L'Ordinateur Individuel n°157 janvier 2004
L'Ordinateur Individuel n°157 janvier 2004
  • Prix facial : 4,25 €

  • Parution : n°157 de janvier 2004

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 251 Mo

  • Dans ce numéro : les 100 meilleurs logiciels gratuits pour Windows.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 104 - 105  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
104 105
j LES COULISSES DU PLUS GRAND PAQUEBOT DU MONDE embarquée sur le Bien qu'il s'inspire des formes élégantes et élancées des navires conçus durant l'âge d'or des croisières transatlantiques, le Queen Mary 2 renferme un équipement informatique ultramoderne. Page 104 - l'Ordinateur individuel - N°157 - Janvier 7r,-,1 www.oinet.crun
Naissance lm d'un géant Nous avons visité le Queen Mary 2 pendant sa Construction. Théâtre de 10O0 places, trois restaurants, dont le plus vaste, le Britania, peut accueillir 345 clients  : tout est prévu pour le confort des passagers. Pour une croisière d'une semaine, il faudra débourser 1200£ pour une simple cabine intérieure et plus de 5000£ pour une suite. De quoi rentabiliser la construction, qui a coûté environ 540 millions d'euros. Le 12 janvier 2004 s'élancera sur l'Atlantique le plus grand navire jamais conçu. Le Queen Mary 2, fabriqué par les Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire, pour la société anglaise Cunard, renoue avec la tradition des liners, ces luxueux paquebots qui effectuaient la traversée entre le Vieux et le Nouveau Continent. Avec ses 345 m de long et ses 150 000 tonneaux, il surpasse de 25 m le Queen Elisabeth 2, le dernier grand transatlantique construit en 1969, et son tonnage est quasiment deux fois plus important. L'imposant paquebot mesure 4i m de large pour 72 m de haut, dont 62 émergés. Autant qu'un immeuble de 23 étages ! t Le Queen Mary 2 a été conçu pour transporter ses 2 600 passagers et ses i 25o membres d'équipage dans les meilleures conditions de confort et de sécurité. Le navire intègre des dizaines de systèmes autonomes et redondants capables de réagir automatiquement en cas d'incident grave, tel qu'une voie d'eau ou un incendie. En rythme de croisière, le pilote automatique gère la navigation, comme sur un avion de ligne. Après que l'officier de navigation a indiqué à l'ordinateur la route, le jour et l'heure d'arrivée souhaités, celui-ci calcule le cap, la vitesse et adapte le comportement du navire aux conditions météorologiques et à l'état de la mer, toujours sous le contrôle de l'officier de navigation. Le Queen Mary 2 dispose d'un système de positionnement dynamique (DPS, Dynamic Positioning System) qui lui permet de « stationner » en pleine mer sans jeter l'ancre, y compris par forte houle. Le DPS utilise les données fournies par le GPS (Global Positioning System) pour contrôler la position du navire. Les cabines des passagers n'ont pas été oubliées. Elles disposent toutes d'un équipement informatique, pour prendre rendez- vous dans le centre de thalassothérapie ou chez le coiffeur, réserver une table au restaurant ou une excursion, et d'un système de télévision à la demande. Sécurité, confort, luxe, modernité... le Queen Mary 2 n'a pas fini de faire rêver les amoureux de la mer. Capable d'atteindre 29,35 noeuds (54,3 km/h), ce géant ne devrait pourtant pas, selon la Cunard, concourir pour le Ruban bleu, la distinction décernée au paquebot le plus rapide pour la traversée de l'Atlantique. Philippe Fontaine Me, IMI> Page 105 - l'Ordinateur individuel - N°157 - Janvier 2004



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 157 janvier 2004 Page 198