La Gazette du Var n°104 15 mar 2020
La Gazette du Var n°104 15 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°104 de 15 mar 2020

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Marie-Hélène Dostes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Métropole Mars 2020 - #104 HUBERT FALCO Toulon Hubert Falco  : « Que Toulon soit la ville la plus verte de France » ! Candidat à sa succession, Hubert Falco, maire de Toulon, s’engage à ce que Toulon, qui est déjà parmi les villes de plus de 100 000 habitants, soit la ville la plus verte de France, hors Faron, et classée nationalement « Territoire engagé pour la nature ». Le 27 février, le maire sortant Hubert Falco a présenté la liste « Pour Toulon, toujours plus fort ensemble », avec toujours autant de détermination  : « Si je suis là une nouvelle fois devant les Toulonnais, c’est parce que je suis toujours animé de la même volonté, la même détermination qu’en 2001. La volonté de poursuivre une action, d’être au service des Toulonnais et Toulonnaises. Une volonté partagée par cette équipe, ce collectif composé d’hommes et femmes venus d’horizons différents, de tous les quartiers, avec diverses expériences mais avec une même ambition, travailler ensemble pour Toulon, au service de la vie des gens ». En effet, le maire entend poursuivre le développement de la nature en ville comme l’ont montré les réalisations menées au cours de ce mandat qui s’achève  : « Le jardin Alexandre 1er est passé de 15 000 à 20 000 m², le parc des Lices de 90 000 m² sera porté à 110 000 m², la promenade verte reliera Toulon du Nord au Sud, un magnifique parc paysager de 15 000 m² sera créé à la Loubière face à la place Laporterie. Chaque fois qu’on le pourra, dans chacun de nos quartiers, nous serons exigeants pour la nature, la biodiversité et nous n’oublierons pas, bien sûr, l’intégration de nos compagnons à quatre pattes ». DEVELOPPER LES SERVICES PUBLICS L’élu s’engage aussi à poursuivre un travail de proximité avec la volonté de développer les services publics  : « Nos écoles, leur extension et leur réhabilitation, nos cantines qui accueillent 12 000 enfants par jour, nos crèches, nos stades, nos piscines, nos espaces verts, nos routes, nos transports et notamment les pistes cyclables et les transports en commun. Notre réseau Mistral a déjà vu sa fréquentation passer de 18 millions de voyages à 33 millions en 10 ans, avec les tarifs les moins chers des grandes métropoles françaises ». Il ajoute  : « Le TCSP sera mis en place dès que le gouvernement aura enfin nommé une autorité environnementale, que nous attendons dans les collectivités de France depuis deux ans ! Je m’engage à poursuivre notre développement culturel largement engagé, favorisant l’image d’un territoire et facteur de cohésion sociale, (350 000 personnes fréquentent chaque année nos structures culturelles). Le centre Pompidou implantera une annexe dans l’hôtel des Arts sur le boulevard Leclerc ». RELEVER DE NOUVEAUX DEFIS Dans sa volonté affichée de changer l’image de la ville, Hubert Falco veut relever de nouveaux défis avec des projets fondateurs tels que l’écoquartier Chalucet, récemment inauguré, écrin de verdure, de savoir et de créativité avec sa médiathèque, construite sur l’Histoire et ses 70 000 ouvrages et ses grandes écoles qui pourront à terme accueillir 1 600 étudiants. À proximité, un grand parking de 600 places sera construit sur l’espace Zénith. Ainsi encore, Montety et son école de formation aux métiers de santé, ouverte à 1 400 étudiants et dans le respect de son histoire  : « L’îlot Montety va renforcer l’arc de la connaissance et du développement avec un hôtel d’entreprises du numérique construit à proximité du boulevard Commandant Nicolas », s’enthousiasme le président de la Métropole. RENOVATION URBAINE Par ailleurs, un ouvrage d’art, « le Pont des Arts » reliera le Nord et le Sud de la ville en enjambant la voie ferrée en mode doux (vélos et piétons). À proximité, La Loubière et son nouveau parc naturel de 15 000 m², véritable grand espace paysager sera le pendant du Jardin Alexandre 1er. Enfin, la Cour de Nice et ses abords accueilleront des administrations, les réserves muséales et les archives de la ville, de la Métropole et du Département. Un parking de 650 places sera également construit. Et, une caserne de pompiers s’installera à proximité de l’avenue Vert Coteau. Dans le même temps, le développement des 23 hectares du Centre ancien, classé depuis deux ans « Meilleure rénovation urbaine de France », se poursuivra, îlot par îlot, rue par rue, place par place, immeuble par immeuble, afin de continuer à faire entrer le soleil et la vie dans la ville. « Je m’engage à être à l’écoute de tous, à accepter comme je l’ai toujours fait, dans le cadre d’un dialogue démocratique les critiques, les oppositions, les confrontations d’idées et de projets mais je m’engage également à rejeter avec fermeté la VIVRE ET TRAVAILLER AU PAYS ! « Avec la Métropole, nous allons continuer à créer toutes les conditions de complémentarité de nos services respectifs dans l’intérêt de nos concitoyens et le développement économique de notre territoire, largement engagé, se poursuivra. Nous avons obtenu, en 2019, le premier prix national de la « Meilleure Stratégie de Développement ». TPM est le territoire qui a créé le plus d’activités depuis 2013 sur l’ensemble de la région, avec une politique active dans les 120 zones d’activités économiques et touristiques qui sur 1 100 hectares, sont