L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°45 de février 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 281) mm

  • Nombre de pages : 254

  • Taille du fichier PDF : 257 Mo

  • Dans ce numéro : création artistique et informatique... tout un programme !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 114 - 115  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
114 115
des performances du programme : elles ne sont pas extraordinaires, puisque l'écran met plus d'une minute à se remplir entièrement. On peut, comme d'habitude, améliorer la vitesse en supprimant les REM, et en mettant plusieurs instructions par ligne, mais cela ne va pas très loin. L'utilisation d'un compilateur, en revanche, permet généralement de diviser par deux, à peu près, le temps d'exécution. En fait, le meilleur moyen — à part l'assembleur — d'obtenir une exécution très rapide de ce programme, est de le réécrire en Basic lnteger (il n'y a que très peu de modifications à faire) et ensuite de le compiler. On parvient alors, avec par exemple l'Integer Basic Compiler de Galfo Systems, à un temps d'exécution réduit environ à cinq secondes, ce qui est très satisfaisant. Peut-être trouverez-vous que le hasard a décidément la part trop belle dans ce programme à vocation artistique ? Vous pourrez remplacer les tirages au sort des lignes 60 et 80 par des instruc- € RUNPLEJL,D1 PROGRAM LINE EDITOR V2.0 +LIST 10 PORE - 16298,0 : REM BASSE RESOLUTION 20 POKE - 16302,0 : REM PLEIN ECRAN 30 POKE - 16304,0 : REM MODE GRAPHIQUE 40 DIM C(15) : REM TABLE DES COULEURS 50 CALL - 1998 : REM VIDAGE DE L'ECRAN GRAPHIQUE 60 N = RND (1) * 14 + 2 : REM NOMBRE DE COULEURS, COMPRIS ENTRE 2 ET 15 70 FOR I = 0 TO N - 1 80 C(I) = RND (1) * 16 : REM CHARGEMENT DE LA TABLE DES COULEURS 90 NEXT I 100 K = 0 : REM SYMETRIE HORIZ. 110 L = 0 : REM SYMETRIE VERT. 120 FOR I = 0 TO 47 130 FOR J = 0 TO 39 140 A= (I - K) * (I - K)/(ABS (J - L) + 1) +3* ABS (I - K) + 2 * ABS (J - L) 150 COLOR= C (INT ((A/N - INT (A/N)) * N)) 160 PLOT J,I 170 NEXT J 180 NEXT I 190 X = PEEK (- 16384) : REM SCRUTATION DU CLAVIER 200 IF X (128 THEN 190 : REM AUCUNE TOUCHE ENFONCEE 210 PORE - 16368,0 220 IF X (> 209 THEN 50 : REM LE PROGRAMME S'ARRETE SI LA TOUCHE ENFONCEE EST "Q" (COMME QUITTER) 230 TEXT 240 HOME 250 END L'Oreateurffievidirel/11 mi an al in WitO Mir MMt v : 44j 101 $4 : 1111111.1111111f"""'11 !, 1 111 ! 1 ! 111 ! 111 MI illlil mi 7 1:111m14441M6 E.T tel 11111111 ae : me 11111110.MO tions INPUT. C'est alors vous qui choisirez le nombre de couleurs et la palette, et qui mériterez de ce fait la noble qualification d'artiste. Peut-être le temps viendra-t-il plus vite qu'on ne le pense où les tableaux ne seront plus des toiles 114 8111. MI. 811. làum. III : mu sq. gm ; ME. P.11111111 111111 km4 112 111111111 tilt 111111 11 ; m11111111. 21111. 1E1111 11111111 à11111111 1111111'1111111.04. 1111111 111'.111.11118t 11'111111'1111111 [121 11 1111111111311 [In 11011.1841.rdueit, 111 unfil i nei, M11, mu ! midilla 1112. 51,a !, 4911 i1111111 11111O 11i11 I8 ! I11 1 OR 91, 1 11111111'em 11111111 121 ! 1 ! hun'Xciff 1 elema accrochées aux murs, mais des oeuvres immatérielles sans cesses renouvelées, présentes sur nos écrans... Jean-Louis Lafleur n°45 Février 83
- le : ; 4...etoz. aa iiit... - - errie,tre.e-.2,. A.0. b iihn : ; - -. ". 31K. di r dei ore. 4>.. 4ig - gr ii'. - ir% ai 41, lb s s rb.'^ a.4 a - un peu d'animation le dessin animé assisté par ordinateur sur Apple 2 Les possibilités graphiques des ordinateurs les rendent fort séduisants pour faire du dessin animé — « Tron » oblige —. Mais en pratique, le dessin animé assisté par ordinateur (DAAO) est un compromis permanent entre la définition du graphisme et la puissance du processus. Et les ordinateurs semblent actuellement peu armés pour surmonter ce conflit. On peut tout de même se lancer dans l'aventure du DAAO... Quelques trucs, fondés sur une bonne connaissance de la mémoire d'écran et de l'assembleur, devraient permettre aux débutants d'utiliser au mieux l'Apple 2 pour ce type d'applications.. 46#, " fee - gen 1. ; 3-0% e 1"e0"'Ore-r:A4, 4 le ! e.r. dr. : "*" "c.. ":" dr de.de :, _:.. Ifrere.:Ver AI ii dre."›.r% :. -.7..4‘... - q.,/.-ir. -s...:,-. - «.. -...- -`,.- : "a 1... :, 'Y. - > "› i :.40 t le-. :... dr., ‘1/4 r4-. -r. -.-01.. - -1., q...'C -..., ; e.. 1,. - ". I- -..ei'P.'..-"'#. el. dow a.2.41.-, <, « 101 ; 11.. -...i. -., gr ge Un exemple d'image obtenue sur l'écran. Le huitième art, depuis près d'un siècle, se surpasse en effets scéniques et comiques. Spontanéité des dessins et inventions tendent à faire oublier au spectateur l'énorme travail que nécessite une réalisation. Ne sachant distinguer si la peinture a fait le pinceau ou le pinceau la peinture, n'oublions pas qu'avant d'être un art à part entière, le dessin animé a vu évoluer des sonorités, couleurs, rythmes et scénarios qui lui sont propres. Si l'ordinateur est tentant pour la réalisation de dessins animés, son image électronique n'est cependant ni crayon, ni caméra, ni projecteur. C'est ainsi qu'un simple essai permet d'apprécier la complexité de la programmation et l'importance du stockage et du temps d'accès aux mémoires. Le Daao doit satisfaire le spectateur le plus exigeant Il est d'autre part souhaitable d'utiliser certaines qualités de l'ordinateur que ne possède pas le film cinématographique, comme par exemple les possibilités d'« input » faisant intervenir le spectateur. Un juste équilibre entre dessins, programme, calcul et scénario, et surtout affichage doit permettre au DAAO de satisfaire le spectateur bien souvent exigeant. n'45 Février 83 115 L'Ordinateur Individuel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 254