L'Ordinateur Individuel n°47 avril 1983
L'Ordinateur Individuel n°47 avril 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°47 de avril 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 281) mm

  • Nombre de pages : 262

  • Taille du fichier PDF : 243 Mo

  • Dans ce numéro : intelligence artificielle, robotique, insertion des handicapés... un assistant efficace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 238 - 239  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
238 239
Une option imprévue sur Tl-99/4 A Pour la recopie de programme de votre Tl- 99/4 A, voici une astuce qui vous permettra d'entrer certains mots-clé par une seule touche. Procédez comme suit :. après le numéro de ligne, tapez REM appuyez sur la touche CTRL et le caractère correspondant au mot-clé, comme indiqué dans le tableau cidessous. En listant votre programme, vous verrez apparaître les mots-clé, et vous V TI-Basic Basic étendu n'avez qu'a supprimer les REM pour les faire exécuter. Exemple : 10 RESTORE 80 10 REM CTRL t 80 Code ASCII Touche Code ASCII Touche (OCO M O CON CI), - 1-0‘— (NCnctLOCDr-000) 0. Neld" tD CDN-COC770, — CN LO e u-) mcn 0000 0000 00- Cs4 C`J Qui trouvera le truc pour les autres mots-clé, ainsi que leur apparition dans le programme ? Patrick Schulter Majuscules ou minuscules sur New-Brain L'01 de janvier expliquait comment forcer le clavier en majuscules ou minuscules sur Goupil. De façon analogue pour le New-Brain (modèle AD, Instructions 155. ON 0 176 0 THEN 1 177 1 TO 2 178 2 STEP 8 158 8 OPTION 9 159 9 OPEN 156 PRINT = 157 = CALL a 129 A ELSE d 132 D IF e 133 E GO f 134 F GOTO g 135 G GOSUB h 136 H RETURN i 137 I DEF j 138 J DIM k 139 K END I 140 L FOR m 141 M (LET) n 142 N BREAK o 143 0 UNBREAK p 144 P TRACE q 145 Cl UNTRACE r 146 R INPUT s 147 S DATA t 148 T RESTORE u 149 U RANDOMIZE v 150 V NEXT w 151 W READ x 152 X STOP Y 153 Y DELETE z 154 Z REM 186/OR 187/AND 188 0 XOR 189 ; NOT Azerty), POKE 43,1 est l'équivalent programmable de CTRL/L, et POKE 43,0 celui de CTRL/0. Ainsi, la réponse à POKE 43,1 : INPUT A sera forcément entrée en majuscules, ce qui évite de tester tous les cas. Notons cependant que la réponse à : « OPEN# 3,5 : INPUT # 3,a $ » ou « OPEN # 3,6 INPUT# 3,a $ » sera entrée en minuscules sauf pour les caractères obtenus par SHIFT, car le clavier adressé comme périphérique de type numéro 5 ou 6 ne tient pas compte de la frappe préalable de CTRL/I. Laurent Laloum 30 lignes de 40 caractères sur New-Brain Un tel affichage est intéressant car, si les lignes de caractères sont très lisibles sur moniteur, elle le sont moins sur une télévision. Cet affichage est obtenu par : OPEN # 0,0, « 31 » : POKE 617,24 (31 peut être remplacé par un nombre inférieur) qui « envoie » le set de caractère n'3 (donc sans minuscules, hélas), mais avec trente et une lignes affichées. Cependant, on ne peut positionner le curseur sur la 31e ligne sans « perdre » la première qui disparaît en haut de l'écran. Une utilisation simple du tampon-clavier... En réponse à un « INPUT », le CBM n'accepte, selon le cas, qu'une valeur numérique ou une chaîne de caractères. Or, dans les applications techniques en particulier — saisie de métrés bâtiment par exemple — il serait parfois