La Gazette du Var n°11 15 sep 2016
La Gazette du Var n°11 15 sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de 15 sep 2016

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : la Londe, rond point de Valcros.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
À La 4 V eetime anikoro POUR UN QUOTIDIEN DE QUALII. www.vanikoro.fr/N°d'appel uni e  : 04.94.754.8 TOULON - LA VALETTE/S OURS/HYERES/ROCBARON/PUGET-VILLE La sesà e #11 - septembre 2016 Actualités Garde, réunion de rentrée pour l’UDI varoise dans un contexte pré-électoral. Pour Josy Chambon, présidente de l’UDI 83, « nos militants iront voter à la primaire des républicains en vue de construire ce pacte d’alternance ». Elle s’est félicitée de cette rentrée 2016, « avec la participation de poids lourds nationaux, de personnes apolitiques, de militants et élus de l’UDI du Var, des Alpes Maritimes et des Bouches du Rhône, mais également des élus Républicains et des élus du Modem. L’UDI est bienveillante, généreuse, humaniste. L’UDI revendique son identité ». Franck Reynier, Délégué général de l’UDI a ajouté  : « La rentrée à l’UDI, c’est l’occasion de faire le point du contexte actuel en France. Il est inquiétant, sur le plan économique avec un chômage record, la croissance est en berne, les déficits se creusent, la dette progresse. De plus, nos concitoyens rencontrent une situation anxiogène, traumatisante avec les attentats. La rentrée sociale sera compliquée avec la loi travail et la réforme des collèges. Avec notre Rentrée politique Josy Chambon, présidente  : « L’UDI revendique son identité » ! président Jean-Christophe Lagarde, nous nous mobilisons et échangeons avec les hommes et les femmes de nos fédérations, comme ce soir ». Il reprend  : « Quelles sont les échéances ? Nous aurons des échanges avec le vainqueur de cette élection pour travailler à la construction d’un pacte d’alternance à la politique d’aujourd’hui ». Pour l’UDI, l’issue de cette élection primaire est importante. Quel sera le rôle de l’UDI en l’absence d’accord et de pacte ? Franck Reynier répond  : « Nous défendons des valeurs  : pas de perméabilité avec les extrêmes, car l’UDI est humaniste ! Avec la recherche d’un candidat de coalition des centres de droite et de gauche, nous ne voulons pas voir se rejouer, avec les mêmes acteurs, l’élection de 2012. Jean-Christophe Lagarde pourrait être ce candidat. Nous défendons le fédéralisme européen, la défense de notre espace communautaire avec des gardes côtes, la surveillance aux frontières, une police de renseignement. Pour une Europe plus efficace et fédérée notamment pour lutter contre les menaces aux frontières » ! Une minute de silence a été respectée en hommage aux victimes de l’attentat du 14 juillet à Nice. Nous avons également remarqué la présence de Francis Roux, 1er adjoint UDI au maire de Hyères, conseiller départemental, Béatrice Manzanares, conseillère régionale, Valérie Rialland, adjointe UDI au maire du Pradet, conseillère départementale, Chantal Portuese, adjointe Modem au maire de Hyères et le député LR Philippe Vitel. paume eree— 110)) André Goffin Cette année, nous c'est une rentrée VANIKORO, et vous ? Club YOGA, THÉATRE, ZUMBA, PILATES, NIA, QI GONG... Family Josy Chambon (à gauche), Présidente de l’UDI 83 MÉNAGE, REPASSAGE, GARDE D'ENFANTS, SOUTIEN SCOLAIRE, JARDINAGE, PETITS TRAVAUX. C onciergerie LIVRAISON DE FLEURS ET VIN, GARDIENNAGE, LAVAGE VÉHICULE, COUTURE.
