L'Ordinateur Individuel n°157 janvier 2004
L'Ordinateur Individuel n°157 janvier 2004
  • Prix facial : 4,25 €

  • Parution : n°157 de janvier 2004

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 251 Mo

  • Dans ce numéro : les 100 meilleurs logiciels gratuits pour Windows.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Tendances L'actualité du monde numérique Le développement du Web passe aussi par EDF L'accès Internet à haut débit par la ligne électrique pourrait réduire la fracture numérique entre la campagne et les grandes villes. Mais pour cela, les pouvoirs publics doivent encore faire sauter quelques verrous. Faire passer l'Internet à haut débit par les lignes électriques plutôt que par les réseaux ADSL ou le câble ! L'idée revient en force. Elle avait suscité beaucoup d'espoirs dans les années quatre-vingt-dix, avant de sombrer dans l'oubli, suite aux Les expériences en Ile-de-France et en Manche sont couronnées de succès  : l'Internet par les lignes électriques est un des axes du développement du haut débit. Rumeurs Des prix cassés chez Wanadoo Le forfait ADSL 1 oz4 kbit/s à 30 € par mois chez Wanadoo pour les abonnés des grandes villes, les autres continuant à payer 8o € mois, selon une tarification à deux vitesses... Information immédiatement démentie par Wanadoo qui devrait néanmoins modifier prochainement ses tarifs... 10 To sur un CD Un scientifique roumain, le Docteur Eugen Pavel, aurait mis au point un Hyper CD-Rom de.1 cm d'épaisseur (contre 1,2 mm pour un banal CD) capable de stocker loTo (10 000 Go !) grâce une technologie de lecture optique tridimensionnelle travaillant sur l'équivalent de i0000 couches. Page i8 - l'Ordinateur individuel - N°157 - Janvier 2004 échecs des premières tentatives effectuées au Royaume-Uni par la compagnie Nortel. Mais depuis quelques mois, des expériences couronnées de succès se déroulent en région parisienne et dans le département de la Manche. Les transmissions de données sur les lignes de courant électrique ne se limiteront bientôt plus à la construction de réseaux locaux à l'aide d'adaptateurs CPL (voir à ce propos notre rubrique Technologie). Expériences concluantes en Ile-de-France En banlieue parisienne, les premiers accès Internet à haut débit par le réseau électrique urbain ont été ouverts à Courbevoie, en avril 2003. Aujourd'hui, deux fournisseurs d'accès, Tele2 et Tiscali, participent à cette opération du Sipperec (Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l'électricité et les réseaux de communication). Au total, environ mille foyers des Hauts-de- Seine surfent avec des débits de I ou 2 Mbits/s. Dans le département de la Manche, les expériences ont démarré l'été dernier à Haye-du-Puits, une commune de 2 000 habitants. Elles se sont étendues en novembre aux banlieues d'Agon-Coutainville et de Cherbourg-Octeville, des villes beaucoup plus importantes. Deux freins au développement commercial des accès Internet à haut débit par CPL ont été récemment desserrés. Depuis cet automne, l'Autorité de régulation des télécommunications délivre sur simple demande (comme pour le Wi-Fi) des licences d'opérateur de transmission de données sur lignes électriques. Et la Commission européenne autorise tacitement les fabricants à démarrer les ventes de produits CPL, sans attendre la publication de la nonne CE relative à ces équipements (prévue pour 2005). En France, il reste cependant à abroger une loi qui interdit aux communes de prendre à leur charge le déploiement d'équipements de télécommunication. Il s'agit là d'une question fondamentale. D'abord, parce que chaque commune est propriétaire des réseaux électriques moyenne et basse tension qui couvre son territoire (même si c'est souvent EDF qui les gère ensuite dans le cadre d'une concession). Ensuite parce que les investissements à consentir sont si importants (environ r 000 € par abonné) qu'aucun opérateur ou fournisseur d'accès ne veut s'y risquer seul. Une nouvelle loi abrogeant cette interdiction devait être présentée au Parlement en décembre. Au mieux, elle entrera en vigueur à la mi-2004. La réduction de la fracture numérique entre les grandes agglomérations, les petites villes et les villages de province attendra donc encore un peu. Le statut de l'électricien public en question Enfin, les opérateurs aimeraient que le sac de noeuds juridique qui entoure la position d'Electricité de France soit dénoué. EDF n'a aujourd'hui pas le droit de s'occuper de transmissions de données au sein de l'Hexagone. Mais les choses sont moins claires pour ses filiales qui gèrent des concessions... et complètement obscures pour le futur EDF privatisé. Partenaire au long cours ou concurrent en puissance ? Chez nos voisins allemands, près de dix mille foyers bénéficieraient déjà d'un accès à Internet par courant porteur en ligne, selon le cabinet d'études BMP TC. Il n'est que temps de s'y mettre ! Eric Larcher www.olnet.com Alain Mangin/DR
III INTERNET Télévision sur ADSL ça démarre avec Free ! pourquoi des centaines de clients du fournisseur d'accès à Internet (FAI) Free ont-ils obtenu une télécommande avec leur Freebox ? Pour qu'ils puissent zapper d'une chaîne de télévision à une autre, pardi ! Dans les grandes villes ouvertes au dégroupage, les abonnés aux services Internet à haut débit de ce FAI (une poignée, en tout cas) reçoivent depuis début décembre un service de télévision par ADSL France Telecom et TPS coiffés au poteau Bien qu'un tantinet laborieuse (lire Vous en parlez, dans Forum), l'ouverture de ce service marque le démarrage en France des services de réception de télévision numérique par la prise du téléphone. Et la filiale du groupe Iliad pourra se vanter d'avoir été la première à fournir ce type de service. L'opérateur historique France Telecom et le bouquet TP S, dont le lancement du service concurrent (voir 1'01 re 155, p.20) est prévu pour la mi-décembre, se sont fait coiffer au poteau, tout comme 9 Telecom qui devrait se jeter dans la bataille au début de Les portables avec appareil photo trop discrets sont interdits en Corée. l'armée 2004, en partenariat avec Canal Plus. Pour profiter de la télévision sur une Freebox, il suffit en principe de brancher un téléviseur sur sa prise Péritel. Parmi la soixantaine de programmes proposés, vingtsix (France 2, France 3, RTL9, etc.) sont compris dans les 29,99 « de l'abonnement au service Free Haut débit. La souscription aux chaînes payantes, proposées à l'unité (entre 0,49 et 0,99 € par mois) ou par bouquet (5,99 € ) , s'effectue en ligne et peut être résiliée à tout moment, un avantage certain par rapport au câble et au satellite. Mais, c'est surtout le service de vidéo à la demande qui devrait faire la différence. Hélas, il ne sera pas ouvert avant plusieurs mois. Il faudra également attendre un peu avant de recevoir les chaînes TF ! et M6. Leurs opérateurs boudent la télévision sur ADSL de Free. Par égard pour TPS, dont Une femme qui prend avec son mobile des photos de femmes nues dans un sauna, puis les vend sur son site Internet et c'est l'émoi en Corée du Sud ! Pour limiter les problèmes, le gouvernement a donc décidé d'interdire les ventes des mobiles équipés d'appareils photo trop discrets. Là-bas, les téléphones GSM doivent maintenant produire une sonnerie d'au moins 65 décibels (l'équivalent de celle d'un téléphone ils sont actionnaires ? Iliad, propriétaire de Free, aurait porté cette affaire devant le Conseil de la concurrence. Les abonnés ADSL du fournisseur d'accès à Internet en zone dégroupée, qui ne disposent que d'un modem Sagem, pourraient se voir proposer une Freebox en échange au début de l'année 2004. A condition que, d'ici là, Free réussisse à régler les quelques problèmes techniques qu'il a rencontrés lors de l'ouverture de son service ! SM MOBILE Et surtout bouchez-vous les oreilles avant de sourire ! Difficile de faire moins cher ! Pour 29,99 € par mois, les i< freeboxiens » surfent, téléphonent et regardent la télévision—quand ça marche. fixe) lors de chaque prise de vue. Et cette fonction ne peut pas être désactivée. Le constructeur coréen Samsung, l'un des principaux fabricants de mobiles, redoute une chute des ventes. Ce qui ne l'empêche pas d'interdire à ses salariés d'utiliser des mobiles avec appareils photo dans ses usines... par crainte d'espionnage industriel ! Il serait en tout cas étonnant que la nouvelle loi coréenne n'inspire pas d'autres pays. SM Insolites mr. Tombes Finder Implantée au cimetière de Saint- André-La- Roche (Alpes- Maritimes), la borne interactive aide à retrouver les Manhattan d'ULTIMedia tombes. Il suffit de taper le nom du disparu sur son écran tactile pour obtenir un plan détaillé indiquant l'emplacement de la sépulture du défunt. Quand Norton rie se protège trop... Les premiers utilisateurs de Norton AntiVirus 2004 ont eu la surprise de devoir saisir leur code d'activation à chaque démarrage de leur PC. En attendant de réparer ce bug, Symantec leur a conseillé de « ne pas redémarrer leur machine. » Il a reçu une volée de bois vert sur les forums. Un correctif (SymKBFix.exe) a été mis en ligne leier décembre ro dowolo.l.d ergol I CloseII runn.ng pro 2 Chcl, the lollovang its,rsF « Demandez le mot de passe ! L'étude en ligne de la société de conseil NCC Group devrait ChcM Save thls prog donner du grain à moudre aux pirates. Parmi les 15o responsables informatiques interrogés sur leur connaissance en risque informatique, 22 d'entre eux se déclaraient prêts, à la fin du questionnaire, à fournir leur mot de passe d'accès au réseau pour participer à un tirage au sort primé. On croit rêver ! l'Ordinateur individuel - N°157 - Janvier 2004 - Pageiq



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 198