La Gazette du Var n°10 1er sep 2016
La Gazette du Var n°10 1er sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 1er sep 2016

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : c'est la rentrée !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
6.eue ERILIA ISSIER DE jusTicE ERILIA 72 bis, rue Perrin Solliers 13291 Marseille cedex 06 Té1.04 91 18 45 45 instruire n°  : PC 11S C 1 004 1 Z1 ‘arinetPkAt 204 SC,oirkskuebee J'Am%âme/4e heve4+406 - caorh'cinittravaux  : Sif J'ore I/az* kai auet 60aiw, âe kttiNtemrsmea,td- 1m cetterrain  : 4 3. n2 #10 - septembre 2016 TOULON Plan de Déplacements Urbains 2015 – 2025 Enquête publique du 12 septembre au 15 octobre 4- Dans l’objectif d’assurer et de favoriser une plus grande participation des habitants de notre agglomération au projet de Plan de Déplacements Urbains 2015-2025, l’arrêté déterminant les dates de l’enquête publique du 22 août au 30 septembre 2016 est abrogé. En effet, l’enquête publique se déroule du 12 septembre au 15 octobre 2016*. Ainsi, chaque personne intéressée dispose de tous les éléments concernant ce dossier déterminant pour l’avenir du territoire. LE PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS 2015-2025 Pour Hervé Stassinos, maire du Pradet, « le PDU vise à organiser la mobilité sur le territoire de Toulon Provence Méditerranée (TPM), pour les dix années à venir. Il constitue le fil rouge des politiques publiques en matière de trans- Logement social Erilia inaugure une nouvelle agence La nouvelle agence Erilia Toulon, située 11 rue Nicolas Appert, à proximité de l’hôpital de Toulon, est inaugurée le vendredi 9 septembre en présence de Hubert Voglimacci et de Bernard Ranvier, respectivement Président et Directeur Général d’Erilia. Pour l’opérateur, il s’agit d’améliorer la qualité de service délivrée aux habitants. « En ouvrant cette nouvelle agence dans le quartier Sainte Musse, Erilia souhaite développer une meilleure qualité du service rendu auprès de ses clients-locataires et réaffirme son engagement auprès des collectivités territoriales dans la mise en œuvre de leur politique publique de l’habitat », explique Sandra Galland, Chef du service communication du bailleur social. Elle traduit la ferme volonté d’Erilia d’être présente aux côtés de ses parties-prenantes (clients-locataires, collectivités et partenaires) pour répondre aux nouveaux enjeux du logement social. « Depuis 2015, Erilia déploie sur le territoire national son nouveau concept d’agence pour mieux satisfaire ses ports en commun, de conditions de circulation des véhicules, vélos, piétons et personnes à mobilité réduite, pour les déplacements du quotidien mais aussi touristiques ». La population est invitée à donner son avis sur le projet de Plan de Déplacements Urbains 2015-2025 dans les lieux d’exposition ; des commissaires enquêteurs assureront également des permanences pour échanger sur ce projet de mobilité. GC. *Les nouvelles dates de l’enquête publique sont données à titre indicatif, sous réserve des dispositions de l’arrêté à venir du Président de la CATPM et ce conformément à l’article R123-9 du code de l’environnement. clients-locataires et ses partenaires. À leur service, une équipe de collaborateurs aux expertises diversifiées et complémentaires qui assure au quotidien un suivi personnalisé  : attribution de logement, gestion locative, accompagnement social, prévention des impayés, traitement des réclamations, propreté, etc. Garantir un service de qualité aux locataires, notamment aux plus modestes d’entre eux, est la mission que s’est fixée Erilia au nom de l’intérêt général », ajoute la jeune femme. Les nouveaux locaux de Toulon contribuent à réserver aux visiteurs un accueil de qualité. Mobilier design, décoration actuelle, bureaux ergonomiques, tout a été pensé pour favoriser les échanges et la proximité. L’agence Erilia Toulon s’adresse aux 11 000 personnes logées que compte Erilia sur ce secteur. Gilles Carvoyeur
->e I MI 1 ILL fdirw ▪ îlP11 & ▪ di Md I 11111J/Mil III LA GARDE 7 Foire à l’ail à l’oignon et au boudin La belle entente entre le clocher et l’hôtel de ville Le 28 août, c’était l’occasion de finir l’été sur une note gastronomique avec la traditionnelle Foire à l’ail à l’oignon et au boudin. Cette foire est l’événement incontournable de l’été varois en matière de gastronomie, le moment de l’année où l’on s’enivre de tous les bons produits de notre région. La traditionnelle bénédiction de la foire « La naissance de la SPL, présidée par Christian Simon, maire de La Crau et Conseiller Régional, remonte à la première crise de 2008. Le Conseil général s’est interrogé sur la manière d’intervenir auprès des collectivités locales autrement que financièrement ». C’est ainsi qu’est né ID83 en tant que prestataire de services auprès des collecs’est déroulée sur le parvis de l’église de la Nativité, en présence de nombreuses personnalités dont Jean-Louis Masson, maire de La Garde, Philippe Vitel, député du Var, Jean-Pierre Haslin, Philippe Granarolo, Philippe Cantaut, Roger Murena, président de la Mine de Cap Garonne, Enzo Cleva, Max Bauer, président de la Coordination Rurale du Var et PACA. Après ce moment symbolique, rythmé par la bénédiction du curé de la paroisse, le public était invité à se laisser charmer par les exposants et leurs douceurs  : tresses d’ail, oignons doux de La Garde, boudins à l’oignon, aux pommes, charcuterie, fromages, vins… Auparavant, Jean-Louis Masson a resitué le contexte historique de cette foire traditionnelle, rappelant que « venant d’Olbia, le père Maur et ses coreligionnaires, disciples de Saint-Benoît, pris pour des brigands avaient été accueillis à l’entrée de La Garde, à coups de pierres et de bâtons. Une fois la méprise levée, une femme apporta des oignons et un peu d’eau. Le père a béni les oignons, promettant que désormais, les oignons de La Garde auraient le goût de la pomme » ! Mais cette saveur un peu sucrée reste un mystère pour le maire de La Garde. « C’est ainsi que commença la légende », a-t-il conclu. Par la suite, le père Maur a été canonisé, devenant le Saint des charbonniers et des fossoyeurs ! ID83, société publique locale au statut de société anonyme, est une société d’ingénierie départementale, créée en octobre 2011, à l’initiative de l’ex Conseil général du Var (devenu depuis Conseil Départemental). Rencontre avec Alain Frappa, 60 ans, directeur général d’ID83. Ancien directeur des territoires au Conseil départemental, ex directeur adjoint de cabinet d’Horace Lanfranchi, Alain Frappa connaît parfaitement les rouages de l’administration départementale. Aux commandes de ID83 (3 salariés et 600 000  € de CA), il sait également les besoins réels des collectivités locales du Var pour lesquelles il intervient. Pour Philippe Vitel, député du Var, vice-président de la Région en charge de l’identité et des traditions, « c’est un immense plaisir de redécouvrir La Garde sous un œil différent ». Il a révélé qu’il préparait, dans le cadre de ses fonctions régionales, un grand concours de cuisine qui s’appuiera sur les écoles hôtelières de la région et qui mettra en avant cette identité provençale. Il a terminé en donnant un conseil de médecin  : « Mangez de l’ail, car elle vous fera du bien » ! C’est le curé de la paroisse de La Garde qui a conclu cette inauguration en déclarant  : « C’est la première fois que nous pouvons faire cette bénédiction avec cette façade magnifique. Cette église est à vous. Cette fête démontre la belle entente entre le clocher et l’hôtel de ville ». Propos recueillis par Gilles Carvoyeur LA CRAU – SPL ID83, au service des collectivités locales tivités actionnaires de la SPL. « ID83 compte 96 actionnaires, principalement des communes mais également des intercommunalités. Nos statuts nous obligent à ne travailler que pour le compte de nos actionnaires qui financent la SPL. On s’adresse principalement aux petites collectivités, celles qui ne possèdent pas le personnel qualifié pour mener des études d’ingénierie. Nous réalisons de l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le compte de nos actionnaires, notamment des études de faisabilité sur des projets à construire. Ensuite, ce sont les élus qui décident de la suite à donner en réalisant leur projet ou pas », détaille Alain Frappa. lm Gilles Carvoyeur septembre 2016 - #10



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :