L'Ordinateur Individuel n°157 janvier 2004
L'Ordinateur Individuel n°157 janvier 2004
  • Prix facial : 4,25 €

  • Parution : n°157 de janvier 2004

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 251 Mo

  • Dans ce numéro : les 100 meilleurs logiciels gratuits pour Windows.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
L'événement A mi-chemin entre la future PlayStation 3 et la vénérable PlayStation 2, la PSX de Sony inaugure une nouvelle génération de consoles multifonctions aussi douées pour le jeu que pour la vidéo. Les graveurs de DVD de salon n'ont qu'à bien se tenir ! PlayStation la console mutante V ocre PS2 est vieille. Mais pas encore complètement obsolète, rassurez-vous, car la relève, la fringante PS3, ne débarquera que courant 2005. En attendant, Sony lance au Japon la PSX, une PS2 dopée qui pourrait arriver en France avant la fin avril, selon des sources officieuses. Avec sa dégaine de lecteur de DVD joufflu, la PSX n'impressionne guère par l'audace de son design. Mais sous sa carrosserie immaculée se cachent un disque dur, un graveur de DVD multiformat et un tuner TV analogique pour recevoir aussi bien les chaînes hertziennes que celles diffusées par le câble ou le satellite. Non contente d'être polyvalente, la PSX s'offre le luxe d'être multitâche. On peut ainsi se livrer à des poursuites endiablées avec le jeu Grand Theft Auto, pendant que l'on enregistre Fast and Furious qui passe à la télé. Et graver sur DVD l'intégrale de Deux Flics à Miami, tout en écoutant des M P3 stockés sur le disque dur. Caractéristiques Processeur  : Emotion Engine de Sony, avec circuit graphique intégré Stockage  : disque dur de i6o ou 250 Go, selon le modèle ; lecteur-graveur de DVD 4X multiformat (compatible en écriture avec les DVD-R, DVD+RW et DVD-RW) Connecteurs  : Ethernet, USB 1.1, S/PDIF, S-Vidéo et Memory Stick Dimensions  : 31 x 32 x 8,8cm Prix  : 8o00o yens (620 € ) ou 100 000 yens (775 € ) , tarif de vente au Japon, hors taxe Disponibilité en Europe  : courant 2004 717 7 5, ty 5'IO 3 §lii iiil I iii'SONY En transformant sa console en virtuose du multimédia de salon, Sony frappe un grand coup dans ce milieu encore balbutiant. Sa nouvelle console pourrait bien devenir ce centre de loisirs numériques autour duquel toute la famille prend plaisir à se retrouver. Les prétendants à ce rôle ne manquent pas  : des platines DVD évoluées des géants de l'électronique grand public, tels que Philips, aux PC de salon équipés du Windows Media Center de Microsoft, en passant par les décodeurs universels à la mode Pinnacle. La concurrence s'annonce rude... Les gros atouts de la PSX  : sa compatibilité avec les jeux Play- Station et son prix. Au Japon, la version de base dotée d'un disque dur de r 6o Go s'affiche à 8o 000 yens, soit environ 620 € hors taxe. Avec une TVA de 19,6%, le prix public serait d'environ 840 € . Sachant que l'achat d'une PS2 classique revient à 150 € , et qu'un graveur de DVD à disque dur vaut encore plus de Page 14 - l'Ordinateur individuel - N'157 - Janvier 2004 www.oi net.com Karyn Poupée/DR
800f, l'affaire est tentante. Lors de son lancement en z000, la PS2 avait fait du mal aux ventes de lecteurs de DVD ; manifestement, avec la PSX, Sony se voit bien tailler des croupières aux graveurs de DVD de salon... Télécommande-joystick pour mordus de zapping Autre argument fort de la PSX  : sa simplicité d'emploi. Avec sa télécommande munie d'un joystick, séances de zapping effréné et coupes de séquences vidéo ne posent aucun problème. On accède aux multiples fonctions de l'engin par un élégant et limpide carrousel d'icônes. Et les fonctions les plus utilisées (visualisation d'un diaporama, parcours d'une liste de chansons, enregistrement d'une émission) s'activent facilement avec les fameux boutons (croix, carré...) de la manette de jeu Sony... qu'il faudra récupérer sur sa vielle console ou acheter séparément, car aucune n'est fournie en standard ! L'absence de clavier (également proposé en option) se fait cruellement sentir pour nommer rapidement les fichiers créés. Mais la lacune la plus flagrante de la PSX concerne le Web. Bien que la machine possède une prise réseau pour se connecter à Internet en haut débit, elle affiche dans ce domaine des possibilités riquiqui. Ni mail, ni surf  : pour l'instant, le