La Gazette du Var n°102 29 fév 2020
La Gazette du Var n°102 29 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°102 de 29 fév 2020

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : sapeurs-pompiers, au coeur de la sécurité civile.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Région Février 2020 - #102 Economie Renaud Muselier  : « Aucun entrepreneur n’est laissé sur le bord du chemin » Changement de majorité, changement de stratégie, la Région s’impose comme l’instigateur et le fédérateur de l’économie régionale. Dès le début du mandat, la Région a réuni l’ensemble des acteurs économiques, consulaires, branches, syndicats, pôles de compétitivité, entrepreneurs, collectivités, pour faire un bilan de la situation économique, identifier les forces et les faiblesses, les besoins du territoire et des entreprises. « Plutôt que de faire un schéma de plus, nous avons construit un vrai programme économique en fixant un cap  : une vision à 20 ans et des résultats à 3 ans. En mars 2017, nous votions un ambitieux Schéma de développement économique au service de la bataille pour l’emploi, avec trois objectifs  : créer plus de valeur ajoutée, favoriser l’innovation, développer l’emploi privé. Sept engagements et trois principes clefs pour  : simplifier la vie des patrons, mieux les accompagner, concentrer nos efforts sur nos filières stratégiques, fini le tiroir-caisse », rappelle le président de la Région. CINQ AXES, 100 MESURES Et, en « fil vert », l’adaptation au changement climatique à travers le Plan climat « une COP d’avance ». Cinq axes, 100 mesures, 1,5 milliard d’ € sur la mandature. Le rôle de la Région a été de créer un écosystème propice aux développements économiques du territoire et aux chefs d’entreprise, en leur donnant les clefs pour réussir, créer des emplois et renforcer l’attractivité. Ainsi, plus de 80% des actions prévues dans le Schéma sont mises en œuvre depuis 2017. Sur le terrain, auprès des entreprises, les chiffres parlent d’eux-mêmes  : plus d’emplois privés. Plus 25,6% en région depuis 2015 et pour la première fois en 10 ans, le taux de chômage passe sous la barre des 10% (9.8% au deuxième trimestre 2019). Il baisse Mobilité Les transports, premier budget de la Région En trois ans, les transports sont devenus le premier budget de la collectivité, avec plus de 700 millions d’ € par an. Ainsi, la Chambre régionale des comptes a reconnu dans son rapport sur les TER, que la Région Sud était la Région qui offrait les tarifs les plus intéressants de France aux abonnés et aux jeunes. Pour Renaud Muselier  : « Ce n’est pas un hasard, c’est un choix ! Ce n’est pas un hasard non plus, si le nombre d’usagers des transports publics régionaux a considérablement augmenté ces dernières années. Depuis deux ans, le nombre d’usagers du TER a augmenté de 11% ». TAUX DE REGULARITE EXEMPLAIRE Pour parvenir à un tel résultat, la relation avec la SNCF a été clarifiée sur des bases nouvelles, apaisées mais claires  : « Nous ne sommes plus le tiroir-caisse mais le véritable responsable des transports publics régionaux. Nous définissons une stratégie, ils mettent en place des prestations. Chacun assume son rôle et ses responsabilités. Un vrai lien a enfin été créé entre le service rendu et la facture adressée aux contribuables régionaux. Sans doute un hasard, avant évidemment la grève actuelle, le taux de régularité des TER est de 89,2% en 2019, le meilleur niveau des 10 dernières années », insiste le président de l’institution régionale. Ainsi encore depuis 4 ans, la Région a mis en place une garde des lycées, une garde forestière, une garde dans les transports publics régionaux  : « Nous aurons investi, d’ici 2021, 950 milliards d’ € pour rénover les lycées et en construire de nouveaux. Nous avons équipé tous nos lycéens de manuels numériques, rétabli les bourses au mérite pour les bacheliers, mis en place le chèque énergie et le chèque Bioéthanol, pour que chacun puisse améliorer son pouvoir d’achat et baisser sa consommation d’énergie. Nous de 1,7% depuis 2015. En outre, en 2018, le Sud a enregistré une hausse de 19,2% de création d’entreprises sur un an contre 16,9% au national. C’est la meilleure progression des régions métropolitaines (- 5,10% en 2015). Du côté des TPE-PME régionales, elles se portent mieux avec un chiffre d’affaires qui ne cesse de croître. Plus 3,2% sur un an au premier trimestre 2019, supérieur de 0,6 points de la moyenne nationale (du jamais vu depuis 2015). On note, aussi, une hausse de 17% des dépenses d’investissement dans l’industrie contre +1,1% en 2015 tandis que les entreprises régionales réalisent 14% de leur chiffre d’affaires à l’international, contre 10% en moyenne pour celles de province ! « En trois ans notre région s’est transformée ! Elle est devenue le terrain de jeu privilégié de nombre d’incubateurs. Les chiffres ne mentent pas et témoignent d’une stratégie économique régionale qui va dans le bon sens. Mais si la tendance est bonne, nous ne relâchons pas pour autant nos efforts. Pour chaque besoin, la Région Sud propose une solution. Aucun entrepreneur n’est laissé sur le bord du chemin », conclut, optimiste, Renaud Muselier. sommes aux côtés des Maires et des entreprises touchés par les inondations de l’automne dernier, comme nous l’avons été lors de la crise des gilets jaunes. Chaque jeune bénéficie d’un tarif unique en France pour se déplacer, à savoir 110 € par an pour tous les réseaux sur toute la région, d’un pass-santé et d’un pass-culture. Agir pour tous, c’est aussi agir pour chacun », précise encore Renaud Muselier. BUDGET CULTUREL SACRALISE Autre enjeu, essentiel tant pour la région et pour le développement personnel  : la culture. « L’engagement avait été pris de sacraliser ce budget, l’engagement est tenu. L’engagement avait été pris d’augmenter notre participation aux grands événements culturels de notre région, l’engagement est tenu. L’engagement avait été pris de sauver les Chorégies d’Orange, nous l’avons fait, seuls. L’engagement avait été pris d’engager un dialogue constant, et sans tabou, avec les acteurs du monde culturel, l’engagement a été tenu », réaffirme, avec force le président de l’exécutif régional.
si Plus écologique Ni Plus économique si Plus de qualité Livraison à domicile dans Le 13-83-06 avec 2 camions qui s'adaptent à tout type de livraison Taux de cendres inférieur à 0,3% Taux d'humidité inférieur à 6% FALAIZE Energie Groupe Fioul 83 Depuis 1993 www.fioul83.fr 5 1.1,1 km rem En Vrac avec pesée Ballot de bûches embarquée en 30 ou 40 cm Bûches de jour (100% résineux) Bûches de nuit (100% écorces)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :