L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°45 de février 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 281) mm

  • Nombre de pages : 254

  • Taille du fichier PDF : 257 Mo

  • Dans ce numéro : création artistique et informatique... tout un programme !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 136 - 137  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
136 137
Une tortue dans votre ZX-81 ? Rien à craindre : si la tortue est assez lente, cela n'affectera pas les performances du ZX-81. En revanche, elle dessine assez bien (surtout si on lui parle le Logo). Pour faire bénéficier votre ZX de toutes ses ca(ra)pacités graphiques, un programme ainsi que 16 Ko de mémoire suffisent.'esk ce Qu'on afypett a concurrence non 7 logo mettez une tortue dans votre ZX-81 L Ordinateur Individuel 136 Avec ce programme, le ZX-81, doté de 16 Ko de mémoire vive, exécute des graphiques conformément aux instructions données. Elles peuvent être formulées en mode programmation ou direct, et sont de deux sortes : les instructions de base et les instructions apprises (ou programmées). Pour être sous mode programmation, il suffit, dès le lancement du programme, de répondre « oui » à la question « désirezvous donner plusieurs ordres ? ». On fixe alors le nombre d'instructions que l'on veut entrer. Le programme les stockera dans un tableau (B$). Si l'on désire entrer en mode direct, on répond « non » à la question précédente. Pour sortir du mode direct, il suffit de donner l'instruction PROG. Il est toutefois possible, pour un même graphisme, de passer tour à tour d'un mode à l'autre. Quel que soit le mode choisi, les instructions entrées seront immédiatement décomposées en une partie numérique et une partie alphabétique, chaque partie étant ensuite stockée dans une variable ; ce qui aboutit à la création de deux tableaux jumelés : un pour les chiffres et un pour les lettres. Le programme utilise différentes instructions de base et permet d'en programmer d'autres (cf encadré p.137). n'45 Février 83
Les instructions de base AVX : fait avancer le point d'une distance X en ligne droite. DRX : fait pivoter le point d'un angle de X degrés à droite. GAX : fait la même chose, mais à gauche. REPEX : répète X fois l'ensemble des instructions qui suivent ; c'est une instruction de boucle. CACH : permet de déplacer le point sur l'écran sans qu'il laisse de trace ; cette instruction annule l'instruction MONT. MONT : instruction contraire de l'instruction CACH (qu'elle annule). > X : la dernière instruction AV est alors augmentée deX, de sorte que X > O commande l'avancée et X < O fait reculer le pointeur (récurrence linéaire). > > X : la dernière valeur angulaire se trouve reproduite pour une nouvelle valeur deX, et de sorte que X > > O commande un pivotement à gauche et X « un pivotement à droite. =ORES f EEPE1E, 2424PP GA22. 11114:11112MfflIte MAIS CR180 CRCH AV2125 DR ISA MONT MAIS PROC, 4 ORGRE5 R PE u PE3 DR90 > = = Irl=31 É I.I I = a==. = - immuummullà ne"eryt, 73 1 111 ! ii=1111111 ri'45 Février 83 137 Voici quelques exemples de réalisations possibles avec le programme que nous vous présentons à la page suivante. De nombreuses autres exécutions sont possibles suivant votre imagination et votre humeur.ll ne vous reste donc plus qu'à essayer ce programme. Les instructions programmables sont définies par le préfixe POUR, suivi du nom que l'on désire donner à cette instruction, en évitant d'utiliser une instruction de base, car ce n'est pas possible. Exemple d'une instruction programmable dite « de base » : POUR CARRE REPE 4 AV 10 GA 90 Le programme ne prend en compte que les quatre premières lettres de la nouvelle instruction. CARRE sera donc désigné et rappelé par CARR. On pourra également utiliser plusieurs instructions de base (dont CARR) pour programmer une autre instruction dite de premier niveau. Exemple : POUR MAISON CARR (pour carré) DR 60 TRIA (pour triangle) Un programme évolutif, structuré et modifiable Toutefois, on ne peut utiliser l'instruction de base REPE(te) pour définir une instruction de premier niveau. De plus, il n'est pas possible de programmer une nouvelle instruction à partir d'instructions de premier niveau. On peut toutefois employer ensemble une instruction programmée et une instruction de base (y compris REPE), comme en mode direct. De même, on peut remplacer les expressions numériques sous forme algébrique ou opératoire. Par exemple : AV - 5 X 2 DR 360/12 D'autre part pour entrer les dépassements de capacité de mémoire, le programme utilise les procédures les plus courtes lors de la déclaration d'une instruction programmable. Il en résulte qu'il n'est pas possible de supprimer une instruction programmée. L'instruction RUN efface les neuf instructions programmables. Pour travailler sur un programme enregistré et comprenant des instructions programmées, on modifiera — avant enregistrement — la ligne 2001 du programme et on la remplacera par 2001 GOTO 500. Il ne reste donc plus qu'à essayer ce programme Logo. Le programme principal se situe entre les lignes 500 et 2000. Il utilise plusieurs sous-programmes placés en tête de liste et classés L'Ordinateur Individuel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 254