Jérôme Navarro, adjoint au maire de la ville de Toulon et président de la REDIF  : « La régie d’exploitation des installations du Mont Faron se félicite du très bel été pour le téléphérique du Mont Faron ». Effectivement, cette année, les passagers et touristes étaient au rendez-vous. Après une année 2015 particulièrement VANIKORO a organisé une journée portes-ouvertes qui a rencontré un vif succès. Entretien avec Magali Turbatte, fondatrice de cette entreprise de services. Un premier bilan de cette journée portes-ouvertes ? Magali Turbatte  : Il y a eu beaucoup de monde. C’est, chaque année, un rendezvous important, durant lequel nous prenons le temps d’expliquer à tous ceux qui nous font le plaisir de venir Bilan estival Le très bel été du téléphérique Philippe Bartoloméo, Directeur de la REDIF et Jêrome Navarro, Président de la REDIF perturbée par le vent (donc la fermeture des installations au public), 2016 s’avère être un bon cru pour la REDIF en terme de fréquentation. « L’été a été très bon, malgré le contexte national pesant et la mise en œuvre de l’État d’urgence. Juillet et août ont permis de compenser allègrement la faiblesse du début de saison, perturbée nous voir, comment nous fonctionnons et les différents services qu’ils peuvent trouver en faisant appel à VANIKORO. Parce qu’en effet, VANIKORO c’est quand même un concept à part, voire unique ? MT  : Oui tout à fait. C’est ce que nous avons voulu quand nous nous sommes lancés dans cette aventure en 2007. Nous voulions proposer un panel complet. D’un côté, il y a le CLUB. Un véritable club d’activités, dans lequel par le vent et la mauvaise météo, ce qui a impliqué un grand nombre de jours de fermeture. En juillet, nous avons enregistré une hausse de 10% de la fréquentation par rapport à 2015 avec environ 22 000 passagers, c’est à dire identique au chiffre enregistré en juillet 2014. Le mois d’août est à la même tendance haussière », décrypte Jérôme Navarro, le président de la REDIF. Il ajoute, particulièrement satisfait de ces excellents résultats  : « On peut expliquer ce surcroît de fréquentation par la présence des touristes français qui ont choisi Toulon comme ville de destination. Les touristes locaux ont également apporté leur part aux résultats tout comme les croisiéristes qui débarquent de plus en plus nombreux au port de Toulon. De plus, nous avons eu une météo exceptionnelle, une quasi-absence de vent et donc aucun jour de fermeture. L’ensemble de ces données nous permet de conclure à un bel été pour le téléphérique ». Autre motif de satisfaction pour le président de la REDIF  : « La fréquentation de nos installations s’inscrit depuis une quinzaine d’années dans une tendance on peut prendre soin de son corps avec de la zumba, du pilates, du Qi Gong, et bien d’autres choses encore. Et puis, on peut également s’orienter vers des activités plus tranquilles, comme le yoga, le feldenkrais, la sophrologie, le streching, la méditation… Bref de quoi, être en super forme, bien dans son corps et dans sa tête ! Enfin, pour ceux qui souhaitent une dimension culturelle, il y a également du théâtre ou de la danse. Mais ce n’est qu’un volet des services que vous proposez ? MT  : Effectivement, notre ambition était de proposer, à côté de ces activités, des services aux familles (baptisé FAMILY). Cela va du repassage, au ménage, à la garde d’enfants, aux petits travaux de bricolage…Bref tout ce qui prend du temps, et que l’on peut déléguer. Vous savez, chez VANIKORO, on a l’habitude de dire  : « Vivez l’essentiel, on s’occupe du reste ! «. C’est ce que nous voulions quand nous avons créé l’entreprise avec ma sœur  : retrouver du temps pour partager plus de moments avec nos proches. Avec Care, vous avez également Actualités 5 Service à la famille VANIKORO, activateur de mieux-être ! à la hausse chaque année. Sauf en 2015, comme je viens de l’expliquer. Cette année 2016 est dans cette continuité historique, malgré l’annulation mi-août du festival TLN, annulation décidée par la préfecture en raison de l’État d’urgence et des risques d’incendie. Sans cette annulation du festival TLN, les chiffres auraient augmenté d’environ 1000 passagers supplémentaires » ! Malgré tout, le président de la REDIF reste confiant pour la suite des aventures des installations  : « Nous avons effectué des travaux de mises aux normes d’accessibilité PMR au niveau de la gare supérieure et créée une belle esplanade qui a séduit les touristes. Le Mémorial du Débarquement étant fermé jusqu’en mars-avril 2016, nous avons perdu un peu de fréquentation que nous espérons retrouver en 2017. Et l’arrivée des nouvelles cabines du téléphérique en février prochain devrait également donner un petit coup de booster à nos résultats. C’est pourquoi, en 2016 comme en 2017, nous tablons, raisonnablement, sur une fréquentation de 90 000 passagers ». Propos recueillis par Gilles Carvoyeur décliné ces services pour les personnes âgées ? MT  : Déclinés, et surtout renforcés sur bien des aspects. Nous proposons une gamme de prestations qui contribuent à maintenir l’autonomie matérielle, sociale et administrative de personnes fragilisées par l’âge, la maladie ou le handicap. C’est aussi une manière de lutter contre l’isolement que l’on peut rencontrer en situation de perte d’autonomie. Et nos intervenants sont mobilisés pour des tâches de la vie quotidienne, mais aussi dans le cadre d’une présence pour le lever ou le coucher, ou dans les déplacements. A chaque fois, ce sont des solutions sur mesure. La nouveauté 2016, c’est un service de conciergerie ? MT  : Nous l’avons inauguré avec Grand Var, et il se développe un peu partout maintenant. Cela va de l’achat de fleurs ou de vin, à des travaux de couture, de repassage, de lavage de voiture. Le principe est simple, et là aussi il répond à une véritable attente  : se faciliter le quotidien ! Propos recueillis par Bernard Mauroy septembre 2016 - #11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :