La Gazette du Var n°105 1er avr 2020
La Gazette du Var n°105 1er avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°105 de 1er avr 2020

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : covid-19, les petits commerçants à votre service.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Méditerranée Porte des Maures Pierrefeu-du-Var Perpétuer la mémoire d’Audrey et Alicia Le 22 février, l’association des Étoiles Bleues a tenu sa 7ème assemblée générale, en présence de nombreux invités et partenaires. Créées à la suite du drame qui a frappé la brigade en juin 2012, les Étoiles Bleues œuvrent au souvenir de l’adjudante Alicia Champlon et de la MDL Chef Audrey Bertaut. Décédées en service, la caserne de Pierrefeu-du-Var porte leurs noms. En préambule à l’assemblée générale, Gilles Bidaut, président des Étoiles Bleues, a rappelé les objectifs de l’association  : « Les Étoiles Bleues soutiennent les familles endeuillées et œuvrent auprès des orphelins de la gendarmerie, en lien avec la fondation de la Maison de la Gendarmerie. L’association est reconnue d’utilité sociale, ce qui permet de défiscaliser les dons reçus. Elle est, depuis 2017, signataire de la charte des associations, au sein de la direction générale de la gendarmerie nationale (…). Je voudrais que nous ayons une pensée pour toutes celles et ceux qui nous ont quittés dans l’année 2019. 6 de nos camarades gendarmes sont décédés en service (…) ». ASSOCIATION ENERGIQUE Présentés par le secrétaire Laurent Tronci et la trésorière Carole Monier, les bilans relatifs à l’activité et à la situation financière ont été votés à l’humanité. Avril 2020 - #105 Droit commercial/des sociétés Droit pénal spécial/des affaires Droit de la famille/des personnes Indemnisation du dommage corporel Morgan DAUDE Le président a évoqué la signature de la charte des associations  : « Comme chaque année, nous nous sommes rendus à Paris à l’occasion de l’hommage national aux personnels décédés de la gendarmerie, hommage rendu dans la cour d’honneur des Invalides. Puis, nous avons assisté à une réunion de travail, au sein de la direction de la gendarmerie, avec les associations signataires de la charte (...) ». FEUILLE DE ROUTE 2020 Enfin, Gilles Bidaut a évoqué la feuille de route  : « 2019 a été chargée, mais on fera mieux cette année ! De nombreux événements sportifs seront organisés au profit des Étoiles Bleues. Les traditionnelles Foulées des Étoiles Bleues auront lieu le samedi 6 juin. Je remercie les membres du bureau ainsi que les partenaires et la municipalité pour son soutien, ainsi que les nombreux donateurs et bénévoles, qui contribuent à la pérennité de l’association ». Nicolas TUDORT Photos Communication Étoiles Bleues - AVOCAT MAGINOT Barreau de Toulon LES PERSONNALITES PRESENTES  : Patrick MARTINELLI, maire de Pierrefeu-du-Var, Véronique BACCINO, conseillère départementale, Capitaine Dominique RANUCCI, commandant la COB de Pierrefeu-du-Var, Major Didier MERLINO, Henri BANNWARTH (UNPRG Hyères), Nicolas MOULIN, président de l’ASCPMG, Daniel BAERT et Alain MAURIN (ACSPMG), Patrick et Françoise CHAMPLON, parents d’Alicia, Capitaine Hervé PENAUD, représentant l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers du Var, Chantal AMIC (Cœur du Terroir).) 111 Le Pans-France 9,Boul de Strasbourg, 83000 Toulon 06.28.01.13.71 contact@mdmaginot-avocat.fr
Méditerranée Porte des Maures 4 VILLE DE LA LONDE LES MAURES i ; > POUR VOUS DIVERTIR DURANT CETTE PÉRIODE DE CONFINEMENT V les Services Jeunesse et Sports & Loisirs de la Ville de La Lande les Maures vous proposent un "Cyber-programme" Ouvert à tous CUISINE JEUX - SPORT RDV sur la chaîne Youtube @EspaceJeunesLondais www.youtube.com/Espace4eunesLondais LA LONDE iEs Wit.IRFS 17 La Londe-les-Maures La Ville prend des initiatives citoyennes pour un confinement actif ! La Municipalité demande aux services de se mobiliser. Ainsi, l’Espace Jeunes et le Service des Sports et Loisirs de la Ville sont en première ligne pour que leurs publics respectifs vivent au mieux cette période contraignante. « Le Service Jeunesse, qui regroupe trois cellules, à savoir l’Espace Jeunes (Accueil de loisirs pour ados), le Conseil Municipal Jeunes (CMJ), et le Bureau Information Jeunesse (BIJ), a lancé une chaîne sur Youtube et travaille avec les jeunes élus du CMJ sur un message vidéo de sensibilisation au Coronavirus. Nous allons également lancer des cours de cuisine », explique Eddy Ressa, directeur du Service Jeunesse. PLATEFORME VIRTUELLE Tout est parti d’une idée lancée par l’Espace Jeunes qui souhaitait rester en contact, durant la période de confinement, avec son jeune public. « Nous avons pensé à une plateforme virtuelle ouverte aux mêmes heures qu’en temps normal, c’est à dire le mercredi et le samedi. L’idée était de continuer à discuter avec les jeunes grâce à l’Internet. Puis, de fil en aiguille, d’autres suggestions sont apparues et de nouvelles idées ont été apportées par le Service des Sports et Loisirs, dirigé par Laurent Brazillier, qui voulait également La belle et généreuse initiative de Marie Lopez ! En confinement obligatoire chez elle comme des millions de Français, Marie Lopez, jeune couturière de 34 ans, a décidé de consacrer son temps libre forcé à la confection de masques en tissus au bénéfice de ceux qui sont en première ligne face à l’épidémie de Covid-19. Avec la fermeture des commerces non essentiels à la vie économique du pays, les fournisseurs de la jeune couturière ne peuvent plus lui livrer de la matière pour qu’elle puisse travailler  : « Je suis au chômage technique depuis 15 jours et c’est pourquoi, j’ai décidé de fabriquer ces masques jusqu’à épuisement de mon stock de tissus », explique la jeune femme, installée comme couturière indépendante depuis deux ans. Immédiatement après la mise en place d’un confinement généralisé, la jeune femme met son idée en application  : « Ayant vu sur Internet une vidéo recommandée par le CHU de Grenoble qui expliquait comment fabriquer des masques de protection, j’ai aussitôt pensé à utiliser le stock de tissus qui me restait pour en confectionner et les donner, ensuite, à ceux qui en auraient le plus besoin, c’est à dire le personnel soignant, infirmières, aides-soignantes et les caissières des magasins ». TROIS COUCHES DE PROTECTION La jeune femme ajoute  : « En moyenne, il faut compter une quinzaine de minutes pour confectionner un masque. C’est quasiment du travail à la chaîne à la maison. Dès le premier conserver un lien avec ses bénéficiaires », ajoute le directeur. Pour le Service des Sports, il s’agissait de mettre en place des séances de sport interactives par le biais de vidéo, en proposant des séances d’entraînement à domicile. « En additionnant nos propositions, nous avons mis au point un planning et au final nos actions touchent même un public plus large que celui envisagé au départ », s’enthousiasme Eddy Ressa. Grâce à ce lien social numérique, les jeunes et les sportifs profitent de ces vidéos, accessibles en rediffusion à volonté ! LIEN SOCIAL PRESERVE Dans le même état d’esprit, l’Espace Jeunes va proposer un quizz, en direct sur la chaîne Youtube. « Le lien est diffusé 30 minutes avant sur le FACEBOOK de l’Espace Jeunes puis les gens se connectent tandis qu’une animatrice gère le quizz. L’objectif est d’occuper notre jeunesse durant cette période difficile. Nos vidéos peuvent être partagées en famille, parents et enfants pouvant jouer ensemble en se réunissant autour d’un écran d’ordinateur », décrypte le directeur du Service Jeunesse. L’Internet étant le seul lien social qui fonctionne, le personnel intervient en télé-travaillant à partir de chez lui. « Les équipes du Service Jeunesse jour, j’avais confectionné une trentaine de masques. Ils sont fabriqués à partir de 3 couches de tissus dont une en polaire. Certes, ils ne sont sans doute pas aussi efficaces que les masques fournis dans les hôpitaux, mais vue la pénurie de masques en France, c’est toujours mieux que rien » ! Les utilisateurs (personnel du CHRONODRIVE à Hyères ou INTERMARCHE (50 personnes à La Londe) sont unanimes, ravis d’avoir bénéficié de ce geste inédit  : « Cela nous protègent tout de même, en l’absence de matériel officiel fourni par les autorités ». En remerciement de son action généreuse, la jeune femme a reçu deux bons d’achats de la part d’INTERMARCHE ! Même satisfaction de la part de Christèle Crivellaro, la présidente de l’Association des Commerçants et Artisans Londais (ACAL), qui porte ce masque en permanence lorsqu’elle est au contact de sa clientèle. et du Service des Sports sont emballées et elles y mettent tout leur cœur. Je les ai sollicitées car je tenais particulièrement à cette chaîne de la solidarité qui permet de conserver un lien social avec les Londaises et les Londais » conclut François de Canson, maire de la commune. www.youtube.com/user/EspaceJeunesLondais/featured MERCI AUX SOIGNANTS Les commerçants de La Londe (ACAL), en partenariat avec la Municipalité, se mobilisent par solidarité avec les soignants de l’hôpital Sainte-Musse. Dimanche 29 mars, sous l’impulsion de leur dynamique présidente, ils ont offert 100 parts de paella avec des légumes donnés par « La Grosse Pomme », au personnel de l’hôpital toulonnais. « Il s’agit de les décharger des tâches de la vie quotidienne, notamment préparer des repas, pour que le personnel soignant soit disponible à 100% dans la lutte qu’il mène contre l’épidémie qui frappe durement notre pays », explique Christèle Crivellaro. Une action de solidarité inédite, menée avec Bruno Guillot, traiteur. « Les soignants sont en première ligne et donnent tout pour sauver des vies. Nous nous devons de les soulager. Je trouve cette initiative formidable. La Ville se devait d’y participer », conclut François de Canson. STOCK DILAPIDE Depuis le 18 mars, Marie Lopez a fabriqué une centaine de masques qu’elle a offert à différents commerces  : « Les caissières et le personnel des magasins me sont très reconnaissants de ces dons. J’ai de quoi en fabriquer encore une centaine. Après ce sera terminé, mon stock de tissus sera complètement dilapidé », confie la jeune maman de 3 enfants (12, 9 et 3 ans). Et quand elle ne fabrique pas des masques, Marie reprend son rôle de mère de famille en faisant l’école à ses enfants ! Autant dire que pour la jeune couturière, ce confinement forcé ne ressemble certainement pas à des vacances ! Gilles CARVOYEUR Avril 2020 - #105



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :