La Gazette du Var n°106 15 avr 2020
La Gazette du Var n°106 15 avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°106 de 15 avr 2020

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : François de Canson, un plan d'urgence de 1,4 milliard d'euros.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Métropole Avril 2020 - #106 Hyères Olivier Bugette  : « La Boîte Immo démocratise les technologies les plus pointues » En construction sur la zone d’activités de Saint-Martin, le siège social de « la Boîte Immo » accueillera 170 salariés sur un terrain de 5 000 mètres carrés vendu par la Ville. Depuis 2008 cette PME, fondée par Olivier Bugette, simplifie le métier des professionnels de l’immobilier. Actrice reconnue et engagée du monde de l’immobilier, l’agence de webmarketing s’est tournée exclusivement vers l’immobilier, en fournissant des solutions informatiques aux professionnels des agences immobilières, leur permettant, ainsi, de faciliter la vente et la gestion des biens et des clients. « Le cœur de métier de la société est de démocratiser les technologies web les plus pointues, afin de les rendre accessibles aux professionnels de l’immobilier qui doivent s’adapter face aux enjeux du digital et aux nouveaux comportements des consommateurs », explique le PDG. DEVELOPPEMENT CONSTANT Agences immobilières indépendantes ou franchisées, promoteurs et réseaux immobiliers, en s’adressant à cette cible unique, l’entreprise se concentre sur les besoins de ses clients avec des logiciels variés répondant aux besoins de chacun. « Le plus intégré d’entre eux est Hektor. S’adressant aux indépendants, il fournit toute la technologie pour réaliser, de A jusqu’à Z, les tâches qui incombent à ce type d’agences », décrypte Olivier Bugette. La Boîte Immo, c’est surtout l’histoire de nombreuses acquisitions. En effet, à partir de « Pigimmo », logiciel de piges immobilières et premier bébé d’Olivier Bugette, la PME n’a cessé de se développer, en rachetant des sites en concurrence ou complémentaires avec ses services. Récompensée de nombreuses fois, la société s’est créée une place de choix dans ce milieu ultra-concurrentiel. « Grâce à des clients au profil hétérogène, allant de l’indépendant à la grande chaîne d’agences, et à des partenariats privilégiés avec des grands noms du métier, notre entreprise est devenue incontournable. En témoignent ses 5 implantations nationales et ses plus de 9 millions d’ € de chiffre d’affaires en 2017 », conclut, optimiste le PDG de l’entreprise. Julien AZOULAI (avec Floriane DUMONT) Covid-19 Max Bauer  : « Le temps viendra de régler les comptes » ! Pour le Secrétaire national adjoint de la Coordination Rurale, « La CR fait… sans fanfaronner ! Nous n’avons pas créé de hashtags « # », d’appel à nous envoyer des photos » … Max Bauer répond aux questions de La Gazette du Var. Sans doute, mais du coup, certains s’interrogent et se demandent ce que vous faites ? Max BAUER. Premièrement, à la Coordination Rurale, nous sommes avant tout des agriculteurs. Nous nous appliquons à remplir notre fonction nourricière en nous occupant de nos fermes. Deuxièmement, nous faisons remonter les problématiques des agriculteurs, qu’elles soient économiques, organisationnelles ou sanitaires auprès des autorités  : interprofessions, ministères, MSA, préfectures, etc. Que faites-vous encore ? MB. Nous sommes une force de propositions auprès de ces instances et n’hésitons pas à être insistants sur nos demandes. Nous avons fait le choix d’un syndicalisme responsable et d’une certaine discrétion publique afin de ne pas ajouter de la confusion aux inquiétudes et à l’ambiance déjà très anxiogène. Nous participons à la recherche de solutions mais nous n’en faisons pas étalage ! Comment cela ? MB. Nous faisons le relais des informations pratiques en les compilant sur le site de la CR. Il s’agit de pouvoir fournir une marche à suivre claire et précise, avec des informations officielles et vérifiées. Et croyez-moi, ce n’est pas toujours aussi simple qu’il n’y paraît en des temps où les réseaux sociaux fourmillent de fausses informations ! Par exemple ? MB. Une semaine a été nécessaire à l’obtention d’une réponse univoque sur les justificatifs de déplacement professionnel. Une autorité nous disait qu’il fallait la remplir soi-même pour soi-même, des initiatives locales émergeaient DES SOLUTIONS DIGITALES INNOVANTES ! HEKTOR  : Logiciel numéro 1 des agences indépendantes, FABRIK’À SITES  : Des gammes complètes de sites, WEBMARK’IMMO  : Devenir leader c’est bien, le rester c’est mieux ! OSKAR  : Un logiciel tout neuf, FABRIEK’A SITES NEUF  : Des sites dédiés aux professionnels du neuf, WEBMARK’IMMO  : Stratégie de référencement claire et efficace, 3D VISIT  : Plongez au cœur de votre futur programme ! VIRTUELVISIT  : Expérience de visite ultime, SPOTVIDEO  : Donnez vie aux annonces immobilières, SOCIALCONNECT  : Pionnier du marketing immobilier sur les réseaux sociaux, SITEMANDAT  : Site internet pour chaque bien immobilier, PIXHDR  : Photos réussies sans effort, MOOVEO  : Filmez comme un pro, MY.PREVISITE  : Véritable plateforme alors qu’elles étaient en contradiction avec les directives nationales ! Bref, non sans mal, nous sommes finalement parvenus à en obtenir une. Il me semble que lorsqu’il s’agit de donner des directives de contrôles dans nos fermes, les informations circulent plus rapidement et plus efficacement ! En ce temps de crise sanitaire, quelle est votre attitude ? MB. À la Coordination Rurale, nous estimons qu’en cette période, il n’est pas honnête d’être donneurs de leçons ou de laisser croire que nous maîtrisons tout. Nous tentons avec humilité d’amener un peu de bon sens dans la conciliation nécessaire des impératifs de poursuite vitale de la production alimentaire et des impératifs de sécurité sanitaire. Nous pourrions fanfaronner et nous féliciter que la situation actuelle nous donne raison sur la nécessité de repenser notre politique agricole ou d’instaurer une exception agriculturelle. Mais il nous paraît malvenu de le faire à l’heure où nous devons surtout nous serrer les coudes pour sortir de cette crise sanitaire. Le temps viendra de régler les comptes. Nous aurons tout le temps qu’il faut pour cela…
Méditerranée Porte des Maures Assainissement - Fosse septique - Bacs à graisses - Cuves à fioul Entretien. Nettoyage et Vidange — Une intervention dans les règles de l'art T P 04 94 27 53 42 - La FarIède 7 7 19 Cuers YannBizien  : « L’heure est plus que jamais à l’unité nationale » ! Ancien porte-parole de plusieurs Préfets maritimes, YannBizien évoque les problématiques de gestion de crise pour La Gazette du Var. Pour YannBizien  : « L’heure n’est plus à la campagne électorale et au combat politique. L’heure est à l’unité nationale, à l’entraide et à la solidarité. Toute notre énergie et toutes nos idées doivent tendre vers cet unique objectif. J’invite tous les candidats aux élections municipales à adopter la même position ». Comment envisager l’après-crise, notamment dans le cadre des élections municipales ? YannBIZIEN. Pour l’instant, il faut mettre la campagne électorale entre parenthèses et se consacrer exclusivement à la résolution de cette crise et aux réponses que nous pouvons apporter, tous ensemble, en tant que citoyens. L’heure n’est plus à la campagne électorale et au combat politique. L’heure est à l’unité nationale, à l’entraide et à la solidarité. Toute notre énergie et toutes nos idées doivent tendre vers cet unique objectif. J’invite tous les candidats aux élections municipales à adopter la même position. Demain viendra un autre temps, celui de la sortie de crise. Mais rien ne sera plus comme avant. Alors surgira, comme une évidence, l’impérieuse nécessité de changer nos comportements... et nos modèles. Que peut-il sortir de positif d’une telle crise ? YB. Les leçons d’une crise nous obligent toujours à mûrir et à transformer notre façon de voir, de décider, d’agir. La crise, c’est l’opportunité du changement. On adapte nos organisations a posteriori pour être prêts et pour faire face. On peut planifier des exercices pour tester le nouveau dispositif mis en place. Une crise fait référence, car c’est une épreuve surmontée. On s’en rappelle. Elle éclaire sur ce qui n’a pas été fait, sur des erreurs, et sur ce qu’il convient de faire. Il y a en France et dans le monde une mémoire des crises. Cette mémoire est utile. Elle est vivante. Car il y a au centre de toutes les crises un facteur essentiel, et central, qui est celui de l’humain. « Une vie ne vaut rien, mais rien ne vaut une vie » affirmait Jean Paul Sartre. En gestion de crise, il faut donc situer l’humain audessus de toutes les exigences. Entre l’éthique de conviction, qui fonde le raisonnement sur des idées, et l’éthique de responsabilité, qui s’appuie plutôt sur les conséquences possibles d’une décision, il faut souvent choisir très vite. En ce qui me concerne, je choisis l’éthique de responsabilité ! En tant que professionnel, comment voyez-vous la sortie de crise ? YB. Il faut l’organiser et la soigner. La sortie de crise ouvre un horizon d’espérance. C’est le temps du soulagement et du relâchement. Enfin, il y a toujours la recherche des responsables ainsi que la volonté de mettre en place un nouveau modèle de gestion ; comment en eston arrivé là ? C’est le temps des enseignements, de la prise de conscience des vulnérabilités, du retour d’expérience et du traitement judiciaire. Propos recueillis par Virginie AUBIN Restaurants et collectivités  : Entretien et nettoyage - Remise d'un bordereau de suivi de déchets, Attestation du suivi légal de vos graisses, suivi réglementaire de vos matières de vidanges, en conformité avec les exigences du SPANC (Service d'Assainissement Non collectif) Nettoyage et dégazage de cuves à fioul par notre entreprise agréée Agrément préfectoral  : 201ONSNO 083 0007- Agrément transport de matières dangereuses  : 83 T 2018-04 Préfecture du Var www.tcpsun.fr Avril 2020 - #106



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :