La Gazette du Var n°17 15 déc 2016
La Gazette du Var n°17 15 déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de 15 déc 2016

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : A57, fi des bouchons pour avril 2017 !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
2016, Ato_ ; 21) 177") (if) 5,1'/If'flsf Le 18/12 NOËL SUR LA PLACE de LA LIBERTÉ PARADE. CONCERT de NOËL le Ir 111 s *-1, Du 6 au 31/12 VENEZ JOUER à la médiathèque DEMANDEZ LE PROGRAMME - www.Iafarlede.fr 4- raeln_Servicetommunicatien : 0454 01 47 14 JUSQU'AU 31 DÉCEMBRE  : Expositions, projections, animations, spectacles et surprises au coeur de ces instants « Jeux », jeux d'antan ou jeux d'aujourd'hui DIMANCHE 18 14h/18h, place de la Liberté - Baptême en Harley, jeux gonflables, toboggan, maquillage et loisirs créatifs Photo avec le père Noël 17h, parade de Noël, RDV sur le parking au dessus d'Intermarché  : distribution de friandises, pain d'épices, chocolat et vin chaud 18h, concert de Noël, église de La Farlède - Chants de Noël, sacrés et gospels LA FARLÈDE
Actualités 7 Assemblée Générale d’installation de la CCI du Var Jacques Bianchi  : « Soyons des semeurs d’idées et des guetteurs d’avenir » ! Une quinzaine de jours après la proclamation des résultats des élections consulaires ayant permis à la liste d’union portée par l’Union Patronale du Var de s’imposer en remportant 100% des postes, c’est au Préfet du Var qu’il appartenait d’installer ce 22 novembre la nouvelle équipe de la CCI du Var. A cette occasion et avec un véritable vote de confiance de ses colistiers, c’est à l’unanimité que les 50 nouveaux élus ont reconduit Jacques Bianchi à la tête de la 8ème CCI de France pour un 3ème mandat consécutif. Lors de son discours d’intronisation en tant que nouveau président de la CCI du Var, il s’est félicité des résultats de la liste conduite par l’UPV. Il s’est également réjoui de l’opportunité qui lui était accordée, « d’écrire une nouvelle page de l’histoire consulaire, d’écrire l’histoire de la CCI de demain, avec les élus, les salariés et les partenaires ». Il a proposé de marquer cette mandature 2016-2021 par le militantisme économique ! « Nous allons ensemble accompagner les entreprises, revendiquer ce qui est bon pour l’économie, influer pour être présent dans les instances décisionnelles régionales, développer l’attractivité de notre territoire, réaliser les grands projets lancés lors de la précédente mandature. Nous allons mettre l’économie au cœur du développement de notre département. Qui mieux que nous, chefs d’entreprise bénévoles pour revendiquer la place que notre territoire mérite, que notre économie mérite, que nos entreprises méritent, tant au niveau régional, national qu’international » ? Il a ajouté  : « Je le sais, j’en suis convaincu, nous avons commencé à faire connaissance grâce à cette belle campagne  : notre nouvelle assemblée est formidable. Nous sommes avant tout des chefs d’entreprise en activité, avec des agendas bien remplis et des préoccupations de tous les instants. Notre temps est précieux mais notre mission fondamentale. Très prochainement et au fil des prochaines assemblées générales, nous la compléterons avec des membres associés et des conseillers venant d’horizons différents et qui seront notre réservoir d’experts. Par exemple, nous l’avons proposé au gagnant du prix coup de cœur de la CCI au dernier Start-up week-end. Notre cause est commune  : le développement économique, la formation, l’emploi, la gestion d’équipements structurants pour les territoires… A nos côtés, nos 400 salariés sont eux aussi précieux, ultra compétents et passionnés. Ils sont fiables et dignes de la confiance de nos clients  : les entreprises. Nous allons développer nos 4 axes de campagne  : proximité, partenariat, innovation et attractivité. Notre souci de proximité, nous l’avons largement démontré à travers notre bilan. Nous allons encore pousser cette écoute attentive du territoire. De sorte que nos actions de proximité puissent répondre au plus près des attentes des entreprises. Le partenariat va nous amener à rendre notre gouvernance plus collégiale, plus ouverte, plus participative ». Jacques Bianchi a annoncé les grands axes de son nouveau mandat  : « Vous me connaissez, je suis soucieux de l’esprit d’équipe, de l’intérêt général et vous n’avez pas fini de m’entendre vous répéter  : seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. En matière d’innovation et d’attractivité, nous entendons bien aussi poursuivre le travail d’accompagnement des professionnels vers les grandes mutations économiques et techniques. A ce titre, le numérique, l’énergie, les transports, l’aménagement, l’attractivité internationale sont autant de chantiers sans fin parce qu’en évolution permanente. Les CCI sont des institutions du temps long. Nous avons bâti ce qui fait l’économie aujourd’hui. Nous allons encore bâtir des ponts, des outils de formation, des équipements pour Éelei-Mies-AeyAeO04i4100eirpeocii » DvebOi-)4410o@repege CM wweeicy_,00. « Kk-..lepore)oceerc000 _Qggqeer.*CaeeeeeeeC4qga-eou-eoixelgeeeeoj (pr-7 ezeàre. evegg.- nreer zre rze - -S. aller vers l’économie de demain réactive, collaborative, connectée. Je félicite les présidents et membres des commissions composées aujourd’hui » ! (…) Enfin, il a conclu  : « La transversalité, c’est un état d’esprit, c’est une priorité, une énorme nécessité. C’est de ce travail en commun, en synergie interne, entre vous les élus, vous les techniciens, que viendront l’efficacité, la qualité de notre travail et donc l’image de notre Institution auprès de notre tutelle, des collectivités locales qui sont nos partenaires et surtout de nos ressortissants qui sont aussi nos clients et qui sont les entreprises qui nous ont mandatés. Cette assemblée fraîchement installée a bien sûr pour mission essentielle de délibérer sur les grandes décisions de la CCI. Et, j’ai la volonté de maintenir, dans le cadre de ces assemblées statutaires, notre débat autour d’un dossier de fond ou d’actualité. Cela nous permet de prendre le temps pour la réflexion, l’échange, le débat en commun, car il ne faut pas oublier que notre Institution a aussi pour mission d’émettre des avis et de représenter tout le tissu économique varois auprès des pouvoirs publics. Continuons à être, comme dans nos entreprises, des semeurs d’idées et des guetteurs d’avenir, des sentinelles de l’économie ». Propos recueillis par Gilles Carvoyeur "ellt -.4. " * - N décembre 2016 - #17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :