La Gazette du Var n°1 1er mai 2016
La Gazette du Var n°1 1er mai 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de 1er mai 2016

  • Périodicité : quinzomadaire

  • Editeur : ADIM

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,0 Mo

  • Dans ce numéro : l'économie repart dans le var !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
11 5 ENVIRONNEMENT La ville, sous l’impulsion de François de CANSON, le maire de la cité balnéaire, s’est engagée dans un important programme de protection des berges et de végétalisation des rives du Pansard, en association avec les CASQUES VERTS, association présidée par Patrice FALLOT et le ROTARY CLUB INTERNATIONAL. Depuis longtemps le Rotary International intervient partout dans le monde pour apporter son expertise technique et son soutien financier à des opérations spécifiques de gestion des problèmes liés à l’eau. Ses moyens sont souvent limités, mais ses actions sont toujours dans l’esprit des valeurs rotariennes « SERVIR D’ABORD ». Cette année, c’est sur le territoire du District 1730 (Monaco, Corse, Alpes Maritimes, Var) que le ROTARY a souhaité intervenir. De Draguignan à Roquebrune sur Argens, d’Hyères à La Londe-les- Maures, le ROTARY a vécu ces terribles et meurtrières inondations de janvier et novembre 2014. « Nous ne pouvions pas rester insensibles à la désespérance de sinistrés ou de personnes qui ont tout perdu ; nous ne pouvions pas, non plus, continuer à oeuvrer indépendamment quel que soit l’objectif et la qualité de nos actions. A l’initiative du Gouverneur de ce District, Madame Monique CHOMEL-BESSEUX, nous avons souhaité que tout le mouvement Rotarien Débroussailler est une nécessité  : pour se protéger, protéger sa maison, sa famille, son terrain et ses biens, pour limiter la propagation du feu et diminuer son intensité comme pour protéger la forêt et faciliter le travail des sapeurs-pompiers. Débroussailler est une obligation  : la loi oblige tout propriétaire d’un terrain situé en forêt ou à moins de 200 m d’une forêt à débroussailler son terrain. Tout contrevenant s’expose à une amende de 135  € renouvelable et, suite à une mise en demeure restée sans effet, à une amende de 30  € /m² non débroussaillé. Le maintien en état débroussaillé doit être assuré chaque année avant la saison estivale conformément à l’arrêté préfectoral du 30 mars 2015 (disponible sur www.var.gouv.fr à la rubrique Politiques publiques). #1 - mai 2016 Végétalisation du Pansard à La Londe Les Maures Journée AU FIL DE L’EAU avec le ROTARY (Rotary, Rotaract, Interact, Inner Wheel) soit associé aux efforts de la commune de La Londe-les-Maures et de son maire dans un projet commun que nous avons baptisé « AU FIL DE L’EAU ». « Le projet que nous soutenons avec la Collectivité consiste en une consolidation par végétalisation des berges de la rivière « Le Pansard » afin de prévenir une nouvelle catastrophe. Outre leur intérêt majeur sur le plan écologique et paysager, les techniques végétales sont les moins onéreuses. Une technique végétale est une technique utilisant des plantes ou parties de végétaux afin de protéger une berge contre l’érosion, de stabiliser une zone érodée et de régénérer son sol. Le financement de ce projet a été assuré par les rotariens du District (65 clubs, 1700 membres), chaque club réalisant une action dont les bénéfices sont versés « Au fil de l’eau ». Ce projet commun et solidaire du mouvement rotarien a permis de recueillir une somme significative (+ de 80000  € ) », complète le ROTARY Actions déjà entreprises financées par le Rotary  : Janvier 2016  : bucheronnage, débroussaillage Février 2016  : préparation des berges et talus Mars 2016  : ensemencement Hydraulique et pose du géo-filet Briefing étudiants UFA  : le Rotary a souhaité associer les élèves de l’Agricampus de Hyères en accord avec sa Directrice, Madame Dorlène Orecchioni. Ainsi, dans le cadre d’une convention de partenariat, les apprentis de l’UFA, dirigés par Madame Fabienne Lambert- Paone, ont participé au bucheronnage et sécurité, à l’ensemencement hydraulique et à la pose du géo-filet. ces travaux ont été réalisés par l’Association « Les Casques Verts », Présidée par Patrice Fallot, avec la participation de l’entreprise « Guyomar ». Journée du 8 Mai…..Au Fil de l’Eau A partir de 12h « Nature en fête » au jardin de la Brulade….organisée par la Mairie de la Londe. 09h45 Accueil des participants et de la presse. 10h15 en route vers les plantations (plantations des végétaux définis). 11h Interventions officielles (présence du représentant du Président du Rotary International). Inauguration d’une stèle souvenir  : La stèle a été réalisée par les élèves du lycée technique « Pasteur » de Nice. Conclusion  : « Au fil de l’Eau » action commune de tout le district 1730 s’achève le 8 mai par une plantation de végétaux sur les berges du « Pansard. Tous les acteurs de ce beau projet se retrouveront, pour redonner un peu d’espoir aux sinistrés de La Londe-les-Maures si durement touchés. Prévention des feux de forêts Dans le Var, le débroussaillement est obligatoire Le risque incendie feu de forêts/accès aux massifs forestiers  : pour informer les promeneurs sur les possibilités d’accès aux massifs forestiers du Var, la préfecture publie quotidiennement du 21 juin au 30 septembre sur www.var.gouv.fr, une carte matérialisant le niveau de risque incendie par massif permettant de réglementer la pénétration dans les massifs forestiers, la circulation et le stationnement sur certaines voies les desservant. En effet, les restrictions de passage et de stationnement dans les terrains boisés, hors des voies ouvertes à la circulation publique, constituent, avec l’obligation de débroussaillement et l’interdiction d’emploi du feu, une des mesures essentielles de la politique de prévention contre les incendies de forêts.
à Hyères que s’est tenue, le 2 avril, l’assemblée générale C’est des Comités des Feux de Forêts du Var. L’assemblée générale regroupe les 140 communes du département et environ 5000 bénévoles. Dans son discours de bienvenue, Jean- Pierre Giran a célébré « l’amitié et l’engagement des CCFF ». Il a notamment déclaré  : « Je suis très heureux d’accueillir cette armée de bénévoles que représentent les CCFF. A Hyères, nous avons un potentiel forestier important comme la commune voisine de La Londe-les-Maures. Aujourd’hui, vous intervenez également lors des inondations. Je vous remercie pour l’action que vous menez, pour votre présente et votre efficacité. Les professionnels que sont les sapeurs-pompiers apprécient cette collaboration dont ils ne pourraient plus se passer ! C’est un service public qui est rendu par votre action. Les CCFF représentent la première association du Var par le nombre d’adhérents. Vous faites passer un message important puisque vous contribuez à préserver notre patrimoine. Vous faites parties de ces personnes qui célèbrent dans l’amitié, l’engagement qui est le vôtre ». Assemblée générale des CCFF Jean-Pierre Giran  : «Les CCFF rendent un service public à la population» Portes Ouvertes dans le centre horticole municipal de LA RIPERTE, créé sur la ferme de M. RIPERT, qui en avait fait don à la ville en 1956, d’où le nom de LA RIPERTE. Grosse affluence pour les portes ouvertes à LA RIPERTE pour lesquelles les hyérois sont venus en très grand nombre, démontrant leur attachement à la qualité de vie que procure, tout au long de l’année, le service municipal des espaces verts. Pour Elie di RUSSO, maire adjoint de la ville en charge de la politique environnementale,  : « LA RIPERTE, c’est 6 hectares, 800 mètres carrés de tunnels, 500 mètres carrés sous forme d’ombrières, et encore plus que tout cela ! Chaque année, c’est environ 60 000 plants qui sont produits pour réaliser les massifs et les jardinières. Cela va de la petite graine au fleurissement ce qui permet une grande liberté pour choisir ce qui sera planté par les jardiniers ! LA RIPERTE dispose d’une pépinière réserve de palmiers, environ 1000 palmiers pour que HYERES puisse continuer à être HYERES LES PALMIERS malgré le charançon. LA RIPERTE travaille également en collaboration avec le SCRADH, le Conservatoire du Littoral, AGRI CAMPUS et le marché aux fleurs. Il faut bien savoir que ces espaces verts créent l’attractivité de la ville ». Pour Jean-Pierre GIRAN, maire d’Hyères  : « La fête des fleurs a connu un très beau succès. On peut le dire sans tomber dans l’autosatisfaction ! Les hyérois sont attirés naturellement, HYÈRES 6 et De nombreuses personnalités ont assisté à ce rendez-vous annuel  : Kévin Mazoyer, directeur de cabinet du Préfet du Var, Jean-Pierre Giran, Marc Giraud, président du Conseil Départemental, François de Canson, maire de La Londe-les-Maures, Elie di Russo, adjoint-au-maire de la ville d’Hyères, élu référent des CCFF, Francis Roux, premier adjoint au maire d’Hyères et Paul Francheterre, président national de la Protection Civile. PORTES OUVERTES à LA RIPERTE Elie di RUSSO  : « Les espaces verts créent l’attractivité » consciemment ou inconsciemment, vers la dimension patrimoniale et florale de leur environnement. C’est pourquoi, la ville a décidé de mettre une maison, qu’elle aurait pu vendre, à la disposition des associations environnementales. C’est le choix de la commune. C’est la commune qui a décidé de promouvoir cette dimension environnemtale. On va essayer de continuer. Grâce à nos services communaux. On le fait souvent par nos propres moyens. Nous aimons beaucoup les bureaux d’études mais quand on peut s’en passer on le fait ! Faites vous confiance ! Faites confiance à votre talent ! Et, merci à Elie Di Russo pour son engagement. Certes, je dois, parfois, freiner sa fougue juvénile car, sinon, on serait enseveli sous fleurs » ! mai 2016 - #1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :