L'Ordinateur Individuel n°47 avril 1983
L'Ordinateur Individuel n°47 avril 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°47 de avril 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 281) mm

  • Nombre de pages : 262

  • Taille du fichier PDF : 243 Mo

  • Dans ce numéro : intelligence artificielle, robotique, insertion des handicapés... un assistant efficace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 180 - 181  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
180 181
astuces pour HP-41 C la résurrection d'une mémoire morte Le rêve de tout programmeur digne de ce nom est de ramener la mémoire morte de son ordinateur de poche à la vie. Voici une méthode qui vous permettra d'atteindre la MEM d'une HP- 41 C et de la lire, ce qui était jusque-là difficile. Bien que le langage RPN (Reverse Polish Notation ou Notation Polonaise Inverse), traditionnel chez Hewlett-Packard, ne puisse être qualifié de haut niveau (comme Basic), il doit cependant être interprété par le processeur qui dispose de sous-routines (en microprogrammes) pour chaque fonction. Ces sous-routines, écrites en code machine, sont contenues dans 12 Ko de MEM dans le modèle de base (HP-41 C), et chaque périphérique apporte sa propre MEM pour ses fonctions (4 Ko pour l'imprimante, 4 Ko pour le lecteur de carte, etc.). Le processeur peut adresser 64 Ko de MEM, présentant des différences de structure, de contenu et d'adressage avec la MEV. Au niveau de la structure, la MEM est organisée en seize blocs de 4 K-mots de 10 bits alors que la MEV est divisée en 319 registres de sept mots (ou octets) de 8 bits. Pour ce qui concerne le contenu, la MEM contient les routines en code machine, les messages et les tables de fonction, le tout « inaltérable » (essayez donc, le calculateur vous répondra à coups de MEM !) ; les registres de données, d'assignation, les programmes et les registres internes du processeur sont dans la MEV. La valeur du pointeur d'adressage de la MEV est codée sur quatre chiffres hexadécimaux : les trois derniers indiquent le numéro de registre et le premier le rang de l'octet dans ce registre ; pour la MEM, le premier chiffre hexadéci- L'Ordinateur Individuel 180 n'47 Avril 83
Programme principal Les symboles imprimés [/] t correspondent aux adresses respectives : M N 0 P.Les lignes 12, 17 et 63 correspondent à des puissances de 10 (notation « 1 EE— » où le « 1 » a été supprimé (économie d'un octet), mais cela fonctionne aussi bien avec la forme normale. Pour créer ces lignes, assigner les chiffres et la fonction E au clavier, (L'01 de mai 1981 re 27), puis les utiliser comme pour introduire un nombre normal (en complétant les arguments demandés), faire ensuite BST et SST pour obtenir votre ligne (effacer les chaînes et résiduelles). 81.L8L'MEM'82 FC ? @I 83 XEP "ND'84 ST 85 05 RCL b 06 FC ? C 85 87 GTO 81 88 STO E 89'FP8CDEr 10 XOY 11 OCT 12 E4 13 CF 88 14 X)Y ? 15 SF 88 16 CLX 17 E5 18 i 19 2 28 + 21 X0 d 22 CF 86 23 FS ? C 27 24 SF 88 25 FS ? C 89 26 SF 81 27 MC 18 28 SF 82 29 FS ? C II 38 SF 83 31 FS ? C 13 32 SF 84 33 FS ? C 14 34 SF 85 35 FS ? C 15 36 SF 86 37 FS ? C 17 38 SF 87 39 FS ? C 18 48 SF 88 41 FS ? C 19 42 SF 89 43 FS ? C 21 44 SF 18 45 FS ?r. 22 46 SF 11 47 FS'C 23 cr 49 FS ? C 25 50 SF 13 51 FPC 26 52 SF 14 53 FUC 27 54 SF 15 55 X() d 56 EHTERt 57 FC ? 08 58 GTO oe 59 X<> O 68 SF 83 61 X(> d 62'LBL 88 63 E-1 64 STO 65 XOY 66 X<> E 67 -1418'68 STO 69'}-AB'78 RCL 71 Re 72 CLP 73 STO 74 -1-P8'75 XOY 76 X0 77 PSTO b 78LBL 01 79 STOP 88 RTN 81.LBL "DCP'82 RCL 83 RCL 84 RCL 85 XE8'DCX" 86 RDN 87 XEO'DCX" 88 RDH 89 XE0'DCX'98 END Programmes auxiliaires Le programme auxiliaire ci-dessous convertit un nombre hexadécimal dans le registre alpha en son équivalent décimal, en un temps moyen pour quatre chiffres de 3,5 secondes. Mode d'emploi : XEQ « HD », puis introduire un nombre d'au maximum sept chiffres puis faire R/S. 01*LBL'ND'02'_" 03 POH 84 STOP 05 POFF 06 07 INT 88*LBL 08 89 18 it 12 13 14 15 16 1 7 f 1-* « RCL X=0 ? GTO 00 E X(> X<> d 16 18 LPSTX 19 * 28 9 21 FC ? C 81 22 CLX 23 CF 02 24 CF 03 25 RCL 26 X<> d 27 + 28 + 29 FRC 30 RCL f 31 XsY ? 32 GTO 80 33 LPSTX 34 END Le programme auxiliaire ci-dessous décode le registre X en 1,4 secondes en conservant le contenu de la pile (sauf T). Après exécution, le registre X contient le code hexadécimal. Pour les chiffres supérieurs à 9, voir le tableau dans le texte. 81*LBL'DCX" 15 X<> t 82 ENTERt 16 X<> 83 FIX 9 17 X0\84 CLP 18 CLX 85 X() f 19 FIX 4 06 20 PRCL X 87 X0 f 21 STO t 08'1-**'22 X0 3 89 X<> [23 X0 18 PRCL\24 X<> 11'4'25 RDN 12 X<> 3 26 PROMPT 13 -1-4'27 END 14 PRCL X Ces deux programmes auxiliaires sont d'emploi général et peuvent être utilisés où bon vous semble. mal donne le numéro du bloc et les trois derniers celui du mot. De plus, le pointeur progresse dans le sens ascendant dans la mémoire morte et dans le sens descendant dans la mémoire vive. C'est la manipulation du registre b, avec l'aide de la programmation synthétique, qui permet l'accès à la MEM. Ce registre, qui contient une partie de la pile de retour de sous-programmes, emploie, pour une adresse donnée, une codification spéciale pour savoir dans quel type de mémoire retourner après une instruction RTN. Une fois le registre positionné dans la MEM, on utilise le « CRIC » (Chargement dans le registre alpha d'instructions codées, L'01 n°24, février 81) pour charger le registre avec des codes mémoires (en fait seulement les huit derniers bits de chaque mot de 10) où ils peuvent être décodés ; les programmes employés peuvent être utilisés séparément : « HD » (conversion hexadécimale) et « DCX » (décodage rapide du registre X). L'indication d'une MEM non existante vous positionne dans la MEV Après avoir entré les programmes et le « CRIC » (éventuellement « STOb » assigné à une touche), la procédure à suivre est la suivante :. si l'adresse à introduire est en hexadécimal, faire CF 01 et XEQ « MEM » ; après l'arrêt en mode X alpha, entrer les quatre chiffres hexa, puis R15 si l'adresse est en décimal, faire SF01, entrer la valeur, puis XEQ « MEM » après l'arrêt du programme, faire SST puis STOb (en fait la dernière instruction n'est nécessaire que dans le cas du bloc zéro ; en ce cas, le drapeau 00 est levé) exécuter le CRIC puis XEQ « DCA » ; ce dernier programme affiche les codes hexadécimaux des vingt et un derniers octets du registre X par groupe de sept octets (quatorze chiffres) ; après chaque groupe, faire R15 pour obtenir le suivant. Le CRIC charge le registre alpha du nombre d'octets donné par le dernier chiffre hexadécimal de l'instruction précédant celle affichée en mode « PRGM » (LOI n'47 Avril 83 181 L'Ordinateur Individuel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 262