L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°45 de février 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 281) mm

  • Nombre de pages : 254

  • Taille du fichier PDF : 257 Mo

  • Dans ce numéro : création artistique et informatique... tout un programme !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 130 - 131  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
130 131
une télévision couleurs de LOI pour poursuivre nos essais ! Ça allait nettement mieux et nous avons même été ravis de la qualité de l'image. La finesse des dessins réalisés par le Mattel n'est égalée que par des ordinateurs individuels beaucoup plus coûteux (et moins riches en logiciels de jeu). Graphismes très élaborés pouvant utiliser jusqu'à seize nuances de couleurs. Plusieurs de nos amis qui ont eu l'occasion de venir faire quelques parties (il y a toujours des volontaires pour essayer ces ordinateurs) ont pensé aux images de dessins animés. On ne peut pourtant pas parler de haute résolution couleur, mais la très bonne impression que l'on retire de la vision de cet écran repose en grande partie sur l'astucieuse combinaison des couleurs et le réalisme des décors. Dans « Course auto » par exemple, les bâtiments vus de dessus projettent leur ombre sur le côté, les terrains de jeu de « Football » ou « Tennis » sont représentés en perspective comme s'ils étaient L'Ordinateur Individuel filmés par une caméra placée dans les tribunes. Cette qualité graphique est certainement le point fort, si ce n'est l'originalité de la console Mattel. Des poignées de jeux universelles mais pas toujours très sensibles Une belle image à l'écran, mais on doit l'animer : interviennent alors les poignées de jeu. Plates et allongées (1 5 cm X 7 cm), leur finesse (1,9 cm) favorise la bonne tenue en mains. Un clavier de douze touches à lamelles permet l'introduction des données nécessaires à l'initialisation des parties ou au cours du jeu. Pour guider l'utilisateur, des cache-claviers en plastique, livrés avec chaque cartouche, se glissent sur les touches et rappellent leur rôle. Ces caches ne sont pas très faciles à mettre en place et ont tendance à s'échapper de la butée de maintien en cours de partie (cf photo ci-contre). 130 La réponse des touches manque un peu de franchise à la sollicitation. Une des deux poignées de la console que nous avons essayée nous a même contraints à quelques brutalités avant d'accepter les commandes que nous lui dictions. Heureusement, ces touches ne servent que rarement dans le cours des jeux d'action, La poignée de jeu de l'Intellivision comporte un disque qui permet, par simple pression, de choisir entre seize directions différentes. n'45 Février 83
les commandes principales étant données par quatre boutons poussoirs situés de part et d'autre de la poignée et par le disque de direction placé à l'arrière du clavier. Le disque permet de changer le sens de déplacement des acteurs du jeu. Il autorise une grande finesse dans les modifications de trajectoires puisqu'il détermine seize directions possibles suivant l'endroit où l'on appuie. En contrepartie de la subtilité qu'il permet, ce disque est mal adapté aux jeux d'action rapide pour lesquels un manche à balai se montre beaucoup plus efficace. Difficultés également avec les boutons poussoirs latéraux. Leur dédoublement de chaque côté de la poignée permet pourtant aux gauchers de n'être pas défavorisés. En revanche, ils obligent à une position de poignet assez déroutante au début, voire fatigante à la longue. Nous avons passé de longs moments dans nos premières parties sur Mattel Intellivision à pester contre ces poignées de jeu. Avec un peu de recul et un petit examen de conscience, avouons que c'était une excuse pour nos maladresses dans bien des cas ! Il n'empêche qu'il est difficile de réaliser une poignée de jeu vraiment universelle et peut-être que la solution des poignées interchangeables du VCS Atari est meilleure si l'on oublie l'augmentation de prix que cela occasionne et les noeuds gordiens provoqués par les changements trop fréquents. Le débat sur ce sujet n'est pas clos mais les concepteurs de jeux vidéo devraient être attentifs à ces problèmes. Un catalogue de jeux très sélectif, un graphisme de qualité Nous avons relevé trente-neuf cartouches de jeu au dernier catalogue de Mattel. Prix unique à 255 FF ttc, ce qui élimine le premier critère habituel de choix. On peut les classer en quatre grandes catégories : jeux d'action rapide (guerres spatiales pour la plupart), jeux sportifs, aventures et jeux de réflexion. Une autre classification est possible : les jeux où l'ordinateur est l'adversaire, et ceux où il joue le rôle d'arbitre. C'est surtout à ce dernier type qu'appartenaient les n°45 Février 83 jeux que nous avons pu essayer. Et il est vrai que Mattel y est tout à son avantage. Les jeux sportifs entrent presque tous dans cette catégorie. La qualité du graphisme, la finesse des mouvements, dus au disque de la poignée de jeu, sont parfaitement adaptés à ce genre. Nous avons passé de longs moments avec « Ski », « Football » et « Bowling ». Le premier se déroule sur piste de descente ou de slalom, bordée de sapins et parsemée de bosses. Il faut la parcourir le plus vite possible, sans manquer les portes et en sautant correctement les bornes. Nos premiers essais ont été écourtés par de nombreux télescopages avec les sapins et autres chutes sur les bornes. Avec un peu d'entraînement, nous avons réussi à mieux maîtriser la commande de direction pour réaliser des temps assez corrects. Football d'abord ! Football encore ! Football d'accord ! « Football » restera le jeu préféré de notre essai. Terrain très réaliste en perspective aérienne, vu par une caméra de télévision. Chaque équipe comporte plusieurs joueurs, mais la poignée de jeu ne commande que celui qui a le ballon. L'ordinateur place les autres au mieux de l'intérêt de chaque joueur. Les règles du jeu sont bien respectées : le gardien tire les sorties de but ou joue les corners et les touches de manière très réaliste. Seules petites irrégularités, tous les joueurs ne reviennent pas dans leur camp à l'engagement, et l'arbitre voit mal les hors-jeu qui sont du reste durs à provoquer. Le gardien de but peut se déplacer latéralement quand il est menacé (boutons pouSsoirs latéraux). La partie est remarquablement bien sonorisée : le sifflet de l'arbitre est plus vrai que nature et estce un manque de réalisme ou un voeu pieux ?, la foule apprécie impartialement tous les buts. Sur le même principe existent des jeux de basketball, hockey, tennis, baseball et footballaméricain. Dans « Tennis », nous avons beaucoup aimé les mouvements de tête du public qui suit la balle et commente les coups. L'Intellivision se révèle donc bon arbitre et est très à son aise dans tous ces jeux sportifs. 131 C'est moins brillant en revanche dans les scénarios de l'espace. Les jeux d'action conviennent mal à ses poignées de Bowling Golf Football ! el>/./eArmada de l'espace Blackjack L'Ordinateur Individuel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 254