La Gazette du Var n°108 1er mai 2020
La Gazette du Var n°108 1er mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°108 de 1er mai 2020

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Luc Videlaine, l'Etat accompagnera la reprise économique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Département Covid-19 Xavier Leroux, président  : « L’Université de Toulon engagée dans la lutte contre l’épidémie » Récemment, l’Université de Toulon a fait don de ses masques de protection et produits chimiques au CHITS (Hôpital Sainte-Musse). Afin de soutenir les personnels hospitaliers varois qui sont en première ligne dans la lutte contre le Covid-19, l’Université de Toulon a procédé à l’inventaire de ses équipements pour en faire don au Centre Hospitalier Intercommunal de Toulon Sainte- Musse (CHITS). V V Dans le cadre de ses activités pédagogiques, l’Université de Toulon dispose d’un stock de masques… SAVON LIQUIDE ET DESINFECTANTS Tous les masques de protection FFP2 et FFP3 (soit plus de 1.400 pièces) et autres moyens de protection (20.000 paires de gants, paires de lunettes), ainsi que le stock de produits chimiques intervenant dans la préparation de gels hydroalcooliques, y ont été mis à disposition. « Du fait des activités pédagogiques et scientifiques en présentiel suspendues jusqu’à nouvel ordre, l’Université de Toulon a également proposé ses stocks de savons liquides, désinfectants sanitaires, Mai 2020 - #108 V V Déjà plus de 25 000 visières de protection distribuées À la date du 17 avril, l’Université de Toulon et ses partenaires ont déjà produit 25 000 visières de protection à destination des personnels du territoire en lutte contre le mortel virus. En effet, pour parer au plus vite à la pénurie de masques, une équipe bénévole, composée par le cluster SYSTEM FACTORY de TVT Innovation, l’Université de Toulon, les librairies Charlemagne, l’ISEN et les entreprises CESIGMA, SEMANTIC TS et CADIF caoutchouc, s’est mobilisée, depuis le début du mois d’avril, pour réaliser et distribuer gratuitement près de 25 000 visières de protection à destination des personnels de santé du territoire, des forces de l’ordre, de collectivités territoriales… Ainsi, 15 000 d’entre elles ont été produites à l’Université à l’aide de découpes laser en utilisant des matériaux facilement nettoyables gants de ménage et lavettes microfibres préconisées pour le lavage et la désinfection », indique Xavier Leroux, le président de l’Université. Le président Leroux ajoute  : « Dans le cadre de ses activités pédagogiques, l’Université de Toulon dispose d’un stock de masques pour pratiquer dans de bonnes conditions de sécurité certains travaux pratiques, notamment à la Faculté de Sciences et Techniques et au département de Génie Biologiques de l’IUT ». DYNAMIQUE DE TERRITOIRE Il en est de même pour les activités de recherche où plusieurs laboratoires de l’Université de Toulon et du CNRS (MAPIEM, MIO, IM2NP) pratiquent régulièrement des analyses biologiques et chimiques nécessitant le port du masque par les chercheurs et les étudiants en stage. La démarche de l’Université de Toulon s’inscrit dans une dynamique du territoire. D’autres établissements de l’enseignement supérieur ont également fait don des équipements nécessaires au personnel de santé pour faire face à la pandémie. en milieu hospitalier (Delrin, couvertures plastiques utilisées à l’assemblage de dossiers, élastiques…). Créé par l’Université de Toulon, le design des visières a été partagé sur le réseau national des FabLab et sur le site de la plateforme technologique SMIoT. Le 17 avril, l’UTLN et ses partenaires ont remis les dernières visières de protection produites avant de transmettre le relais aux industriels, et en particulier la société CADIF. À cette occasion, Cymbidium, membre du cluster, a offert des branches d’orchidées aux personnels qui luttent, de près ou de loin, contre l’expansion de la pandémie dans le Var.
04 0 ! ",/111111ffl=rier.i❑6 28,4, â9"71 nu QUE ET lOVAT1Olv Département Vie des entreprises C2Care, spécialiste médical de la réalité virtuelle Créée à Toulon en 2015 et dirigée par Romain Streichemberger, président et Pierre Gadea, Directeur Général, C2Care édite des logiciels thérapeutiques basés sur la réalité virtuelle. développe et met à la disposition des professionnels C2Care de santé des logiciels basés sur la réalité virtuelle. Ces logiciels permettent le traitement des phobies, des troubles du comportement alimentaire, des addictions, de l’anxiété ainsi que la rééducation fonctionnelle et vestibulaire. UNIVERSITAIRES ET PROFESSIONNELS DE SANTE Ainsi, C2Care collabore avec plus de 20 équipes universitaires et de nombreux professionnels de santé spécialisés. Et, plus de 600 cabinets et établissements de santé sont équipés de ses solutions. « Ces solutions répondent avant tout à un besoin qui n’est pas traité par les soins classiques. De nombreuses pathologies mentales voient des solutions dans les dispositifs de réalité virtuelle. C2Care digitalise des traitements existants et propose des solutions de traitement innovantes face à certaines situations où les solutions proposées ne peuvent pas résoudre totalement le handicap », explique Romain Streichemberger. Les patients sont transportés dans des environnements immersifs dont les scénarios et protocoles ont été élaborés par des comités de recherche médicale composé de médecins universitaires, psychiatres, psychologues et kinésithérapeutes. « Les bénéfices de ces nouvelles thérapies sont nombreux  : meilleure graduation des expositions, amélioration de la praticité, possibilité de répéter des scènes à l’infini, diminution des incidents de sensibilisation et de tout problème de confidentialité », assurent les deux dirigeants. LEVEE DE FONDS Dernièrement, C2Care a levé près d’1 million d’ € pour accélérer son développement. Accompagnée par Azur Corporate Finance, la start-up a réalisé une seconde levée de fonds auprès de ses actionnaires historiques (Var Business Angels, Créazur et Olbia Invest) et fait entrer à son capital Provence Business Angels et Région Sud Investissement, le fonds de coinvestissement créé par la Région Sud avec le soutien financier de l’Europe (FEDER) et conseillé par le Groupe Turenne Capital pour la gestion de Azur Toiture travaille chez vous en toute sécurité ! Depuis le 16 mars, la PME a continué ses chantiers au bénéfice des collectivités, des entreprises et des particuliers. Actuellement, la PME travaille à Cogolin, dans le golfe de Saint-Tropez, où elle compte de nombreux clients. GESTES BARRIERES À la tête de l’entreprise, Florent Miralles explique  : « En ce qui concerne les particuliers, ceuxci peuvent être rassurés. Nous ne pénétrons pas dans les habitations pour les chantiers de réparation de toitures et notre équipe n’intervient qu’à partir de l’extérieur des maisons. De plus, les ouvriers respectent les consignes sanitaires applicables sur les chantiers ainsi que les gestes barrières. Il n’y a aucun contact avec la clientèle, du début à la fin. Les particuliers doivent savoir qu’ils ne prennent aucun risque sanitaire en faisant appel à notre entreprise ». ses participations. « Cette levée de fonds a permis à la société de continuer le développement de nouvelles solutions thérapeutiques, de renforcer SECURITE DES CHANTIERS Le patron ajoute  : « Ces mesures de sécurité démontrent le sérieux de notre entreprise. Les clients nous font confiance car nous garantissons la sécurité de nos prestations. 9 ses équipes marketing et commercial et d’étendre sa présence à l’international », précise le Directeur Général. Spécialisée dans la réfection de toitures, l’étanchéité de toit-terrasses et la réfection de façades, nous sommes l’une des entreprises, les plus demandées par la clientèle ». Photos Gilles CARVOYEUR Mai 2020 - #108



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :