L'Ordinateur Individuel n°141 jui/aoû 2002
L'Ordinateur Individuel n°141 jui/aoû 2002
  • Prix facial : 4,20 €

  • Parution : n°141 de jui/aoû 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 224

  • Taille du fichier PDF : 441 Mo

  • Dans ce numéro : spécial futur... vos 20 prochaines années high-tech.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 132 - 133  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
132 133
Bancs d'essai ›BillGamer Imperial XP1800+, de GrosBill Micro Cette machine est rapide pour les travaux courants et les jeux en 3D. Mais mieux vaut la choisir avec un écran de 17 pouces plutôt qu'avec le 19 pouces proposé en standard. Séduisantes, les caractéristiques du PC de bureau BillGamer Imperial XP1800+, de Gros- Bill Micro ! II dispose d'un processeur rapide Athlon XP 1800+, d'AMD, cadencé à 1 533 MHz, d'un disque dur d'une capacité de 40 Go, et d'une puissante carte graphique GeForce4 Ti 4400, de nVidia, adaptée aux jeux en 3D. A cela s'ajoutent un lecteur-graveur de CD et un lecteur de DVD, tous deux de bonne facture. A environ 1 729 € (11 341 F) avec un écran de 19 pouces, l'offre est alléchante. Ultrarapide pour les jeux en 3D Toutefois, l'écran LS902UT, d'Iiyama, livré avec la configuration testée, n'est pas une bonne affaire. L'image scintille, l'affichage manque de netteté et le réglage des couleurs est désastreux. Mieux vaut l'éviter ! Heureusement, on n'est pas obligé de prendre cet écran. Avec un bon 17 pouces comme le Vision Master 407, de Iiyama, le BillGamer Imperial XP1800+ revient à environ 1 742 € (11427 F), soit un peu plus cher qu'avec son mauvais 19 pouces. Mais c'est alors que vous réaliserez une assez bonne affaire. A l'issue des tests de notre laboratoire, ce PC a obtenu une très bonne note en rapidité globale. Il permet ainsi d'exploiter dans de bonnes conditions non seulement un Nouveautés Matériels Un PC rapide handicapé par son écran Les caractéristiques Constructeur  : GrosBill Micro. Catégorie  : PC de bureau. Processeur  : Athlon XP 1800+, d'AMD. Mémoire vive  : 256Mo. Disque dur  : 40 Go. Affichage  : carte GeForce4 Ti 4400, de nVidia. Ecran  : 19 pouces. Lecteur-graveur de CD  : 24X/10X/40X. Lecteur de DVD  : 16X. Modem  : V90. Sorties  : composite, S-video, DVI et 4 USB. Logiciels fournis  : Windows XP, de Microsoft, et Nero 5.5, de Ahead. Garantie  : 1 an (retour atelier). traitement de texte, un tableur et une base de données, mais aussi les programme les plus exigeants comme ceux de retouche photo, de compression, de montage vidéo ou de création d'animations graphiques. Il a brillé lors des tests avec des jeux en 3D. La fluidité des scènes les plus mouvementées est au rendez-vous  : 160 images par seconde avec Evolva, de Virgin Interactive, en haute résolution  : 1 024 x 768 points. Autant dire qu'avec ce PC, vous bénéficiez d'une réserve de puissance pour exploiter les jeux à venir. Avec un bon écran de 17 pouces, le BillGamer o o/GROUPE >Deux prises USB sur la façade du boîtier permettent de relier des manettes de jeu, une imprimante, un appareil photo numérique... Deux autres prises USB sont disponibles à l'arrière. Les résultats des tests Rapidité globale 11111111r.4 54e3 Rapidité du processeur 45 1111.11.1111 1 46,3 0 10 20 30 40 50 Rapidité en 3D 1111111.1111117 ; 0 40 80 120 160 200 BillGamer Imperia'XP1800+, de GrosBill Micro Everline XPM-1827, de Continental Edison Le prix Environ 1729 € (11341 F). Imperial XP1800+ revient un peu plus cher que son concurrent l'Everline XPM-1827, de Continental Edison, qui offre une rapidité et des caractéristiques très proches pour environ 1 599 € (10 489 F). Toutefois, avec le BillGamer Imperial XP1800+, vous disposerez de meilleures capacités d'évolution. Il est doté de trois emplacements PCI. Vous pourrez donc lui ajouter trois cartes d'extension. Par exemple, une carte FireWire pour faire du montage vidéo, une carte tuner TV pour regarder la télévision, ou encore une carte USB 2.0 pour bancher un www.Oinet.com l'Ordinateur individuel - 130 -N°141 -Juillet-août 2002 yi, 1 Peu de logiciels fournis Pour travailler avec le BillGamer Imperia'XP1800+, il vous faudra vous procurer des logiciels, si vous n'en avez pas déjà. Pour environ 75 € (492F), vous pouvez opter pour un intégré bureautique comme Works 2001, de Microsoft. Si vous disposez d'un accès Internet, vous pouvez aussi télécharger une suite bureautique gratuite, telle la version testée dans ce numéro  : OpenOffice 1.0, d'OpenOffice.org. Elle pèse 50 Mo et il faut donc compter environ 3 heures de téléchargement avec un modem V90. Points forts - Rapidité. - Nombreuses possibilités d'extension. - Bien adapté aux jeux. Points faibles - Mauvaise qualité de l'écran. - Pauvreté de l'offre logicielle. >Usage recommandé La rapidité de ce PC vous permettra aussi bien de travailler sur des textes, des tableaux, des rapports ou des présentations que de vous adonner aux loisirs numériques  : jeux en 3D, visionnage de DVD-vidéo, création graphique ou montage photo et vidéo. La présence des sorties vidéo (composite et S-Video) permet l'affichage des films sur l'écran de votre téléviseur. Enfin, vous pourrez facilement étendre les capacités de cette machine. >Rapportuallté/prix disque dur externe ou un scanner rapides. Il offre également deux emplacements format 5,25 libres, contre un seul pour son concurrent. Vous pourrez installer, par exemple, un graveur de DVD et un disque dur extractible. En somme, une machine très évolutive. Thierry Virolan
XCard, de Sigma Designs Bancs d'essai La XCard est de taille réduite  : elle s'installera facilement dans un boîtier exigu ou déjà encombré de nombreuses cartes d'extension. La télécommande offre les mêmes touches que les lecteurs DVD de salon  : menus, langues, sous-titres, avance rapide, etc. Elle permet aussi de régler à distance la définition, le contraste, la luminosité... Nouveautés Matériels Transformer un vieux PC en lecteur DivX La XCard permet de lire les films en DivX, mêmé sur un PC doté d'un Pentium II. Et avec le décodeur Dolby Digital 5.1 intégré, vous pouvez brancher cinq enceintes, pour un son enveloppant. Comme le MP3 pour les CD-audio, le format DivX permet de copier les DVD-vidéo. Comprimé en DivX, un film de 90 minutes tient sur un CD ! Mais jusqu'à présent, il fallait disposer d'un ordinateur de moins de 2 ans pour pouvoir regarder des films en DivX. Et sur les machines récentes, impossible de réaliser des sauvegardes ou de télécharger des fichiers pendant que l'on regardait un film, tellement les opérations étaient ralenties ! La XCard gère 4 formats MPEG La XCard, de Sigma Designs, met la lecture des films DivX à la portée des PC équipés de processeurs à 350MHz, de Pentium II, d'Intel, ou de K6-2, d'AMD. D'un coût avoisinant les 150 € (984F), elle gère aussi les formats MPEG- 1, -2, -3 et -4. Mais on regrette qu'elle ne puisse pas encoder en DivX. Grâce