L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°45 de février 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 281) mm

  • Nombre de pages : 254

  • Taille du fichier PDF : 257 Mo

  • Dans ce numéro : création artistique et informatique... tout un programme !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 148 - 149  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
148 149
Nous avions testé dans L'01 n°38 (juin-juillet 1982) le logiciel Visiplot/Visitrend de la compagnie Personal Software (également distributrice de Visicalc, Visiterm, etc.). Ce logiciel s'étant révélé trop orienté vers des applications commerciales et d'un prix prohibitif, nous avons testé un logiciel comparable d'Apple, de prix abordable : Apple Plot. Destiné à visualiser sous forme graphique (courbes et histogrammes) des séries de données, ce logiciel nécessite un Apple 2 de 48 Ko (DOS 3.3) muni d'un lecteur de disquette (mais, en fait, l'expérience prouve qu'il est préférable de travailler avec deux lecteurs !)..5—.4— EFFECT OF PRICE ON PROFIT.3— IOGETS PRESENT GOAL.2— « sr e 50 55 68 65 78 75 08 85 90 95100 Exemple de graphique obtenu avec Apple Plot. RETAIL PRICE Cs) logiciel Apple Plot logiciel de tracé de graphiques L'Ordinateur Individuel 148 Apple Plot est un produit de la compagnie Apple Computer Inc. et se présente sous la forme désormais classique d'un manuel à reliure spiralée au format standard des ouvrages de référence Apple (comme les manuels Apple Pascal, Apple Writer, Apple Pilot, etc.), ainsi que d'une disquette (non protégée suivant la politique non moins habituelle d'Apple). Cette brochure est claire et bien rédigée (visiblement par des professionnels), mais le marché français, hélas trop restreint, n'a sans doute pas justifié une traduction et les non-anglicistes risquent d'avoir des problèmes ! En cas de fausses manœuvres, les « plantages » sont évités Cette notice est organisée sous forme de plusieurs « tutorials » (que l'on pourrait traduire par exercices) qui permettent, au prix d'une ou deux heures de travail devant l'Apple, d'acquérir les connaissances indispensables à l'utilisation de ce logiciel. Ces exercices utilisent des fichiers de données de démonstration qui figurent sur la disquette Apple Plot et qui permettent de se familiariser très rapidement avec les diverses commandes du logiciel. Apple Plot est du type à « menus » hiérarchisés (un peun. 45 Février 83
comme dans le système Pascal) et la frappe des diverses commandes étant sévèrement contrôlée par le système, les « plantages » seront évités en cas de fausse manoeuvre ! Il est naturellement indispensable, avant de pouvoir tracer un graphique, d'avoir les données nécessaires en mémoire, ce qui se fera soit en chargeant un fichier de données (option : RECALL DATA FROM DISK) soit en entrant directement des données au clavier au moyen de l'éditeur fourni par le système (option : DATA ENTRY AND EDITING). Un éditeur efficace mais pas toujours très pratique Apple Plot est un peu limité à ce niveau, puisqu'on ne peut stocker en mémoire qu'un ensemble de 100 couplesX,Y. L'éditeur permet l'entrée, la suppression, la correction et le listage des données. Il est efficace, mais pas follement pratique, puisque les trois données nécessaires pour chaque point (le numéro d'ordre du point, l'abscisse X et l'ordonnée Y), bien que figurant sur une même ligne, doivent être validées séparément par un . On peut naturellement, à ce niveau, imprimer ses données si l'on a une imprimante en ligne. Exemple d'entrée de données. DISTtAYINE DATA FOR DIEFL(. DAIA FLOT 1 (12 FCIINTS) POINT{ Y(I) 2 15) 125:1 (SPC KEY TO STOP/START—RTN FOR MENU) Apple Plot emploie une structure particulière pour ses fichiers, mais on peut néanmoins utiliser des fichiers au format DIF (voir article sur Visitrend/Visiplot précédemment cité, ou Byte novembre 1981 : « Dif a Format For Data Exchange Between Applications Programs ») à condition de transformer ces fichiers DIF par des fichiers Apple Plot, en utilisant pour cela un programme fourni par le système. e 45 Février 83 11LL. ElpOINATEUR j INDIVIDUEL Nous avons aimé : passionnément beaucoup un peu pas du tout Matériel nécessaire Apple 2, 48 Ko. un lecteur de minidisquettes. Prix du logiciel 520 FF ttc. Les données acquises, on passe à la réalisation des graphiques par l'option DISPLY GRAPH. Après passage en graphique « haute résolution » (le seul disponible sur Apple Plot), s'affiche alors sur l'écran (après un temps de calcul assez bref) un graphique « brut » (UNFORMATTED) que l'on peut améliorer par les options suivantes :. changement d'échelle sur les abscisses,. changement d'échelle sur les ordonnées,. adjonction de titres en haut, en bas, sur les côtés, à l'emplacement de son choix. On peut aussi tracer des histogrammes de ses données (option BAR) et superposer plusieurs graphiques par l'option OVERLAY. Apple Plot est ce qu'on appelle un programme « ouvert » Si l'on dispose d'une imprimante Silentype ou Qume, on pourra imprimer directement le graphique obtenu. Dans le cas contraire, deux solutions s'offrent à nous : sauver l'espace mémoire graphique (en $ 2 000, 3 FFF) sous forme de fichier binaire (option PIXFORME), ce qui permettra d'en faire plus tard une « hard-copy », ou écrire un petit programme en langage 149 Qualité de Facilité la documentation d'utilisation Essai logiciel : Apple Plot Adresse du diffuseur Apple Seedrin Avenue de l'Océanie ZI de Courtaboeuf 91944 Les Ulis BP 131 A l'usage Performance (confort, sécurité, apidité) machine pour interfacer Apple Plot et votre imprimante (pour programmeurs avertis !). Apple Plot est un programme « ouvert », en ce sens que la structure de ses fichiers étant bien explicitée (page du manuel), on pourra facilement l'utiliser pour ses propres données, même si elles proviennent d'autres programmes. Un bon rapport qualitéprix, un choix limité dans les graphismes Il est écrit en Basic Applesoft, mais comporte plusieurs modules en assembleur. Le programme est assez clair (bien que dénué de toute remarque) et assez bien structuré. Il est donc relativement facile de l'adapter à ses propres besoins. En conclusion, Apple Plot est un logiciel de tracé de graphiques assez pratique, d'un bon rapport qualité/prix et facile à mettre en oeuvre. Son seul gros défaut réside dans un nombre de points insuffisant en mémoire ainsi qu'un choix limité dans les types de graphiques disponibles (tracé par segments de droites et histogrammes). Philippe François L'Ordinateur Individuel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 254