La Gazette du Var n°13 15 oct 2016
La Gazette du Var n°13 15 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de 15 oct 2016

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : la Farlède se met au fitness.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
18 #13 - septembre 2016 Le Rayol - Cavalaire Dernières nouvelles du jardin des émergences, projet né du partenariat entre le paysagiste Pierre Lavaud et le Domaine du Rayol. Ulrick Théaud, un homme au grand cœur, a commencé la photographie dans le monde de la publicité en 1988. En 1999, il a souhaité se rapprocher de l’essence même de la photographie, c’est à dire l’humain, partant sur les routes du Var pour photographier les SDF et autres vagabonds. Mais, consacrer une exposition photographique aux SDF n’est pas forcément politique correct. De nombreuses maires du Var l’ont refusé. Mais pas Philippe Leonelli, le maire de Cavalaire, qui dès le départ, s’est montré enthousiaste. Ulrick Théaud a ouvert un studio photo à La Valette-du-Var. Il raconte  : « En 2009, j’ai reçu mon premier titre de portraitiste France et une médaille d’argent en catégorie MARIAGE lors du concours européen de la photographie de l’année. L’année suivante, j’ai commencé un reportage sur les SDF Le Rayol Canadel Une collaboration fructueuse avec Chaumont-sur-Loire Dernières nouvelles du Jardin des émergences, jardin primé au Festival International des Jardins de Chaumontsur-Loire et soutenu par le Domaine du Rayol. Les yuccas, qui ont rejoint le Domaine du Rayol en ce mois d’octobre, à la fermeture du festival, se portent à merveille. Les responsables expliquent  : « Ils font l’objet du ravissement des visiteurs, en particulier la nuit, lors des visites nocturnes pendant lesquelles ils se parent d’un vert émeraude et illuminent le ciel tel un feu d’artifice. Plus généralement, la sélection des plantes du Jardin des émergences a été récompensée par le jury du festival puisque le Jardin a obtenu le prix de l’harmonie végétale ». La palette est très largement inspirée des jardins secs de climat méditerranéen et conviendrait parfaitement au Domaine du Rayol. Ils ajoutent  : « Après les Iris lutescens du mois d’avril, se sont succédés, dans la floraison, les Sisyrinchium stratumn, très en vue au mois de mai et les Verbascum au port vertical très caractéristique. Ainsi, le mois de juin a vu l’explosion des Achilleas terracotta et filipendulina qui ont littéralement envahi le Jardin. Les Cavalaire - expo photo Un SDF  : « Dans mes yeux, vous verrez toute mon histoire » afin de montrer avec mon regard (et mon objectif) que ces personnes exclues de notre société existent. Elles ont une beauté malgré les visages marqués par la vie. Pour moi, mes hommes aux grands cœurs sont nés ! Ce reportage m’a d’ailleurs valu de remporter l’objectif d’Or en 2011 ». Ce travail a reçu de nombreuses récompenses nationales et internationales. Le photographe ajoute en parlant de l’un de ses « modèles »  : « A chaque fois que je me baladais dans les rues de La Valette, je le voyais. La photo a été faite au pied de mon magasin ! ». potentilles et les santolines ont animé tout l’été. C’est désormais au tour des Knifofias, fusées orange dressées sur leurs épis, prêts à se manifester. Puis, viendront les Léonotis et les Ajanias ». Toutes les plantes retenues sont dans la gamme chromatique chaude des jaunes et oranges pour offrir une cohérence esthétique. Elles nous rappellent que les jardins secs sont aussi riches en couleur que les jardins d’eau plus classiques. Cette composition réussie est inspirée en partie du Domaine du Rayol, de l’aveu même de Pierre Lavaud, familier du Domaine et l’un des deux concepteurs du projet « Jardin des émergences » avec David Simonson. Ce premier rapprochement entre deux sites aux jardins prestigieux conduira peut-être à d’autres collaborations entre le Domaine de Chaumont-sur-Loire et celui du Rayol. Les deux directions y travaillent… Pour l’artiste, les images reflètent leurs histoires et pour lui la plus belle des histoires est sans doute celle de l’homme au bonnet, un vagabond, comme il les appelle affectueusement, qu’il a croisé sur une route nationale alors qu’il sortait d’un chemin forestier. « Quand je l’ai pris en photo, il m’a simplement dit  : « Pourquoi moi » ? », raconte le photographe. Sauf qu’au moment de prendre la photo, l’homme a baissé son bonnet sur ses yeux. « Parce que si vous voyez mes yeux, vous verrez toute mon histoire », a-t-il lancé en guise d’explication. Puis l’homme, une fois la photo prise, a tourné le dos au photographe et s’en est allé. Philippe Leonelli a conclu  : « J’ai fait le choix de cette exposition parce qu’elle interpelle les gens ». Objectif réussi pourrait-on dire ! Gilles Carvoyeur
CHEZ LE BRASSEURC.C. L'AVENUE 83 face cinéma PATHÉ LA VALETTE ACCÈS GRATUIT PARKING SUD www.facebook.com/chezlebrasseurofficiel CHEZ LE BRASSEUR FABRIQUE ARTISANALE DE BIÈRES - RESTAURANT CONSOMMATIONS SUR PLACE OU À EMPORTER FABRIQUE ARTISANALE DE BIÈRES - RESTAURANT CONSOMMATIONS SUR PLACE OU À EMPORTERC.C. L’AVENUE 83 face cinéma PATHÉ LA VALETTE ACCÈS GRATUIT PARKING SUD www.facebook.com/chezlebrasseurofficiel Ouvert tous les jours de 10h à 01 h Ouvert tous les jours de 10h à 01h 04 94 01 28 88 04 94 01 28 88 L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, sachez consommer avec modération.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :