L'Ordinateur Individuel n°141 jui/aoû 2002
L'Ordinateur Individuel n°141 jui/aoû 2002
  • Prix facial : 4,20 €

  • Parution : n°141 de jui/aoû 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 224

  • Taille du fichier PDF : 441 Mo

  • Dans ce numéro : spécial futur... vos 20 prochaines années high-tech.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 172 - 173  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
172 173
Comment ça marche... Le saviez-vous ? 1 chance sur 1018 Parmi les techniques de biométrie, la reconnaissance de l'iris est la plus fiable. Il y aurait seulement une chance sur 1078 de trouver deux iris identiques. Il faut en appeler à l'astronomie pour se représenter 1078  : c'est à peu près le nombre d'atomes contenus dans cinq milliards de galaxies... Une main  : 9 octets La taille du fichier résultant de l'analyse de l'iris ne pèse que 512 octets. Cette compacité vient de la technique des ondelettes, fonction mathématique décrivant l'évolution d'une variable à plusieurs échelles, comme si l'on observait un relief montagneux depuis différentes altitudes. Les ondelettes sont également utilisées dans la nouvelle norme de compression JPEG 2000. L'analyse de la main requiert 9 à 20 octets, et les empreintes digitales de 192 à 800 octets selon le nombre de minuties pris en compte, chacune occupant 16 octets. Plus encombrante, la reconnaissance du visage nécessite plus de 1000 octets. En 1882, déjà... Alphonse Bertillon, criminologiste français, travaille à la préfecture de police en 1882 quand il met au point un principe de fichage anthropométrique des personnes arrêtées  : photos de face et de profil, indications de la taille, etc. En Grande-Bretagne, un cousin de Darwin, Francis Galton, publie en 1892 un ouvrage sur les empreintes digitales. Après dix ans de recherche, il démontre que celles-ci sont propres à chaque individu et ne dépendent pas de l'appartenance ethnique ou de l'hérédité. L'utilisation des empreintes digitales par la police se vulgarise partout dans le monde. Le visage/minute Si l'on en croit Visionics, un fournisseur américain de systèmes de reconnaissance du visage, il suffirait d'une minute à son équipement pour comparer le visage d'un individu photographié à ceux de 60 millions de personnes préalablement fichées ! Chez IBM, les performances annoncées sont plus modestes  : entre 1 500 et 1 800 comparaisons par minute. Dans les deux cas, ces vitesses sont suffisantes pour effectuer des contrôles rapides dans des lieux publics, comme des aéroports, des salles de jeux ou des manifestations de rue... Aéroports sous haute surveillance Peu visée par le terrorisme international mais lieu privilégié de passage entre l'Europe et l'Amérique du Nord, l'Islande s'est dotée au début de cette année d'un système de reconnaissance des visages, installé dans l'aéroport national de Keflavik. Acheté à la société I> I> capteurs ne se trompent quasiment jamais quand il s'agit de refuser une personne inconnue. Mais, comme ils tolèrent mal la poussière et les doigts sales, ils risqueraient de refuser presque tout le monde dans un atelier de mécanique. Plusieurs critères doivent être pris en compte pour déterminer la meilleure méthode d'identification. Le premier est le taux de rejet, c'est-à-dire la proportion de cas où le système ne pourra pas effectuer la mesure, comme dans le cas d'un doigt graisseux sur un capteur d'empreintes digitales. Jeune ou vieux, l'iris est le même Le deuxième est la probabilité qu'une personne non habilitée obtienne l'autorisation d'entrer. Le troisième est le cas inverse  : une personne habilitée se trouve