L'Ordinateur Individuel n°141 jui/aoû 2002
L'Ordinateur Individuel n°141 jui/aoû 2002
  • Prix facial : 4,20 €

  • Parution : n°141 de jui/aoû 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 224

  • Taille du fichier PDF : 441 Mo

  • Dans ce numéro : spécial futur... vos 20 prochaines années high-tech.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
r S o écial futur Six technologies qui peuvent tout changer L'accès à Internet sans fil et ultra-rapide Ce sera une révolution aussi importante que l'avènement du téléphone mobile. Quand on pourra surfer sur Internet n'importe où, à l'aide d'un terminal de poche, beaucoup de choses deviendront possibles... L'objectif  : un Web instantané et omniprésent Aujourd'hui, il faut plusieurs dizaines de secondes pour télécharger une photo sur un organiseur relié à Internet via un téléphone GSM. A l'avenir, de tels téléchargements, y compris d'un flux vidéo, seront presque instantanés. Pour relever ce défi, opérateurs de téléphonie et constructeurs préparent l'UMTS (Universal Mobile Telecommunications System), un standard de téléphonie mobile plus rapide que nos actuels GSM et GPRS. Ils développent aussi des réseaux locaux sans fil permettant de relier des ordinateurs entre eux, ou de leur faire partager une connexion Internet. Objectif  : augmenter les débits des communications sans fil, en renforcer la sécurité et faire communiquer les différents réseaux sans fil (réseaux locaux, téléphoniques, Bluetooth...). Les applications  : on commence à peine à les imaginer... En balade dans les rues, dans un parc, à la terrasse d'un café, partout vous pourrez surfer sur le Web à partir de votre téléphoneorganiseur ou de votre ordinateur portable. L'appareil détectera dans le voisinage la présence d'un réseau sans fil vous ouvrant un accès Internet ultrarapide, gratuit ou payant selon les cas. L'émission et la réception de photos, vidéos, morceaux de musique et autres gros fichiers seront pratiquement instantanées. L'obstacle  : plusieurs mormes sont en conflit Aujourd'hui, quelques antennes au standard Wi-fi (aussi appelé 802.11b) permettent déjà de surfer sans fil avec un ordinateur portable dans un aéroport, une gare ou un café. Les débits atteignent 10 Mbit/s, soit un accès vingt fois plus rapide que par 1'ADSL ou le câble. Or le débit chute souvent dès que l'on s'éloigne de quelques dizaines de mètres de l'antenne. L'augmentation du nombre de personnes connectées ou la présence d'obstacles, tels qu'un mur de béton, réduisent aussi le débit, d'où la nécessité de l'augmenter à la source. France Télécom et Ericsson développent actuellement des équipements de réseau qui atteignent un débit de 54 Mbit/s grâce aux nouveaux protocoles de communication sans fil 802.1 la et HyperLan2. De quoi surfer confortablement, à condition de se trouver dans un périmètre d'une centaine de mètres autour d'une borne. Ces équipements devraient être commercialisés dans les prochains mois. Cependant, les technologies 802.11.a et HyperLan2 sont concurrentes. Laquelle dominera ? « Leurs débits sont équivalents. Mais HyperLan2 garantit une meilleure qualité de service », estime Alain Fouquet, directeur des services mobiles chez France Telecom. En effet, COMMe l'imagine ici EriCSS011, d'ici à dix ans, on pourra surfer sur Internet au beau milieu d'une balade à vélo, sur un terminal à peine plus gros qu'une montre... grâce à des dispositifs de contrôle sur la transmission des paquets de données, HyperLan2 permettra d'éviter le ralentissement de la connexion lorsque l'utilisateur passera d'une antenne à une autre. Ce protocole intégrera par ailleurs des fonctions spécifiques pour le cryptage des données. Un atout important, car l'absence de câble favorise les risques d'intrusion. Enfin, les futurs modèles de téléphones, organiseurs et ordinateurs portables devront être à la fois compatibles avec ces réseaux sans fil locaux et avec le standard de téléphonie mobile UMTS. Ainsi, un appareil connecté pourra basculer instantanément d'un réseau local www.oinet.com l'Ordinateur individuel - 96 - N°141 - Juillet-août 2002 à l'UMTS. Les premiers services exploitant cette norme offriront, dès 2004, des débits d'environ 150 kbit/s, soit cinq fois plus que celui offert par le standard actuel, le GPRS. A terme, le débit de l'UMTS devrait atteindre 2 Mbit/s. Calendrier Arrivée des réseaux sans fil 802.11a (54 Mbit/s). Equipements sans fil compatibles avec le standard HyperLan2. Déploiement de l'UMTS en France.+ Communication entre les appareils UMTS et les appareils sans fil. L'UMTS atteindra un débit de 2 Mbit/s.
Six technologies qui peuvent tout changer L'ordinateur démultiplié grâce au poste à poste Si ce rêve fou prend corps, vous disposerez demain d'un espace de stockage presque infini. La puissance de votre ordinateur sera décuplée. Aucune recherche sur le Web ne restera sans réponse... L'objectif  : remplacer l'ordinateur par Internet Permettre à des ordinateurs de communiquer entre eux, sans passer par un serveur, afin de partager leurs ressources  : telle est la recette du poste à poste. Popularisé par les logiciels de partage de fichiers MP3 comme Audiogalaxy, ce mode d'échange de données passe par Internet ou un réseau d'entreprise. Il permet de mutualiser l'espace de stockage disponible sur chacun des PC, pour créer de gigantesques disques durs virtuels et tirer parti de toute la puissance de calcul inutilisée. Lorsque vous tapez un texte ou consultez vos mails, par exemple, vous n'exploitez même pas un dixième de la puissance de votre processeur. Pendant ce temps, votre machine pourrait se rendre utile à d'autres. Autre intérêt  : optimiser les échanges entre les ordinateurs reliés à Internet. Ainsi, les moteurs de recherche du futur exploiteront les données des PC les plus proches du vôtre, ou les réponses des internautes correspondant à vos requêtes. Les applications  : calculs herculéens, mémoire à gogo... Vous bouclez le montage vidéo d'un petit film tourné lors de votre dernier voyage. Amateur d'effets spéciaux, vous avez ajouté un ralenti et incrusté des images de synthèse très gourmandes en calculs. Aujourd'hui, il faut plus d'une heure à votre PC pour effectuer ces opérations. Demain, relayés par les processeurs d'autres ordinateurs connectés à Internet, ces calculs ne prendront que quelques minutes. Si votre disque dur est plein, vous pourrez également stocker en ligne vos fichiers sous la forme de milliers de fragments cryptés et répartis sur toute la planète. John D. Kubiatowicz, responsable du projet Oceanstore à l'université de Berkeley, en Californie. Pour les chercheurs du Whitehead Instltute, au MIT, le poste à poste offre une puissance de calcul inespérée pour analyser le génome humain. L'obstacle  : la sécurité Lancé par l'université de Berkeley, le projet Oceanstore vise la création d'un espace de stockage gigantesque, qui relierait les disques durs de tous les PC de la planète. Le projet Farsite de Microsoft propose une conception nouvelle des réseaux d'entreprise  : les fichiers partagés seraient répartis sur différents PC, et non pas centralisés sur un serveur unique. Avec le projet World Wide Lexicon, le programmeur américain Brian McConnell veut créer un réseau de traducteurs bénévoles sur Internet. Principal obstacle  : le poste à poste fait communiquer votre PC avec d'autres machines, et leur ouvre l'accès à votre disque dur. De quoi favoriser la diffusion de virus et les risques d'intrusion. Autre problème  : il faut accélérer les échanges de fichiers entre les postes du réseau. Pour cela, il faudrait disposer de modems haut débit qui aient la même vitesse en émission et en réception. Reste enfm à revoir l'acheminement des informations à travers le réseau. De façon à rapatrier en priorité les données depuis les PC les plus proches géographiquement de celui qui aura lancé une requête. Calendrier Des centaines de projets exploiteront des logiciels de calcul distribué installés sur votre PC. Vous consulterez ou stockerez des milliards de fichiers personnels sur les disques durs partagés du monde entier. Les moteurs de recherche poste à poste trouveront, sur les PC situés à proximité du vôtre, les informations demandées. l'Ordinateur individuel - 97 -N°141-Juillet-août 2002 www.01net.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 224