souhaitable de pouvoir entrer directement une expression arithmétique, sans évaluer au préalable les surfaces, volumes ou autres Notons que « PUT 23,n » équivaut à « POKE 617,n », mais POKE n'est pas considéré comme un code de contrôle de l'éditeur d'écran, ce qui peut être utile, certains codes de contrôle étant annulés par n'importe quel autre. Laurent Laloum Rendre inaccessible le bas d'une page OPEN # 0,0, « M » : POKE 620,N (avec N < M) ne change apparemment rien, mais dès que le curseur entre dans la zone des N premières lignes (s'il n'y était déjà), il s'y trouve piégé, les lignes sous-jacentes étant devenues inaccessibles (donc inaltérables) jusqu'à POKE 620,M. Cela revient à réduire la page à N lignes accessibles effaçables, tout en conservant l'affichage, si N est inférieur à 25 (ou 30 suivant le mode d'édition), des 25-N lignes suivantes (ou 30-N). On peut ainsi, dans un programme, par des « POKE 629,N » et des « PUT 22,X, Y » bien choisis, afficher temporairement des résultats intermédiaires, ou poser des questions à l'utilisateur, dans une fenêtre qui pourra être effacée par le Basic, et afficher en-dessous des résultats qui seront accessibles, en particulier à l'utilisateur, lors d'une réponse à un « INPUT ». Laurent Laloum valeurs sur un état séparé, d'où une perte de temps et des risques d'erreurs supplémentaires. Un sous-programme Basic permet de s'affranchir de cette limitation d'une façon simple, du moins sur le CBM 8096 qui possède une mémoire vive « variables » indépendante. Il est fondé sur l'utilisation du tampon-clavier (10 octets, adresses décimales de 623 à 632). Il suffit d'entrer l'expression arithmétique sous forme de 238 n'47 Avril 83
10 HEM *******************************************... **************** 20 REM exemple d'évaluation d'une expression arithméticide 30 REM 40 50 GOTO 1000 60 70 REM sous-programme 80 REM.." ». ».."u »."". » 0 ».".."..."0" » ".. ». ». «."...""" ».". 90 100 : PRINT "125 : s=" ; s$ 110 : FORI=623T0625:POKE I,145:NEXT:POKE 626,13:POKE 627,71:POKE 628,207 120 : POKE 629,49:POKE 630,50:POKE 631,53:POKE 632,13:POKE 158,10:END 130 : DELETE 125 : PRINT"Wu":GOTO ad 140 : 150 : REM MWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMWMW 160 : REM programme principal 170 : REM mwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmwmw 180 : 1000 : INPUT " Surface du mur extérieur/pignon : " ; s$ 1010'ad=1020:GOTO 100 1020 : PRINT"Qu r la valeur de s$ est " ; s 1030 : 1040 : REM : suite du programme principal 1100 : END REM ************************************************************* REM : Surface du mur extérieur/pignon : ? U6.5+3.10/2.5-1.4541.2 la valeur de s$ est : 10.26 Ready chaîne et de générer une instruction provisoire qui va l'évaluer. Par exemple : INPUT « Surface du mur/pignon » ; s$ réponse : (16,5 + 3,1)/2) x 2,5— 1,45 X 1,2 On crée une instruction provisoire par un PRINT : PRINT n°de ligne ; « s = » ; s$ Pour valider cette instruction, on va amener le curseur sur la ligne et faire un retour-chariot, par des POKE dans le tampon-clavier. POKE 623,145 POKE 624,145, 145 = ASC (curseur haut) POKE 625,145, trois remontées de curseur POKE 626,13, 13 = ASC (13C) Comme on sort ainsi du programme, on va faire un « GOTO instruction suivante » en utilisant la notation abrégée du CBM : g0 POKE 627,71, code ASCII g minuscule POKE 628,207, code ASCII O majuscule code ASCII POKE 629. des chiffres POKE 630. du numéro de POKE 631. ligne — 3 au maximum Retour-chariot pour valider. POKE 632,13 Il faut indiquer au pointeur tampon-clavier le nombre de touches activées — (adresse 158 décimal)-ici 10, ce qui est le maximum. POKE 158,10 A On termine obligatoirement par END. Le résultat de l'évaluation de l'expression est rangé en mémoire (sur le CBM 8096 celle-ci n'est pas altérée par une modification de programme). On peut supprimer l'instruction provisoire par « DELETE » n°de ligne. Par contre, le retour au programme principal ne peut se faire simplement par un RETURN (après appel par un GOSUB), car la modification du programme a supprimé de la pile l'adresse de retour. Une solution consiste à paramétrer l'adresse de retour avant l'appel du sousprogramme :. ad = n°de ligne : GOTO n°ligne du sous-programme. puis au retour de faire : GOTO ad. En pratique le sous-programme est très court et, placé en tête, il ne ralentit pas sensiblement la saisie. Par contre, la gestion d'écran doit tenir compte du fait que les lignes créées sont effectivement éditées (on peut les effacer par CTRL u et mouvements du curseur). Ce programme ne marche pas sur les autres CBM (40XX ou 8032). Il faudrait chaque fois sauvegarder les variables et d'autre part ils n'acceptent pas de numéros de ligne paramétrés. Un conseil : utilisez plutôt les routines internes par un sous-programme en langage machine. Jacques Aubry Tracer les courbes des fonctions Ce programme trace les courbes sur CBM de la plupart des fonctions, sauf les circulaires. V Patrick Pichon 110 GOTO 5000,REM ENTREZ DE F(X) 140 GOSUB 2000:REM CALCUL DES F(X) 150 GOSUB 3000:REM RECHERCHE MIN & MRX 160 GOSUB 4000.REM NORMALISATION 164 PRINT"D" 165 GOSUB 6000:REM TRACE AXES 166 PRINT"e" 170 GOSUB 1000,REM TRACE DES FCX) 210 OET A$ ; IF H$="" THEN 210 220 PRINT"JeW01010e1 230 PRINT"EST-CE TOUT:UNE AUTRE COURBE ? " 240 OET ROsIF A$="" THEN 240 250 IF A$="0" THEN 100 260 pRINT-manammaamma RU REVOIR" 270 END 1010 PRINT"0" 1020 FOR I=1 TO 21 1030 PRINT TAB(1.11,(I).1.313),P$ 1040 NEXT I 1050 RETURN 2000 irr iYil aaaaaar 2010 DEF FNF(X)=1/XT2 2020 INPUT"INTERVALE DE CALCUL CMINMAX1",D,F 2025 INPUT"REPRESENTATION DES POINTSI",P$ 2030 FOR X=0 TO 21 2040 U.D.(X.1.(CF-D)/21)) 2050 Y(X)=FNF(U) 2060 T 2070 >1e T%egeeeeee" 2080 PRINT" VEUILLEZ PATIENTER." 2090 PRINT"N JE CALCULE" 2100 PRINT'MERCI" 2110 RETURN 3000 3018 Y13=V<0>11.1H=V(0> 3020 FOR I=1 TO 21 3030 IF VVH THEN VH=V(I) 3050 NEXT 3060 RETURN 4010 FOR J=0 TO 21 4020 V(J)=OeCJ>-VB>/(VH-VB) 4030 NEXT J 4040 RETURN 5120 RESTORE 5130 INPUT "FONCTION Fs",R$ 5132 PRINT"D","2010 DEF FNF(X)="01, 5140 FOR I=0 TO 7 5142 RERD XsPOKE 5144 NEXT I 514$ POKE 156,1 5150 END 5160 DATA 19,13.71,207,49,52 49 ; 13 $010 DIM z(22) 6015 IF F*D>0 THEN RETURN $4330 8=(-0.1.21)/(F-D) 6E135 PRINT"e" $040 FOR I=1 TO R-1 6050 PRINT $060 NEXT I 6070 PRINT" 7010 IF YH*VB>0 THEN RETURN 7015 PRINT"§" 7020 Y.-Ye/(YH-Y0) 7030 FOR I=1 TO 23 7040 PRINT TABC.391MV)7"1" 7050 NEXT I 7960 RETURN n°47 Avril 83 239 L'OrdinateeMeduel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 262