L'Ordinateur Individuel n°157 janvier 2004
L'Ordinateur Individuel n°157 janvier 2004
  • Prix facial : 4,25 €

  • Parution : n°157 de janvier 2004

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 251 Mo

  • Dans ce numéro : les 100 meilleurs logiciels gratuits pour Windows.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
Technologie Par Eric Larcher Un réseau sans fil à installer Les adaptateurs réseaux courant porteur en ligne (CPL) transforment chaque prise électrique en point d'accès réseau. Il n'y a pas de câbles à mettre en place  : les informations passent par les fils de l'installation électrique 220 volts de la maison ou du bureau ! C'est donc aussi pratique qu'un réseau sans fil Wi-Fi. Les appareils électroménagers équipés de moteurs électriques (machines à laver, etc.) et les variateurs des lampes halogènes provoquent de nombreux parasites. La technologie CPL doit aussi composer avec les appels de courant associés à la mise en marche des fers à ser, des fours électriques, Le réseau par la prise électrique Les câbles de l'installation électrique transportent les données en même temps que le courant d'alimentation 220 volts 5o Hz. Le voltage des signaux véhiculant les informations est très faible (2 volts) ; mais les fréquences sont très élevées (entre 4,3 et 20,9 MHz). La technologie CPL transforme les installations électriques en réseaux informatiques. Une prouesse qui fait appel à des techniques de communication complexes. n y pense rarement, mais chaque appartement, chaque maison, chaque O bureau dispose déjà d'un réseau  : celui de l'installation électrique, qui irrigue toutes les pièces équipées de prises de courant. I2 technologie CPL (Courant porteur en ligne) permet de profiter de ce réseau pour relier des ordinateurs, échanger des données et partager un accès à Internet. Plusieurs entreprises (le suisse Ascom, l'espagnol DS2, le coréen Xeline...) développent des produits adaptés au CPL depuis la fin des années 199o. Mais c'est la technologie PowerPacket, de l'américain Intellon, qui a popularisé ce type d'équipements. Elle est soutenue par une cinquantaine d'industriels de renom (Belkin, EDF, France Télécom, Linksys, Motorola, Netgear, Panasonic, Samsung, entre autres) regroupés au sein d'un consortium, le Homeplug Powerline Alliance. La mise en place d'un réseau CPL compatible Homeplug est aussi simple que celle d'un réseau sans fil Wi-Fi. Car, comme les Page 78 - l'Ordinateur individuel - - Janvier 2004 données circulent dans les fils électriques à l'intérieur ou le long des murs, il n'y a aucun câble à installer. Une mise en place simple Pour relier un PC à un réseau de la maison, il suffit de brancher un adaptateur CPL sur une prise de courant, puis de relier l'adaptateur à l'ordinateur à l'aide d'un cordon USB ou d'un câble Ethernet. Avec les adaptateurs CPL Ethemet, il n'y a même pas de pilote à installer, quel que soit le système d'exploitation utilisé. La vitesse de pointe est deiq Mbit/s ; mais le débit utile (à partager entre tous les PC) est du même ordre qu'avec le Wi-Fi, soit environ 7 Mbit/s. Les adaptateurs CPL sont environ 30% plus chers que leurs homologues Wi-Fi  : Ioo € environ contre 7o € pour ces derniers. Mais contrairement à la technologie sans fil, on n'a pas à se soucier de l'épaisseur des murs et les informations véhiculées sont moins exposées au piratage qu'avec un réseau radio. La technologie CPL ne modifie en rien la manière dont les programmes s'échangent des informations, que ce soit sur Internet ou sur un réseau local de type Ethernet ; elles circulent comme à l'habitude sous forme de paquets de données dont l'organisation est définie par le protocole IP. C'est dans la manière de véhiculer les mg. Focus Les principaux composants d'un adaptateur CPL L'architecture des adaptateurs Homeplug s'apparente à celles Ils convertissent les paquets de données numériques en signaux analogiques lors de l'envoi des données, et réalisent le travail inverse en réception. C'est un circuit appelé transcepteur qui accomplit les tâches www.oi net.com
Les rallonges comme les multiprises déforment les signaux en modifiant l'impédance du réseau électrique. Les multiprises amplifient également les perturbations en concentrant plusieurs appareils en un même point du réseau. les plus ardues. Lors des émissions. c'est ce composant qui décide quand le PC peut émettre, qui crypte les informations et les encode dans une forme adaptée à leur transmission, et définit ce qui sera émis sur chaque porteuse. Le convertisseur de signaux déforme chacune d'elle en fonction des commandes du transcepteur. En bout de chaîne, des petits circuits d'interface « injectent » les signaux modulés sur la ligne électrique. A l'inverse, en mode réception, ces circuits d'interface « extirpent » de la ligne électrique les signaux dont les fréquences sont comprises entre 4,3 et 20,9 M Hz. Le convertisseur transforme ensuite ces signaux en des données Les adaptateurs Homeplug se branchent directement sur les prises électriques (il faut éviter les multiprises). Ils sont reliés aux appareils informatiques par des cordons USB ou Ethernet. numériques qui sont rapidement décodées et décryptées par le transcepteur. Aux côtés de ces éléments fondamentaux, le quartz rythme la modulation haute fréquence, une mémoire Eprom contient les paramètres de configuration, une série de témoins lumineux 16i indique le fonctionnement (erreurs, activité, connexion, alimentation). On trouve enfin un circuit d'interface USB 79 ou Ethernet, suivant le mode de liaison avec l'ordinateur, et, uniquement dans les modèles Ethernet, un transformateur électrique pour alimenter l'adaptateur en énergie. Les modems-routeurs ADSL ou câbles équipés d'une prise Ethernet peuvent se brancher sur un adaptateur Homeplug pour permettre le partage d'un accès Internet à haut débit. Les lampes et les appareils électriques fonctionnent normalement. Les signaux électriques très basse tension transportant les données numériques n'altèrent pas leur fonctionnement. Homeplug, un gage de compatibilité Délivré par le consortium Homeplug Powerline Alliance, le label Homeplug Lat garantit la compatibilité des produits CPL. Même de marques différentes (CMM, Olitec, Oxance, Packard Bell...), les adaptateurs exhibant cette estampille savent communiquer entre eux. Vingt ans déjà Ouverture et fermeture de volets roulants, allumage et extinction de chaudières... les câbles électriques sont utilisés depuis les années 1980 pour transporter des données numériques. Mais les technologies Xio ou Lonworks développées à l'époque pour piloter à distance les équipements domotiques ne permettent de transmettre que des ordres simples. Pas de quoi constituer un réseau informatique. l'Ordinateur individuel - N°157 - Janvier 2004 - Page 79



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 198