modèle vendu au Japon permet juste de se connecter au portail de Sony pour consulter le guide électronique des programmes TV, se mesurer à des adversaires dans des parties multijoueurs et télécharger des mises à jour. Sony travaillerait cependant à l'écriture d'un navigateur pouvant être téléchargé plus tard pour les exemplaires qui en seront dépourvus lors de l'achat. En attendant, pour ce qui est d'Intemet, on est encore bien mieux loti avec un mini-PC de salon Le plein de fonctions La PSX a tout de la console de jeux PS2. Mais, en plus, c'est.. un magnétoscope numérique Avec un tuner télé compatible satellite et câble, un confortable disque dur de 16o ou 250 Go suivant le modèle, et une puce d'encodage/décodage MPeg2, voilà la PlayStation transformée en magnétoscope numérique haut de gamme ! Si vous voulez répondre sans courroux à un coup de fil impromptu, la fonction Time Shifting permet d'interrompre la diffusion d'une émission, puis de la reprendre avec un léger différé sans en perdre une miette, le programme s'enregistrant sur le disque dur. Six niveaux de qualité sont proposés pour les enregistrements. Selon le niveau de qualité choisi, il est possible de graver entre 33 heures (qualité DVD) et 204 heures (qualité VHS) de programmes sur le modèle de 16o Go. De quoi voir venir... La PSX intègre un logiciel de montage vidéo basique pour assembler les épisodes d'un feuilleton ou retirer les intermèdes publicitaires émaillant un film enregistré un graveur de DVD Il est loin, le temps des questions existentielles sur le format de DVD enregistrable à choisir ! Sony propose dans sa PSX un graveur multiformat qui fonctionne aussi bien avec les DVD-R que les DVD-RW et les DVD+RW réenregistrables plusieurs fois. Il manque juste qu'avec une PSX ! Autre défaut, sans doute lié aux pressions du studio de cinéma Columbia Tristar, propriété de Sony  : la PSX tourne franchement le dos au format DivX, qu'elle ne sait ni lire, ni enregistrer. Dommage ! Le géant nippon ne s'est pas trop foulé non plus en matière de connecteurs informatiques. La PSX possède un unique port USB Li et un lecteur de cartes mémoire au format Memory Stick. On ne peut récupérer directement des photos numériques qu'à partir des rares appareils compatibles avec ce format de cartes. Et via le port USB, le téléchargement de clichés n'est pos- les compatibilités avec le DVD- Ram, peu répandu en Europe, et le DVD+R. En basse qualité d'enregistrement, jusqu'à 6 heures de programmes peuvent être copiées sur un disque. Le graveur intégré est un modèle 4X  : il faut moins de 3 minutes pour enregistrer une heure de film en qualité VHS. On regrette toutefois que la PSX ne sache pas graver les CD-R, qui restent le support le plus pratique et le plus économique pour archiver des photos numériques. Par ailleurs, si les DVD gravés peuvent être lus correctement sur d'autres platines, il est impossible de retoucher leur contenu ailleurs que sur une PSX. Enfin, il faut savoir que le système d'exploitation empêche de dupliquer les DVD du commerce un juke-box numérique Une PSX à 25oGo peut contenir 4100 heures de MP3  : une vraie collection de disques ! Comme sur l'écran d'un PC avec le logiciel Windows Media Player, on peut afficher sur le téléviseur des formes qui ondulent en fonction du rythme des morceaux. Autre plaisir, la création des listes de lecture de MP3 est très simple. Sony ne renie pas le format Atrack de ses baladeurs MiniDisc  : la PSX sait lire ce type de fichier et dispose d'une interface numérique S/PDIF pour échanger des morceaux avec un baladeur MD. Mais rien ne permet encore de télécharger des morceaux sur Internet, gratuits ou payants. sible qu'à partir d'appareils Sony ! Une limitation un peu raide... Pire encore  : impossible de brancher un caméscope DV, faute de connecteur FireWire. Un tel manque sur une machine qui se veut juke-box numérique, c'est à peine croyable. Sa finition bâclée devrait donc empêcher la PSX de contrecarrer véritablement les ambitions des PC de salon. Mais le ton est donné, et l'on se prend à rêver d'une PS3X comblant ces erreurs de jeunesse. Et là, attention les yeux ! Antoine Besse, avec notre envoyée spéciale au Japon, Karyn Poupée l'Ordinateur individuel - N°157 - Janvier 2004- Page 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 198