La Gazette du Var n°106 15 avr 2020
La Gazette du Var n°106 15 avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°106 de 15 avr 2020

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : François de Canson, un plan d'urgence de 1,4 milliard d'euros.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Méditerranée Porte des Maures La Londe-les-Maures Avril 2020 - #106 François de Canson  : « MPM s’engage financièrement dans le fonds Covid Résistance de la Région » Sous l’impulsion du président Renaud Muselier, la Région Sud (voir notre article page 3) a pris, dès le début de l’épidémie, d’importantes mesures pour venir en aide aux des TPE/PME, qui constituent le socle de l’activité économique régionale. À ce jour, 98% des entreprises sont touchées selon le président de la Région. La Région a donc, présenté un Plan Marshall, venant en soutien des mesures nationales, et constitué d’un plan d’urgence et de solidarité, capable d’amortir, autant que possible, le choc de cette crise. Il se décline également comme un plan de relance et d’investissement doté d’1,4 milliard d’ € . 227,5 millions d’ € sont dédiés à l’urgence et à la solidarité, 70 millions d’ € d’aides adressées directement aux entreprises régionales, dont 18 millions de contribution au fonds national de solidarité. EFFORT SANS PRECEDENT Naturellement, l’ensemble des acteurs régionaux est sollicité pour soutenir cet effort sans précédent. « Face à cette crise sanitaire qui engendre des conséquences sociales, financières et économiques sans précédent dans un temps record, la Région Sud a pris des décisions fortes, présentées devant la Task Force économique régionale », explique François de Canson, maire de La Londe-les-Maures et président de la Communauté Méditerranée - Porte des Maures (MPM). L’élu ajoute  : « Plus que jamais, il s’agit de jouer collectif en faisant que tous, État, Région et Collectivités territoriales prennent part à l’effort. MPM a décidé de participer au fonds régional « Covid Résistance ». Doté de 20 millions d’ € par la Région et la Banque des Territoires, il est bâti sur un modèle similaire au « Fonds Résistance », mis en place par le président de la Région Grand Est, territoire régional le plus impacté depuis 15 jours. Nous allons, à notre niveau, abonder ce fonds de 2 € par habitants de notre intercommunalité, soit un versement d’un peu plus de 88 000 €  » ! Grace à ce fonds abondé, par les 6 communes, ce sont plus de 350 000 € qui sont affectés. Ce fonds fonctionnera sous formes de prês construits avec les territoires. (3 000 € à 10 000 € ) avec 18 mois de différé d’amortissement pour les entreprises de moins de vingt salariés. REPONSE CONCRETE Conseiller régional, délégué à la sécurité civile et aux risques majeurs, François de Canson précise  : « Ce fonds va permettre de démultiplier les aides de l’État et de la Région et d’apporter une réponse concrète à même d’irriguer, au plus près les besoins des acteurs économiques de notre territoire et de nos six communes ». Une initiative collective qui, ajoutée aux différentes mesures prises par la Région et l’État, doit permettre de créer un effet boule de neige afin de sauver le maillage économique territorial mis à mal par cette épidémie. « Cette initiative va faire école et j’ai déjà eu au téléphone de nombreux collègues varois, présidents de Communautés de communes, qui s’engagent dans cette voie », conclut, optimiste, le maire de La Londeles-Maures. Exposition Des paysages de voyage sublimés par Robert Semelle Comme une hirondelle annonce le retour du printemps, Robert Semelle est revenu à la galerie Horace Vernet, marquant l’arrivée prochaine des beaux jours. Pour le peintre, ce rendez-vous est devenu une sorte de rituel. Et, comme le fait remarquer, avec pertinence, Stéphanie Lombardo  : « Chaque année, il revient à La Londe. Et comme les hirondelles reviennent au printemps, Robert Semelle annonce le retour de la belle saison. Ses œuvrent dégagent une sensation de chaleur et de soleil. Avec ses peintures, il nous fait partager ses paysages de voyages ». SOUVENIRS D’ESPAGNE Robert Semelle nous fait aussi partager ses souvenirs d’Espagne et de la Drôme  : « En Espagne, je me suis installé à Peratallada, un petit village médiéval situé en retrait de la côte Catalogne mais également sur le port de Calella de Palafrugell où, comme chez nous les pêcheurs, partent avec des pointus en Méditerranée ». De retour à La Londe, l’artiste est tombé sous le charme du Jardin de l’Europe, qu’il a rebaptisé pour la circonstance « Jardin exotique «. « À mes yeux, ce jardin est une très belle réussite municipale et malgré moi, je suis devenu le peintre officiel des réalisations municipales », s’accorde-t-il à affirmer dans un large sourire ! Au cours de son périple sur la côte varoise, Robert Semelle a posé son chevalet à Saint- Clair où il a peint la chapelle de ce hameau du Lavandou. Mais, on a pu le voir à la tâche sur les plages de La Londe, qu’il affectionne tout particulièrement. Il explique sa technique  : « Je peins à partir d’un motif ou d’une photographie, en fonction du temps et des lieux, mais je préfère de loin les motifs sur place, à cause de la luminosité qu’il est plus facile de reproduire ». Cette exposition s’inscrivait dans la continuité du travail de l’artiste qui a fait le choix de ne produire que quatre toiles par an et de ne pas tomber dans une production à outrance, comme le font certains peintres. En six jours d’exposition, écourtée de quelques jours à cause de la crise sanitaire du Coronavirus, une centaine de personnes sont tout de même venues découvrir les œuvres du peintre. Ses admirateurs devront composer avec la rareté publique de l’artiste qui a décidé de limiter ses expositions à la seule galerie Horace Vernet, et ce à raison d’une fois par an. Désormais, il faudra patienter jusqu’au printemps 2021 pour découvrir ses nouvelles créations. Gilles CARVOYEUR
Méditerranée Porte des Maures COVID-19 CONTINUITÉ DU SERVICE PUBLIC PROPRETÉ URBAINE Afin de poursuivre le lutte active contre le Covid-19, la Ville lance la désinfection devant les établissements prioritaires jusqu'à la fin du confinement et des restrictions de circulation LES LUNDIS ET VENDREDIS Désinfection des rues et devant les commerces e 5 JOURS SUR 7 Passage de la balayeuse LES LUNDIS ET VENDREDIS Renfort des équipes de propreté urbainen. mipareMer COLLECTE DES DÉCHETS Dès le vendredi 27 mars, les déchetteries communautaires de Manjastre et Cuers seront ré-ouvertes aux seuls usagers professionnels les mardis et vendredis, de 8h à 12h et de 13h à 17h La collecte des ordures ménagères est maintenue dans ses conditions d'exécution habituelles La collecte des encombrants et des végétaux s'effectuant sur rendez-vous. en porte à porte est suspendue a La collecte des déchets verts, cartons, verres en bacs. est suspendue jusqu'à nouvel ordre La collecte des colonnes de tri sélectif est maintenue mais en service réduit Les tournées de résorption des points de dépôts sauvages sont renforcées sur l'ensemble du territoire communautaire à compter de ce jour FAITES PREUVE DE CIVISME ET ADOPTEZ DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS Ne déposez pas vos déchets issus du jardinage et du bricolage dans les bacs destinés aux ordures ménagères. Ces déchets doivent être conservés à domicile jusqu'à la réouverture des déchetteries aux particuliers Si possible, gardez chez vous le tri sélectif afin de ne pas surcharger les points de collecte Réduisez le volume des ordures ménagères en adoptant de nouvelles habitudes plus respectueuses de l'environnement ; compostage, lutte contre le gaspillage alimentaire, consommation d'eau du robinet plutôt que de l'eau en bouteille... NE DÉPOSEZ PAS DE DÉCHETS EN DEHORS DES CONTENEURS PRÉVUS A CET EFFET Tél.  : 04 95 01 55 50 BOULANGERIE PATISSERIE Depuis 1177'14'I. 21 La Londe-les-Maures « Chacun doit respecter les obligations de confinement » ! Début avril, François de Canson a réuni les forces de secours et de sécurité de la commune afin de faire un point sur le dispositif mis en place dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. La réunion s’est tenue au Centre d’Incendie et de Secours, en présence des sapeurs-pompiers, des gendarmes et de la Police municipale. Cette rencontre a permis de faire un tour d’horizon des moyens mis en œuvre et du bon respect des gestes barrières. « Nous avons longuement évoqué l’impérieuse nécessité du confinement, de l’appropriation par la population de ces consignes de distanciation sociale qui se doivent d’être plus que jamais réaffirmées alors que la crise sanitaire s’amplifie chaque jour », insistait François de Canson. PLUSIEURS MILLIERS DE CONTROLES Ainsi au terme de quinze jours de confinement, les forces de sécurité faisaient un bilan de leurs actions  : « Près de 3 000 contrôles et plus d’une centaine de PV ont été dressés par les gendarmes et la Police municipale ! Je suis catégorique  : il faut que chacun respecte ces nouvelles obligations car il en va de la vie de tous », a rappelé le maire. Cette réunion a permis également au premier magistrat, par ailleurs Conseiller régional délégué à la sécurité civile et aux risques majeurs, de rappeler la mobilisation sans faille de la Région Sud aux côtés de tous ceux qui sont engagés dans la lutte contre le virus  : « Dans ces moments difficiles la municipalité et la Région restent plus que jamais à leur disposition pour les aider. À la demande du président Muselier, je suis chargé de recenser les besoins des forces de sécurité et de secours en équipement sanitaire. 4 millions de masques ont été commandés par la Région, dont une partie ira aux hommes et aux femmes mobilisés dans le Var ». HOMMAGE AUX SOLDATS DE LA SANTE Et s’adressant tout particulièrement aux pompiers londais, qui agissent en première ligne au quotidien, François de Canson a repris à son compte l’expression de Grégory Allione, le président des Sapeurs-Pompiers de France  : « On vous appelle habituellement les soldats du feu, en ce moment, plus que jamais vous êtes aussi et avant tout des soldats de la santé, auxquels vont naturellement nos pensées et nos remerciements ». Covid-19 Opération de désinfection des espaces publics Deux fois par semaine, la Ville de La Londe mène des opérations de désinfection des espaces publics. 11 rues du centre-ville et des quartiers, agents de la cellule propreté y prennent part, intervenant dans les avec la balayeuse et la laveuse, à l’aide d’un produit bactéricide et d’un désinfectant par pulvérisation. Sont traités le mobilier urbain (bancs, poubelles, panneaux…) ainsi que les rues et trottoirs notamment ceux situés devant les commerces ou les services (pharmacie, cabinets de médecin, résidence seniors…). « Cette opération est menée chaque lundi et vendredi en matinée, en complément du travail de nettoyage classique des rues et du rechargement des sacs pour les déjections canines, assuré par les équipes de la propreté urbaine et ce 5 jours sur 7 ». « Si vous croisez ces agents, merci de respecter, avec eux comme avec tous, les gestes barrières et les distances de sécurité », prévient le maire. r Il, r:.. Avril 2020 - #106



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :