L'Ordinateur Individuel n°47 avril 1983
L'Ordinateur Individuel n°47 avril 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°47 de avril 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 281) mm

  • Nombre de pages : 262

  • Taille du fichier PDF : 243 Mo

  • Dans ce numéro : intelligence artificielle, robotique, insertion des handicapés... un assistant efficace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 132 - 133  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
132 133
solution de jeu que de chiffres Les jeux de L'Ol vous proposent tous les mois divers problèmes plus ou moins compliqués. Ainsi le jeu numéro 201 publié dans L'Ol n°35 de mars 1982. Oui mais. Mais ce jeu comportait une erreur. Pour l'annuler, voici un puissant (!) programme Basic pour Casio FX-702 P.Rappelons tout d'abord l'énoncé. « Le nombre 963 258 147 présente les propriétés suivantes : il est formé des chiffres de 1 à 9. Chaque nombre commençant par le premier chiffre du nombre de départ (96, 963, 9 632, etc.) est divisible par le nombre de chiffres qui le composent (2, 3, 4, etc.). Ecrivez un programme qui détermine tous les nombres jusqu'à neuf chiffres satisfaisant à cette propriété. » Tout va bien jusqu'au septième chiffre, mais l'exemple devient malchanceux pour le huitième : 96 325 814 n'est pas divisible par huit ! Reprenons donc le problème à l'envers pour déterminer là ou les solutions, si tant est qu'il y en ait une. Commençons par le nombre de neuf chiffres : dans ce cas les preuves de divisibilité par 2, 3, 4, L'Ordinateur Individuel 5, 6, 8 et 9 imposent que les chiffres impairs occupent les places impaires et les chiffres Programme LI8T #1 10 FOR J.1 IO 9 ST EP 2 20 A(j):j:NEXT 5.5:j.0 30 FOR A1 IO ? ST EF 2 : IF A= NU, n 40 ii(A)=CIFOR 6.4 Tel 8 STEP 4 50 FOR 0=1 IO 9 ST EP 2:IF AKt).0 IND. ! 130 60 IF FRAC (i,A+6+C THEN 130 lu R(C)=0:6=A*IE6+ *10099@+C* 1380 80 N=7*INI (G/7)+7 : G=N-G:IF A(6)= 0 7HEN 120 90 N.10,0.10-D:IF FRAC (N/S)t0 TH EN 120 100 N=10*N+A1fR3+A7 +A9-6 110 WAIT 0:PRT N ; Ri, J)=N:J=14-2 120 Fi(C)=C 130 NEXT C:hEXT B : Fi gi)=R:NEXT Re T "FIN'132 pairs les places paires. On notera que, d'une part, le premier chiffre pair détermine tous les autres pairs et que, d'autre part, le chiffre 5 doit occuper la cinquième place. Encore un petit effort : la division par 3 permet de réduire de vingt-quatre à dix les « ébauches », et la division par 7 de dix à deux. Finalement la division par 8 garde la solution unique. Le programme Basic pour Casio FX- 702P comporte treize lignes et « tourne » autour de trois boucles imbriquées A, B etC. On obtient la solution en six secondes et demie et l'exploration s'achève en quinze secondes et demie. A vous de le modifier soit pour aller plus vite, soit pour voir apparaître les solutions intermédiaires dans le cas où l'on ne dispose que de huit, sept, six... chiffres. gl'allais oublier de vous donnla solution. Comme je n'ai p complètement confiance, pe nez votre journal face à une glace et vous verrez qu'il s'agit de : -\%r n nu-lieur-BiluP lī z‘011 Blisup-ineà.spinntrffl k‘z. zn.U)&‘-.1n\\J tç- 1cy32, a11ti Jean Thiberge n°47 Avril 83
matériel donnez du muscle à votre ordinateur Le marché de l'informatique devient un monde de plus en plus bouillonnant. Les périphériques ne sont d'ailleurs pas en reste : synthèse vocale, mini-tables traçantes, etc. Et maintenant un robot pour muscler votre ordinateur ! Ce robot, appelé Multisoft, coûte 7 709 FF ttc et nous l'avons connecté à un Dai lors de notre essai. Quand on parle de robot, on imagine très souvent un humanoïde pensant, anthropomorphe bien sûr, et dévoué corps et âme (ou presque) à son maître. A côté de ce robot de science fiction, il y a la version ménagère : le robot mixeur, broyeur, trancheur, éplucheur. Celui-là, c'est un faux. Il fait peut-être beaucoup de choses, mais il ne sait pas sortir de ses actions prédéfinies. Alors que reste-t-il ? Le robot industriel, qui gagne du terrain chaque année dans les entreprises et qui n'est pas limité à une séquence de mouvements, car il est programmable. Ainsi, lorsque les impératifs de fabrication évoluent, il sait s'adapter. On change le programme et il repart. Voilà, décrit en quelques mots, le robot d'aujourd'hui. Ce n'est, le plus souvent, qu'un long bras articulé terminé par une main plus ou moins évoluée. Il peut peindre, souder, transporter des pièces. Dans une première étape, il faut lui apprendre son travail. Un robot peintre en automobile, par exemple, apprendra en se laissant gui- no 47 Avril 83 der la main par un ouvrier spécialisé. Tous les déplacements successifs seront détectés par des capteurs et mis en mémoire de l'ordinateur de commande. Lors de l'exécution ultérieure de son travail, la main du robot fera le même trajet et pourra être contrôlée par des capteurs capables de prévenir une anomalie de fonctionnement. Un robot semblable à une grue Le robot Multisoft — qui pèse 4,5 kg — présente beaucoup de ressemblances avec une grue jouet. Un socle de 17 X 17,5 cm contient l'électronique, les prises de liaison à l'ordinateur et d'alimentation électrique et un premier moteur. Dans la partie inférieure du bras articulé, on compte cinq moteurs et des engrenages. Vers le haut de cette zone se trouve l'articulation d'épaule, qui se prolonge par un bras lui-même articulé au coude et au poignet. Une main, placée au bout du poi- 133 gnet, comporte trois doigts disposés à 120 degrés. Tous les moteurs de commande sont de type pas à pas, ce qui permet d'assurer des déplacements de très faible amplitude sans nécessiter de frein ou d'asservissement de contrôle. Des ensembles de poulies et de courroies crantées, et des engrenages, réalisent la transmission des mouvements en réduisant l'angle de déplacement. La rotation de l'épaule par rapport à l'embase comporte une première réduction à courroie : poulie de l'arbre primaire 20 dents, poulie de l'arbre secondaire 72 dents. Une deuxième réduction par roues dentées a un rapport de 12 dents sur 108. L'axe moteur tourne de. 7,5 degrés par pas. Après réduction, la rotation n'est plus que de 0,23 degré par pas. Si le bras est complètement étendu, il mesure 480 mm. L'extrémité des doigts se déplace dans ce cas de 1,94 mm par pas, et il est possible de commander chaque moteur par demi-pas en doublant ainsi la finesse du mouvement. Le volume d'action est une portion de sphère de 480 mm de rayon, couverte sur 200° par le bras, l'avant-bras pouvant luimême parcourir au niveau du coude 45° vers l'arrière et 150° vers l'avant. Le poignet a un débattement symétrique de 120° et peut faire tourner la main de plus ou moins 180°. Les vitesses de L'Ordinateur Individuel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 262