L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°45 de février 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 281) mm

  • Nombre de pages : 254

  • Taille du fichier PDF : 257 Mo

  • Dans ce numéro : création artistique et informatique... tout un programme !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 146 - 147  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
146 147
conclusions De toute évidence, le Z-100 de Zenith possède les caractéristiques principales qui en font un bon ordinateur pour le domaine scientifique ou pour la gestion : taille mémoire confortable (tant vive que de masse), deux processeurs, excellentes capacités graphiques, logiciel puissant et standard. Il ne lui manque que la parole. L'idée d'associer le 8085 (8 bits) et le 8088 (structure logicielle 16 bits) nous semble extrêmement intéressante : elle permet au système de s'adapter simplement aux nombreux logiciels du passé et du présent (8 bits), tout en « tendant les bras » à ceux de l'avenir (16 bits). En somme, le Z-100 permet de franchir « en douceur » le fossé technologique qui se creuse actuellement avec les processeurs de la nouvelle génération. Mais le Z-100 est plus que cela et les possibilités visuelles qu'il offre lui assureront une bonne place dans des domaines aussi variés que l'enseignement, les sciences ou la gestion, du moins dès que son clavier sera mieux adapté à ce dernier secteur. Enfin, ses systèmes d'exploitation CP/M et MS-DOS lui offrent d'emblée une importante bibliothèque de logiciels, connus et éprouvés, qui lui permettront d'être utilisé immédiatement dans divers secteurs. LE POUR ET LE CONTRE Alain Pinaud Bernard Savonet Bien que le Z-100 puisse réaliser des merveilles à la maison... son prix ne le porte guère aux applications domestiques, que nous ne considèrerons pas ici. UTILISATION DANS L'ENSEIGNEMENT POUR Système robuste et compact (en version Z-120 pour ce dernier point). Excellentes possibilités visuelles : haute résolution et couleur (Z-1 10) ou dégradés de gris (Z-120). Importantes capacités des mémoires vive et magnétique. Bonnes possibilités d'extension avec interfaces d'origine (série, parallèle, disquettes 20 cm) et bus S-100. Logiciels de base 8 et 16 bits complets et connus. Compatibilité CP/M (bibliothèque importante). Documentation abondante et relativement pédagogique. Prix intéressant compte tenu des possibilités offertes. CONTRE Pas de possibilités sonores. Pas de documentation technique. UTILISATION PROFESSIONNELLE POUR Système fiable et esthétique. Importantes capacités mémoire (vive et magnétique). Bonnes capacités d'extension avec interfaces d'origine et bus S-100. Systèmes d'exploitation 8 et 16 bits complets et connus. Compatibilité CP/M avec applications existantes. Excellent rapport performances/prix. Documentation abondante. Excellentes possibilités visuelles. CONTRE Clavier Qwerty peu adapté au bureau ou à la gestion. Système bruyant et peu ergonomique. Documentation partiellement traduite. L'Oreateur Inchviduel 146 n°45 Février 83
Zenith Z-100 le point de vue du constructeur Zenith Data Systems, avec la famille des ordinateurs Z-100, a résolument choisi le domaine des systèmes professionnels. Le Z-100 présenté dans vos colonnes en est le modèle de base. Avec son coefficient qualité/prix, il rassemble dans un volume compact : écran, clavier, double disquette, panneau de connection. Mais sa grande originalité consiste en sa conception. Deux microprocesseurs permettent les compatibilités de logiciels vers le haut et vers le bas : respectivement vers les logiciels écrits pour tourner sous les systèmes d'exploitation MS-DOS ou CP/M86, et vers l'énorme bibliothèque de progiciels disponibles sous CP/M 80. En priorité, Zenith Data Systems s'est attaché à protéger l'investissement que ses distributeurs et autres sociétés de logiciels avaient fait sur le matériel 8 bits Z-89. Le transfert des logiciels est immédiat et ne nécessite aucun coût supplémentaire. Comme noté dans le banc d'essai, les Z-100 ont une conception « ouverte » permettant une utilisation immédiate avec des logiciels bien rodés (8 bits) tout en tendant les bras à ceux de l'avenir (16 bits). Cette conception ouverte se retrouve au niveau du matériel également, grâce à la souplesse du bus S-100, du mode de fonctionnement graphique et des disquettes au format IBM PC. Sans trop lever le voile sur l'élargissement de la gamme, les Z-100 doivent disposer très rapidement de nombreuses options cartes d'entréesortie, y compris de synthèse vocale sur le bus S- 100 (ce qui donnera, contrairement à ce qui est dit dans votre banc d'essai, des possibilités sonores au Z-100). De même, les Z-100 sont et seront connectables à diverses mémoires de masse bien adaptées à tous types d'applications. Au sujet de l'instabilité de l'image dont vous parlez, le moniteur présenté était configuré en n°45 Février 83 rafraîchissement d'image 60 Hertz, ce qui a provoqué l'instabilité du haut de l'image. Il existe une commutation interne 50/60 Hertz. Nous regrettons vivement de vous avoir présenté un moniteur ainsi configuré, la stabilité de l'image sur le Z-100 étant parfaite. Les Z-100 travaillent en mode graphique. Il est, par conséquent, très facile de les personnaliser au niveau générateur de caractères ou graphismes. Le clavier en est l'exemple et les utilisateurs peuvent choisir ou définir la configuration du clavier Qwerty ou Azerty la plus adaptée. Les plus doués pourront même le personnaliser. A souligner la qualité du toucher et du bruit des touches du clavier. Le confort et la sécurité commencent par là. Les Z-100 intègrent une ou deux disquettes au format double densité simple ou double face 48 TPI reconnu par les éditeurs de logiciels comme le standard en disquette 13 cm (5 pouces un quart). Le résultat est la suppression de transfert hasardeux entre différentes machines par ligne de transmission. La documentation technique de maintenance est donnée aux centres agréés de maintenance et sera disponible dans quelques semaines à tous utilisateurs potentiels ou réels. Elle est à l'image de la documentation citée dans le banc d'essai, c'est-à-dire claire, pédagogique, complète (avec schémas), précise. Lancés au dernier Sicob, les Z-100 sont disponibles en trois modèles, avec écran séparé et une disquette intégrée, avec écran séparé et deux disquettes intégrées, en ensemble « tout en un » avec écran et deux disquettes intégrées. Il n'y a pas que le ventilateur (provisoire), les Z-100 aussi commencent à faire beaucoup de bruit sur le marché en tant que système décentralisé en mode connecté ou autonome. Heath-Zenith SA 47 rue de la Colonie 75013 PARIS 147 L'Ordinateur Individuel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 254