sont incapables de faire front le lendemain pour s’attaquer aux racines du mal qui nous meurtrit ». Il ajoute  : « Pour les élus comme pour les fonctionnaires, la crainte des attentats accompagne notre engagement public responsable au quotidien et, face à cette situation qui, hélas, risque de durer, dans une période où il est plus facile de dénoncer que de proposer, face aux assauts de la démagogie, face aux dérives de la rumeur, nous devons nous montrer extrêmement vigilants. Nous avons besoin de vérité, de sincérité, nous avons besoin d’assurance, de lucidité, dans ces périodes-là, il n’y a pas de place pour l’improvisation et pour la division ! Pour ma part, en 2017, dans l’intérêt de nos concitoyens qui demandent fort justement qu’on les protège toujours plus, je demeurerai plus que jamais responsable et déterminé à encourager, promouvoir et provoquer l’unité et le rassemblement ». Le maire de Toulon constate  : « Se rassembler, ce n’est pas se ressembler. Nos différences sociales, religieuses, culturelles, doivent être un levier et non pas un frein pour un climat social apaisé, pour l’esprit collectif qui m’est si cher. Sur ces bases, avec cet esprit, nous devons mettre en place des projets de vie qui créent du lien, qui soudent la fraternité dans la vie courante et qui ouvrent des perspectives. C’est, à mon sens, une belle manière de commémorer la mémoire des morts. C’est une belle manière de privilégier l’action et de délivrer un message d’espérance pour notre ville, pour notre territoire d’avenir, pour notre population » ! (…). Hubert Falco poursuit en détaillant tous les projets urbains  : « Le centre-ville, le centre ancien, avec ses grands dossiers… Que de difficultés surpassées, que de chemin parcouru… En essayant de faire rentrer la vie partout, car c’est formidable, la vie, l’activité, la lumière ! 2017 verra l’ancienne Caisse d’Épargne, les Halles, Micholet, se transformer en structures hôtelières de qualité autour d’un esprit culturel et touristique qui se développera également rue Pierre Sémard et place de l’Equerre, souvenez-vous des palissades, un trou nauséabond. De la rue d’Alger, on pourra découvrir la place Baudin et ses 26 immeubles reconstruits… La Loubière, un nouveau quartier où la vie et l’activité remplacent les terrains GDF, qui étaient sans utilisation depuis des années. Sainte Anne, où les murs sont tombés pour s’ouvrir à la vie active, L’éco-quartier Font Pré, qui se construit sur le site de l’ancien hôpital, et qui devient un véritable quartier, où la vie se développe. Il est beau, ce clin d’œil à la vie dans un secteur où pendant des années, on a lutté pour la vie. Le Pont du las, et le terrain Marine de la solde qui se développe, car nos marins seront mieux à Toulon qu’ailleurs. Et surtout le quartier de la créativité et de la connaissance à Chalucet, avec sa médiathèque départementale et le jardin Alexandre Premier qui retrouvera Prix national de la laïcité 2017 Les ambassadeurs du vivre ensemble de la Fol du Var primés seignement FOL du Var, pour le dispositif « les Ambassadeurs du Vivre Ensemble ». Amelie Salva, service civique, Hugo Manta réfèrent mission éducation et Sandrine Firpo, secrétaire générale ont expliqué l’expérience menée depuis un an dans les collèges varois. Ces ambassadeurs sont des jeunes volontaires civiques qui se déplacent dans les collèges classés REP et REP+ du Var et interviennent sur le principe de laïcité, les notions d’égalité entre les filles et les garçons et les discriminations. Les « Ambassadeurs » abordent les valeurs fondamentales du vivre Début décembre, année du 111ème anniversaire de la loi de séparation de l’État et de l’Église, la Ministre de l’Éducation Nationale, Najat Vallaud- Belkacem accompagnée de Jean Louis Bianco, Président de l’observatoire de la Laïcité, a remis le prix de la laïcité 2016 à trois représentants de la Ligue de l’Enson histoire, ses essences d’origine, ses grandes écoles, sa pépinière d’entreprises… Encore de la jeunesse en cœur de ville, après le nouveau pôle universitaire construit sur la dalle des ferrailleurs ! Le pôle santé de Sainte Musse, sur 30 000², porteur d’emplois, en complément du nouvel hôpital, qui se développera sur les terrains de l’ancien marché de gros, terrain destiné également au chantier du dépôt du TCSP et du parking qui l’accompagne. Le développement du port dans notre rade, avec les croisières, le début des travaux du quai croisières, en respectant la conjugaison de la stratégie Défense incarnée par notre Marine nationale dans le premier port militaire d’Europe et le développement touristique, porté aussi par des grands événements qui font découvrir au monde entier la beauté de la plus belle rade d’Europe » ! Et il continue  : « L’acquisition de presque 4 hectares de terrain de l’arsenal du Mourillon pour ouvrir demain encore plus Toulon sur la mer. Les travaux sur nos structures sportives, dans nos quartiers, l’emblématique Stade Mayol, agrandi et modernisé. Des travaux de voiries importants, la fin de la rénovation du Boulevard Commandant Nicolas, qui a supporté pendant des années 3 600 poids lourds par jour. La mise en valeur de notre patrimoine culturel, la culture qui rassemble et qui développe, avec les chantiers en préparation du Musée de la ville et de la Cathédrale. La poursuite du développement de nos groupes scolaires qui accueillent toujours plus d’enfants (350 en deux ans). Après les entreprises, les sites publics et les 400 km de fibre optique, la mise en chantier du Très Haut Débit dans nos quartiers et dans l’ensemble de nos écoles primaires et maternelles ». (…) ensemble de manière ludique en passant par l’expression orale, graphique (débats, atelier de théâtre, activités, etc.). Une laïcité à vivre, voilà ce que propose ce projet qui s’articule autour d’interventions animées.
Pour Robert Bénéventi  : « Tout au long de l’année élus et fonctionnaires territoriaux travaillent quotidiennement pour entretenir et améliorer le cadre de vie de chacun d’entre vous mais aussi pour mieux accueillir les visiteurs qui nous font l’honneur de venir dans notre commune ». DE NOMBREUX CHANTIERS EN VILLE Le maire d’Ollioules ajoute  : « Cette volonté d’aller de l’avant se traduit par de nombreux chantiers qui ont été ouverts ou achevés en 2016  : - l’ouverture de la nouvelle école publique Simone Veil à la Castellane, réalisée en seulement un an et qui va accueillir de nombreuses générations d’enfants, - la réfection totale de la placette Eugène Castellan et de la rue Fontaine du Rentier, - la requalification du cours Voltaire et de la rue Anatole France, - l’aire d’accueil enterrée pour les ordures ménagères et le tri sélectif rue du Gros Cerveau, - l’élargissement du chemin du Castellas et la création d’aires de croisement, - la mise en place de molocs de tri sélectif avenue Frédéric Mistral, - le cheminement piétonnier à la Castellane, - l’ouverture de l’aire d’accueil des déchets verts, - le giratoire RD 11/chemin Franca, avec le Conseil Départemental, - La réalisation du jardin des Vintimille au Trémaillon, - La création d’une résidence service pour seniors à la Panagia, - Les 3 gîtes touristiques en cœur de ville, Je remercie à nouveau les riverains de tous ces chantiers pour leur patience et leur compréhension ». REQUALIFICATION DE LA RUE DE LA REPUBLIQUE Robert Bénéventi reprend  : « Dans quelques jours nous allons ouvrir le chantier de requalification de la rue République et là aussi je voudrais que chacun comprenne l’importance de ces travaux pour l’attractivité économique de notre ville. L’immeuble qui accueillera dans quelques mois la nouvelle pâtisserie Barry est aussi en cours de travaux, de même que l’espace Brémond, rue Loutin, pour une nouvelle salle communale. Élus et services continuent aussi à travailler sur plusieurs dossiers  : le chemin de Châteauvallon et la future maison du patrimoine avec TPM, le giratoire de la Cordeille avec le Conseil Départemental, l’aménagement de l’entrée de ville Pichaud avec l’EPF Paca ». Puis le maire poursuit  : « D’autres projets (parking, salle polyvalente, logements, commerces, équipements à vocation touristico-culturel, jardin fleuri…) sont à l’étude dans le périmètre Lemoyne, Malraux, rue de la Tour et Boulodrome. Vœux 2017 15 Ollioules Robert Bénéventi  : « Une volonté concrète d’aller de l’avant » ! 2017 sera aussi l’année du lancement des travaux du futur échangeur Ollioules- Sanary qui devrait permettre une meilleure desserte de la RD 11 ». BIENVENUE AU PERSONNEL DE DCNS Robert Bénéventi se félicite  : « Le 4 janvier 2016, nous avons souhaité une chaleureuse bienvenue au personnel de DCNS qui s’est installé sur le Technopôle de la Mer, devenant le premier site d’Europe dédié aux domaines de la sécurité et de la sûreté maritime. Le Pôle Mer s’est installé en octobre, d’autres entreprises vont suivre. Directement ou indirectement le développement économique et donc l’emploi vont se trouver renforcer sur notre commune, grâce notamment à l’action de Toulon Provence Méditerranée. Le 19 décembre 2016, le Plan Local d’Urbanisme a été adopté à l’unanimité par le conseil municipal et il est immédiatement entré dans sa phase active. Notre volonté est de continuer à préserver l’identité de notre commune, en respectant les lois de la République et en veillant à une équitable concertation avec l’ensemble des administrés ». EXCELLENTE GESTION Le conseiller régional PACA se satisfait encore  : « Le contrôle de la Chambre Régionale des Comptes 2011/2014 laisse apparaître une excellente gestion des deniers publics, avec toujours notre volonté d’être l’une des communes les moins imposées et les moins endettées de France. Vous pouvez consulter le rapport complet sur le site Internet de la ville. Toute l’année les associations ollioulaises, toujours plus dynamiques, proposent, avec le soutien de la ville de très nombreuses animations, qui favorisent l’échange, le partage et le respect entre les générations. D’importants rendez-vous festifs vous sont donnés pour cette année 2017, avec dès le 28 janvier, la fête de la soupe que vous avez été très nombreux apprécier et le 30 avril prochain le retour du Corso fleuri qui célébrera sa 30ème édition sans oublier de nombreux concerts, expositions, conférences et autres fêtes de quartiers ». Le maire d’Ollioules conclut  : « Je vous souhaite la concrétisation de tous vos projets et tous les vœux de bonne santé et de réussite. Soyons plus que jamais attentifs à chacun d’entre nous pour un monde de paix, de tolérance et de compréhension mutuelle ». janvier 2017 - #19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :