La Gazette du Var n°11 15 sep 2016
La Gazette du Var n°11 15 sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de 15 sep 2016

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : la Londe, rond point de Valcros.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
6 #11 - septembre 2016 La Garde Le 23 septembre, la ville inaugure l’espace associatif et culturel de la Capelle. Dans le cadre du projet de centralité menée par la ville, le bâtiment brut, abritant le nouvel espace associatif et culturel, a été livré via une dation par la société JENZI. D’un point de vue technique, le plateau à aménager correspond à une surface de 679 m² répartis sur un rez-de-chaussée. Expo à la Galerie G La nature est belle mais hostile ! Cet investissement était attendu par les habitants et les nombreuses associations qui animent la ville tout au long de l’année. « Les travaux d’aménagement intérieur ont débuté au mois de janvier 2016 pour finir fin juillet 2016. L’espace associatif est destiné à recevoir les bureaux du service association, des expositions à vocation culturelle ayant un caractère temporaire, et les activités culturelles des associa- Originaire de Romorantin- Lanthenay dans le Loir et Cher, Raphaël de Gastines s’est intéressée très jeune à la peinture. Elle expose à la Galerie G jusqu’au 12 octobre. Après des études à l’E.T.I.C. (École des Techniques de l’Image et de Communication visuelle) de Blois, puis à l’École Supérieure d’Art Graphique (E.S.A.G Penninghen) Académie Julian de Paris, elle s’intéresse au caravage. Elle raconte  : « J’apprécie la période romantique. Il est banal de dire que l’on exprime ses révoltes, ses émotions, au travers de la peinture. Pourtant, cet outil est mon moyen d’expression. J’y suis plus à l’aise qu’avec les mots. Si ma peinture n’est pas facile à aborder, le sujet traité est souvent ce qui fait le lien avec les personnes qui s’intéressent à mes tableaux ». L’artiste ajoute  : « Mon interrogation tions pour un effectif maximal de 291 personnes », détaille Raymond Abrines, le maire. Le bâtiment se compose d’un hall d’expositions (189 m²) formant un grand hall d’entrée avec une banque d’accueil et 2 bureaux, 4 sanitaires, une tisanerie, un bureau des associations de 22 m² (salle avec la paroi vitrée). L’espace principal est composé d’une grande salle (199 m², équipée en sonorisation et en vidéo-projection), pouvant accueillir conférences, présentations, lotos... Côté ouest, deux salles abritent un espace de réunion de 32 m², et un second bureau des associations de 28 m². RESEAU WIFI « Le revêtement de sol est en dalle composé de fibre de verre et de vinyle 100% recyclable. Il comporte une isolation acoustique non négligeable, de nombreuses prises électriques et un réseau Ethernet encastrés dans les murs et dans le sol afin de compléter le réseau porte sur le mode de vie de l’être humain qui au fil des siècles s’est détaché de l’état naturel dans lequel il évoluait. Depuis quelques années, l’impact de l’humain sur l’environnement tant sur le plan écologique que sur le plan esthétique m’interpelle violemment. Tout puissant, l’homme agit comme un dieu qui tiendrait le monde dans sa main et le manipulerait à son gré ». Bref, pour elle, la nature est certes belle, mais elle est aussi hostile à l’image de l’humain. C’est ce qu’elle exprime dans ses tableaux tant par les couleurs que par le sujet. David Durocher Galerie G - Complexe Gérard Philipe - rue Charles Sandromardi, mercredi, vendredi 10h-12h & 14h-18h, samedi 9h-13h, sauf jours fériés. Entrée libre. La Farlède Un nouvel espace associatif et culturel WIFI, mis à la disposition des associations. Au niveau des extérieurs, le Centre Technique Municipal a réalisé un magnifique aménagement paysagé composé d’une terrasse de 150m² dallée rappelant les motifs intérieur du bâtiment et un jardin agrémenté d’un olivier millénaire, d’arbres fruitiers et d’oliviers taillés en haie », ajoute le maire, visiblement très satisfait des travaux entrepris. Par ailleurs, dans les prochains mois, une pergola devrait être installée afin de couvrir cette terrasse. La maîtrise d’œuvre a été assurée par le cabinet TANGRAM et GARCIA Ingénierie, l’ordonnancement, le pilotage et la coordination par CRX Sud, la coordination SPS par le bureau VERITAS, le contrôle technique par la SOCOTEC, les entreprises intervenantes sont les suivantes  : SHM, Menuiserie 2000, VENTRE, CALECO, Modern Telecom, GFAP Provence, et 2SRI. Le montant prévisionnel des travaux s’élève à 774.753  € HT. GC.
La deuxième édition de PASSIONS COLLECTIONS a attiré un grand nombre de visiteurs, le 4 septembre, à l’Espace des Arts. Un rendez-vous cher aux collectionneurs Le Pradet - Hyères 7 Souvenirs, souvenirs… Succès pour PASSIONS COLLECTIONS de notre région. En effet, 50 exposants ont pu vendre, échanger leurs trésors pour les chineurs, venus nombreux à la recherche de la perle rare. Des poupées de toutes les époques étaient exposées aux côtés de CASIMIR et GOLDORAK, de soldats de plomb, de voitures miniatures, mais aussi des disques VYNIL en 45 et 33 tours ! De vrais objets de curiosités pour les jeunes générations qui les découvrent. Ainsi, Frédéric, 20 ans, qui a eu un véritable coup de foudre « pour ses drôles de galettes en plastique noir » ! Il raconte  : « Je n’ai jamais aimé les CD, mes parents m’ont donné leur collection de disques VYNIL. Je suis tombé en admiration devant ces belles pochettes cartonnées, ouvrantes, pour la plupart et le son inimitable des disques avec ces petits craquements m’ont carrément fait craquer » ! Côté cartes postales et vieux papiers, la clientèle était différente. Ainsi encore, Martine collectionne les buvards publicitaires et elle en a amassé plus de 2 000 dans les bourses aux collections de la région. « Ces buvards me rappellent mon enfance, ma scolarité, car, à l’époque, Vendanges 2016 Une viticulture traditionnelle branchée sur le 21ème siècle Régis Scarone en pleines vendanges En ces temps de vendanges, la vallée vigneronne n’a jamais aussi bien porté son nom. Il n’y a qu’à voir le balai des tracteurs et des remorques remplis de raisins qui partent pour les caves ou la coopérative de La Londe-les-Maures. Ou l’odeur du raisin qui s’exhale des collines. Visiblement, de l’avis des vignerons de la vallée, 2016 aura été un bon cru. Une impression générale confirmée par Elie di Russo, maire-adjoint de Hyères et adjoint spécial des Borrels qui s’extasie devant le spectacle viticole  : « On craignait une production nettement inférieure due à la sécheresse de l’entrée de saison. Mais, par chance, il n’y a pas eu de stress hydrique, à la satisfaction générale ». La raison  : parce que les viticulteurs ont pu se raccorder au Canal de Provence pour irriguer leurs parcelles, permettant aux vignes d’éviter une répétition de la grande sécheresse de 2003. Mt nous écrivions à l’encre et avec une plume. Mais de nos jours, ils ont complètement disparu » ! Bernard collectionne les cartes postales  : « Je recherche uniquement les cartes postales sur le thème des animaux ! Ce n’est pas facile à trouver mais j’en ai tout de même plus de 1500 et sur le salon, j’en ai trouvé 3 » ! Vous l’aurez compris, cette bourse aux collections est une véritable madeleine de Proust, un moment de partage et de convivialité pour tous les collectionneurs et pour tous ceux qui le deviendront ! Rendez-vous l’année prochaine pour continuer l’aventure ! David Durocher Pour l’élu local, « le travail de la vigne marie les tendances actuelles avec les machines à vendanger, l’utilisation des drones et les pratiques ancestrales et traditionnelles. Le mariage de ces tendances et pratiques permettent de produire un vin identitaire et qualitatif dans la vallée » ! Au niveau de la vallée, l’économie viticole s’appuie sur de nombreux domaines dont le domaine des 3 chênes (Régis et Amandine Scarone), le Château de la Jeannette (Hervé Limon), le domaine des Fouques (Familles Gros – Rape), le domaine Estellan (Famille Grimaud -Arnaud) et le domaine de Saint-Albert (Olivier Foucou). Gilles Carvoyeur septembre 2016 - #11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :