L'Ordinateur Individuel n°157 janvier 2004
L'Ordinateur Individuel n°157 janvier 2004
  • Prix facial : 4,25 €

  • Parution : n°157 de janvier 2004

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 251 Mo

  • Dans ce numéro : les 100 meilleurs logiciels gratuits pour Windows.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 126 - 127  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
126 127
Tests comparatifs 4 graveurs de DVD de salon entre 699 et 1299 € nregistrer la télé en numérique Ça y est, les graveurs de DVD de salon sont prêts à prendre la relève des magnétoscopes. Malgré leurs prix encore élevés, ils font le plein de fonctions attirantes et produisent des enregistrements de grande qualité. Les jours du magnétoscope VHS sont comptés. Les enregistreurs de DVD de salon sont prêts à prendre la relève, comme nous avons pu le constater avec les quatre élégants modèles de notre comparatif. Tous intègrent un tuner Pal/Secam, nécessaire pour recevoir et enregistrer les chaînes françaises. Finis les problèmes d'alignement des têtes de lecture  : la qualité des images enregistrées sur DVD est incomparable. Nos tests nous l'ont prouvé  : entre une émission diffusée en direct et son enregistrement sur DVD (ou disque dur interne), il est quasiment impossible de distinguer l'original de la copie ! A condition d'employer la meilleure qualité d'enregistrement 8 heures de vidéo sur un DVD ! C'est l'un des atouts des graveurs de DVD  : on peut moduler la qualité d'enregistrement afin de stocker sur un seul disque de 4,3 Go à 8 heures de vidéo selon les modèles, alors que les magnétoscopes VHS se limitent généralement à deux vitesses. Sans surprise, les enregistrements à fort taux de compression (6 à 8 heures sur un DVD) produisent une image dégradée, floue et aux multiples pixélisations ; une version numérique du « bruit vidéo » qui dégrade les images sur les enregistrements VHS. Certains modèles (trois sur les quatre de notre sélection) sont aussi équipés en standard d'une prise FireWire permettant de brancher un caméscope numérique et de transférer des vidéos personnelles directement sur DVD. Mais pour prendre place dans nos livings, ces enregistreurs de DVD de salon doivent adoucir leur prix. C'est là leur principal défaut  : vendus zoo à r3oo € , ils sont encore bien chers... Christophe Gauthier Le choix de DVR-5100H PIONEER DVD ou disque dur, au choix Seul modèle à disque dur interne de notre sélection, ce graveur offre une grande souplesse d'emploi. Plus de DVD sous la main ? Les 8o Go du disque accueilleront jusqu'à 102 heures de programmes ! On peut ensuite transférer ces enregistrements sur des galettes pour décharger le disque. Ce graveur permet aussi de regarder un film sur DVD tout en stockant une émission sur le disque. Il propose une fonction de lecture de poursuite, version maison du « time shifting »  : tout en gravant un programme, on peut revenir au début de l'enregistrement, interrompre la lecture, faire un ralenti sur une action ou une scène... Les enregistrements sur DVD sont réalisés sur des DVD-R et -RW, que le DVR-51ooH devra initialiser. Deux modes sont proposés  : le Video Mode (lisible sur PC), et le VR Mode, pour monter directement sur DVD-RW. Sur PC, le VR Mode n'est pris en charge que par certains logiciels spécialisés, comme WinDVD Creator 2 Platinum d'Intervideo. Chaque DVD peut stocker de 1 à 6 heures de vidéo selon quatre modes d'enregistrement. Des fonctions de montage pilotées à la télécommande permettent de supprimer des séquences enregistrées sur DVD-RW ou sur le disque. On peut créer des chapitres, comme sur un DVD du commerce. Le tout au sein d'une interface agréable. Toutefois, le résultat manque parfois de précision  : le DVR-51ooH tend à rogner les débuts de courtes séquences. La richesse des fonctions de ce modèle (qui lit aussi les MP3, WMA et photos JPeg) se paie au prix fort  : 1299E ! Formats des disques  : DVD-R/RW Modes d'enregistrement  : Fine (1 h par disque), SP (2 h), LP (4 h), EP (6 h) Types d'enregistrement différé  : programmation manuelle, ShowView. Autres formats lus  : MP3, WMA, JPeg. Entrées  : t Péritel, 1 S-Vidéo, 1 RCA composite ; 2 RCA audio (stéréo) ; 1 FireWire. Sorties  : 1 Pédtel, 1 S-Vidéo, 1 RCA composite ; 2 RCA audio (stéréo), 1 audionumérique (optique). Dimensions  : 42 x 6,9 x 34,1 cm. > Disque dur de 8o Go > Fonctions de montage vidéo > Lecture différée d'un programme en cours d'enregistrement > Compatible MP3, WMA et JPeg amui > Prix élevé > Manque de précision des montages > Initialisation des DVD vierges 1 299 euros Page 126 - l'Ordinateur individuel - N"157 - Janvier 2004 www.oinet.com 5
