L'Ordinateur Individuel n°141 jui/aoû 2002
L'Ordinateur Individuel n°141 jui/aoû 2002
  • Prix facial : 4,20 €

  • Parution : n°141 de jui/aoû 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 224

  • Taille du fichier PDF : 441 Mo

  • Dans ce numéro : spécial futur... vos 20 prochaines années high-tech.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 190 - 191  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
190 191
Boîte à outils Fichiers Gérer facilement musiques et vidéos >Le problème  : vous voulez écouter des morceaux de musique et regarder des films sur votre PC. >La solution  : utilisez Windows Media Player 7.01, fourni avec Windows. Vous vous servez de votre ordinateur pour écouter des CD-audio, visionner des vidéos, des DVD, regarder des photos. Pour toutes ces utilisations, il est plus pratique de se servir d'un seul logiciel. La version 7.01 de Windows Media Player, ou WMP, de Microsoft, permet en plus de tout cela d'écouter des fichiers MP3 et WMA. Si vous avez Windows Me ou XP, ce logiciel est déjà installé  : vous y accédez par le menu Démarrer/Programmes/Accessoires/Divertissement. Un logiciel libre de droits Si vous avez une version différente de Windows, rapatriez Windows Media Player 7.01, gratuitement, depuis le site de Microsoft (www.microsoft.com/windows/windowsmedia/download/default.asp). Téléchargez et exécutez le fichier MP71.exe. L'installation se fait automatiquement. Dès le premier lancement, Windows Media Player 7.01 analyse le disque dur et y cherche tous les fichiers sons et vidéo. Quand vous utilisez WMP 7.01, ne quittez pas votre connexion au Net. En effet, les onglets Gui- Avec Windows Media Player 7.01 > Étape 1. Jouez un CD-audio A la première utilisation, Windows Media Player classe les fichiers audio qu'il a trouvés sur le disque dur dans le dossier Tout l'audio. Et si le CD-audio contient des données textuelles sur l'artiste et les oeuvres, Windows Media Player les affiche. Les CD-audio que vous avez convertis en MP3 et ceux que vous insérez dans votre PC sont classés dans des dossiers séparés, ces dossiers étant eux-mêmes placés dans le dossier Album. Pour écouter ces disques, sélectionnez le dossier correspondant et, dans la fenêtre de droite, cliquez deux fois sur le numéro de piste à écouter. (Voir écran A) >Étape 2. Élaborez votre liste de lecture Avec les listes de lecture, les playlists, vous pouvez enchaîner la lecture de fichiers sons ou de vidéos dans l'ordre de votre choix. Pour créer une liste, activez l'onglet Bibliothèque Multimédia et cliquez sur [nouvelle sélection]. Donnez-lui un nom, par exemple Mozart, et validez par [ok]. Quand vous voudrez ajouter des éléments à cette liste, il vous suffira de les faire glisser vers le dossier Mozart. Bien entendu, le même morceau de musique peut être placé dans plusieurs listes. Pour jouer les morceaux d'une liste, sélectionnez-la et cliquez deux fois, dans la fenêtre de droite, sur le fichier à jouer. (Voir écran B) >Étape 3. Activez les effets visuels Quand vous écoutez de la musique, Windows Media Player peut afficher toutes sortes d'animations. Pour cela, vous devez activer Lecture en cours, puis, avec les boutons placés en bas à gauche, passer en revue les effets disponibles. Cliquez sur le bouton représentant une étoile pour obtenir un affichage en plein écran. (voir écran C) >Étape 4. Paramétrez la lecture des DVD Si votre PC possède un lecteur de DVD, vous pouvez activer certains paramètres, comme les sous-titres ou la langue à sélectionner automatiquement. Pour cela, déroulez le menu Outils/Options, activez l'onglet DVD, choisissez les options que vous voulez et validez par [ok]. (Voir écran D) T".1 Paramètres de langue Sous-titres Audio Menu  : e E-, DLDBERG VARIATIONS ! Adroite er no ea. Pas de the SIgayilsky_BramsVeen Cons *IO Gen, Aucun Français 0@er:bardas, yeformetrons ?, sta a4.9. ARIA >SPRAY PER An n VARIATION 2 MURRAY REPAHli VARIATION 3 MURRAY FORAHI VARIATION 4 MURRAY etTRAIN VARIATIONS MURRAY PERNil VARIATIONS MURRAY PERAIN VARIATION 7 MURRAY PERAHI VARIATION 8 M_PRAY PERAMI VARIATION 9 MURRAY RERAIII >Dans la fenêtre de droite, les noms des pistes du CD-audio apparaissent si le CD a été reconnu par Windows Media Player. B Leaue‘ Gude 1110 Tan tords MI AefiCe Genre VIdéo sur Tous les caps 111 Mes stilechons al Cie mue Exerter de aélectee a Hom* F'rerp lultv du Tuner ra s ILIZME.F.F3 AuloTt.k 03 no arte io AudroTrack 04 no artist no Maistre& 05 no artkst noh. AudoTrack 06 no este no tale AtalloTract,07 no artist no tale AudloTrak 08 no este no tale SoKIOTrack 09 no artist no titi, Adlemus I AudieTrack 01 no artist no title AuciaTrack 02 ne este no TRI, AuctoTrack 04 no sent no ttle AucheTract OS ne sent no Orle >Un glisser-déplacer suffit pour ajouter des morceaux à une liste de lecture. >Les figures psychédéliques qui apparaissent lors de la lecture d'une plage musicale peuvent être choisies. 1=111111811811111111111111111118I1 OK Annuler Appkguer > L'écran de paramètres du DVD permet de fixer la langue à sélectionner par défaut. www.Olnet.com l'Ordinateur individuel - 188 - N°141-Juillet-août 2002 de multimédia et Tuner radio du logiciel vous donnent accès à une collection de vidéos, par exemple des bandes-annonces de films, ainsi qu'à des chaînes de radio, qu'il est possible d'écouter en direct. Comme avec d'autres lecteurs multimédias, vous avez la possibilité de personnaliser l'interface de Windows Media Player en utilisant des skins. Huit sont fournis avec le programme (accessible par le biais de Sélecteur d'apparence). S'ils ne vous conviennent pas, d'autres sont en téléchargement sur le site de Microsoft. E.O. Nos conseils >ce qu'il vous faut > Un PC sous Windows 95 ou sous une version plus récente, éventuellement un modem et une connexion à Internet  : Windows Media Player est téléchargeable, gratuitement, sur www.microsoft.com/windows/windowsmedia/download/default.asp). Niveau de nom difficulté ra Temps 15 nécessaire minutes >L'astuce > Déroulez Affichage/Outils de lecture et sélectionnez Afficher l'égaliseur et les paramètres. Vous aurez accès à des curseurs qui vous permettront de modifier le son, par exemple pour régler le volume des basses. >A éviter > Pour augmenter le volume, ne passez pas par LectureNolume/Augmenter (ou Baisser), vous risquez de provoquer des distorsions. Utilisez plutôt le bouton de réglage de volume des haut-parleurs.
Avec CryptOnLine Étape 1. Accédez au service de cryptage Connectez-vous au site www.cryptonline.com et cliquez sur le bouton [go]. Dans l'écran qui apparaît, cliquez sur le bouton [parcourir], sélectionnez le fichier d'origine, celui que vous souhaitez crypter (il peut s'agir de n'importe quel type de fichier). Validez par [ok]. Saisissez, dans le champ placé en dessous, la question qui devra être posée à votre correspondant lorsqu'il cherchera à ouvrir votre fichier. Dans le champ Entrez la réponse..., saisissez le mot de passe, puis tapez-le de nouveau dans le champ placé en dessous. Validez par [ok]. (voir écran A) >Étape 2. Retrouvez le fichier crypté CryptOnLine crée alors un nouveau fichier qu'il place dans le même dossier que le fichier d'origine. Le nom de ce nouveau fichier est le nom de l'ancien fichier, auquel est ajoutée l'extension.exe. Ainsi, si votre fichier d'origine se nomme Projet2002.xls, le nouveau fichier se nommera Projet2002.xls.exe. Le fichier d'origine, lui, n'est pas modifié. (Voir écran B) Étape 3. Envoyez votre message Créez alors un nouveau message et joignez-y, en pièce jointe, le fichier Projet2002.xls.exe. Ne saisissez aucune information confidentielle dans le corps du message  : tout doit être dans le fichier crypté. Envoyez votre message sans utiliser les options de cryptage de votre messagerie. (Voir écran c) Étape 4. Communiquez votre mot de passe Votre correspondant aura besoin de votre mot de passe pour lire ce fichier. Donnez-lui cette information par le moyen de votre choix, sauf par e-mail, bien entendu ! >Étape 5 Indiquez à votre correspondant comment lire votre message Votre correspondant, lorsqu'il reçoit votre courrier, doit enregistrer la pièce jointe dans un dossier (menu Fichier/Enregistrer les pièces jointes, avec Outlook), puis cliquer deux fois dessus. Une fois qu'il a saisi le mot de passe, le fichier d'origine (Projet2002.xls, dans notre exemple) est créé, sur son PC, dans le même dossier. (Voir écran D) A Etape 1 - Choisissez le fichier D'\Mes documenteaoret2002 I Etape 2 - Entrez la question à poser  : apez le non du composant que le vous a indiqué Etape 3 - Entrez la réponse à la question (mot de passe):. Etape 4 - Tapez le mg de passe à nouveau 1""1 Paradai>Le formulaire de saisie vous demande de choisir le fichier à crypter, la question à poser au destinataire et le mot de passe qu'il devra saisir. Fichier Edition Affichage FOVIWit OUtlis P4+ Précédente -, Rechercher rCàa Dossiers 2_1 Adresse._A CK11Aes documen Dossiers Çc... 1r-stalle Ma K.poque Mes documents mP3 Sauv5ysC Sync Objet INos proies pax 2002 Xpourcent.xls 15 Ko Ziloraet2002.xls 35 Ko 71 Ka rIlocm.xls 90 Ko al, nrandom.és 47 Kollt rano.xls 15 Ka Feu I> Un fichier, portant le même nom que le fichier d'origine, et doté de l'extension.exe, est ajouté dans le même dossier que ce dernier. IZIErvn !'f oPbons,. C1 eJ Bonjour Vous trouverez ci-ioipt la liste de nos réalisations pour 2002. ordialement promt2002 axe Le fichier crypté doit être envoyé comme pièce jointe à votre destinataire. D l ryptOnLine 0/2 s—, tH trié z Tapez le norn du composant que je vous al indiqué Ficher créé le 7/5/2002 à 11h27 Visitez notre site man.CryptOnLine com Abandon I A propos >Sur le PC du destinataire, une fenêtre de dialogue l'invite à saisir le mot de passe que vous avez choisi. Pratique Mail Envoyer un courrier confidentiel >Le problème  : vous voulez empêcher que votre message soit intercepté et lu par d'autres personnes que son destinataire. >La solution  : utilisez un système de cryptage de fichiers. Comparé au courrier traditionnel, le mail est un moyen de communication plus rapide et plus pratique. En revanche, il offre aussi peu de discrétion qu'une carte postale ! Si vous devez envoyer des documents confidentiels par cette voie, vous pouvez utiliser un système de cryptage qui rend vos courriers illisibles pour qui n'en possède pas la clé. Le plus élémentaire est celui que vous propose un logiciel de compression comme PowerArchiver 2000, téléchargeable gratuitement sur notre site www.telecharger.com. Aucun logiciel à installer Mais, si vous utilisez ce programme pour crypter vos courriers, votre destinataire ne pourra les lire que s'il dispose, également de Power Archiver ou d'un logiciel équivalent. Le cryptage en ligne, que nous vous présentons ici, représente une solution presque sans défaut. Rapide, facile d'utilisation, gratuite, elle ne requiert l'installation d'aucun logiciel sur votre machine ni sur celle de votre destinataire. Sachez toutefois que ces techniques de cryptage n'offrent pas une pro- Boîte à outils tection absolue. Il circule en effet sur Internet des logiciels capables d'ouvrir, avec une efficacité variable selon la protection, des fichiers protégés par un mot de passe. Si la confidentialité des messages est vitale pour vous, vous devez alors utiliser un logiciel de cryptage plus puissant comme PGP (Pretty Good Privacy). Ce dernier, dont une version gratuite est téléchargeable sur le site www.pgpi.org, repose sur un système de cryptage à double clé  : une publique, que vous communiquez à vos destinataires ; une privée, que vous êtes seul à connaître. Mais la sécurité a son prix  : PGP est nettement plus difficile à utiliser que les programmes de cryptage précités. E.O. Nos conseils >Ce qu'Il vous faut > Un PC sous Windows 95, 98, Me, 2000 ou XP ; un modem ; une connexion à Internet et n'importe quel logiciel de messagerie. Niveau de imens difficulté In TempsA.('20 nécessaire ‘") minutes >L'astuce > Lors d'un envoi en nombre, masquez les noms des autres destinataires à chacun d'eux en plaçant ces noms dans le champ Cci du formulaire de création d'un message. Si ce champ n'apparaît pas dans Outlook, déroulez le menu Affichage et cochez la ligne Champ Cci. éviter > Pour cet usage, n'utilisez pas les fonctions Certificats de votre messagerie. Ces derniers n'assurent pas la confidentialité de vos messages, ils authentifient votre signature. l'Ordinateur individuel-189- N°141 - Juillet-août 2002 www.01net.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 224