La Gazette du Var n°15 15 nov 2016
La Gazette du Var n°15 15 nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de 15 nov 2016

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : exercice nucléaire à Toulon !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
14 La Base navale de Toulon est équipée pour accueillir des bâtiments à propulsion nucléaire. En revanche, aucune arme nucléaire n’est présente sur le site. LE PORTE-AVIONS CHARLES DE GAULLE Il permet à la France de projeter de façon lointaine et durable un groupe aérien adapté à la gestion des crises actuelles dans le cadre des opérations interarmées et internationales. Les deux chaufferies nucléaires du porte-avions assurent la propulsion du navire, son alimentation électrique et génèrent La Marine nationale est le 2ème exploitant du nucléaire en France et gère l’utilisation de l’énergie nucléaire depuis plus de 45 ans, depuis l’admission au service actif du 1er sousmarin nucléaire SNLE Le Redoutable en 1971. La gestion de l’énergie nucléaire dans la Marine est réalisée avec la préoccupation permanente de la sécurité, de la protection des travailleurs, des populations avoisinantes et de l’environnement. Des procédures et des systèmes de sauvegarde sont mis en place pour limiter en toutes circonstances un impact éventuel sur l’environnement. REACTEUR CENT FOIS MOINS PUISSANT Les réacteurs nucléaires des navires militaires sont d’une taille très inférieure à ceux mis en œuvre dans le civil, puisqu’ils servent à la propulsion de bâtiments allant de 2 670 tonnes pour un SNA, à 42 000 tonnes pour le PA CDG, et non à fournir en électricité des régions entières. Ainsi, la puissance #15 - novembre 2016 Exercice PPI Toulon 2016 Les installations nucléaires à Toulon de la vapeur pour les catapultes. La propulsion nucléaire permet d’alléger les contraintes de ravitaillement. Le volume ainsi libéré augmente significativement les capacités de stockage en combustible aéronautique et en armes. De plus, l’absence de cheminée de gaz d’échappement permet de libérer de la place sur le pont et supprime les turbulences à l’appontage. SOUS-MARINS NUCLÉAIRES D’ATTAQUE DE TYPE RUBIS (SNA) Les 6 sous-marins d’attaque à propulsion nucléaire (Rubis, Casabianca, d’un SNA à la mer est 100 fois inférieure à celle d’un réacteur civil du type EDF et 1000 fois inférieure quand le SNA est à quai. Cette taille minime augmente la durée avant une éventuelle fusion et laisse, par conséquent, le temps nécessaire à une évacuation des riverains et pour trouver des solutions. De plus, la quantité de matière à relâcher serait logiquement plus faible donc à impact inférieur. En outre, quand un bâtiment à propulsion nucléaire est à quai, son ou ses réacteurs sont à l’arrêt, produisant une énergie résiduelle moindre. Les systèmes de sécurité des bâtiments www.ppitoulon.net Émeraude, Saphir, Perle, Améthyste, et prochainement les SNA de type Barracuda) remplissent des missions de déploiements lointains et de longues durées, de renseignement et d’interventions contre des menaces navales. Redoutables chasseurs de sous-marins, les SNA sont indispensables à la sûreté et au soutien des SNLE comme à la protection d’une force aéronavale de projection. La propulsion nucléaire est particulièrement adaptée aux forces sous-marines tant elle renforce leur discrétion. Les réacteurs de propulsion nucléaire fonctionnent en circuits fermés qui ne nécessitent pas d’air, le sous-marin peut donc rester sous l’eau sans devoir refaire surface régulièrement (par exemple pour recharger des batteries à l’aide de moteurs diesel). La propulsion nucléaire donne aux sous-marins la plénitude de leur rôle dans notre défense. Les installations nucléaires du port militaire de Toulon se répartissent autour de trois pôles géographiques  : la zone protégée de Missiessy Ouest composée d’une installation nucléaire, de 3 bassins et de 4 postes à quais pour l’accueil des SNA ; la zone des appontements de Milhaud à l’Ouest de la Base navale pour le stationnement des bâtiments à propulsion nucléaire français à propulsion nucléaire (BPN) sont nombreux et redondants pour ne pas être contraint de revenir à quai à cause de la défaillance d’un système de sécurité unique. Les BPN sont prévus pour remplir leurs missions loin de leur base, sans soutien, tout en pouvant résister à des agressions militaires violentes. Ils sont conçus pour être autonomes quant à la réfrigération de leur réacteur et ne dépendent pas d’installations à terre. SCENARIO PUREMENT FICTIF Dans le cas du scénario, purement fictif, ou étrangers ; la zone des quais et des bassins de Vauban à l’Est de la Base navale dédiée aux opérations de maintenance du porte-avions Charles de Gaulle. L’installation nucléaire de Missiessy apporte le soutien nécessaire aux bâtiments à propulsion nucléaire lors des opérations de maintenance majeure. Elle est composée de quatre ateliers  : l’atelier nucléaire léger (ANL) qui permet le recueil, le conditionnement, l’entreposage et l’évacuation des déchets radioactifs solides, ainsi que des effluents liquides et gazeux provenant des bâtiments à propulsion nucléaire et de l’INBS ; l’atelier nucléaire piscine (ANP) qui permet l’accueil, l’entreposage en piscine et les opérations de contrôle et d’équipement des cœurs équipant les bâtiments à propulsion nucléaire ; l’atelier mobile d’intervention principal (AMIP) qui permet de conduire les travaux de démontage et de remontage des chaufferies nucléaires de SNA dans un espace confiné vis-à-vis de l’environnement ; l’atelier de visite des générateurs de vapeur (AGV) qui permet d’effectuer les opérations d’inspections des générateurs de vapeur et la préparation de leur ré-embarquement. La sécurité des installations nucléaires pris en compte dans le PPI TOULON 2016, le premier rejet éventuel n’interviendrait pas avant une période de 20 à 30 heures, après le début d’un dysfonctionnement. Ce temps permettrait au préfet et à ses services de prendre les dispositions de protection vis-à-vis des populations pouvant être impliquées. Pour que puissent être envisagées des conséquences à l’extérieur du site, le scénario de l’exercice PPI met en scène une succession d’avaries, et prend en compte des défaillances successives dont on se prémunit dans la vie réelle par des procédures parfaitement codifiées qu’appliquent avec sérieux et professionnalisme le personnel intervenant sur les installations nucléaires. En plus de 45 années d’exploitation, aucun accident à caractère nucléaire n’est à déplorer sur les bâtiments français à propulsion nucléaire. On peut mettre ce résultat au crédit des moyens consacrés à la sécurité (haut niveau de sûreté des réacteurs utilisés dans la marine, qualité des procédures de conduite, des consignes de sécurité, de la formation du personnel …).
La traditionnelle assemblée générale des « Amis de la Gendarmerie », s’est tenue dans le cadre majestueux du centre de vacances du BTP de la résidence de la Font des horts, sur les hauteurs de Hyères. Un rendez-vous annuel auquel participaient le général d’armée (2S) Jacques Mignaux, ancien directeur général de la gendarmerie nationale de 2010 à 2013, le colonel Christophe Herrmann, commandant le groupement de la gendarmerie départementale du Var le colonel Joel Molera commandant la gendarmerie maritime de la méditerranée. Danielle Colin, la présidente, a rappelé que le comité du Var a cofinancé quatre magazines d’information sur la gendarmerie départementale, la gendarmerie mobile, la gendarmerie maritime et les forces aériennes. Avec la ville de Hyères et l’école Guynemer, il a organisé l’envoi de cartes postales aux gendarmes mobiles déplacés outre-mer, durant les fêtes de C’est en présence des drapeaux de la Légion d’Honneur, des sections et comités de Pierrefeu, Cuers et Rocbaron, que le Souvenir Français (SF) de Pierrefeu-du-Var a tenu son assemblée annuelle. Henri Lafage, le président du comité de Cuers, a présenté les buts de la section fin d’année, puis organisé la réception des enfants à la caserne de l’escadron. Au profit de la gendarmerie maritime, le