RDR GX7 SONY Un enregistreur multiformat Aussi cher que le Pioneer, ce Sony est le seul modèle multiformat de notre sélection  : il enregistre les DVD+R/RW comme les DVD- R/RW. A première vue, un casse-tête en moins pour.l'utilisateur perdu dans le maquis des formats de disque. On peut profiter des atouts des deux formats  : les DVD+R/RW sont exploitables sans initialisation, les DVD-RW en mode VR conviennent pour le montage vidéo. Hélas, cette pluralité ajoute de la complexité. Ainsi, le manuel d'emploi ne parvient pas à clarifier les fonctions de montage disponibles selon le type de disque possédé. Cette difficulté contraste avec la facilité de prise en main du graveur. Chaque DVD enregistré se voit doté d'un menu indiquant les programmes stockés et leur durée. Interface du lecteur et télécommande sont d'une simplicité exemplaire, malgré l'absence de touche ShowView pour faciliter la programmation d'un enregistrement. Nous avons aussi noté un manque de réactivité des fonctions d'avance et de retour rapide. Ce graveur est incapable de lire des MP3 et d'afficher des photos, contrairement à des lecteurs de DVD à moins de 100 € . DVDR80 PHILIPS Des menus peu compréhensibles omment règle-t-on VIP les chaînes ? Comment efface-t-on un DVD+RW ? Comment indexe-t-on une vidéo ? Ces questions, il n'y a qu'avec ce graveur Philips que nous nous les sommes posées ! Mieux vaut conserver le mode d'emploi de l'appareil à portée de main, car l'interface de cet enregistreur n'est pas du tout conviviale. Et la télécommande est, elle aussi, bien déroutante ! Heureusement, la documentation papier est Formats des disques  : DVD+R/RW, DVD-R/RW. Modes d'enregistrement  : HQ (1 h par disque), HSP (i h3o), SP (a h), LP (3 h), EP (4 h), SLP (6 h). Types d'enregistrement différé  : programmation manuelle, ShowView Autre format lu  : aucun. Entrées  : 1 Péritel, 2 S-Vidéo, 2 RCA composite ; 2 X 2 RCA audio (stéréo), 1 FireWire. Sorties  : i Péritel, 1 S-Vidéo, 1 RCA composite, 3 RCA vidéo RVB ; 2 RCA stéréo, 2 audionumériques RCA, 1 optique). Dimensions  : 43 x 8,9 x 38,1 cm. > Modèle multiformat > Télécommande simple à utiliser > Menu ajouté à chaque DVD enregistré > Prix élevé > Pas de lecture des MP3 et des JPeg > Manuel complet mais complexe 1299 euros bien réalisée  : on est accompagné par un petit personnage qui répond aux questions et livre des astuces pour bien profiter du DVDR80. Ce graveur propose sept modes d'enregistrement afin de stocker delà 8 heures de programmes sur un DVD. Il est doté d'un guide des programmes, le Guide Plus, qui présente les programmes sous forme de frise chronologique. Il est possible de sélectionner une émission et de prévoir son SCENIUM DTH-8000E THOMSON La simplicité d'abord A 699 € , cet enregistreur est le moins cher de notre sélection et l'un des plus simples à manipuler  : menus clairs, informatifs, sans fioritures. Ainsi, à l'inverse des trois autres appareils, les six niveaux de qualité d'enregistrement sont simplement qualifiés, de « meilleure » (i h par DVD), à « basse » (8h par DVD). Comme Philips, Thomson a implanté dans son graveur de salon un gestionnaire de disques (qui stocke des informations sur le contenu de 200 DVD) ainsi qu'un guide de programmes, baptisé NaviClick. Celui-ci permet de programmer un enregistrement. En l'absence de système ShowView, il est bien pratique. Par ailleurs, le DTH- 8000 E est le seul modèle de notre sélection dépourvu de connecteur FireWire. Pour récupérer des séquences d'un caméscope, il faudra donc se contenter de l'analogique, en passant par les traditionnelles entrées S-Vidéo et RCA composite. En revanche, cet enregistreur est équipé d'un port USB permettant de connecter un lecteur de cartes mémoire (en option, 49 € ) ou de transférer des photos sur DVD. Un plus bien sympathique ! enregistrement, en validant sur la télécommande. Mais ce guide se limite aux chaînes hertziennes  : aucune information n'est disponible pour les programmes du câble et du satellite. Le DVDR8o est muni d'un gestionnaire de disques capable d'indexer les enregistrements de 9 000 DVD+R et DVD+RW différents. Enfin, il permet d'écouter des MP3 mais pas de regarder des photos. CARACT RISTIQUES Formats des disques  : DVD+R/RW. Modes d'enregistrement  : 6 niveaux, de « meilleure » à « basse ». Types d'enregistrement différé  : programmation manuelle, guide de programmes NaviClick. Autres formats lus  : MP3 J Peg. Entrées  : i Péritel, 1 S-Vidéo, 1 RCA composite ; 2 RCA audio (stéréo), 1 USB 2.0. Sorties  : 1 Péritel, 1 S-Vidéo, 1 RCA composite ; 2 RCA audio (stéréo), 2 audionumériques (1 RCA, 1 optique). Dimensions  : 43 x 7,6 x 37cm. > Menus simples et clairs > Gestionnaire de disques > Compatible MP3 et JPeg > Prise USB 2.0 en façade 1 > Pas de prise FireWire > Pas de ShowView > Guide de programmes incomplet 699 euros Il Fe rer, 77717...1111. Formats des disques  : DVD+R/RW Modes d'enregisbemnt  : 7 niveaux, Mi (1 h par disque) à M8 (8 h par disque). Types d'enregistrement différé  : programmation manuelle, ShowView, guide des programmes Autre format lu  : MP3. Entrées  : 1 Péritel, 1 S-Vidéo,1 RCA composite ; 2 RCA audio (stéréo), 1 FireWire. Sorties  : 1 Péritel, I S-Vidéo, 1 RCA composite, 3 RCA vidéo RVB ; 2 RCA audio (stéréo), 2 audionumériques RCA, 1 optique) Dimensions  : 43,5 x 7,6 x 33,5 cm. > Guide des programmes Guide Plus > Mode d'emploi bien réalisé. > Gestionnaire de disques > Lecture des MP3 > Interface peu claire ln" > Télécommande confuse > Pas d'affichage des phot) "Inie 799 euros



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 198