L'Ordinateur Individuel n°141 jui/aoû 2002
L'Ordinateur Individuel n°141 jui/aoû 2002
  • Prix facial : 4,20 €

  • Parution : n°141 de jui/aoû 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 224

  • Taille du fichier PDF : 441 Mo

  • Dans ce numéro : spécial futur... vos 20 prochaines années high-tech.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
Magazine Vie quotidienne Comme 600000 Français, partez en chasse sur Internet Sites de rencontres ça marche ! Le célibat vous pèse ? Pourquoi ne pas tenter l'aventure sur le Web ? Entre les sites de rencontres et les forums de discussion, le choix est vaste pour se faire des amis... et plus si affinités. ivorcée, 40 ans, cadre, jolie femme pleine d'optimisme, souhaite s'investir dans une relation sérieuse, sincère et durable ». « Divorcé, 46 ans, je vis avec ma petite fille. Je suis à la recherche d'une femme franche, sérieuse, qui souhaite construire une vie dans le bonheur » Les auteurs de ces deux annonces, parues sur le site AOL Contacts, dialogueront-ils un jour ? Ils font partie de ces 600000 Fiançais qui ont décidé de chercher l'âme soeur sur Internet. Sur les nombreux sites de rencontre, les annonces s'animent de photos, de messages vocaux, de vidéos. On y navigue comme on feuilletterait le catalogue d'une agence matrimoniale, mais un catalogue très fourni et gratuit. D'après un récent sondage Louis Harris, 46% des Français pensent que ces sites sont un bon moyen de trouver l'homme ou la femme de sa vie. Les messageries instantanées et les innombrables forums de discussion sont également exploités par les esseulés. Une nouvelle forme de jeu amoureux Mais qu'est ce qui fait l'attrait de ces rencontres virtuelles ? « C'est une nouvelle forme de jeu amoureux, explique Christophe, 35 ans, analyste financier à Paris. Une sorte de remise en scène du jeu de l'amour et du hasard  : vous ne savez pas sur qui vous tombez, vous n'avez qu'un pseudo et une petite fiche pour vous faire une idée. » Pour Nathalie, commerçante de 42 ans, ce qui est original, c'est la réhabilitation de l'écrit. « On dit que l'art épistolaire se perd. C'est faux  : lors d'une rencontre sur Internet, l'écrit joue un rôle essentiel, on est d'abord séduit par la magie des mots. » Ce n'est pas un hasard si Bernard et Florence, tout comme Laurent, 37 ans, journaliste « Dans la vie, on tombe amoureux d'un physique. Là, j'ai d'abord craqué pour sa personnalité. » Parce qu'elle en avait assez des aventures sans lendemain, Isabelle a décidé de prendre son destin en main en passant une annonce sur Netclub. Résultat  : 274 réponses en 48 heures, et 4 qui lui semblent intéressantes. Dont celle de Laurent, venu là un peu par hasard. Premiers e-mails anodins, jeu de questionsréponses pendant quelques jours, puis de véritables romans, ceux de leurs vies, chaque soir jusque très tard. Et des coïncidences troublantes  : Laurent et Isabelle réalisent qu'ils habitent à 100 mètres l'un de l'autre, à Montreuil-sous-Bois, en ban- www.oinet.com l'Ordinateur individuel - 56 -N°141 - Juillet-août 2002 Isabelle, 32 ans, graphiste « Au milieu des 274 réponses, celle de Laurent m'a tout de suite tapé dans l'oeil. » lieue parisienne ! Après quelques conversations téléphoniques, ils se rencontrent enfin. Un vrai coup de foudre. Trois mois plus tard, Isabelle a définitivement posé ses valises chez Laurent. Le mariage est prévu pour l'année prochaine, le jour du premier anniversaire de leur rencontre.
Florence, 25 ans, chef de projet marketing « Bernard a refusé de m'envoyer sa photo... J'ai traversé l'Atlantique pour découvrir son visage ! » Prêt à tenter l'expérience ? Consultez les annonces Si vous craignez de laisser des informations personnelles trop précises sur un site de rencontres, sachez que vous n'êtes pas toujours obligé de devenir membre. Certains sites permettent de consulter librement les annonces. Mais il faudra tout de même vous inscrire pour y répondre. Présentez-vous et décrivez votre recherche Dans la majorité des cas, l'inscription est gratuite. On commence toutefois à voir arriver des sites payants... pour les hommes seulement. Un principe censé décourager les (trop nombreux) plaisantins. Chaque site dispose de son propre formulaire pour se décrire, limité à des informations telles que l'âge, le lieu de résidence, l'aspect physique, la situation familiale, le niveau d'études et les loisirs. Vous devrez aussi préciser le type de relation recherchée  : pour la vie ou pour la nuit ? Découvrez les réponses Vous pouvez ensuite consulter les messages reçus dans un espace réservé sur le site. Choisissez dans ce cas l'option Mail d'alerte, qui vous permettra d'être averti dès que vous aurez reçu une nouvelle « proposition » dans votre messagerie. Certains sites proposent également un transfert automatique des réponses sur votre e-mail. Vous pouvez engager la conversation Soit vous continuez à utiliser le site pour répondre, soit vous décidez de communiquer par e-mail ou par téléphone. La suite vous appartient... Mais n'oubliez pas de retirer votre annonce si vous avez trouvé celui ou celle qui vous convient ! Bernard, 43 ans, photographe « Je ne croyais pas qu'une histoire d'amour commencée sur Internet pouvait durer. » Un ami de Bernard est parti au Québec pour des raisons professionnelles. Il y a rencontré Florence et lui a demandé d'envoyer à sa place un mail à son ami Bernard, à Paris, car il était pressé... Ce fut le début d'une correspondance effrénée et pleine d'humour qui a duré plusieurs mois. Une sorte d'amitié amoureuse qui s'est transformée en passion, quand Florence a choisi de venir en France pour rencontrer son internaute préféré. C'était il y a deux ans. Elle n'est repartie que le temps d'aller chercher ses affaires à Montréal. Puis s'est définitivement installée chez Bernard, à Paris. Ils font même des émules  : après avoir échangé des e-mails avec le frère de Florence, la meilleure amie de Bernard est tombée sous le charme. Tous deux vivent maintenant ensemble... au Canada ! Prenez quand même vos précautions Méfiez-vous des rabatteurs vers des sites payants et autres services Audiotel surtaxés. Si une charmante jeune femme vous répond  : « Viens plutôt discuter sur tel site, nous serons plus tranquilles », laissez tomber ! Démasquez les fausses offres. Certains jolis minois ne correspondent à personne  : il y a clairement de fausses fiches et des photos trop belles pour être vraies (parfois celles de mannequins ou d'animatrices télé), afin d'appâter et de faire rêver l'internaute en quête d'une princesse charmante. Restez discret au début. Il est fortement déconseillé de mettre votre numéro de téléphone dans votre annonce, si vous ne voulez pas être harcelé. Organisez-vous pour gérer confortablement les réponses. Les e-mails seront parfois tellement nombreux que vous avez tout intérêt à créer une boîte de réception gratuite pour les recevoir. l'Ordinateur individuel -57 -N°141 -Juillet-août 2002 www.01net.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 224