créatrices de 170 000 emplois, soit 45% de l’activité économique varoise. Des zones sur lesquelles se sont implantées des entreprises leaders autour du pôle de compétitivité Mer à vocation mondiale (Naval Group, Thales, Ifremer, Orange Marine, CNIM…). Elles sont toutes reliées par 450 km de réseau très haut débit, car pour bien vivre sur un territoire, il faut aussi pouvoir y travailler ». Hubert Falco. férocité d’une haine débordante, à refuser la méchanceté et le déversoir de fiel, à rejeter les messagers du caniveau, ces comportements qui n’ont pas leur place dans un débat républicain qui doit être sans concession mais respectueux. Pour tout cela, votre confiance, jamais démentie jusqu’à ce jour, sera décisive. Ensemble, plus que jamais, rassemblés, déterminés, nous pourrons continuer dans cette voie pour Toulon. Avec fierté et enthousiasme, faisons-en sorte que notre ville, désormais devenue une ville remarquable et remarquée, soit demain encore plus enviée, plus belle et plus attractive car cette ville, dans notre diversité, tout simplement, ensemble, nous l’aimons », conclut Hubert Falco, particulièrement combatif avant le premier tour de l’élection municipale. Photo Grégory VUYLSTEKER UNE EQUIPE, UN COLLECTIF... Pour Hubert Falco, une liste c’est avant tout  : « Une équipe, un collectif, pour une ville que l’on aime avec passion » ! Et une équipe renouvelée à près de 55%, faisant la part belle à la jeunesse avec une moyenne d’âge de 51 ans. Deux invités de marque pour que Toulon devienne une ville remarquable ! Le maire a remercié deux membres de cette liste qui lui ont fait l’honneur de lui proposer de le rejoindre. Le premier est connu pour son jeu d’acteur, ses nombreux rôles au cinéma et au théâtre et pour son investissement dans l’évolution majeure de la culture à Toulon, c’est Charles Berling. Le second est plus connu pour son jeu de jambes, ses sélections dans l’équipe de France, c’est le footballeur professionnel Josuha Guilavogui. Tous deux enfants de Toulon, apportent leur soutien à Hubert Falco pour que Toulon, aujourd’hui « ville remarquée, deviennent une ville remarquable » !
TetePLej"-ere 6(LI 661i1 FARON DIMANCHE 29,MAR CRITERIUM DE RANDONNE PEDESTRE I 88èmeTrophee Dans ouis HENSEL1NG *MW/lb+ « Imaill0/111,'MO1111111111111MMININIF, la Nos le massif du Faron, en balcon avec vues epoustouflan es de a p us elle ra Plusieurs parcours de randonnées (accompagnées, commentées ou libres). Bleu  : 11 km Jaune  : 19 km Rouge  : 24 km Super rouge  : 28 km Départs échelonnés à partir de 8h 30. actus sur Facebook Téléphérique de Toulon 83 ger Collation au départ et à l'arrivée. Ravitaillement sur le p f Prévoiiipique-nique tiré du sac, eau et équipement dercinclonnée. Excursionnistes Toulonnais  : 04 94 46 70 70 Courriel  : et8fflree.fr SAMEDI 4 AVRIL POISSON D'AVRIL Attihtion, les poissons vont prendre le téléphérique Nous survre sur Instagram terepherique_du_mont farmBd AmiroL Vence Toulon Nord Tét. 04 94 92 68 25 Métropole MÉTÇ{I}P ; j11 Toulon Toulon enclenche une grande revitalisation commerciale Les emblématiques Galeries Lafayette, dans le cadre du plan de revitalisation commerciale, vont s’étendre rue Pastoureau, dans le magnifique bâtiment du commissariat de la Marine dans le respect de la construction du 17ème siècle. Le grand magasin projette d’accueillir sur ce site, en complément de l’offre « femme » du boulevard de Strasbourg, l’univers de l’homme et de l’enfant. En se développant, cette locomotive commerciale va attirer d’autres enseignes internationales qui sont déjà en pourparlers pour s’installer à Toulon. La réhabilitation totale de la cathédrale Notre- Dame de la Seds est, également, programmée en accord avec l’Évêché. Ce majestueux édifice, dont l’origine remonte au onzième siècle, est un élément remarquable du patrimoine de la ville et le monument historique le plus visité de Toulon. RENAISSANCE DES HALLES GOURMANDES Enfin, avec leur renaissance programmée, les Halles gourmandes toulonnaises sur la place Raspail rénovée, deviendront un nouveau lieu de vie ouvert sur la ville. Pour mémoire, le 5 mai 2019, le nouveau projet des Halles de Toulon était dévoilé ! Biltoki, allait redonner vie à ce bâtiment Art Déco, emblématique de la ville et y créer un lieu de rencontres, de gastronomie et de convivialité autour des métiers de bouche. Le 21 septembre 2019 était organisé le premier marché de producteurs et d’artisans autour des Halles. Et marquait le début des travaux des Halles. « Aujourd’hui, ce sont les premiers artisans et producteurs qui sont présentés, 10 sur les 25 à terme, installés dans les halles dont l’ouverture est prévue dans le courant du 4e trimestre 2020. La rénovation de ces halles porte tout le quartier et impulse la rénovation urbaine du centre ancien de la ville de Toulon, au cœur de la Métropole TPM. Biltoki, exploitant des futures Halles de Toulon, souhaite créer un lieu de rencontres, de gastronomie et de convivialité pour les toulonnais. Ces Halles regrouperont 25 stands soit 24 commerçants de bouche qui mettront en avant des offres complémentaires  : métiers traditionnels et stands traiteur/petite restauration et le Café Biltoki. Le Café Biltoki sera l’animateur des Halles. Une équipe Biltoki, dont le capitaine est Jean-Rémi Mulattieri, sera sur place au quotidien », annonce Hubert Falco, avec un réel enthousiasme. Photo Olivier PASTOR TaLILON PROVENCE) 1(, MÉDITERRANÉE Mars 2020 - #104



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :