La Gazette du Var n°16 1er déc 2016
La Gazette du Var n°16 1er déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de 1er déc 2016

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 11,6 Mo

  • Dans ce numéro : hivernales 2016, toute la magie de Noël à la Garde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
n in Jiu e in. e ; w.s.. 1,1, ee Ô semble 3 et Samedi 3 et Dimanche 4 Décembre A partir de 11h C/Iffe, C71) Diamond » 4 De entb r e Pas du Cerf Aportirduh Journées portes ouvertes Dégustation des nouveaux millésimes Présence du Père Noël Promenade en calèche dans le vignoble avec les ânes de Maélia Château Pas du Cerf – 5920, Route de Collobrières 83250 La Londe les Maures 04 94 00 48 80 contact@pasducerf.comns
Millésime après millésime, la famille Fayard, s’attache depuis 1977 à être de véritables artisans de grands vins. Depuis 40 ans, sur les terres de la Londeles-Maures, à l’ombre des palmiers, ces vignerons récoltants façonnent ce terroir des Côtes de Provence, et mettent leur expérience au service de ce Supplément nouveau millésime 13 Les 40ème vendanges au Château Sainte-Marguerite Jean-Pierre Fayard  : « 2016, un millésime de rêve » ! Cru Classé. Cette année, c’est toujours avec la même passion qu’ils ont façonné ce nouveau millésime et malgré la sécheresse estivale, les volumes se sont révélés quasi-équivalents à ceux de l’an dernier et la qualité constante voir supérieure. La vigne désormais en repos, toute l’attention est portée aux cuves contenant les précieux jus, futurs vins taillés pour des moments de gastronomie. « Dans la cave du Château Sainte-Marguerite, on se réunit et on goûte, on évalue, on donne son impression sur les nouveaux nectars. C’est le temps de l’assemblage, d’une composition exigeante pour élaborer les futures cuvées de rosés qui seront présentes sur les tablées ensoleillées d’été », raconte, avec passion, Jean-Pierre Fayard. A l’instar de la Champagne pour les effervescents, la Provence est la terre référence du rosé. Toutefois, le domaine n’en demeure pas moins attentif à ses blancs et ses rouges, véritables pépites, qui sont tout autant choyés. BIEN PLUS QU'UNE JARDINERIE Ik eg in G 15 « Près de 300 barriques sont réservées à la confection de cuvées riches en saveurs. Le choix du bois est très important dans cette étape. Celui-ci doit augmenter la sapidité et la complexité du vin. C’est pourquoi, la sélection du grain du bois est faite en fonction du profil des vins du Château Sainte-Marguerite, et que ces barriques sont renouvelées de moitié chaque année, s’adaptant ainsi à chaque millésime », ajoute, en fin connaisseur, le propriétaire du domaine. A cette époque, les blancs sont déjà en barrique pour la fermentation et l’élevage sur lies, et y resterons jusqu’en mai prochain. Les rouges, quant à eux, seront élevés en barrique à partir de décembre, pour une période de 12 à 24 mois selon les cuvées. « L’importance accordée aux trois couleurs de la part du Château Sainte-Marguerite mais également de tous les vignerons du bassin Hyérois, fait que l’appellation Côtes de Provence La Londe est la première de la région Mt à décrocher une désignation géographique complémentaire pour ses trois couleurs. Si les rouges et les rosés avaient déjà intégrés cette désignation depuis 2008, c’est depuis, cet été, que le blanc a obtenu la même reconnaissance. Avec un potentiel de 160 hectolitres pour le Château Sainte-Marguerite, il convient de garder un œil sur ce blanc Côtes de Provence La Londe, qui vous sera proposé à la dégustation d’ici quelques mois au domaine », termine Jean-Pierre Fayard. D’ailleurs, même après 40 ans d’investissement dans ce vignoble, le Château Sainte-Marguerite a encore bien de fantastiques secrets à vous dévoiler, et vous donne donc rendez-vous lors de la présentation des nouveaux millésimes pour les découvrir… Laura Lamotte Photos Philippe Olivier (soevent83) Coopazur é" Au service 46s prokssionees viticoles Provence Coopazur a choisi depuis 25 ans de mettre à disposition du grand public son savoi-faire professionnel au travers de Jardica. Nous faisons le choix de vous proposer une gamme adaptée à notre territoire provençal, avec des végétaux pour un jardin méditerranéen et une sélection de produits du terroir issus de producteurs « locaux ». Parce que faire son jardin peut parfois s’avérer un plaisir complexe, nous formons une équipe de professionnels pour vous accompagner et vous conseillers et mettons à votre disposition les nombreux retours d’expériences de nos métiers de professionnels de l’agriculture, du paysage et des espaces verts. Une coopérative C’est ancré dans son histoire et depuis sa création en 1947, Coopazur Provence accompagne les professionnels de l’agriculture et des viticoles de la région. Cela fait partie des valeurs de la coopération desquelles nous sommes issus. Nous avons pour vocation de préserver les sols et les richesses de notre territoire pour ne cesser d’améliorer la qualité des vins de Provence. C’est dans cet esprit de partage que nous proposons des solutions personnalisées aux viticultuers et vignerons de la région afin de produir des vins d’exception qui sont les côtes de Provence. Cooteons avec ta nature d'ici... Jardinerie et Coopérative de Coopazur - 141 Avenue de Toulon 83260 LA CRAU du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h - www.jardica.fr décembre 2016 - #16



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :