L'Ordinateur Individuel n°141 jui/aoû 2002
L'Ordinateur Individuel n°141 jui/aoû 2002
  • Prix facial : 4,20 €

  • Parution : n°141 de jui/aoû 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 224

  • Taille du fichier PDF : 441 Mo

  • Dans ce numéro : spécial futur... vos 20 prochaines années high-tech.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Actualités 13=1:=13111 ›Un site de vente de produits high-tech qui collectionne les litiges Les mécontents de Pere-Noel.fr Sur Pere-Noel.fr, de nombreux acheteurs de produits micro n'arrivent pas à se faire livrer. Mais plusieurs fournisseurs ne parviennent pas non plus à se faire payer ! Les procès s'accumulent contre ce site hors normes. Si le propre du commerçant est d'inspirer la confiance, Pere-Noel.fr a un problème. Créé en 1999, ce site de vente en ligne, spécialisé dans les produits informatiques, se distingue par ses prix avantageux. L'année dernière, il se hisse à la deuxième place du Top 10 des « galeries commerciales » selon Netvalue. Mais les plaintes de clients exaspérés s'accumulent. Débités dès la commande, ils patientent de longs mois avant d'être livrés. Leurs réclamations restent sans effet. Frédéric Bodin, de Saint-Lô, a attendu deux mois son appareil photo numérique. Quinze appels téléphoniques plus tard, toujours rien ! Même s'il a fini par obtenir le remboursement et un bon d'achat de 100F (15E), la hot line payante lui a coûté près de 10% de sa commande. Plus inquiétant, des partenaires stratégiques lâchent Pere-Noel.fr. L'assureur Fia-Net, qui garantit les clients d'un millier de sites, a dénoncé son contrat. La Poste aussi, qui a saisi le tribunal pour 170 000 € (1115 127 F) d'impayés. Seules réactions du commerçant  : réclamer un million d'euros à La Poste par voie d'huissier, pour colis perdus. Et attaquer pour diffamation les responsables de defense-consommateur.org, un forum de clients mécontents. Ces derniers viennent d'être condamnés à 80000 € (524766F) de dommages et intérêts. Sollicités à de nombreuses reprises, les responsables de Pere- Noel.fr se sont refusés à toute déclaration. Seymour Dinnematin Avec 01 net Des centaines de clients, exaspérés, alertent la justo Près de 800 plaintes de clients lésés par Pere-Noel.fr ont été transmises à la justice. Deux informations sont en cours, l'une au tribunal de Créteil, l'autre à celui de Saint-Etienne. Une information judiciaire pour escroquerie en bande organisée En juillet 2001, le procureur du parquet économique et financier de Créteil ouvre une information à l'encontre de Pere-Noel.fr, pour « escroquerie en bande organisée ». Elle fait suite à une plainte déposée par plusieurs clients et fournisseurs. Une enquête pour publicité mensongère Deuxième épisode  : la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (la DGCCRF) dresse un procèsverbal pour publicité mensongère. Puis transmet le dossier au procureur de Saint-Etienne. Celuici ordonne une enquête à la brigade financière du SRP.I de Lyon (Service régional de police judiciaire). « Nous sommes dans une affaire très particulière », dit le porte-parole de la DGCCRF. « Le nombre de victimes est très important En sélectionnant les cas qui semblent relever du pénal, nous avons transmis au tribunal 495 plaintes, soit 13,9kg de dossiers ! » Ce que nous avons vu sur place A Saint-Etienne, seul le nom sur la poubelle permet d'identifier l'entrepôt de Pere-Noel.fr. www.Olnet.Com l'Ordinateur individuel - 20 - N°141 -Juillet-août 2002 ›L'UFC-Que choisir partie civile En mai dernier, l'association de consommateurs UFC-Que choisir se porte partie civile dans la plainte en cours au tribunal de Créteil. Le procureur ordonne un complément d'enquête. Le dossier réunit désormais 290 plaignants. « Il ne se passe pas une journée sans qu'un consommateur lésé m'appelle », dit Me Stella Ohayon, l'avocate de l'UFC. Elle distingue trois types de plaintes  : « Les commandes jamais livrées, les commandes incomplètes, et les demandes de remboursement non satisfaites. » La réponse  : plainte pour diffamation Fin mai, Pere-Noel.fr réussit à faire condamner, pour diffamation et injure, le site qui avait réuni les premières protestations  : defenseconsommateur.org. Le tribunal de grande instance de Lyon a infligé à ses deux responsables 80000 € (524766F) de dommages et intérêts. Le site marchand réclamait 304000 € (1994109F), somme jugée « très exagérée » par le tribunal. Et le jugement évoque les « méthodes commerciales contestables » de Pere-Noel.fr. Le siège social de Pere-Noel.fr, dans une rue piétonne de Saint-Etienne  : une boutique fermée depuis l'automne 2001, selon des voisins. Le courrier s'accumule sous la porte. On distingue des avis d'huissiers.
Plusieurs fournisseurs saisissent les tribunaux En trois ans d'existence, Pere-Noel.fr a réussi à se mettre à dos La Poste, plusieurs transporteurs, son assureur, sa banque, le créateur de son site et plusieurs sites partenaires. Beaucoup de ces litiges ont été portés devant les tribunaux. La Poste attaque le site en justice La Poste réclame en justice 170000E (1115127 F) à Pere-Noel.fr, pour frais d'envoi impayés. Et elle a résilié son contrat avec le site. Aujourd'hui, Pere-Noel doit payer ses Colissimo d'avance. Le site a contre-attaqué, en réclamant un million d'euros à La Poste. Motif  : des centaines de colis auraient été perdus. >L'assureur Fia-Net ne le couvre plus Fia-Net a résilié le contrat de Pere-Noel.fr dès 2000. Cette société couvre les clients d'un millier de sites d'e-commerce contre les incidents de livraison. L'interruption a eu lieu « à notre initiative quelques mois après la souscription », dit un porte-parole de Fia-Net Des transporteurs furieux bloquent ses entrepôts En avril dernier, un transporteur livre à la centrale d'achat de Pere-Noel.fr des marchandises à payer « au cul du camion ». Il reçoit un chèque libellé en francs, donc non valide. Il y en a pour 36500 € (239424F). Un mois durant, le site refuse d'échanger le chèque. Il ne cède que lorsque les camions de la Fédération nationale des transports routiers décident de bloquer les entrepôts. Le transporteur a obtenu 1525E (10003F) de dommages et intérêts devant le tribunal de commerce de Saint-Etienne. Le créateur du site va au tribunal pour se faire payer En octobre 2001, Pere-Noel.fr est condamné par le tribunal de commerce de Saint-Etienne à régler 60000 € (393574F) d'impayés à SFI, le concepteur de son site. Cette société a réalisé différentes versions jusqu'en septembre 2001. « A partir du mois de mai », explique Catherine Bocquet, le directeur général, « nous n'avons plus été payés ». L'affaire est en appel. Des partenaires réclament leur dû en justice Plusieurs sites partenaires de Pere-Noel.fr se plaignent eux aussi d'impayés. Le 21 mai dernier, le tribunal de commerce de Saint-Etienne ordonne au site de régler 45700 € (299772 F) dus à l'éditeur du site de loterie Bananalotto. Pour tenter de récupérer 10000 € (65596F), l'éditeur du site marchand ebuyclub a saisi de son côté le tribunal de commerce de Paris. Leur banque les passe au contentieux La Société générale était un fournisseur de la première heure de Pere-Noel.fr. « Nous n'avons plus aucune relation commerciale avec eux », dit un porte-parole. « Nous avons réglé les litiges concernant nos clients, mais il reste une créance litigieuse. » Une action en recouvrement est en cours. séduire convainc Des dirigeants qui se font discrets Sur cette photo prise en 2000, Alexandre Fur, PDG de Pere-Noel.fr (à gauche), avec son frère Grégoire (au centre) et Sébastien Steinmetz, deux autres dirigeants de la société. Aujourd'hui, ils se font discrets. La seule information que nous ayons obtenue du site pour cet article est le communiqué financier de mai  : 22,6 millions d'euros de ventes en 2001, en hausse de 326%, et un résultat à l'équilibre. Mis à l'index par les professionnels La Fédération des entreprises de vente à distance, qui représente 90% de l'activité du secteur, a publiquement condamné Pere-Noel.fr, qui ne fait pas partie de ses adhérents. « Nous souhaitons attirer l'attention des consommateurs intemautes face aux pratiques de Pere-NoeLfr », a-telle écrit dans un communiqué publié en décembre dernier. L'objectif  : « Combattre ceux qui ne partagent pas les règles d'éthique professionnelle. » Et de préciser qu'elle n'avait pas pu « établir un dialogue sur la nécessité d'une déontologie adéquate » avec ce site. Ce que vous pouvez faire Allez voir votre banquier Vous avez commandé chez Pere-Noel ? Votre compte a été débité ? Vous n'arrivez ni à vous faire livrer, ni à vous faire rembourser ? Le plus simple est d'aller voir votre banquier. Même si rien ne l'y oblige, il peut accepter de vous recréditer, puis de se retourner contre le site. Pensez aussi aux cartes de crédit munies d'une assurance livraison  : la carte Blue, d'American Express, ou la BNPNet, de BNP Paribas. Saisissez le tribunal Vous avez réclamé auprès du site par lettre recommandée avec accusé de réception, et vous n'avez pas obtenu satisfaction ? vous pouvez porter plainte auprès du procureur de la République du tribunal de grande instance de Créteil. C'est gratuit. Une lettre en recommandé avec accusé de réception suffit. Si vous êtes prêt à engager des frais d'avocat, le défenseur de l'uFC-que choisir peut accepter de prendre en charge votre affaire à titre individuel. l'Ordinateur individuel-21 -N°141 -Juillet-août 2002 www.01net.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 224