comité a financé des flyers de prévention des accidents nautiques et de plongée et a participé au forum des associations en septembre dernier, à l’espace 3000. Le comité est régulièrement associé aux activités de l’ACSPMG (Association des Collectionneurs pour la Sauvegarde du Patrimoine de la Maréchaussée à la Gendarmerie) dans les expositions patrimoniales. Enfin, le général de corps d’armée (2s) Jean Colin, vice-président national de l’association et trésorier du comité de Hyères, a rappelé les étapes de la mutation des « Amis de la Gendarmerie ». Mais, le temps fort de cette matinée fut l’exposé du général d’Armée (2S) Jacques Mignaux sur le terrorisme islamique. Fort de son expérience à la tête de la direction des opérations et de l’emploi, au cabinet du ministre de l’intérieur et à direction de la gendarmerie, dont il fut le major de Pierrefeu, bientôt transformée en « Comité », puisqu’elle était rattachée au comité de Cuers. M. Carpentier, représentant le délégué départemental, a présenté l’action du Souvenir Français. Ensuite, Colette Cateni a pris officiellement la présidence du comité de Pierrefeu. Hyères - Pierrefeu 15 Hyères - Amis de la gendarmerie Un bilan annuel très dense en activités général puis le DGGN, il a, à partir des faits dont l’actualité s’est faite l’écho, dressé le bilan de la lutte antiterroriste et esquissé des pistes pour l’avenir, notamment en matière de coopération européenne. L’assemblé s’est conclue par une remise d’une lettre de félicitation du président national à Maria Omnes (déléguée pour la fondation du bénévolat) pour ses nombreux parrainages, ainsi que par la remise de diplômes d’honneur à Jean Pierrefeu du Var Le Souvenir Français de Pierrefeu devient un Comité Lors de son intervention, elle a mis en exergue le travail des bénévoles et des porte-drapeaux, les remerciant pour leur présence aux cérémonies patriotiques. Elle a remercié les partenaires pour les sollicitations et aides apportées, et mis en avant l’action du devoir de mémoire réalisée dans les établissements scolaires. Dans le cadre du devoir de mémoire et des commémorations sur le centenaire de la grande guerre, le SF a organisé de nombreuses expositions, en partenariat avec des associations culturelles, mémorielles et patriotiques, parmi lesquelles l’ACSPMG, les section ou comités du SF du Var, les Médaillés Militaires, les Anciens Combattants, etc. Puis, Suzanne Marcelin, secrétaire, a rappelé toutes les actions menées par le SF dans l’année écoulée, et Chantal Chanut, trésorière, a présenté le bilan financier. Le bureau a été reconduit dans son intégralité. Enfin, un film réalisé par l’ACSPMG (Association des Collectionneurs pour la Sauvegarde du Patrimoine de la Pierre-Rota, adhérent depuis 1982, membre bienfaiteur, et à Alain Mengal adhérent depuis 1983, remis par le général Jacques Mignaux. A noter qu’avant l’ouverture des débats, le public a découvert un authentique véhicule de la police américaine, présenté par l’association « AMERICAN POLICE CAR ASSOCIATION (A P CA) ». Nicolas Tudort Maréchaussée à la Gendarmerie), retraçant les activités et expositions réalisées par le comité de Pierrefeu, a été présenté à l’assistance. Pour clôturer cette réunion, Patrick Martinelli, maire de Pierrefeu-du-Var, a remercié les intervenants, ajoutant que la commune apporterait tout son soutien au SF. Lors de cette séance nous avons remarqué la présence de Marc Benintendi, adjoint au maire de Pierrefeu, en charge des associations patriotiques et correspondant défense, Jacques Danvy, conseiller départemental du Var, du Capitaine Walinski, commandant la gendarmerie de Pierrefeu et du Maréchal des Logis Chef Nicolas Moulin, chargé des relations publiques et du protocole, des présidents des sections, des représentants de la Légion d’Honneur, des associations patriotiques et mémorielles (Les Amis du Dixmude, anciens combattants), de l’ACSPMG et des président de l’UNPRG de Hyères et Toulon. Nicolas Tudort novembre 2016 - #15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :