L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
L'Ordinateur Individuel n°45 février 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°45 de février 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 281) mm

  • Nombre de pages : 254

  • Taille du fichier PDF : 257 Mo

  • Dans ce numéro : création artistique et informatique... tout un programme !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 108 - 109  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
108 109
but de cette création était de faire émerger une croix à partir de segments d'inclinaisons différentes. En somme faire surgir une image à partir de rien. L'ordinateur introduit un certain désordre. Cela provoque un événement visuel. Ensuite l'artiste doit canaliser le hasard. Dans un second exemple — Hypertrans formations —, (reproduit page précédente), je suis partie d'un réseau régulier de carrés concentriques. A cette étape rien ne se passe faute d'événement visuel, de tension. A l'aide d'un générateur de hasard, je fais varier certains paramètres des carrés. Remarquez les ondulations. Mais bien sûr il ne faut pas trop de désordre, l'artiste doit canaliser le hasard. Une nouvelle race de peintres : des hommes et des femmes d'images Certains vous accusent d'être plus proche de la décoration que de la peinture... Regardez Pollock et son seau de peinture, Dubuffet et son sable. De même, les peintres de la Renaissance utilisaient le compas ; on voit encore aujourd'hui la trace de la pointe sur la toile. Ma peinture suscite deux réactions. Les romantiques font appel à des forces surnaturelles pour créer. Une nouvelle race de peintres, dont je fais partie, s'aide de l'ordinateur pour peindre. Il s'agit de fabriquer des hommes et des femmes d'images. Les premiers à travailler dans ce sens ont été les constructivistes russes et le peintre hollandais Peter Mondrian. Qui achète vos toiles ? L'art systématique — c'est son nom — n'a qu'un tout petit public : les musées et les jeunes. Pour ces derniers, je propose des sérigraphies à un prix abordable. Mais mon travail me rapporte à peine assez pour acheter mes confitures et mes godasses. Propos recueillis par Christian Tortel Cette série s'appelle « Cruz ex crucibus » ou « l'émergence d'une croix ». 7, 7 "1 Y, 7 r 1. 1. 1. 11 1, r Y,rr, v Y, 7 } r r ▪ 1-rr, Elle a été générée sur, un ordinateur ✓ r r r r rrr, Y ITT 2020 ✓, r 1.rr r 1-, r rer.rir'TT 1. 7. 1. Trrrrrtr f T'I 4-1 11 < -4 utilisé pour 44\/Le programme stt la création de ces images 4a été écrit en Fortran. L'idée de départ : faire émerger une croix à partir de segments d'inclinaisons différentes. I.1\La réalisation de cette série s'inspire du principe du « hasard canalisé ». L'Ordinateur Individuel 108 n°45 Février 83\
entretien découvrir les arts plastiques grâce à l'informatique L'enseignement des arts plastiques est, comme l'enseignement du français, du latin ou des mathématiques, concerné par l'apparition de l'outil informatique. Nous avons rencontré Bernard Colin, professeur à l'Ecole normale de Cergy- Pontoise. Il nous a fait part de ses heurs et malheurs, de ses réalisations et de ses projets. L'Ordinateur Individuel : Vous utilisez dans le cadre de votre enseignement un ordinateur individuel. Comment avez-vous débuté ? Bernard Colin : Je suis en réalité intéressé par toutes les technologies nouvelles. Le média télévision me plaît beaucoup. Mais il s'agit d'un domaine que les techniciens se sont approprié, ce qui est « normal », car le matériel nécessaire est vraiment hors de prix. La même proposition est vraie en ce qui concerne l'informatique Cet écran a été obtenu à partir de formes géométriques simples : l'ordinateur permet ensuite de jouer sur les couleurs. n°45 Février 83 traditionnelle : là aussi les techniciens — les informaticiens — utilisent leur technologie ; ils restent un peu mystérieux, communiquent avec des mots étrangers. S'ils veulent communiquer avec des non-initiés, ils sont contraints de passer par l'image et le son, mais alors sans grande compétence en ces domaines ce qui, en fin de compte, dessert l'informatique auprès des spécialistes de l'image et du son. Je ne voulais pas utiliser l'outil informatique dans le cadre de mon enseignement de cette ma- 109 nière et j'ai donc recherché un appareil à bas prix que j'utiliserais moi-même. Je voulais un appareil me permettant de traiter en même temps l'image et le son. Il s'agit donc d'une aventure personnelle ! J'ai choisi un ordinateur qui offrait le plus de couleurs (seize en 1980) sur écran de télévision, une haute définition de l'image (336 points sur 256 points), des aides au dessin et au son, et qui disposait d'un éditeur (c'est ma « gomme ») évolué, transformant les repentirs en activités ludiques. Si je comprends bien, vous avez acheté vous-même votre ordinateur pour pouvoir l'utiliser dans le cadre de vos cours ? Effectivement. Je l'ai utilisé pendant un an, puis l'Ecole normale a acheté le même. Maintenant j'ai ramené le mien chez moi, ce qui me permet de préparer mes cours sans problème. A qui enseignez-vous ? Je m'adresse à trois grandes catégories différentes : les instituteurs qui sont en formation continue et, par ailleurs, les instituteurs en formation initiale qui sont là pour trois mois, et des professeurs d'arts plastiques depuis cette année. Dans les trois cas, ce qui est important, c'est que les gens comprennent d'abord que l'on ne va pas faire entrer automatiquement l'informatique dans toutes les classes. Il s'agit avant tout d'un outil de formation qu'ils peuvent utiliser, comme la gouache et la photo, le crayon et la sérigraphie, etc. ; grâce à la machine, ils gagnent beaucoup plus de temps sur les essais qu'avec la gouache. D'autre part, l'apprentissage ne (1) Bernard Colin expose actuellement diverses oeuvres personnelles au Centre Beaubourg à Paris. NDLR. L'Ordinateur Individuel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 45 février 1983 Page 254