L'Ordinateur Individuel n°47 avril 1983
L'Ordinateur Individuel n°47 avril 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°47 de avril 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 281) mm

  • Nombre de pages : 262

  • Taille du fichier PDF : 243 Mo

  • Dans ce numéro : intelligence artificielle, robotique, insertion des handicapés... un assistant efficace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 110 - 111  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
110 111
contrôle électronique la maison de l'an 2003 Nous sommes en 2003. En cette journée d'hiver, Paris vit à son rythme. Sur les bords de la Seine, quai de la Voûte-Céleste, il fait bon vivre : le soleil hivernal chauffe timidement l'atmosphère et la circulation n'émet qu'un faible murmure : voitures et autobus glissent en silence sur les quais et les berges de la Seine ; nous sommes loin du grondement assourdissant d'autrefois ! Mais ce qui nous amène ici, ce n'est pas la contemplation de l'lle-St-Louis ou de Notre- Dame, c'est la visite d'un immeuble d'habitation et en particulier de la loge du gardien. L'Ordinateur Individuel 110 Au premier plan, un des trois magnétoscopes. Au fond et à gauche, six écrans réservés habituellement aux vidéophones. En dessous, les télécommandes des écrans, le clavier de l'Ira ta -800 et en avant celui du Civ -20. Le grand écran du bas est réservé à lirata, celui du haut au Civ-20. Afin d'assurer le maximum de sécurité et de confort à ses occupants, cet immeuble est entièrement contrôlé par l'électronique. En outre, un système vidéo et télématique (service né il y a plus de vingt ans) vient compléter cette réalisation. Mais ce qui nous intéresse, à LOI, c'est que le coeur de cette installation a été confié à un ordinateur individuel (ce n'est pas nouveau non plus, mais nous y sommes profondément attachés). Il s'agit, nous a-t-on dit, d'un'rata-800, lui-même épaulé par un Civ 20. Ces deux appareils, que nous avons sûrement déjà essayés pour vous, sont habituellement destinés aux jeux et aux applications familiales. A présent, entrons dans l'immeuble. Comme autrefois, la porte est fermée et il faut sonner. Nous souhaitons voir le gardien et grâce à un classique interphone, nous déclinons notre identité et l'objet de notre visite. La porte s'ouvre... Une loge de gardien identique au Centre de contrôle de Rosny 2 Notre surprise est grande en découvrant la loge du gardien, qui ressemble à s'y méprendre à un point de contrôle de la circulation routière des années 1980 ! Au mur, pas moins de seize écrans de télévision, plus un pupitre avec des claviers. Lorsque nous avons sonné à la porte, notre image est apparue sur l'un de ces écrans grâce au vidéophone installé (plus question de répondre : « c'est le plombier », si c'est vous !). Si nous avions sonné chez un occupant, cette image serait apparue sur son pro- n°47 Avril 83
pre téléviseur et cela, sans que nous sachions s'il se trouvait ou non dans son appartement. Parmi tous ces écrans, les six de gauche, d'un petit format, servent de vidéophone pour les six entrées de l'immeuble alors que leurs homologues de droite filment d'autres lieux, dont la cour intérieure et l'entrée du parking. Trois grands téléviseurs reçoivent les chaînes nationales et les films diffusés par trois magnétoscopes, à l'usage de tous les occupants, bien sûr. Mais où sont donc les 01 dans tout cela ? Ils sont cachés derrière le pupitre et seuls leur clavier et le lecteur de disquettes de l'Irata-800 sont visibles. Le Civ-20 affiche en permanence des informations diverses (un peu comme le faisaient Antiope et Télétel au début de l'ère de la télématique). Ainsi, chaque occupant peut accéder à ces informations avec son téléviseur ordinaire sur les chaînes 4, 5, 6 ou 7 (tout comme pour recevoir les films diffusés par magnétoscope). Il pourra donc prendre connaissance de messages généraux concernant la vie de l'immeuble ; sont également affichés des messages personnels à l'intention des locataires : paquet en attente, messages de visiteurs à la loge, etc. On y trouve aussi des renseignements pratiques (coordonnées de femmes de ménage, baby-sitters, plombiers), ainsi que des petites annonces : si vous vendez votre canapé, votre voiture ou si vous recherchez un chien..., vous disposez d'un marché intérieur d'environ 400 personnes. Et pour vos loisirs, si les programmes des chaînes nationales ne vous conviennent pas, le Civ- 20 affiche les films disponibles grâce aux magnétoscopes ; vous aurez ainsi les titres, les heures et une brève critique des films. Enfin, pour les paresseux et les gourmets, le Civ-20 présente les menus et les prix de plusieurs restaurants qui livrent à domicile. L'Irata-800, quant à lui, a la charge de tout le système de surveillance de l'immeuble : cela concerne les détecteurs d'incendie comme la protection intérieure des appartements. Notons que l'usage de cet ordinateur est réservé au gardien, qui a, en permanence, les pages d'écrans en couleurs sous les yeux. Les alertes y sont inscrites ainsi que des statistiques sur celles-ci. Si le gardien n'est pas n'47 Avril 83 Sur cette fiche confidentielle (de démonstration) sont inscrits des renseignements facultatifs permettant de mieux apprécier la situation en cas d'alerte. En branchant son téléviseur sur les chaînes 4, 5, 6 ou 7, on accède au journal vidéo diffusé sur le Civ-20. War.:2Z-1112.83 : 0CCUP*-18T:GEL*S CAGE:e6 IleOMME RE9P Eingffli : OIS PSILIPPE APPARTEMENTLE:0*, PitlIECIPMEE TEIL,PLaCE:233.S1.05 JOUR:555.51.a ? A PIVE VEille : (53)22. OS- QUIEICIR SORTIES SOIR : RAMIES dans sa loge et qu'une alerte est signalée par l'Irata-800, un message lui est retransmis grâce à un minirécepteur radio. L'occupant, lui, doit taper un code à quatre chiffres sur un clavier extérieur pour commander l'ouverture de sa porte d'entrée ; attention donc aux trous de mémoire et bannissez les repas trop arrosés, pris à l'extérieur. En cas d'incendie, l'ordinateur fait office d'alerte En sortant d'un appartement, on tape un code sur un boîtier de surveillance qui signale à l'ordinateur qu'on sort. Cela met en route un contrôle automatique pendant l'absence. Un hurleur est intégré à l'appareil et la surveillance est volumétrique : dès sa mise en service, le système produit un champ d'ondes répercuté sur un capteur couvrant une soixantaine de mètres carrés. Si l'on évolue dans ce champ, le radar émet un son strident et l'Irata-800, alerté, affiche sur son écran l'emplacement du logement concerné, le nom de son occupant et les renseignements que celui-ci a transmis (heures d'absence, période de congé, etc.). En revenant dans l'appartement, on signale son retour de la même façon. Cette pro- 111 PETITE ANNONCE # 7 JEUNE FILLE BABY-SITTER TOUS LES SOIRS 150 FR5 5 1 ADRE55ER CHEZ MLLE MARTIN AU 548 75 47 cédure n'est, bien sûr, nullement obligatoire, de sorte que l'intimité de la vie privée n'est en rien compromise. L'Irata-800 est le modèle courant ; sa MEV est néanmoins de 48 Ko et il possède un lecteur de disquettes. Ses programmes sont en Basic, langage né il y a quarante-trois ans et ayant survécu à toutes les modes. Grâce à l'Irata et au circuit de télévision intérieur, des jeux de société (échecs, etc.) seront mis en place ; les résidents pourront jouer entre eux sans être influencés par le visage ou l'attitude de leur adversaire. Pour ne pas être en reste, le Civ-20 verra, lui aussi, ses diverses applications s'étendre. Nous ressortons, à présent. Attention, ne pas claquer la porte trop fort ! Comble de l'ironie, mon émetteur, qui me permet habituellement d'appeler un taxi-express, ne fonctionne pas ! Aurait-il été troublé par notre visite ? La nuit est tombée et les lumières éclairent maintenant l'lle-Saint-Louis. Remarque : mis à part les moteurs silencieux et l'émetteur portatif, tous les faits sont réels ; mais la scène se passe à Paris, quai des Célestins, en 1983. Les 01 utilisés sont un Atari-800 et un Vic-20. Thierry Courtois L'Ordinateur Individuel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 262