La Gazette du Var n°15 15 nov 2016
La Gazette du Var n°15 15 nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de 15 nov 2016

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : exercice nucléaire à Toulon !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
4 Evolution du parc immobilier à la Garde (Source Linternaute.com d'après PInsee) 12 500 12 250 12 000 E 11 750 o Z 11 500 11 250 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Immobilier à la Garde Nombre de pièces des logements principaux à la Garde Données 2012 (source Linternaute.com d'après l'Insee) #15 - novembre 2016 Actualités Pour Fabrice Roux du cabinet Grech Immobilier, agence de la Valettedu-Var, à La Garde les prix de l’immobilier confirment la tendance. Pour un T3 ou T4, il faut compter autour de 2500 € au mètre carré. Et, comme partout ailleurs, dans l’ancien, un bien rénové se vend mieux et plus vite. Autres éléments qui entrent en ligne de compte  : l’emplacement et la surface. Selon Fabrice Roux, « pour une T3 ou T4, répondant à ces exigences, il faut compter entre 120 à 160 000 € pour une surface comprise entre 60 et 80 mètres La Carde notre baromètre immobilier avec carrés. C’est la demande première que l’on constate sur La Garde, principalement pour des biens de bonne qualité ». ENTRE 280 000 ET 350 000  € Pour les maisons individuelles (100 mètres carrés habitables), le prix se situe entre 280 et 350 000 € , avec 4 à 500 mètres carrés de terrain. Il ajoute  : « Par exemple, nous avons vendu, à la mi août 2016, un appartement de 87 mètres carrés, en centre-ville de La Garde, pour 154 000 € . Autre exemple  : nous avons vendu, fin 2015, une maison de 150 mètres carrés, située près de la patinoire, à 325 000 € . Pour concrétiser cette vente, nous avons mis trois mois ». Les logements à la Garde Données 2012 La Garde Nombre de 12 451 logements Nombre moyen 2.1 d'habitant(s) par logement Studios la 2 pièces 3 pièces 4 pièces 5 pièces et plus Fabrice Roux ajoute  : « En règle générale, un bien dont le prix se situe dans le prix du marché est vendu dans le mois. Au contraire, lorsqu’un bien reste plusieurs mois à la vente, c’est qu’il est, très souvent, trop cher ». ASPECT VILLAGE AUTHENTIQUE Maisons et appartements à la Garde la Garde Données 2012 (source  : Linternaute.com d'après l'Insee) Niveau des prix prni neetiari de item, de 3$ POO Tendante des prix : - bre:urée des pne eruidpeu sui 3 nie, 6.0.0% des Ver nid ars sur u6 an de 0.3% - Peekteon Ors peu m44.1en fur S ans de-).S% 6êPereleia « din veines : - 1126% ele ira...nide 1d f meus PM% de nippons de a pieces lLO%N mi sons des pneus 21189.rnamm a.6 p.e[e,./, pies liepe duéseleire ; leipr,. omiarne Pins une loue...ria wrnp.v.M.e Sa) et mem (Peeode a rarrul : as Pennies soie mues del. pierade du 01j0e2015 auie/Ceifm.1 Seyeu. Neeceem morue- bene de em.ees PERIM Grech immobilier Grech immobilier La Garde, une ville accueillante, idéale pour les familles TRANSACTIONS – LOCATIONS – GESTION –SYNDIC GRECH IMMOBILIER TOULON SIÈGE 10, RUE JEAN-PHILIPPE RAMEAU 83 000 TOULON - TÉL. 04 94 46 74 74 GRECH IMMOBILIER TOULON CENTRE-VILLE IMMOBILIER D’ENTREPRISE 51 RUE PICOT - 83 000 TOULON - TÉL. 04 94 22 16 60 GRECH IMMOBILIER LA VALETTE LE LAURENT GERMAIN A - 162, AV. DR TRÉMOLIÈRES 83 160 LA VALETTE DU VAR - TÉL. 04 94 27 58 52 GRECH IMMOBILIER LA LONDE LES SEYCHELLES BÂT. 2 - 150, RUE DU FORUM 83250 LA LONDE LES MAURES - TÉL. 04 94 00 46 00 CONTACT@GRECHIMMO.COM WWW.GRECHIMMO.COM La Garde apparaît comme une ville recherchée par les acquéreurs, car elle conserve des secteurs relativement privilégiés parce qu’elle a conservé « un esprit village, avec tous les côtés pratiques d’une grande agglomération, notamment grâce à la présence de Grand Var, mais aussi grâce à l’existence de nombreux services (écoles, administrations, commerces en centre-ville, etc.). « C’est une ville que je conseille à mes clients », révèle Fabrice Roux. Maisons B Appartements Autres types de logements Baromètre immobilier des notaires Au niveau familial, La Garde présente un aspect très accueillant et agréable à vivre. Une ville idéale pour les familles mais les célibataires y trouveront également leur bonheur car il existe de nombreux studios et T1 sur le marché. De tous les secteurs, le quartier de Sainte-Marguerite reste le plus côté ! « C’est véritablement le 16ème arrondissement de La Garde » ! Propos recueillis par Gilles Carvoyeur MAISONS A la Garde PRIX MEDIAN NIVEAU 325 000  € DES PRIX Cana ulter 1. niveau supérieur O en seoir plus... s I Sn. RÉPARTITION DES VENTES dee* h g ià...a. TENDANCE DES PRIX 4.110 ene ÉTAT DU MARCHE
L’UMIH déplore le vote des députés de supprimer l’article 10 présenté par le gouvernement dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS). L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) est l’organisation professionnelle leader du secteur et porte-parole des CHRD (cafés, hôtels, restaurants, discothèques). Depuis plus de 65 ans, elle représente et défend les professionnels indépendants cafetiers, restaurateurs, hôteliers, ainsi que les acteurs du monde de la nuit. Que représente l’UMIH au niveau national ? Jean-Pierre Ghiribelli. L’UMIH est présente et active sur tout le territoire avec plus de 2 000 élus et 300 collaborateurs répartis en plus de 100 fédérations départementales (outre-mer inclus). Qu’en est-il de cet article 10 ? JPG. L’article 10 visait à imposer aux particuliers qui louent des biens au travers de plates-formes au-delà du seuil de 23 000  € de s’affilier au régime social des indépendants (RSI) et de remplir ses obligations sociales ; comme tout travailleur, qu’il soit indépendant, chef d’entreprise ou salarié. C’était donc une bonne chose pour la profession ? JPG. L’UMIH qui dénonce l’industrialisation du phénomène de la location meublée, milite pour plus de transparence et des conditions de concurrence saine entre les acteurs de l’hébergement. L’article 10 du PLFSS ne représentait pas une entrave à l’économie collaborative ; mais levait le voile, en partie, sur l’opacité qui règne sur ces plates-formes. Le seuil de 23 000  € annuel, soit 2 000  € mensuel était déjà très élevé pour l’UMIH qui rappelle qu’il n’existe pas de seuils pour les entreprises de l’économie réelle. Avec ce seuil, on est loin de l’image du particulier qui arrondit ses fins de mois mais qui exerce une activité professionnelle exempte de toute cotisations sociales. Que s’est-il passé ? JPG. Contre toute attente, les députés ont pris une décision qui va à l’encontre de toutes les juridictions internationales actuelles qui visent à encadrer et réguler cette nouvelle économie, à l’instar des dernières contraintes juridiques prises par la ville de New-York mi-octobre. Les députés ont manqué de courage politique. Ils ont fait un calcul à courte vue en faisant porter le coût de la protection sociale à la seule économie traditionnelle. Ils favorisent de fait des activités économiques qui échappent à l’effort collectif, jusqu’à quand ? Quelle suite attendez-vous pour ce dossier ? JPG. L’UMIH demande au Sénat de rétablir l’article 10, garant d’une meilleure équité entre les acteurs de l’hébergement et appelle à instaurer la transmission automatique des données par la plate-forme à l’administration fiscale. Que réclamez-vous ? JPG. L’UMIH et ses syndicats associés plaident pour l’équité fiscale entre tous les acteurs. Actualités 5 Projet de loi de finances Jean-Pierre Ghiribelli  : « C’est la stupéfaction à l’UMIH » ! Mt L’UMIH et ses syndicats associés, le GNC et le SNRTC, ont rencontré le 17 octobre Michel Sapin, ministre de l’Economie et des Finances et Martine Pinville, secrétaire d’État chargée de l’Artisanat, du Commerce, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire afin d’aborder les sujets prioritaires pour le secteur, notamment dans la perspective de l’examen du projet de loi de finances et du projet de loi de financement de la sécurité sociale 2017. Si les avancées importantes de la loi LEMAIRE pour encadrer la location meublée touristique ont été saluées, Roland Heguy, Président confédéral de l’UMIH et Jacques Barre, Président du GNC, avaient plaidé pour inscrire dans la prochaine loi de finances la transmission automatique des revenus par les plates-formes de mise en location à l’administration fiscale. C’est cette mesure qui disparaît ? JPG. Cette mesure, simple et efficace, instaurait pour les plates-formes de réservation par internet d’hébergement une obligation de transmettre, annuellement, à l’administration fiscale les revenus perçus par les loueurs via le service qu’elles proposent. A l’instar de ce qui se fait déjà avec la transmission automatique des revenus par toutes les entreprises, salaires ou honoraires, et des revenus mobiliers par les acteurs bancaires. Ainsi, les démarches pour les contribuables et les vérifications par l’administration fiscale étaient facilitées. Avec un gagnant  : l’État qui percevait ces nouvelles recettes fiscales. La situation est donc grave ? JPG. Selon un rapport de la Commission des Finances du Sénat d’octobre 2015, des particuliers réalisent parfois un chiffre d’affaires important et s’exonèrent délibérément de leurs obligations fiscales, conscients que la probabilité de contrôle est faible. Ces informations, revenus et nombre de clients accueillis par ces plates-formes qui se prévalent de contribuer au développement du tourisme et jusque-là ignorés, pourraient utilement contribuer à éclairer la politique touristique du pays quand ces intermédiaires commercialisent dans certaines régions près de 30% de l’hébergement. Propos recueillis par Gilles Carvoyeur novembre 2016 - #15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :