L'Ordinateur Individuel n°139 mai 2002
L'Ordinateur Individuel n°139 mai 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°139 de mai 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 260

  • Taille du fichier PDF : 216 Mo

  • Dans ce numéro : le spam, ça suffit !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
Loisirs testé en famille Les souris optiques en mettent plein la vue Elles vous facilitent le clic ! Avec les souris à capteur optique, adieu tapis et séance de nettoyage. Deux lecteurs ont fait trottiner trois de ces petites bêtes sur leur bureau. Dossier réalisé par Valérie Devillaine Un œil rouge a poussé sur leur ventre, à la place de la traditionnelle boule. Dépourvues de pièce mécanique, les souris optiques sont quasiment inusables et ne nécessitent aucun entretien. Finis les rouleaux encrassés, que l'on tentait tant bien que mal de nettoyer de façon quasi chirurgicale, à grand renfort de cotons-tiges, pince à épiler, alcool... Mais comment fonctionne une souris optique ? C'est simple, elle envoie un faisceau lumineux pour éclairer le support et une caméra prend alors plusieurs centaines de photos par seconde. Un processeur déduit les coordonnées de la souris à chaque instant. Le tapis peut passer à la trappe  : aucun contact avec le support n'est nécessaire pour détecter le mouvement. La faiblesse des souris optiques par rapport aux modèles mécaniques, c'est l'existence d'un temps de latence entre le déplacement de la souris et la réaction du curseur à l'écran. Cette réactivité est mesurée par le taux de rafraîchissement, exprimé en nombre de clichés par seconde. Les premiers modèles de souris optiques prenaient 1 500 clichés par seconde. Les capteurs Logitech atteignent aujourd'hui 2 000 clichés par seconde, soit un taux de rafraîchissement total de 4000 pour le modèle équipé de deux capteurs que nous avons testé. Microsoft va encore plus loin, en améliorant sa technologie optique, baptisée IntelliEye. Elle atteint 6 000 clichés par seconde. À ce rythme-là, le curseur va bientôt bouger plus vite que son ombre ! La Touch Force Optical, de Saitek, utilise toujours la technologie de première génération, qui plafonne à 1 500 clichés par seconde. Cependant, ce chiffre est suffisant pour la plupart des applications. Il n'y a guère que pour les jeux très rapides et exigeants, comme Quake, que cette souris montre ses limites. Une bonne résolution pour plus de précision Autre paramètre qui entre en compte dans le choix d'une souris optique  : la résolution. Ce critère détermine la précision de la souris. La plupart des modèles affichent 400 p/p (points par pouce). Autrement dit, chaque fois qu'elle parcourt une distance d'un pouce (environ 2,5 cm), la souris envoie 400 fois ses coordonnées. Encore une fois, grâce à ses deux capteurs optiques, la MouseMan Dual Optical, de Logitech, double ce chiffre pour atteindre 800 p/p. Plus ce chiffre est élevé, plus les mouvements sont précis. Les deux capteurs « lisent » mieux les microstructures des surfaces et voient le plan de travail sous deux angles différents. Ces souris sont loin des premiers modèles connus. Les constructeurs apportent de plus en plus Les trois produits testés Constructeur  : Microsoft. Connexion  : USB et PS/2. Boutons  : 5 + molette. Liaison  : radio. Forme  : ergonomique, pour droitiers. Capteur  : 6000 clichés/seconde. Résolution  : 400 points par pouce. Prix  : 84 € (551 F). Constructeur  : Logitech. Connexion  : USB et PS/2. Boutons  : 4 + molette. Liaison  : filaire. Forme  : ergonomique pour droitiers. Capteur  : 2 x 2000 clichés/seconde. Résolution  : 800 points par pouce. Prix  : 58 € (380 F) Constructeur  : Saitek. Connexion  : USB. Boutons  : 3 + molette. Liaison  : filaire. Forme  : classique, pour droitiers et gauchers. Capteur  : 1500 clichés/seconde. Résolution  : 400 points par pouce. Prix  : 61E (400F). de soin au design et à l'ergonomie. Pour trouver souris à sa main, mieux vaut d'abord la tester, la manipuler. Si sa forme oblige vos doigts à faire de la gymnastique pour atteindre les boutons, abandonnez tout de suite, pour ne pas vous exposer à www.Oinet.com l'Ordinateur individuel- 92 - N°139- Mai 2002 des crampes au bout de quelques heures d'utilisation. Enfin, si vous êtes gaucher, beaucoup de modèles ne sont pas faits pour vous. Dans notre sélection, seule la Touche Force Optical, de Saitek, sait s'adapter aussi bien aux droitiers qu'aux gauchers.
Notre couple de testeurs  : Grégory Peignon, en doctorat de biologie, et Séverine Diem, technicienne de laboratoire. Ici, aux prises avec les souris de l'unité de recherche de l'hôpital Necker dans laquelle elle travaille. Leur souris préférée  : Wireless IntelliMouse Explorer, de Microsoft Belle, ergonomique et efficace La plus chère de la sélection ! Mais c'est le prix à payer pour une souris sans fil à la patte, avec une esthétique hors pair. Cette souris a perdu sa queue... Plus de fil qui se coince sous le clavier ou s'emmêle avec celui du téléphone ! La liaison se fait par radio, avec deux fréquences au choix pour éviter les interférences. Ses formes tout en rondeurs ont séduit nos testeurs. Mais ce modèle n'est pas à mettre entre toutes les mains. Le récepteur peut être caché, sous le bureau par exemple. La souris fonctionne jusqu'à une distance de 1,80m, et son autonomie atteint quatre mois, contre deux ou trois pour ses concurrentes. Un système de gestion d'énergie détecte la présence de votre main sur la souris et minimise aussi la consommation des piles en fonction de la nature du support. Très performante, avec ses 6000 clichés par seconde, elle conviendra même aux amateurs de jeux d'action. Son ergonomie ne réussit malheureusement pas à tout le monde  : pour les gauchers et ceux qui ont des petites mains, elle n'est pas très commode. « Cinq boutons entièrement programmables » Grégory Peignon, 24 ans, en doctorat de biologie « Dès que je pose la main sur elle, mes doigts se placent naturellement sur les boutons. Et comme les touches sont incurvées, les doigts restent bien calés. C'est la seule à avoir cinq boutons, tous paramétrables  : j'ai attribué les fonctions de copier-coller aux deux du pouce, c'est excellent pour travailler dans Word, encore plus rapide qu'un raccourci sur le clavier. Le guide de démarrage est bien conçu. Il y a même des animations  : une aide visuelle vaut souvent mieux qu'un long discours. » « Mieux qu'une souris  : une télécommande ! ».Séverine Dlem, 24 ans, technicienne de laboratoire « Sans fil, quel plaisir ! Quand on regarde un DVD, cette souris fait même office de télécommande. Dommage que les piles l'alourdissent dans ses déplacements. Sa matière est très agréable au toucher  : la texture du plastique est plus douce que celle des deux autres souris. Sa forme est très belle. Mais elle est plutôt adaptée à une grande main. Je ne sais pas où poser mon petit doigt ! Et comme la souris est très bombée, ça me fatigue vite le poignet. » l'Ordinateur individuel - 93- N°139 - Mai 2002 www.oinet.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 260