à son processeur spécialisé et à ses 8 Mo de mémoire, elle libère le PC. Sur une machine équipée d'un Pentium II à 500 MHz, avec un taux d'occupation du processeur de 60%, il n'y a plus de perte d'images dans les scènes animées, même lorsqu'elles ont été enregistrées avec une qualité d'images maximale, proche de celle du DVD. Sur un PC récent Constructeur  : Sigma Designs. Processeur  : EM8475, de Sigma Designs. Mémoire  : 8Mo. Connecteurs  : sorties vidéo S/PDIF (S-Video et composite), VGA (15 broches), audio numérique RCA et audio ligne (minijack) ; entrées VGA et S/PDIF. Câbles fournis  : minijack à minijack ; minijack à RCA (audio ligne) ; RCA à RCA (audio Dolby ou DTS) ; S-Video à 3xRCA (RVB, vidéo) ; S/PDIF à RCA (vidéo) ; VGA à S/PDIF équipé d'un Pentium 4 à 2 GHz, la lecture des films ne mobilise plus que 25% des ressources de la machine, contre plus de 60% sans XCard. 75% des ressources étant alors disponibles, le PC peut être utilisé pour d'autres tâches pendant ce temps. La XCard dispose d'une sortie TV offrant deux connexions  : une S-Video et une composite. Sur un PC récent, on peut ainsi travailler pendant qu'un parent ou un ami regarde un film te nietc'Accessoires  : télécommande à infrarouge. Logiciels fournis  : codec DivX, pilotes et logiciel de lecture DivX (Xmedia Player, de Sigma Designs). Configuration minimale  : PC Pentium II ou K6-2 350 avec Windows 98, SE, Me, 2000 ou XP ; 64Mo de mémoire vive ; 30Mo d'espace sur le disque. Le prix Environ 150 € (984 F). sur le téléviseur. Une télécommande à infrarouge, dont le récepteur se branche sur l'un des ports série du PC, permet de piloter le film du fond du canapé. Quand on branche le téléviseur sur la sortie composite, la netteté des images, le rendu des couleurs et le contraste sont meilleurs qu'avec la sortie TV de la carte graphique. Une sortie RCA permet de brancher un décodeur Dolby Digital 5.1, pour bénéfi- DivX  : attention à la norme ! La XCard est incompatible avec les premières versions de DivX, qu'il s'agisse de la 3.11 ou des précédentes. Si vous possédez des copies réalisées dans ces versions, vous ne pourrez pas les lire avec la XCard. Le logiciel de décompression fourni ne tire pas parti des fonctions d'encodage les plus sophistiquées de DivX 5, telles que le Quarter Pixel et le Global Motion Compensation, respectivement utilisées pour améliorer le rendu des scènes d'action et les effets de zoom. Points forts - Disponibilité du PC pour d'autres tâches. - Lecture fluide des films. - Qualité du son. - Télécommande. - Connecteurs TV composite et audio RCA. - Câbles fournis. Polnts faibles - Incompatibilité avec les premières versions de DivX. - Pas de fonction d'encodage. Usage recommandé La XCard permet de regarder des CD DivX, même avec un PC doté d'un Pentium II. Elle facilite l'opération sur les machines récentes. La XCard fluidifie aussi la lecture des vidéos en MPEG-1, -2, -3 et -4. Rapport 13 qualité/prix cier d'un son enveloppant avec un kit de quatre enceintes et un caisson de basses. Si vous ne disposez pas d'un tel équipement de home cinéma, vous pouvez relier la XCard à l'amplificateur de votre chaîne hi-fi ou à la carte son de votre PC par sa sortie ligne. Tous les câbles de liaison audio et vidéo nécessaires sont livrés avec la carte. Emmanuel Vilret l'Ordinateur individuel - 131-N°141 -Juillet-août 2002 www.oinet.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 141 jui/aoû 2002 Page 224