L'Ordinateur Individuel n°47 avril 1983
L'Ordinateur Individuel n°47 avril 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°47 de avril 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 281) mm

  • Nombre de pages : 262

  • Taille du fichier PDF : 243 Mo

  • Dans ce numéro : intelligence artificielle, robotique, insertion des handicapés... un assistant efficace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 106 - 107  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
106 107
l'ordinateur et la maîtrise du quotidien Trop souvent balancé d'un extrême à l'autre, de l'outil miraculeux à l'instrument inadapté, l'ordinateur individuel doit lui aussi s'approprier les récentes découvertes de l'intelligence artificielle, du contrôle des processus au traitement de la parole. Autant de questions nouvelles, autant de réponses auxquelles le dossier de ce numéro veut s'intéresser. En filigrane : l'apport de l'informatique pour l'insertion des personnes handicapées dans le monde d'aujourd'hui. Avant de correspondre à un certain nombre de canons esthétiques et moraux — variables avec l'époque et le lieu — la personne humaine doit maîtriser son environnement. Le modifier, s'y adapter, telles sont les conditions de vie. Agir sur son entourage immédiat ou lointain n'est pas seulement un rêve mégalomaniaque, c'est un besoin vital. « A la maîtrise, l'enfant substitue le miracle » a écrit André Malraux. Ainsi, passer de l'enfance à l'âge adulte, c'est transformer le miracle en maîtrise, en contrôle volontaire et intelligent. Du silex à l'ordinateur, tous les outils ont su être des intermédiaires plus ou moins « intelligents ». A nouvel outil, nouveaux usages, l'ordinateur peut-il se faire « intelligent » ? Sert-il de révélateur écologique, et peut-il nous aider à appréhender le monde environnant ? Le dossier qui s'ouvre ce moisci n'a pas la prétention de répondre à toutes les questions posées à l'informatique individuelle par les récentes théories de l'intelligence artificielle. Deux types de recherches sont conduites actuellement : celles qui prétendent « faire entrer la tête de l'homme L'Ordinateur Individuel dans la machine » (intelligence simulée) et celles où l'ordinateur est considéré comme ayant un comportement intelligent. Quelques applications sont porteuses d'avenir. Les machines qui jouent aux échecs sont séduisantes à plus d'un titre. Vontelles battre un jour des joueurs humains ? La question revient toujours. L'article que nous publions ne répond pas à la question mais l'éclaire sous un jour nouveau. L'ordinateur peut-il « raisonner » ? Le jeu d'échecs n'est pas le seul exemple où s'illustrent les théories de l'intelligence artificielle, mais c'est l'un des plus significatifs : le « raisonnement » des ordinateurs n'est qu'un programme mais d'un goût original. Ses millésimes sont célèbres, à commencer par l'année 1949 où l'américain Claude Shannon publia l'article : Comment programmer un ordinateur pour jouer aux échecs, et son traité Théorie mathématique de la communication. Depuis, bien du chemin a été parcouru. 106 La mémoire éléphantesque de certaines grosses machines et la rapidité de calcul des célèbres « Belle », « Nuchess », « Duchess » et « Gray Blitz », c'est du passé. D'autres questions se posent : l'ordinateur peut-il apprendre intelligemment, créer un raisonnement ? Une des branches de l'intelligence artificielle, la « robotique intelligente » donne un embryon de réponse. En témoigne l'article sur un « robot bâtisseur » construit par un amateur éclairé à partir des pièces d'un jeu Lego. Peuton qualifier « d'intelligente » son « habitude » à tester son environnement ? Il est facile de tomber dans l'anthropomorphisme et de prêter des comportements à des machines. Pour rester au « ras des pâquerettes », une recette vous aide à construire le même robot. Un banc d'essai d'un automate programmable actuellement commercialisé complète la démonstration. Laissons-nous tenter une dernière fois... greffons la parole à ces assemblages informatiques. Finies les orgueilleuses opérations de la recherche américaine, comme l'explique notre article, n°47 Avril 83
qui affectaient, dans les années 1970, quinze millions de dollars pour trouver une machine qui reconnaisse des phrases entières. Le vieux rêve qui consiste à parler à la machine et à en obtenir une réponse est encore confiné dans certains laboratoires, comme la plupart des recherches en intelligence artificielle. Il y a bien quelques applications spectaculaires mais limitées, comme les jouets parlants. Chaque étape est une victoire, même si les ambitions sont retombées. Reconnaître un mot, un groupe de mots, puis une phrase coupée de silences, enfin une phrase prononcée en continu ; le tout par un locuteur ou plusieurs, « enroués » ou non : autant de jalons, pour aboutir à des systèmes pas toujours convaincants. Les ordinateurs individuels ont bien accueilli et continuent d'accueillir des systèmes autonomes à base de processeurs. Il en résulte une espèce de greffe inesthétique. De récents progrès ont abouti à l'élaboration de cartes enfichables dans 1'01 à côté des cartes graphiques, par exemple. Les cartes entrée-sortie vocales marquent une nouvelle étape dans l'évolution de « l'intelli- n 47 Avnl 83 gence » des systèmes. Les machines ne sont plus figées dans leur EPROM (mémoire morte programmable) comme dans le cas des jouets parlants. L'intégration des algorithmes « vocaux » sur des processeurs permet, en laboratoire, de rendre beaucoup plus modulaires ces appareillages sophistiqués, donc de passer à des applications à grande échelle. Citons notamment le contrôle des processus industriels, le travail sur ordinateur, l'apprentissage des langues, les commandes de fonctions d'automobile, la machine à écrire automatique, l'interrogation orale de banques de données, etc. Nous insisterons particulièrement sur les utilisations de l'informatique par les déficients physiques. Quant au « marché des handicapés », le colloque « informatique et handicaps », organisé en février 1982 à Montpellier, dont les actes sont disponibles à la Fondation Fredrik Bull, en avait déjà précisé les enjeux. « Le problème n'est pas de donner bonne réputation à l'informatique ou de rendre bonne conscience aux informaticiens, déclarait en séance d'ouverture Raymond Moch, délé- 107 gué général de la Fondation. Nous voudrions simplement que l'on se demande, à la fin de ce XXe siècle, si la rentabilité des techniques se mesure uniquement en termes économiques. » Il est vrai que, souvent, les constructeurs considèrent avec dédain un marché jugé peu rentable (chaque handicapé peut avoir besoin d'une prothèse spécifique). Pourtant, et sans donner de faux espoirs, il suffirait de quelques logiciels adaptés comme le montrent deux articles du dossier, l'un concernant les déficients moteurs et l'autre les handicapés sensoriels. Des projets qui s'adaptent à la personne humaine A Kerpape, en Bretagne, des enfants paralysés complets vont à l'école avec des camarades mobiles (voir également la rubrique bibliothèque qui fait le point sur les applications aux Etats-Unis). A Marseille, un lecteur de braille est piloté par un ordinateur, qui facilite ainsi la communication des voyants avec des non-voyants. On pourrait croire ces exemples isolés. Il n'est est rien. Signalons l'Institut médico-éducatif de Rosny-sous-Bois dans la banlieue parisienne. Des séminaires mensuels sont organisés sur le thème « informatique et handicaps » par des praticiens et des théoriciens. Le marché des handicapés existe-t-il ? Les constructeurs, tant de matériel que de logiciel, hésitent. Ils ont tort. Ainsi l'Agence de l'informatique subventionne actuellement plusieurs projets. Citons notamment une étude de faisabilité de transmission d'images par ordinateur (INRIA), les travaux de Jean Bonastre pour une pédagogie spécifique aux IMC (infirmes moteurs cérébraux) à l'université de Paris. Enfin un lecteur de braille portatif (appelé Delta) recherche des industriels pour sa commercialisation. Et... plusieurs sont sur les rangs. Tous ces projets vont sans doute aboutir, comme la gestion d'un immeuble par deux 01, présentée ici. Intéressons-nous à ces applications « évolutives ». Leur « intelligence » est de s'adapter à la personne humaine. Christian Tortel L'Ordinateur Individuel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 47 avril 1983 Page 262