L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°45 de février 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 281) mm

  • Nombre de pages : 254

  • Taille du fichier PDF : 257 Mo

  • Dans ce numéro : création artistique et informatique... tout un programme !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
r tous — le magazine de l'informatique pour tous — le magazine de l'informatique pour tous — le magazine de l'informatique 4. La souris de Lisa permet de n'utiliser le clavier que rarement. A droite, Lisa au complet surmonté d'un disque dur Profile. Les nouvelles minidisquettes d'Apple Les minidisquettes qui équipent Lisa ont été présentées fin novembre à Las Vegas. Elles sont exploitées en haute densité, avec une densité linéaire constante (comme sur les Commodore CBM 8050 et Victor/Sirius S1),c'est-à-dire avec plus d'information stockée sur une piste de l'extérieur de la minidisquette qu'à l'intérieur. La lecture et l'écriture se font en double face, mais les têtes magnétiques sont en opposition de 180°. Du coup, l'enveloppe de la minidisquette comporte sur chaque face non pas une mais deux « fenêtres » de lecture. D'après la plupart des observateurs, il semble peu probable que ce nouveau format de média connaisse un grand succès. Tout d'abord, les capacités auxquelles il parvient (860 Ko formatés, 1,4 Mo non formatés) n'ont rien d'extraordinaire, puisque par exemple le Victor/Sirius S1 fait aussi bien avec nettement moins de complication. Ensuite, si la technique d'opposition des têtes de lecture/écriture semble intéressante, elle oblige à utiliser une découpe de l'enveloppe de minidisquette particulièrement dangereuse : la fenêtre supplémentaire se trouve précisément là où la plupart des utilisateurs mettent leurs doigts pour manipuler une minidisquette ! Toutefois, ce support sera à terme disponible sur les Apple 2 et 3, ce qui pourrait inciter de nombreux fabricants de supports magnétiques à commercialiser ce format. Attendons donc pour voir s'il s'agit d'un succès, d'un échec total ou d'une réussite honnête. Depuis le succès rencontré par Visicalc, la société Visicorp cherchait un produit qui ait une influence comparable sur le monde de l'informatique individuelle. Les imitateurs n'ont pas manqué pour le « tableur » (1) VisiCalc. Finie la rente de situation qu'eut un moment Visicorp, il fallait bien sortir un nouveau produit (voir Bruits et rumeurs p.72) ! VisiCorp : une Visi on très avancée Visi on (2), le nouveau « cheval » sur lequel la firme semble décidée à miser, est destiné à fonctionner sur les machines 16 bits telles que l'IBM (tiens tiens), le DEC Rainbow, le Victor/Sirius S1, et autres Zenith Z- 100 (toutes à base de 8088), ou encore Thomson/Fortune Micromega, Tandy modèle 16, voire Apple Lisa (ou plus précisément Mac Intosh, attendu pour l'été, et qui serait un peu un Lisa sans logiciel). Suivant la mode actuellement en vigueur, ce logiciel recourt à l'usage d'une « souris » pour la désignation d'informations (choix dans un menu, par exemple), le clavier n'étant utilisé que pour l'entrée de caractères et de chiffres. Cette dernière création de Visi- Corp ne sera pas disponible (même aux Etats-Unis) avant six à huit mois. Attendons donc l'été pour en savoir plus, et notamment le prix de cet ensemble logiciel/souris. (1) 11 semblerait que la Commission nationale de terminologie de l'informatique ait (2) A partir de maintenant, nous écrirons finalement opté pour le mot « tableur ». Vision. Non mais ! C'est probablement le 18 janvier que l'ordinateur individuel d'IBM deviendra disponible en France auprès du constructeur luimême. Les différents revendeurs que nous avons contactés début janvier se montraient encore très discrets (ils ont signé un engagement de confidentialité), alors que nombre d'entre eux suivaient à ce moment une formation chez la filiale française du constructeur. Du côté d'IBM commercialisation d'un 0/en France La documentation et le clavier du système seront, bien sûr, en français, ainsi que la plus grande partie du logiciel et de sa documentation (Basic par exemple). Le prix ne serait pas très agressif : sans doute de l'ordre de 39 000 FF ttc, soit environ celui que pratiquait l'importateur « sauvage » Stia, pour une version non francisée, il est vrai. La commercialisation se ferait par environ une centaine de boutiques spécialisées, isolées ou franchisées (Computerland, Point Micro, etc.), ainsi que par le réseau traditionnel d'IBM (pour les grandes quantités auprès des clients habituels du constructeur). Notons au passage que les conditions de paiement accordées par IBM à ses revendeurs semblent plutôt draconiennes (en principe comptant, en pratique à trente jours), alors même que le délai entre livraison et commande paraît très nettement supérieur à la quinzaine ; il serait toutefois possible aux revendeurs d'être livrés dans des délais plus courts moyennant des conditions financières moins avantageuses. Dans ces conditions, il faut toute la foi d'IBM pour espérer atteindre un objectif que l'on dit fixé, en 83, à quinze ou vingt mille machines en France. Enfin, IBM devrait créer sous le nom « IBM France Distribution », une société destinée à assurer la distribution de 1'01 auprès des revendeurs, qui doit se faire aussi par huit boutiques « maison », dont la première se trouve Tour Montparnasse. Bernard Savonet L'Ordinateur Individuel 90 n°45 Février 83
le magazine de l'informatique pour tous — le magazine de l'informatique pour tous — le magazine de l'informatique Cornpec-82 l'informatique britannique en pleine forme Le Compec-82, plus grande exposition d'informatique professionnelle de Grande-Bretagne, a accueilli cette année plus de 40 000 visiteurs et quelque 390 exposants, en majorité anglais. Cette manifestation a eu lieu à l'Olympia de Londres, près de Earls Court (rien à voir avec le théâtre parisien de la rive droite !) du mardi 16 au vendredi 19 novembre. Le grand hall de l'Olympia a permis aux exposants d'être à l'aise et de pouvoir accueillir confortablement les nombreux visiteurs, qui ont témoigné de la vitalité de l'informatique individuelle dans ce pays. Les tendances dans le domaine du matériel étaient similaires à celles qui s'étaient dessinées lors du « Personal Computer Show » du 9 au 12 septembre 1982 (voir L'01 n°42), c'est-à-dire que les « 16 bits » étaient présents et décidés à le rester bien que le choix entre les SED (systèmes d'exploitation de disquettes) soit compliqué par le manque de standardisation : MS-DOS, CP/M 86, PC-DOS ou UNIX. La configuration 8 bits avec 64 K-octets possédant deux ou plusieurs unités de disquettes fonctionnant sous CP/M semblait toujours dominante grâce à une pléthore de logiciels, probablement difficile à égaler avec les 16 bits dans un avenir proche. Le graphisme paraissait de plus en plus élaboré avec les ressour- ri° 45 Février 83 ces des 16 bits comme par exemple le « Pluto », une carte s'adaptant sur la plupart des bus 8 bits mais possédant elle-même un processeur 8/16 bits 8088, ce qui lui donnait une rapidité incroyable avec seize couleurs et seize plans différents. La bataille fait rage autour des SED et des processeurs La bataille des 16 bits se faisait non seulement au niveau des SED mais également au niveau des processeurs : 8088, 8086, 68000, Z8000, quid ? Voici un exemple de la diversité des combinaisons : Fortune 32 : 16, fondé sur un 68000, « parlait » Unix, il peut 91 supporter seize terminaux dont douze en usage simultané sans perte significative de vitesse de réponse. Les principaux langages étaient présentés ainsi qu'un logiciel'de traitement de texte fondé sur « Wang ». AM-1000 de Alpha Micro utilisait également un 68000 et possédait son propre SED : le AMOS/L. Le AM-1000 supportait deux terminaux et une imprimante avec 128 Ko de MEV (mémoire vive) et 10 Mo sur disques Winchester. BDC 600/Unix de Bleasdale Computer Systems employait un Z8000 et il pouvait comporter jusqu'à trois Mo de MEV et 40 Mo sur disque Winchester. Le Corvus Concept, d'un design très attrayant, utilisait un 68000 ; piloté par Unix, il possédait un très séduisant logiciel de traitement de texte et un graphisme haute résolution. L'IBM PC n'était pas aussi omniprésent qu'au Personal Computer Show, ni le Sirius d'ailleurs, mais de nombreux exposants proposaient du matériel et du logiciel pour ces deux 16 bits... En Grande-Bretagne (et je me suis laissé dire qu'en France aussi), l'alimentation de l'IBM PC se fait à travers un convertisseur 110V/60Hz — 240V/50Hz, les Japonais eux... prévoient généralement ce genre de petits détails. L'Ordinateur Individuel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 254