refoulée. Si l'on considère les deux derniers critères, les deux techniques les plus fiables sont actuellement la reconnaissance de la rétine et celle de l'iris. Le dessin des vaisseaux sanguins de la rétine ou des minuscules muscles de l'iris n'appartient en effet qu'à un seul individu, et diffère même entre ses deux yeux. De plus, sauf traumatisme gravissime atteignant un oeil, l'iris et, dans une moindre mesure, la rétine (qui peut subir quelques altérations avec le vieillissement) sont à l'abri des incidents de la vie laissant des cicatrices. Mais d'autres conditions entrent en jeu. Pour reconnaître son iris, il faut que la personne ne soit pas placée à plus d'une quarantaine de centimètres de la caméra. Les conditions d'éclairage doivent américaine Visionics, Face It travaille suffisamment vite pour scruter tous les passagers se préparant à embarquer, et pour comparer leurs visages à ceux des individus recherchés dont les traits ont été enregistrés. Mais le système n'a pas Les passagers du principal aéroport encore fait ses preuves. Islandais sont filmés au moment d'embarquer. être suffisantes. La reconnaissance de la rétine exige que la personne colle son oeil contre un instrument digne du cabinet d'un ophtalmologiste. Cette méthode, bien qu'inoffensive, n'est pas très appréciée des utilisateurs. A observer ces méthodes de plus près, on constate des différences notables entre les appareils. Par exemple, certains capteurs d'empreintes digitales peuvent détecter le battement sanguin pour distinguer un vrai doigt d'un moulage ou d'un doigt... coupé. Une analyse de l'iris peut être trompée par une photographie, sauf si l'appareil de mesure envoie un bref éclair lumineux pour vérifier le réflexe de fermeture de la pupille. La reconnaissance du visage est probablement la méthode qui met en oeuvre les techniques les plus variées. Dans le cas le plus simple, quelques mesures seulement sont retenues  : distance entre les deux yeux, entre les narines, entre les yeux et la bouche, etc. Défense de sourire ! Mais cette méthode peut être mise en défaut par un simple sourire ou une grimace. La technique la plus employée mesure un nombre plus grand de paramètres, jusqu'à une quarantaine, et utilise un algorithme subtil pour comparer le visage à ceux de la base de données. Si, par exemple, les commissures des lèvres sont plus hautes, on doit s'attendre à ce que la bouche soit plus arrondie. Une autre technique a été brevetée par le Massachusetts Institute ofTechnology, utilisant une série d'images bidimensionnelles en noir et blanc prises avec des www.Olnet.com l'Ordinateur individuel-170-/1°141 - Juillet-août 2002 contrastes différents, chacune mettant en évidence des caractéristiques particulières. Une troisième méthode, encore expérimentale, fait appel à des réseaux neuronaux. Plusieurs de ces techniques concurrentes coexisteront à l'avenir mais, sur nos PC, ce sont les plus simples qui ont le maximum de chances de se répandre. Pour l'instant, les empreintes digitales, avec leurs capteurs miniatures, tiennent la meilleure place. Mais la reconnaissance du visage et celle de la voix n'imposent, elles, que des périphériques déjà existants  : une webcam ou un microphone. Sony équipe déjà certains de ses portables VAIO avec un système de reconnaissance de visage. A coup sûr, les PC de la prochaine décennie n'obéiront qu'à nous... Jean-Luc Goudet Pour en savoir plus techniquesd » ponibles biometrie.online.fr La société Zalix www.zalix.fr des techniques www.iris-scan.com, www.voice-scan.com, www.facial-scan.com, www.retina-scan.com, www.finger-scan.com Sur les produits du marché Annuaire et moteur de recherche anglophone  : www.biometricscatalog.org Société américaine IBG, International Biometric Group  : www.biometricgroup.com Biometric Consortium, Etats-Unis  : www.biometrics.org
LA QUALITE DE NOS SERVICES EST CERTIFIEE PAR PLUS DE 30 000 CLIENTS SATISFAITS amene NOMS DE DOMAINE EMAILS HEBERGEMENT E-COMMERCE SERVEURS DEDIES NOS CLIENTS SONT SACRES ! 20 000 SITES HEBERGES. 50 000 DOMAINES GERES. PLUS DE 30 000 UTILISATEURS SATISFAITS me » Enregistrez, transférez et renouvelez vos noms de domaine PACK WEB NOM.com,.net,.org,.info,.biz pour 1 € -c. TRAFIC ILLIMITE HEBERGE A PARIS SATISFAIT OU REMBOURSE DISPONIBILITE 99,9% SUPPORT TECHNIQUE 7/7 CARACTERISTIQUES COMMUNES POUR LE PACK WEB PRO ET PREMIUM VOTRE NOM DE DOMAINE.COM, MET,.ORG Frais intemic inclus E-MAILS PERSONNALISES I 10 Comptes POP (avec alias illimités) 1 Redireclion automatique par e-mail ou pour tous vos e-mails I Répondeur automatique 1 Liste de diffusion (mailing-list) e Accès webmail VOTRE SITE WEB DYNAMIQUE 100 Mo hébergé à Pahs sur des serveurs Sun Cobalt Raq 4 Trafic illimité I Répertoire CGI privé I Extension SSI & Frontpage 1 10 Accès FTP privés 1 Base de données MySOL 3.23 1 Langage de scripts Peri 5.0, PHP4 1 Statistiques détaillées & Monitoring 1 Administration simplifiée en ligne LES OPTIONS POUR TOUS LES PACKS NETWORK SOLUTIONS'ee 3.81E H,'MOIS 1 RESERVATION DE DOMAINES MULTILINGUE:.1E WORM 1,8E:.0,50 HTI MOISI TARIFS DEGRESSIFS  : 3 ANS (-10%), 5 ANS (-15%), 10 ANS (-20%) A VeriSign compèny 110 COMPTES POP o 1,82 E HT MOIS (100 POP max.) 1 100 Mo  : 3,65 E HT/MOIS (1 Go max.) 1 INSTALLATION CYBERPLUS, E- TRANSACTIONS, SOGENACTIF, MERCANET  : Premier Gad Partner 150 HT (hors api) 1 CERTIFICAT SSL, CYBERMUT, PAYBOX  : 380 E (Installation. licence) 1 "E COMMERCE" I GESTION DE CADDIE)  : 15 € HT,NOIS 1 REFERENCEMENT  : 50 E HT ES 1T CD 7K DE "JOLIS CONSULTER HT/mois tout compris Service commercial du lundi au vendredi de 9h30 à 18h30 0825 28 0825 0,15 TTC/mn depuis la France VOTRE NOM.COM,.NET,.ORG,.INFO,.BIZ REDIRECTION EMAILS REDIRECTION WEB TRANSPARENTE PARAMETRAGE DE VOS META-TAGS SERVICE DNS OFFERT  : VOTRE SITE WEB 10 PAGES (10 Mo) + ASSISTANT DE CREATION DE SITE WEB FRAIS INTERNIC ET MISE EN SERVICE INCLUS VOTRE NOM.COM,.NET,.ORG,.INFO,.BIZ REDIRECTION WEB TRANSPARENTE PARAMETRAGE DE VOS META-TAGS SERVICE DNS 10 ADRESSES EMAILS (POP) ALIAS ILLIMITES, REDIRECTIONS, REPONDEURS... OFFERT  : VOTRE SITE WEB 10 PAGES (10 Mo) + ASSISTANT DE CREATION DE SITE WEB PACK WEB PRO 7,5 € VOTRE NOM.COM,.NET,.ORG,.INFO,.BIZ 10 ADRESSES EMAILS (POP) ALIAS ILLIMITES, REDIRECTIONS, REPONDEURS... VOTRE SITE DYNAMIQUE 100 Mo, PHP4/MySQL TRAFIC ILLIMITE Créez votre site web professionnel en quelques heures sans aucune connaissance en programmation avec le logiciel amen web studio pour 15 € ""ms VOTRE NOM.COM,.NET,.ORG, INFO,.BIZ 10 ADRESSES EMAILS (POP) ALIAS ILLIMITES, REDIRECTIONS, REPONDEURS... VOTRE SITE DYNAMIQUE 100 Mo PHP 4/MySOL ET ASP/ACCESS SUR DISQUES REDONDANTS TRAFIC ILLIMITE Créez et administrez votre boutique en ligne en intégrant toutes les fonctions de commerce électronique avec PorderBoutique à partir de 38 « HTIWOISC,nerale, de'ven..- Su  : wurni anlen.ft. Prix Ffrt. 01i0652910 mur un paiement annuel. modfiabe sws préavis. Pad< Wel Nom 12 € tirian soit 14,:35 E TTC. Pad., N.ek, edress HTlan Soit 28,70 € TTC. Pack Ni,rb Pro.30EHT an suit 107.04E TTC. Punk web Premium 190E ssr 215 28 f TTC REVENDEURS Rendee.vous sur http://revendeur. amen.fr/Commandez en ligne sur www.amen.fr Paiement sécurisé 11 VOTRE PACK EN 1 H



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 224