La Gazette du Var n°109 15 mai 2020
La Gazette du Var n°109 15 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°109 de 15 mai 2020

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : Jean Dubille, reprise de l'activité à Château Léoube.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Édito Mai 2020 - #109 La majorité gouvernementale prend l’eau... La question de la confiance des citoyens vis à vis de Macron se trouve relancée par la crise sanitaire. La défiance touche le milieu médical et les catégories populaires (caissières, livreurs, employés et ouvriers), qui étaient en première ligne pendant le confinement. Leurs légitimes critiques menacent la logique d’union nationale. Bref, ils ne font plus confiance à Macron. Sur le plan politique, des voix se font de plus en plus fortes pour dénoncer les approximations dans la gestion de la crise.Le président du Sénat a critiqué les prises de parole contradictoires et incessantes du Gouvernement. Gérard Larcher a dénoncé « le manque de masques, de tests et de lits médicalisés gérés dans l’approximation ». Au nom du groupe socialiste au Sénat, Patrick Kaner s’est interrogé sur le choix de la date de la sortie du confinement  : « On se demande s’il y a eu un vrai rétroplanning pour savoir si le 11 mai était la bonne date ». Et, à droite, Roger Karoutchi a critiqué « le manque de cohérence et de clarté sur les masques, les tests et le traitement ». La défiance fait rage jusqu’aux bancs de la « Macronie » à l’Assemblée nationale, en passe de perdre sa majorité absolue suite à l’annonce de la création d’un 9ème groupe parlementaire, composé d’une vingtaine de transfuges de LaREM, dont Aurélien Taché, député du Val d’Oise. Avec la sortie du confinement, les entreprises, notamment le secteur du tourisme, attendaient un plan de sauvegarde et des aides pour s’extirper du drame économique créé par le Gouvernement à cause de son imprévoyance. Une partie des mesures a déjà été esquissée  : reprise de l’activité dans les commerces, les transports et réouverture des plages sous conditions. Certaines décisions ont été validées par le Conseil scientifique, d’autres non. Pour l’opposition de droite, « le Gouvernement se met sous la protection du Conseil scientifique, quand cela l’arrange et hors protection, quand cela ne l’arrange pas ». Et, selon le professeur Alexandra Henrion Claude  : « pour éviter la propagation du virus, le gouvernement n’a pas mis en place les bonnes mesures et la population a été mal informée ». Ailleurs dans le monde, des pays ont obtenu de meilleurs résultats (Israël, Allemagne et Corée du Sud), en pratiquant des tests massifs pour mettre en quarantaine les malades et imposant le port obligatoire du masque. « Si la France s’en sort aujourd’hui, c’est uniquement grâce aux Français, pas au gouvernement ! Nous payons très cher les imprévoyances de notre politique de santé publique », s’alarme le professeur Philippe Juvin, maire (LR) de la Garenne-Colombe. Avec une tension sociale au maximum, le consensus politique va voler face à la crise économique. L’adoption consensuelle par le parlement de la loi d’urgence du 23 mars 2020 a marqué la fin de l’unité nationale. La majorité gouvernementale prend l’eau, la gauche en profite pour quitter le navire … Bernard BERTUCCO VAN DAMME la gazette E ul/ô r porie des maures à id TellilrEfal-in Directeur de la publication Gilles Carvoyeur redaction@presseagence.fr Editorialiste Bernard Bertucco Van Damme Rédacteur en chef Olivier Pavie Secrétaire de rédaction Marie Bruel redactionlalonde@presseagence.fr Chef de studio Laurent Monition lographic@wanadoo.fr Consultant juridique Morgan Maginot, avocat au barreau de Toulon contact@mdmaginot-avocat.fr Retrouvez-nous sur www.lagazetteduvar.fr 1411 - _TOUS IDÉCONFINÉS ? 1>RA6ue ET VerAttvagrotv uoos pécot\eiez Cviez vos rAfeiTs ? Bureau Métropole TPM Thierry Cari - Greg Vuylsteker Emilie Cardinale-Bottero Patrick Michel Louvois Bureau de Paris Julien Azoulai corresp. permanent Bureau Méditerranée Porte des Maures Nicolas Tudort Alain Blanchot Photographe Francine Marie - Pascal Jolliet Bureau Golfe de Saint-Tropez Marc Defendente 06 80 61 06 84 Photographes Jean Michel Elophe Pascal Azoulai - Philippe Olivier Olivier Lalanne - Laurent Monition Régie publicitaire 06 37 37 21 21 Prix au numéro  : 1 € Éditeur et responsable de la publication - ADIM - BP 06 - 83250 La Londe-Les-Maures Dépot légal en cours - Impression La Provence - tiré à 10 000 exemplaires
E PRÉFET DU VAR SAINT CYR rhe, de la 1,14dr:1r:tu, Mage du UMM:mi Ft «, saint fém. toril OUVERTURE DES PLAGES TITRE DÉROGATOIRE DANS LE VAR SITUATION AU 1S MAI 2020 La situation est susceptible d'évoluer. Se renseigner en mairie puer les conditions préci Se d'utilisation des plages. TOULON » morillon Mage de ripady Nam de la mir... LA SEYNE- SUR-MER >14S.1. MitVie. I ler 4.114Int cc dom 4reerime LA SONDE..r 13 du 21/c4,17.2  : Mat. Al, 313e, 413. Hiram.. Verne 1 La Vernerieei Plue de IVarenlave fermage% LE 1.RM:s'y Plage du Penaud rin.,:le lbeGlrerlarr mare de Tanaro... ar.,).. - Plie dol Merici:Vere.2...e. *fLeons Parerert ; S.. BA DOL..1.7 r Ire du Can., SAINT ARDRIER de l'OMM SIX-FOURS-LES-PLAGES Na,. Telarr. Ore:, cilend FI me daa Sulara ria.- elraer arall 114. r1,4 C1rate...1 BORNES Pie, 4.1.13, 51.1,. r elar1el, Car7.1HOT Ifr du 0 0 f:Kile rira 01. 11,14/1.1 0rl.ei, du 1,11, 3.1.11 (3'Ag. du cep du c mou plie ROQUEBRUNE 1 ARGENS el al. le de 4e ueire Mac, Ferles GRIMAUD VU » d mibrgunwo leerel Frde du Geai Fm.r._._._..). Mer d.c.4, * eu., ik, Saint-Permare. _.1.4 a.t., *.r1-COGOSIN — SAINT TROPEZ Nat. es Harles fi le, di la Fuel:12,1c, Ille der Caneubreor RAMATUELLE* rien, el^ >en:p.-len rie PIAF, dAs Gr MIME r ho, da sahns RAYOL CANADEL rie [.matai SAi RAPNAES P Var, 0.. t'a ra FREJU Il d- Fr.u. rit,.-  : le I r riper" tarnl Amal PLI... d.. I r 6a1rate SAINTE MAXIME... d, la Creivrtle JI.  : CIO ; arme Viii'.I cAIA flanelle CROIX VALMER piaf, Fleg.. du O4›aniuna CAVAIAIRE do suiosizo 1 Plu'. duC,rrlieV.IP l'aller. da, Mathervu a., 4.1. 241.2.4 Alla, de. anrieenra Pard,80,1.43.2 01.06:20'lue de Conpaarr..au SITERES & ILES D'OR naze d- I krerasle ‘1fit 5441,5 Free d.. l'AIrrnnamr, SE LAVANDOU/lee de la copie Grant, ptsse On tordre miro I lie » da 5 1,11t-  : I dis coonly rPornos uAu tomer. 21 Oie& 1.11errer., r Plat.. d4rsi.gebn1141 CI egf, du tien r hl. ; edyrrernereGler1r slAIA cvunAcl, A por wA1011... SerevIle'f t de blerlade I ? Ire, du roui des es syri, Ir Nord, iywenani I pi.,r, d. Fier'33/3 4r ara Plat, du. furl Aerl-Cent Franc/du Fermer.'krage du cap toue Actualités 3 Post-confinement Jean-Luc Videlaine  : « La réussite du déconfinement dépend de nous tous » Du bon sens et une responsabilisation, voilà ce que le Gouvernement attend de la population pour une sortie du confinement réussie et une maîtrise du Covid-19. « La stratégie de la sortie du confinement repose sur deux piliers  : le respect des gestes barrières et la mise en place d’une action offensive d’identification des cas, de dépistage et d’isolement », prévient, avec fermeté, Jean-Luc Videlaine, le préfet du Var. Le représentant de l’État ajoute  : « D’un point de vue épidémique, le confinement a porté ses fruits et les résultats sont bien là. Aujourd’hui, nous rentrons dans une phase nouvelle, celle du déconfinement. Une étape critique, qui ne peut se faire qu’avec la prise de conscience de chacun et une organisation irréprochable qui s’appuie sur trois points  : D’une part, organiser le dépistage de toute personne présentant les symptômes du Covid-19, et de toute personne identifiée comme ayant été en contact rapproché avec une personne contaminée. Ensuite, mettre en œuvre un dispositif de suivi des personnes dites « contacts », pour identifier le plus rapidement possible les personnes infectées. Enfin, engager le plus précocement la prise en charge des cas confirmés et des cas contacts identifiés ». IDENTIFIER, TESTER ET SE CONFINER Depuis le 11 mai, toutes les personnes avec symptômes peuvent être testées, l’objectif au niveau national étant de 700 000 personnes testées par semaine. « Au niveau du Var, nous avons la capacité de 1000 à 1 200 tests par jour. Aussi, l’ARS invite les personnes qui présentent des symptômes à contacter leur médecin traitant pour se faire prescrire un test RT-PCR. En effet, les tests ne peuvent être réalisés que sur prescription médicale, et dans le cas où la personne est identifiée comme « cas contact » par la CPAM. Dans ce cas, cette situation vaut pour prescription médicale », précise Sébastien Debeaumont, délégué territorial du Var de l’Agence Régionale de Santé. « L’identification des cas contacts sera assurée par les professionnels de santé libéraux (médecins généralistes notamment) mobilisés en première ligne pour la recherche des cas contacts dans la cellule familiale. Les équipes de l’Assurance maladie seront chargées d’identifier les cas contacts au-delà de la cellule familiale, de les appeler et de les inviter à se faire tester en vue d’un éventuel isolement » souligne, de son côté, Marie-Cécile Saulais, directrice de la CPAM du Var. Elle ajoute  : « L’objectif poursuivi étant que, pour chaque diagnostic positif posé par un médecin, les 20 personnes en moyenne avec lesquelles le patient aura été en contact soient identifiées, puis testées et enfin invitées à se confiner, pour casser la chaîne de contamination ». CONFINEMENT À DOMICILE C’est pourquoi le confinement à domicile reste privilégié pour chacun d’entre nous. « Au niveau du confinement, la règle reste de favoriser le confinement à domicile. Dans le cas où la situation familiale, avec notamment la présence de personnes fragiles, ou la taille du logement, présente des difficultés particulières, Liberté 4,aliré Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE il pourra être proposé un confinement hors du domicile dans un lieu dédié. Mais, cela reste sur la base du volontariat. À ce jour dans le Var, un seul site dédié au confinement est opérationnel et se situe sur la commune du Pradet. Nous avons l’objectif d’atteindre très rapidement un minimum de trois sites, sur les secteurs de Toulon, Brignoles et Draguignan », conclut, optimiste, le préfet. Texte et photo Grégory VUYLSTEKER À NOTER... 5 points clés La situation s’améliore dans notre région. Il faut continuer à respecter les gestes barrières. Les personnes avec symptômes doivent se rendre chez leur médecin traitant pour se faire tester. Une mise à l’isolement sera proposée aux personnes malades. Continuer à se soigner et à se rendre chez son médecin traitant. Mai 2020 - #109



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :